Infos des cahiers


Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

L'empire d'essence

20/11/2019 à 23h59 - Dédie mon Stück : C'est quoi l'hybridation, des moteurs hybrides ? Des raisons de ne pas faire dans l'électrique ?... >>


Aimons la Science

20/11/2019 à 23h58 - Jean-Huileux de Gluten : Enfin si, Etienne Daho peut-être. >>


Foot et politique

20/11/2019 à 23h56 - Delamontagne est Belle : Toni fils brillantaujourd'hui à 20h40Bon pour redevenir un peu positif, white tripes, si déjà,... >>


Messages de service

20/11/2019 à 23h40 - AKK, rends tes sets : Oui, très :) surtout que l’impact n’est pas forcément immédiat. Ça pourrait être... >>


Euro 2020

20/11/2019 à 23h31 - Gazier : En fait, ils vont arriver à me dégouter du foot ces abrutis.Roustan, ce soir, dit qu'il ne... >>


Observatoire du journalisme sportif

20/11/2019 à 23h29 - Gazier : Personne pour commenter le dossier du jour dans Kiplé sur les droits TV ?Les articles en ligne... >>


Le Palet des Glaces

20/11/2019 à 22h38 - Run : Babcock vire !Sta cause de Fleury :https://twitter.com/nhl/status/1197029169223421953?s=21 >>


Scapulaire conditionné

20/11/2019 à 22h07 - dugamaniac : On n'a jamais trop su c'était quoi le problème le concernant non? >>


Premier League et foot anglais

20/11/2019 à 21h06 - Claude Lemourinho : Faute de frappe : les danois c’est ‘en’ avec un S, les suédois ‘on’ avec 2 S >>


Paris est magique

20/11/2019 à 20h55 - Matu-Verratti-Vieira-Touré-Clément-Cearà : Entre ongules, on s'apprecie. Oh hisse! >>


L'Atelier du Diaporama

20/11/2019 à 20h42 - MarcoVanPasteque : Waou, déjà 836 souscripteurs alors que je viens à peine de valider ma légende dans l'atelier,... >>


Qui veut gagner des quignons ?

20/11/2019 à 20h21 - Joswiak bat le SCO : Lepastis Cédégueulas. >>


Le fil éclectique

20/11/2019 à 19h45 - forezjohn : Portnaouac19/11/2019 à 20h17Gilles et jeuneaujourd'hui à 19h27---------------Rosette (petit ange... >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

20/11/2019 à 17h27 - Bouderbala : Boom boom bang bad boy Verthongen >>


Go Mouest !

20/11/2019 à 16h35 - McManaman : C'est clair que ça fait drôle. Un excellent joueur doublé de la réputation d'un super mec.... >>


Dans le haut du panier

20/11/2019 à 16h03 - Lucho Gonzealaise : DeRozan, il n'a surtout pas le choix, vu la fiabilité de son shoot de loin.Je regardais les stats... >>


CDF sound system

20/11/2019 à 15h37 - Dan Lédan : J'y suis avec Danette .. >>


Toujours Bleus

20/11/2019 à 14h35 - Yul rit cramé : Lucho Gonzealaiseaujourd'hui à 07h20Et un autre critère géographique pour éviter des voyages... >>


Histoire Football Club

Dis, cédéfiste érudit, raconte-moi une histoire...

le Bleu

09/09/2018 à 10h29

Tiens, je dérive un peu sur Aubameyang, mais ça me fait penser à Vincent Aboubakar. Quand il était à Valenciennes, je le voyais se faire critiquer et un peu dénigrer par tout le monde et j'avais l'impression d'être le seul à voir "quelque chose".

Ce "quelque chose" a quand même fini par retourner pas mal de monde au fil de ses prestations lorientaises et encore plus quand il est parti au Portugal (quand tu signes à Porto, t'es forcément un génie méconnu repéré par les meilleurs recruteurs du monde).

