Infos des cahiers


Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

CdF Omnisport

aujourd'hui à 22h40 - Koller et Thil : A noter que les débouchés mercantiles sont sans commune mesure. Si Nike arrive à convaincre que... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 22h38 - Westham : Gilles et jeuneaujourd'hui à 21h45Westhamaujourd'hui à 15h33Gilles et jeuneaujourd'hui à... >>


L'empire d'essence

aujourd'hui à 22h29 - Roy compte tout et Alain paie rien : Je suis assez surpris par cette histoire Renault vs Force India. Les mecs montent un dossier super... >>


Toujours Bleus

aujourd'hui à 22h20 - FPZ : Utaka Souleyaujourd'hui à 21h47Giroud aura TOUJOURS le soutien de la moitié au moins de la... >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 21h12 - vertigo : Toto le Zéroaujourd'hui à 19h27Apocalypse Now, quoiqu'improvisé par moment, est aussi un chef... >>


Le fil éclectique

aujourd'hui à 21h03 - Isaias : Je crois que c'est principalement axé banques françaises. Ils passent par Budget Insight pour... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 20h59 - LYon Indomptable : impoli goneaujourd'hui à 18h25______En tout point record avec ta démo.A part Blanc, c'est plutôt... >>


In barry we trust

aujourd'hui à 20h55 - leo : Run09/10/2019 à 15h39Les americians ont quand meme la fabuleuse capacite a s'auto-mettre en scene... >>


Euro 2020

aujourd'hui à 20h42 - CELTIC BHOY : Et je mets un bémol sur le foot : traditionnellement, la Tartan Army est essentiellement composée... >>


Marinette et ses copines

aujourd'hui à 20h04 - CHR$ : Montpellier qui concède le nul à Soyaux et Bordeaux qui perd contre Guingamp, ce n'est comme... >>


Au tour du ballon ovale

aujourd'hui à 19h25 - Gouffran direct : CELTIC, on signe où?Si la Bulgarie s'était qualifiée pour ce mondial japonais, j'avais un bon... >>


Messages de service

aujourd'hui à 18h36 - Balthazar : Pardon Portnaouac pour le a superflu. >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 18h24 - lyes : Les highlights de Bucks-Mavs avec Giannis toujours aussi monstrueux et adroit au shoot. Puis Doncic... >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 18h22 - lyes : Oui Tonton je voulais dire qu'il aurait pu être à la place de Michael Johnson en surpassant ce... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 17h14 - Edji : Et ça ressemble à une simple alerte ; quand tu retournes après 10 minutes sur le banc en... >>


Le fil prono

aujourd'hui à 14h13 - Easy Sider : Coty Week 6Panthers@Buccaneers 14-12Redskins@Dolphins 20-23Eagles@Vikings 24-23Texans@Chiefs... >>


En Vert et contre tout

aujourd'hui à 13h27 - 12 mai 76 : Perrin Digneaujourd'hui à 10h21KMP rechuterait? Moi, ça ne me fait pas rire. Et Puel non plus.... >>


Y a pas que le foot à Auteuil !

aujourd'hui à 12h09 - Jean-Huileux de Gluten : Ce jeu de défense de Medvedev, c'est tout de même quelque chose. Ces passings en bout de course... >>


Changer l'arbitrage

Règles, professionnalisation, discipline, vidéo, hors-jeu etc. De quoi polémiquer jusqu'en 2032.

Utaka Souley

08/10/2018 à 23h46

syle
aujourd'hui à 19h40

J'me suis mal exprimé. Le "y'aurait matière" n'était pas un regret de ne pas voir les joueurs se ruer sur l'arbitre, mais juste l'expression que parfois la VAR ne règle rien, et que l'arbitre doit interpréter, et que deux interprétation opposées n'auraient pas été scandaleuses (ex sur EAG-MHSC, le rouge sorti pour M. Thuram alors que Congré en fait des tonnes, et qu'il aurait pu prendre un jaune pour simulation).

Pour le reste, je ne suis pas conquis par la VAR, c'est un fait.

