Infos des cahiers


Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Foot et politique

aujourd'hui à 18h13 - Lyon n'aime Messi : Il Capitanoaujourd'hui à 17h43Mes fantasmes? Après l'autodestruction par culpabilité, c'est de... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 17h55 - L'amour Durix : @la mouche en feu sur l'eau Si ta question est en réponse à ma prose, je te rassure : je ne fais... >>


Le fil dont vous êtes le héros

aujourd'hui à 17h29 - Kireg : Merci CouleurdisgracieuseLierre ! >>


Lost horizons

aujourd'hui à 17h21 - suppdebastille : Et tu apprendras au moins 1 mot en langue fon "yovo", quoique je ne sais pas si tu es "yovo". >>


Bréviaire

aujourd'hui à 17h19 - JauneLierre : Audi, hé !"A 4 devant, c'est pas évident" (lequipe.fr) >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 16h15 - Mallardeaufraiche : Après avoir finalement cédé suite aux 27 minutes de grand n'importe quoi au bord de la pelouse... >>


Messages de service

aujourd'hui à 15h51 - AKK, rends tes sets : Surtout qu'il est bien connu qu'un match à huis-clos et un match avec supporters c'est du... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 15h46 - Lucho Gonzealaise : Tu parles sûrement de la fin de match entre Miami et Chicago et au contraire, j'ai trouvé Butler... >>


Histoire Football Club

aujourd'hui à 15h24 - Milan de solitude : Danishos Dynamitosaujourd'hui à 10h42Normal, c'est le nom de ma chaîne YT :pTiens, le résumé du... >>


Y a pas que le foot à Auteuil !

aujourd'hui à 14h37 - theviking : Sue Oddoaujourd'hui à 12h08Un article sur Marca. Un joueur espagnol Oriol Roca raconte qu'il a eu... >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

aujourd'hui à 14h35 - De Gaulle Volant : Scifo - Latta >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 13h58 - Biocentrix : Pour ceux qui pigent l'anglais, The Official Ligue 1 Podcast a réalisé une ITW de Villas-Boas... >>


En Vert et contre tout

aujourd'hui à 13h17 - forezjohn : Retour prévu en 2020 pour Saliba >>


LdC : La Ligue des Cahiers

aujourd'hui à 12h54 - Redalert : Il y a de la concurrence en Italie...https://twitter.com/AfterRMC/status/1204366198835691520?s=19 >>


Coupe de France

aujourd'hui à 12h46 - Redalert : Faut l'aimer brut dans le coin. >>


Premier League et foot anglais

aujourd'hui à 09h49 - Özil paradisiaque : Pôle Emploi - London Borough of IslingtonJob offers :- MP (currently : J. Corbyn)- Manager... >>


CDF sound system

aujourd'hui à 09h32 - 2Bal 2Nainggolan : Ah zob...Je m'en occupe cet aprèm ! Le stress, je vous dis ! >>


Choucroute et bierstub: l'indigeste menu du RCS

aujourd'hui à 08h43 - Hydresec : Bon et bien je crois qu'on a fait le tour des tables les plus onéreuses de Strasbourg et ses... >>


Stades ultimes

Enceintes vétustes ou arenas lucratives: il n'y a pas que les défenses qui bétonnent dans le football.

Tarama Vahirua

06/01/2011 à 15h50

J'avais assisté à la conférence de presse au cours de laquelle JM Ayrault avait annoncé que Nantes ne serait pas candidate pour accueillir l'Euro. Il avait expliqué que les normes étaient affolantes et n'arrêtaient pas d'augmenter. Par exemple, la taille des sièges (largeur et profondeur) avait augmenté de 12 cm ou quelque chose comme ça entre la coupe du monde de rugby de 2007 et la future norme pour 2016. Donc nécessité de refaire tous les sièges pourtant neufs, de diminuer mathématiquement le nombre de places, ... Ca semblait assez logique. La liste des exigences UEFA pour classer un stade 4 ou 5 étoiles est assez impressionnante.

12 mai 76

06/01/2011 à 16h33

inamoto-tracteur jeudi 6 janvier 2011 - 14:34 J'ai discuté l'année dernière avec un élu de la Ville de Strasbourg au cours d'une visite de la Meinau, et il nous disait que les exigences de l'UEFA étaient assez délirantes (notamment pour des trucs du genre taille de la tribune de presse et des loges VIP, etc..) ------- C'est effectivement ces normes imposées dans un cahier des charges délirant et non discutable par l'UEFA qui contribuait à faire monter prodigieusement le coût de l'opération. La ville et la Cus ont tenté une approche pour qu'ensemble les villes candidates entament une négociation avec l'UEFA pour les revoir à la baisse, sans aucun succès. Pour finir elles furent, avant de renoncer à la candidature, les seules à ma connaissance à voté une délibération avec des réserves sur ce cahier des charges.

Tarama Vahirua

06/01/2011 à 16h40

A la réflexion, je me dis que c'est surtout l'inflation des normes qui est piègeuse. A la rigueur, on pourrait admettre des normes très élevées pour accueillir certains événements. Mais que ces exigences croissent sans cesse, c'est problématique.

Jean-Luc Skywalker

06/01/2011 à 16h54

Des normes trop exigeantes, dont le respect entraîne des coûts importants mettant en cause la rentabilité ou même simplement l'équilibre financier, ça s'applique à beaucoup d'autres domaines industriels.