Danishos Dynamitos

09/09/2018 à 10h36

En qualité de supporter de l’ASSE, j’ai eu la chance de voir Les deux facettes d’Aubameyang de près: 6 premiers mois laborieux de janvier à juin 2011 pendant lesquels on pressentait un truc (genre comme Bahebeck) et puis l’explosion pure et intense a partir d’aout 2011...

dugamaniac

09/09/2018 à 10h49

Aubameyang ça a été l'objet d'un certain désenchantement du football pour moi.
Il a profité au maximum du réseau de son père, sans avoir un talent exceptionnel et ça a fonctionné (il est là le désenchantement)
Pour moi, le foot, comme tous les petits garçons y jouent, c'était le sport où le talent l'emportait sur tout. L'investissement parental ou financier ne l'emporte pas sur le talent dans le foot.

Or Aubameyang, il était plutôt nul étant jeune, mais il a visé une carrière de footballeur et il a quand même réussi.
Il y a une forme de mérite dans son parcours, de sacrifice (il arrête l'école très tôt je crois), mais sans le réseau de son paternel il n'accède jamais au haut niveau.

Je dis ça d'après des portrait que j'avais lu de lui.

suppdebastille

09/09/2018 à 10h56

Que son père l'ait aide c'est probable mais un moment c'est quand même son talent et son travail qui font la différence. Être "fils de" dans le foot c'est pas comme dans le cinéma, pour jouer au plus haut niveau il faut autre chose.

Yul rit cramé

09/09/2018 à 11h11

Ah oui le bleu ?
Moi, j'ai souvenir d'avoir été très intéressé par les perfs d'aboubakar à VA alors qu'il devait avoir 18 ans.
Je croyais en lui, je voyais un truc, une finesse, et je n'ai pas été surpris par sa réussite. Un peu pareil pour Karamoh à Caen.

Par contre, Aubameyang, je voyais un joueur très rapide, mais peu agile, et quand il a commencé à planter, j'étais certain que ça ne durerait pas. En fait, il a trouvé un déclic et a mis sa vitesse au service d'un réalisme étonnant.

Je n'avais pas forcément suivi les histoires de son père, donc je me base exclusivement sur le joueur et ce qu'il a pu faire sur le terrain.

dugamaniac

09/09/2018 à 11h13

C'est ce que je pensai et je le pense encore tout de même.

C'est plus polémique alors je le poste discrètement, mais Mbappe il y a aussi un investissement exceptionnel et très rationnel dès qu'il est enfant qui me turlupine.
Pelé, Maradona étaient des diamants bruts, aujourd'hui Mbappe je le vois comme un logiciel bien travaillé et bien maitrisé.

le Bleu

09/09/2018 à 11h18

suppdebastille
aujourd'hui à 10h56

Que son père l'ait aide c'est probable mais un moment c'est quand même son talent et son travail qui font la différence. Être "fils de" dans le foot c'est pas comme dans le cinéma, pour jouer au plus haut niveau il faut autre chose.
---
Ca dépend ce qu'on appelle "le plus haut niveau".
Le fils Kadhafi, par exemple...



dugamaniac
aujourd'hui à 11h13

C'est ce que je pensai et je le pense encore tout de même.

C'est plus polémique alors je le poste discrètement, mais Mbappe il y a aussi un investissement exceptionnel et très rationnel dès qu'il est enfant qui me turlupine.
Pelé, Maradona étaient des diamants bruts, aujourd'hui Mbappe je le vois comme un logiciel bien travaillé et bien maitrisé.
---
C'est pas faux mais c'est davantage le fonctionnement de la formation française. On a des profils au-dessus du lot qui sont programmés dès le plus jeune âge pour s'imposer au top et incarner au passage l'avenir international. Ca marche, ça marche moyen, ça marche pas, mais par exemple, Lucas Digne, Sakho ou Eden Hazard viennent de ce moule.