Utaka Souley

08/10/2018 à 23h51

En revanche, l'une des utilisations possibles de la vidéo était la sanction à posteriori des tricheurs, simulateurs, un peu comme on le voit au rugby, le genre qui mets 14 matches de suspension au briton qui se roule par terre quand Vairelles passe à un mètre de lui. Et ça, je ne l'ai pas encore vu, et c'est dommage, et je pense qu'on ne le verra pas car l'utilisation de la VAR telle qu'elle est faite est censée régler tous les problèmes en direct.

syle

09/10/2018 à 09h10

Pour ça, il y a la commission d'éthique de la LFP.
Bon, ils prennent des décisions hallucinantes dans une totale opacité, donc il y aurait sûrement des choses à améliorer de ce côté là.
Pour eux, repousser un arbitre de la main sur le visage, c'est pas grave et ça ne se sanctionne pas. On va dire qu'il reste un peu de boulot.
Mais bon, sur le principe, ça existe...

Pour rebondir sur ton message précédent, encore une fois, l'arbitre a toujours dû interpréter des situations peu claires, et trancher. C'est son rôle et j'ai l'impression (que la mise en place de la VAR semble confirmer) que ça n'a jamais posé de problème à personne tant qu'il prend sa décision en étant en possession de tous les éléments disponibles.
La VAR supprime les erreurs grossières et flagrantes, ainsi que les injustices qui vont avec et qui étaient difficiles à accepter pour les différents acteurs et les supporters.

Franchement, quand l'arbitre se gaufrait complètement, que tout le monde le voyait, et qu'il constatait lui-même sa bourde sur les écrans du stade 10 secondes après avoir exprimé sa décision sans pouvoir revenir en arrière, ça n'avait aucun sens.
Et c'était à lui d'expliquer à l'équipe lésée que "oui, ton copain vient de se manger un carton rouge et un péno alors que le gars qui a simulé s'en tire sans rien. Oui, c'est la 92ème minute et tu vas perdre le match et la qualif européenne qui va avec. Oui, je sais bien que ma décision vient de te pourrir la saison ainsi que la prochaine parce que j'étais masqué par ton coéquipier. Oui, je vois bien que je me suis fait avoir, mais les règles sont ainsi faites, et si tu insistes trop, je vais devoir t'avertir".
C'est ça, qui était difficile à digérer.
Si l'arbitre peut décortiquer l'action et qu'il prend une décision différente de celle que tu attendais, par contre, il n'y a plus rien à dire : la bonne interprétation, c'est la sienne. C'est son taf, c'est l'expert, et il dispose non seulement des ralentis sous toutes les coutures, mais aussi des avis de ses confrères et de son impression à vitesse réelle qui va l'aider à trancher si nécessaire.

FPZ

09/10/2018 à 09h31

(J’ai l’impression d’avoir lu 4 fois le même message depuis hier...)

Utaka Souley

09/10/2018 à 09h40

Je suis d'accord avec l'aspect "difficile à gérer" que tu pointes. Ce qui me semble intéressant, c'est que :

1) un arbitre est un humain, qui a donc, comme les footeux qu'il arbitre, le droit à l'erreur;
2) on est devenu de plus en plus prompt à exiger de l'arbitre la perfection, et ce depuis l'irruption massive de l'argent dans le foot, à coup
d'arguments du genre "un tel investissement ne doit pas pouvoir être mis à mal par la décision saugrenue d'un arbitre incompétent";
3) la plupart, pour ne pas dire la totalité, des contempteurs d'arbitres seraient bien incapable de citer les lois auxquelles ils se réfèrent, et n'ont bien sûr jamais arbitré;
4) c'est très commode de rejeter la faute sur l'arbitre, pour l'entraîneur, le joueur ou le dirigeant.

On introduit donc la VAR, censée aider les arbitres, alors qu'on aurait pu se pencher sur des solutions plus simples (sanctions a posteriori des tricheurs lorsque c'est possible, sanctions comme au Handball lorsque les joueurs invectivent l'arbitre, obligation pour les footeux professionnels de connaître les règles du sport qu'ils pratiquent, ...).

L'arbitre est donc l'expert (faudra bien le rappeler à Ménès), mais il n'a les images que sous un certain nombre de coutures, et il restera des occultations et des situations indécidables, moins fréquentes peut-être.

