Infos des cahiers


Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Sur le fil

[vidéodrome] La fausse joie de l’expulsé: ascenseur émotionnel en Pologne - https://t.co/LqNqAHsaSA

RT @SeriousCharly: Rends le @LiberoLyon, @TwitterFrance.

Messi : dix ans après le précédent Barça-OL en huitième de finale de la Ligue des champions, quelques tatouages, un… https://t.co/8IC6wIkdp4

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

De Nuremberg à Pôle Emploi

"Nuremberg vire son entraîneur." (lequipe.fr)

Faut pas des Koné

"Boxing Day en L1, Koné dit non." (maxifoot.fr)

Abstinence

"Fuchs absent trois mois." (lequipe.fr)

Doc Gynéco en public

"Les oreilles écartées par ses gants noirs, Mario Balotelli a ouvert ses écoutilles face aux tribunes de Gaston-Gérard." (lequipe.fr)

Flammengo

"Brésil : incendie meurtrier au centre de formation de football de Flamengo." (rfi.fr)

L'homme au ballon d'or

"Mpabbé, le grand bond." (lequipe.fr)
La Coupe du monde ne suffit pas.

Andreas Dirlo

"PSG : contacté pour être directeur du football, Wenger va rapidement se décider." (lefigaro.fr)

Eric Maxim goûte au shopping

“Le foot masculin ça paie, le foot féminin ça coûte.” (lequipe.fr)

Praud-actif

"PSG : Pascal Praud défonce Paris et Neymar pour le même prix !" (footradio.com)

La menace Chantôme

"Garcia lâche une menace énigmatique." (foot01.com)

Le forum

Gerland à la détente

aujourd'hui à 17h47 - LYon Indomptable : Encore 3h13...Silence de mort ici.Pas grave !Onvalétapédur. >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 17h46 - syle : Qu'il joue, pardon... >>


CDF sound system

aujourd'hui à 17h37 - plumitif : cachacoaujourd'hui à 14h04Je conserve Cássia Eller - Vá morir com o diabo (Brésil) comme... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 17h36 - JeanLoupGarou : Je viens de lire que le contrat de Lass avait été résilié le 9 février.Quitte à se foutre de... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 17h23 - Josip R.O.G. : "Insolubilité", non? >>


Le fil dont vous êtes le héros

aujourd'hui à 16h22 - Raspou : C'est confirmé, il y a eu plusieurs alertes à la bombe aujourd'hui à Moscou, la ronde sera... >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

aujourd'hui à 16h08 - Pascal Amateur : Suffit, VAR sot ! >>


Lost horizons

aujourd'hui à 15h40 - Cush : Mortel, le fil est fidèle à sa légende! Un grand merci les gars. Je note pour Phnom Penh, on... >>


Coupe de la Ligue

aujourd'hui à 15h33 - Glassmann : Le programme de l'EAG d'ici le 30/03 : Bordeaux, Angers, Nantes, Toulouse et Dijon.On va arriver à... >>


Présentons-nous...

aujourd'hui à 15h11 - Dan Lédan : Que tu sois un expert en cucurbitaçée ne m'étonne pas .. >>


Bréviaire

aujourd'hui à 14h45 - El Mata Mord : Enième ravioL'OL de la tentation"L'opération séduction d'Aulas." (lequipe.fr) >>


L'empire d'essence

aujourd'hui à 14h34 - Run : Nos meilleures Sanéaujourd'hui à 14h19-----Oui evidemment. Mais il reste toujours des petits... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 14h31 - Gouff : C'est quand même assez rare non, une grande réussite économique sans résultats sportifs? Je... >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 13h38 - ParisHilton : Milan de solitude18/02/2019 à 13h38ParisHilton,C'est "Solaris", son propre film, que Tarkovski... >>


Le Calcio, du foot qui te botte

aujourd'hui à 03h34 - Gouffran direct : Pro Piacenza exclu de Serie C.Peccato. >>


Changer l'arbitrage

aujourd'hui à 00h51 - Gouffran direct : VAR sot vit ma vie d'arbitre. >>


En Vert et contre tout

aujourd'hui à 00h42 - Zouma Zouma Zouma Yeah : Je suis triste également. Et comme je n'aurais certainement pas pu mieux l'écrire que Moravcik,... >>


Ventre mou's League

18/02/2019 à 23h07 - jeannolfanclub : Je viens de voir quelques "personne me parle", rien d'autre qui pourrait me voir des points de... >>


Observatoire du journalisme sportif

Le défouloir pour les "frustrés" de la plume et du micro.

dugamaniac

12/02/2019 à 16h39

On dirait que pour régler un problème, la seule solution est de le rendre public.