Lucho Gonzealaise

09/09/2018 à 11h31

suppdebastille
aujourd'hui à 10h56
Que son père l'ait aide c'est probable mais un moment c'est quand même son talent et son travail qui font la différence. Être "fils de" dans le foot c'est pas comme dans le cinéma, pour jouer au plus haut niveau il faut autre chose.
--------

C'est très naïf de penser ça. Naître dans la bonne famille, ça peut profiter à double raison :

- Tu es pas un bon footballeur, si tu on frère/ton père est sympa, tu peux quand même profiter de ses contacts pour décrocher un contrat. C'est pas le plus haut niveau mais ça te laisse de quoi vivre peinard.
- Pour les autres, il ne faut quand même pas sous-estimer l'héritage culturel que ça représente et c'est justement ce genre de choses qui peuvent faire la différence dans une carrière. Je ne parle pas de l'héritage génétique mais j'imagine que ça doit jouer aussi.

Les exemples de "fils de" qui ont réussi ces dernières années sont assez élevés, et pas que dans le foot, on pourrait parler aussi de Stephen Curry. Quand tu passes ton enfance à côtoyer des footballeurs pros, avant, pendant et après les matchs, quand en plus tu vis au plus près ce que ton père vis, tu pars irrémédiablement avec quelque chose de plus que les autres gamins. Ca veut dire que tu atteindras le plus haut-niveau, mais c'est un truc en plus.

suppdebastille

09/09/2018 à 11h33

Justement le fils Khadafi a fait quelques apparitions en série A mais la plaisanterie n'a pas duré.
Aubameyang joue aujourd'hui à Dortmund après plusieurs belles années à Saint-Etienne, les dirigeants de ces 2 clubs ne le font pas jouer parce qu'il a un réseau.

Pascal Amateur

09/09/2018 à 11h37

Sur les "fils de" et la place des parents, je reste glacé au souvenir du documentaire réalisé par Olivier Dacourt, et le témoignage de Thierry Henry. C'est sans doute "à cause" bien davantage que "grâce à" son père que Henry est devenu le joueur qu'il est, mais mon dieu, Henry nous offrait l'image d'un homme dont une part intime était brisé, éteinte. Cet homme a du désespoir au fond de lui, impossible à recoller, du tragique. De l'à moitié mort - moment d'autant plus brutal que Henry laissait entendre à demi-mots qu'il transmettait à ses enfants l'éducation reçue par son père - pas d'encouragement, de la sévérité, pas du tendresse, du combat.

 

Lucho Gonzealaise

09/09/2018 à 11h57

suppdebastille
aujourd'hui à 11h33
Justement le fils Khadafi a fait quelques apparitions en série A mais la plaisanterie n'a pas duré.
Aubameyang joue aujourd'hui à Dortmund après plusieurs belles années à Saint-Etienne, les dirigeants de ces 2 clubs ne le font pas jouer parce qu'il a un réseau.
------

Circonstance atténuante pour Aubameyang, il a énormément dû bouger durant sa jeunesse. Mais effectivement ça finit par être recruté par le Milan AC grâce à Papa. Une fois au Milan, ça aide quand même pour être recruté par des clubs corrects (prêts à Dijon, Monaco, Lille, Sainté...).

Pour moi la suite tient à peu de choses, ça peut être l'enchaînement des matchs en L1, le fait de rencontrer le coach qui te fera comprendre qu'il faut te focaliser sur ce que tu sais faire de mieux (il est de base un athlète hors-normes), tomber dans l'équipe qui saura au mieux se servir de ces capacités... Et à partir de là, tu peux signer dans un plus gros club, un club qui encore une fois peut maximiser au mieux ton potentiel et te faire progresser ailleurs.

Mais je pense que la base de tout ça, c'est le fait de bénéficier du Milan AC et d'avoir pu être prêté dans des clubs corrects grâce à ça. Sans ça, je pense qu'il fait une carrière correcte de L1/L2.