On constate maintenant que l'introduction de la VAR a des effets positifs non prévus, très bien, mais justifier l'introduction de la VAR par des effets qui sont différents des arguments initiaux me semble quand même relever de la mauvaise foi.

On constate aussi des effets pervers non initialement prévus par les sceptiques, comme la multiplication des plongeons en surface de réparation, ou la réclamation systématique de la vidéo quand une main a été en contact avec le ballon.

Quant à savoir si la VAR aurait empêché des injustices manifestes comme le France-Allemagne de 1982 ou la main de Dieu, j'avoue ne pas pouvoir me prononcer.

En revanche, je suis le championnat des petits (L2) où il n'y a pas de VAR, et où les "erreurs arbitrales" sont moins évoquées ou médiatisées, où il y a moins d'argent aussi, et où les différents acteurs sont moins prompts à taper sur l'homme en noir.

Roger Cénisse

09/10/2018 à 10h24

L'autre aspect qui me rend sceptique sur la VAR c'est le fait qu'à mon sens, très vite, on va arriver à un réarbitrage total du match.

Pour exemple, je prendrai le match Nice Rennes, où il y a eu 3 actions litigieuses dans la surface rennaise, une où un penalty initialement accordé à Nice a été fort justement annulée par la VAR (avec l'ajout d'un carton jaune pour simulation avec lequel je suis moins d'accord - les ralentis ne permettant pas forcément de se rendre compte que le joueur tombe sans simuler mais sans qu'il y ait faute), et deux autres situations qui auraient à mon sens nécessité un penalty, mais où la VAR n'est pas intervenue.

La question qui se pose alors, c'est l'aspect géométrie variable de l'intervention de la VAR et son impact sur la psychologie de l'arbitre.

L'arbitre risque de se dire : "de toute manière, la VAR me permettra de corriger si y'a pas péno, donc je siffle à tout bout de champ" - idem pour le hors jeu où l'assistant pourrait être tenté de moins lever son drapeau en se disant qu'il y a un filet de sécurité derrière. De cette manière, il se dédouane, s'évite des polémiques derrière car il sait que la décision de la VAR est mieux acceptée, mais ça dénature carrément le rôle d'arbitre.

Je le vois comme un risque potentiel fort, et avec à terme le fait que l'arbitre vidéo passe son temps à visionner ce qui s'est passé et intervienne de son propre chef, ce qui déplace la responsabilité de l'intervention initiale de l'arbitre central à l'arbitre vidéo. Autant laisser le sifflet à l'arbitre vidéo, alors.

L'avis des Hauts

09/10/2018 à 10h49

@Roger Cénisse
Je regarderais volontiers avec curiosité un match-test arbitré en intégralité par l'arbitre vidéo...
bon, évidemment, le mur du coup-franc serait difficile à placer

Utaka Souley

09/10/2018 à 13h59

N'importe quoi ! Un coup de bombe sur l'écran, et c'est bon !

syle

09/10/2018 à 17h36

Je ne sais pas pourquoi j'ai écrit "commission d'éthique" au lieu de "commission de discipline" dans mon post précédent...

En fait, Utaka Souley, il y a un truc que je comprends mal : on trouve un système qui permet de réduire le sentiment d'injustice et de frustration des différents acteurs. Tous sont ravis, y compris les arbitres qui se sont exprimés sur le sujet. Et tu m'expliques que tu aurais préféré un système où on aurait juste sanctionné lourdement et à postériori les manifestations d'injustice et de frustration au lieu de les faire disparaître ?

Tu me parles également d'effets positifs non prévus de la VAR. Non prévus par tous ceux qui n'en voulaient à aucun prix.
Pour ma part, je fais partie des rares ici (mais il y en a quand même quelques uns) à avoir toujours été pour un essai de la vidéo, dans un cadre bien défini. Pour tout te dire, le cadre dans lequel elle est appliquée aujourd'hui ne me semble pas encore idéal. Mais ne me dis pas que ces effets bénéfiques sont imprévus, parce que niveau mauvaise foi, tu exploses tous les records.