Je connais pas tous ces gens, je comprends pas pourquoi ils règlent pas ça entre eux ou lors de la réunion des anciens.

Christ en Gourcuff

12/02/2019 à 16h49

Tu as raté "Me Too" et "Balance ton porc" donc?

Sidney le grand Govou

12/02/2019 à 17h05

dugamaniac
aujourd'hui à 16h39
------
On dirait que tu n'as jamais été victime de harcèlement.

dugamaniac

12/02/2019 à 17h11

On dirait que je suis pas journaliste surtout.

Mais comme ça, je dirai que si j'étais journaliste, à la limite je partirai de mon cas personnel ou de ma corporation pour aller au delà et voir ce qui se passe ailleurs . Et pour le coup faire un vrai sujet de société qui ne ressemble pas à un règlement de compte, peut être légitime mais dont je me sens assez exclu en tant que lecteur.

Christ en Gourcuff

12/02/2019 à 17h14

Et te cramer auprès de toute la profession, mettant ainsi en péril tes perspectives d'avenir.

C'est exactement ce qu'il s'est passé dans le ciné, dans la politique etc.

Je ne dis pas que la bonne solution n'est pas celle que tu proposes, mais il faut avoir un sacré courage pour le faire et ce n'est pas toujours facile quand il faut manger à la fin du mois.

Sinon notre Pierrot préféré semble être dans l'oeil du cyclone...

Tricky

12/02/2019 à 17h15

Alors, je parierais volontiers que les journalistes n’ont pas l’apanage de ce type de comportement.

JeanLoupGarou

12/02/2019 à 17h18

Le truc, c'est que l'étude de société a en partie été faite (me too, articles sur les différents pans de la société, procès, disgrâces, etc). Le travail est loin d'être fini mais la libération de la parole a commencé.

Alors imagine que les journalistes qui révèlent les actes (honteux) de Weinstein, Baupin, et autres abrutis dans leur genre, soient eux-mêmes des adeptes du harcèlement. N'est-il pas alors normal pour leurs victimes de dire que "Oh, vous aussi vous auriez des comptes à rendre!" ?

D'ailleurs, l'affaire Baupin a commencé de la même manière : il a osé poser pour lutter contre les violences faites aux femmes, mis en scène (au milieu d'autres) avec du rouge à lèvres.
Ce qui a scandalisé d'autant plus ses victimes.

totoschillacci

12/02/2019 à 17h24

C'est déjà un sujet de société : Les féministes de tout poil nous disent depuis longtemps que c'est le système patriarcal qui est la source de tout ça, sauf qu'on l'a évacué assez rapidement en l'absence de preuves.
Ces preuves arrivent par le cinéma (Weinstein, Spacey etc.) , le journalisme qui sont des milieux s'appuyant à fond sur les nouveaux médias - rézosocios, il y a un peu de logique que ça sorte de là au début. Et on voit poindre des témoignages sur le milieu médical, ou les cuisines gastronomiques... Dans la boucherie-charcuterie aussi il doit y avoir du harcèlement. Mais ce sera moins médiatisé.

suppdebastille

12/02/2019 à 17h49

Étant en vacances , je ne suis pas a fond sur l'actualité en ce moment, quelqu'un pourrait me résumer ce dont vous parlez ? J'ai survolé les dernières pages. Merci

KL

12/02/2019 à 17h50

supp je te rassure je n’étais pas en vacances et je ne comprends pas non plus tout ce qui se dit sur ce fil depuis ce matin

 

JeanLoupGarou

12/02/2019 à 18h01

De ce que moi j'ai compris :

Aux débuts de Twitter, Vincent Vlad a créé un groupe Facebook "La Ligue du LOL" regroupant des gens 'cools, principalement journalistes/influenceurs, majoritairement hommes blancs cis.

Oui dit que c'était bonne enfant pour se moquer se tout le monde et observer le microcosme du réseau en développement.

Mais ils auraient en fait harcelé des confrères essayant de faire leur place, principalement des femmes militantes féministes, de manière assez violente.

Et leurs victimes, offusquer de les voir se draper de morale pour faire des articles sur le contexte actuel (me too, etc), balancent. Les gars sont mis à pied par leurs rédactions actuelles.

Pour des sujets connexes, cherchez avec les mots-clés "darons Vice" ou "Radio Bière Foot HuffPost". Ça éclaire quelques trucs sur le milieu journalistique.

On soupçonnait que le cinéma et la politique n'étaien pas forcément les seuls milieux pas clairs, et la libération de la parole pourrait être en train de se répandre. A suivre.