Je te rejoins en revanche sur les effets pervers, notamment les amplifications sur des contacts anodins. Et la vidéo trouve là des limites, car on peut voir ces contacts, mais pas toujours réellement juger s'ils constituent réellement une faute. Heureusement, il y a toujours un arbitre sur le terrain, qui voit l'action en vrai et qui peut croiser son ressenti avec les images qu'il visionne via la VAR pour prendre la meilleure décision possible (qui peut alors être discutée, mais qui est néanmoins admise par tout le monde - sauf l'irréductible Pierrot, oui, je sais...).

Je trouve également compliqué de douter du fait que la vidéo aurait pu éviter les injustices de la main de Dieu ou de France-Allemagne 82. Par contre, ça nous ferait des légendes en moins et une raison de moins de détester la Mannschaft, donc ç'aurait été dommage.

Roger Cénisse
aujourd'hui à 10h24
idem pour le hors jeu où l'assistant pourrait être tenté de moins lever son drapeau en se disant qu'il y a un filet de sécurité derrière. De cette manière, il se dédouane, s'évite des polémiques derrière car il sait que la décision de la VAR est mieux acceptée, mais ça dénature carrément le rôle d'arbitre.

--> Mais c'est absolument excellent, ça, justement !
Jusque là, dans le doute, l'arbitre sifflait le hors-jeu pour se couvrir. Là, il laisse jouer.
Si l'éventuel hors-jeu n'est pas décisif, peu importe de savoir s'il existait ou pas, le jeu se poursuit et on aura au moins eu un arrêt de jeu en moins.
S'il y a but, on regarde vite fait avant de le valider, mais au moins, dans le doute, on n'a pas arrêté l'action qui amène le but en question.
C'est positif dans tous les cas de figure.

suppdebastille

09/10/2018 à 18h23

Pour la plupart des situations de hors-jeu on ne peut pas se contenter de regarder vite fait.

 

Utaka Souley

09/10/2018 à 18h24

Syle, je comprends ton point de vue, mais tu n'as pas tout-à-fait saisi le mien, en tous cas c'est l'impression que j'ai.

D'abord, tout le monde n'est pas satisfait. Ensuite, un système où l'on aurait sanctionné lourdement les comportements et a posteriori les comportements douteux, il y a fort à parier que ça les aurait franchement calmés. Exemple : EAG-MHSC, M Thuram donne un coup à Congré, qui se roule au sol de douleur. Je ne sais pas si l'arbitre le voit, peu importe, mais la VAR le voit et lui dit. Bilan, Thuram est expulsé.

Imaginons qu'il n'y ait pas la VAR et que ça passe en "commission de visionnage" après coup. Que voit-on ? Thuram donne un coup, dans la poitrine je crois, mais pas de quoi assomer un boeuf. Et Congré ? On dirait qu'il encaisse un direct de Tyson ! il se tient le visage, il SIMULE. En commission de visionnage, il doit y avoir sanction contre Thuram, mais aussi contre Congré (je précise que je suis supporter de Montpellier).

Bilan avec la VAR : Thuram a vu rouge, et Congré rien. Nada. Que dalle.
Et pourtant, il a simulé au moins autant qu'un actrice porno. Où est l'amélioration avec la VAR ?

Que peut-on prévoir dans les comportements des footeux dans les semaines et les mois à venir ? Eh bien qu'ils s'adaptent à la VAR. Ils ne vont pas arrêter de tricher, non, non. Ils vont tricher différemment.
Alors qu'une commission de visionnage après les matches, ça calmerait certainement certains tricheurs.

Pour les autres actions relevant de la VAR, de quoi parle-t-on ?
1) des fautes dans la surface : certaines fois la VAR se manifeste ou l'arbitre l'interroge, d'autres fois, non => injustice.
2) des hors jeux : Pour l'année dernière, quelqu'un a-t-il le nombre de buts accordés entachés d'un hors-jeu, et de buts valables refusés pour un hors-jeu inexistant ? Combien de matches "faussés" ?

Donc à mon sens, on installe dans le football une usine à gaz pour régler des cas relativement rares, sans s'attaquer au problème de fond, à savoir la triche.