Tonton Danijel

06/01/2011 à 16h56

En 1998, il me semblait que les normes étaient moins drastiques mais qu'il était recommandé que les matchs "à risques" aient lieu dans les enceintes les plus sures (USA-Iran à Gerland, Belgique-Pays-Bas au Stade de France par exemple). Ça n'a pas empêché des débordements à Marseille (Angleterre) et Lens (Allemagne), mais c'était hors stade. C'est inimaginable un Euro avec juste 2 stades aux normes sécuritaires maximales (pour d'éventuels Angleterre-Irlande, Allemagne-Pays-Bas ou Serbie-Croatie) et quelques autres aux normes un peu plus souples pour des affiches moins "explosives"?

Oook

06/01/2011 à 17h02

Hmmmm... Les stades sont attribués aux matchs avant que la composition des poules ne soit connue, donc je ne comprends pas trop. Lors des tirages au sort, on sait directement dans quelle ville vont evolués les équipes... Il y avait eu des inversions après le tirage en 1998?

Tonton Danijel

06/01/2011 à 17h13

Oook jeudi 6 janvier 2011 - 17:02 Lors des tirages au sort, on sait directement dans quelle ville vont evolués les équipes... Il y avait eu des inversions après le tirage en 1998? - - - - - - - - - - - Il me semble avoir entendu que pour Pays-Bas/Belgique il avait été décidé de programmer l'affiche, en raison de son affluence et des risques éventuels, au Stade de France.

TiramiSuazo

06/01/2011 à 17h26

Tonton Danijel jeudi 6 janvier 2011 - 17:13 Oook jeudi 6 janvier 2011 - 17:02 Lors des tirages au sort, on sait directement dans quelle ville vont évoluer les équipes... Il y avait eu des inversions après le tirage en 1998? - - - - - - - - - - - J'ai juste souvenir que Bordeaux ne pouvait pas accueillir les matches à certains horaires en raison du soleil gênant pour les caméras. En 2004, Angleterre-France devait se tenir dans un autre stade, il avait été déplacé au stade de la Luz, annoncé le lendemain du tirage au sort. En ce qui concerne, les prescriptions de l'UEFA elles sont quasi impossibles à tenir, le stade parfait n'existe pas, c'était un article des cdf en avril je crois.

Hurst Blind & Fae

31/01/2011 à 15h41

Un grand moment de Thiriezthorique, sur les constructions de stades qui se heurtent à la loi: "Il faut que les projets d'intérêt national prévalent sur les intérêts politiques locaux particuliers."

Mangeur Vasqué

15/04/2011 à 14h55

HILLSBOROUGH, 22 ans aujourd’hui... commémoration à Anfield aujourd'hui, comme tous les ans, Dalglish et tout l'effectif y seront - Dalglish était bien sûr l'entraîneur des Reds ce jour-là (Itandje n'a pas eté invité). Le point sur cette tragédie, car y’a du nouveau (yes, c’est toujours pas réglé… demi-finale de FA Cup entre Liverpool et Nottingham Forest le 15 avril 1989, 96 morts, 766 blessés – tous supps de Liverpool). Il semble que l’on s’approche de la conclusion officielle et exhaustive pour enfin connaître la vérité, toute la vérité, et déterminer la responsabilité de chacun dans la tragédie d’Hillsborough. Cela, après des années (infructueuses) d’enquêtes publiques, de batailles judiciaires, de rapports, de recours à la Cour européenne de justice et, disons-le, de magouilles pour nous cacher ce qu'il s'est véritablement passé a Hillsborough ce jour-la. On apprend cette semaine que le rapport final devrait être rendu avant la fin de cette année. Aussi effarant que cela puisse paraître, cette histoire n’a toujours pas trouvé de conclusion. Lors du 20ème anniversaire de la tragédie en 2009, on avait malheureusement bien plus parlé du fou-rire abrutissime de Charles Itandje à Anfield pendant la minute de silence que du fait que rien n’avait été réglé dans cette affaire (conclue par un verdict de « mort accidentelle ») mais que le gouvernement de Gordon Brown tenait à, enfin, mener une vraie enquête. Le gouvernement, poussé par diverses associations et victimes, principalement le Hillsborough Justice Campaign, Hillsborough Family Support Group (HFSG) et Anne Williams (mère d’un gamin disparu et qui porta son cas devant la Cour européenne des droits de l’homme, devant le refus des autorités anglaises de rouvrir le dossier – elle fut reboutée par cette cour) avait sifflé mi avril 2009 la fin des tergiversations et avait constitué un comité d’enquête indépendant présidé par James Jones, l’évêque de Liverpool. Jacqui Smith, ministre de l’intérieur, obligea alors la police du South Yorkshire à rendre public toutes leurs archives, ainsi que Sheffield Council (municipalité). Ce comité (composé de hauts fonctionnaires, de juristes, d’experts en sécurité publique, de policiers, d’un officier de liaison avec le HFSG et de Phil Scraton, auteur de Hillsborough: the Truth) est chargé d’examiner les tonnes de documentations produites depuis la catastrophe et de rédiger un rapport public synthétisant fidèlement le tout. Pas vraiment une sinécure : 60 organisations sont en possession de documents sur Hillsborough (agences gouvernementales, clubs de football, forces de police, etc.). Le rapport Taylor, référence en la matière ici, n’avait bien sûr pas bénéficié de tous les documents donnés depuis au compte-goutte par la police du South Yorks. Car l’acteur clé dans cette affaire est bien la Police du South Yorkshire, elle détient le gros de la paperasse, et surtout tout ce qui considéré jusqu’ici comme sensible et confidentiel. Elle est en première ligne niveau accusations (ses négligences sont à l’origine du drame). En 2009, elle a promis de livrer toutes les archives (qui seraient constituées de 350 000 documents), y compris a-t-elle assuré, les documents d’origine ainsi que ceux falsifiés, pour comparaison. Sheffield City Council a aussi recruté des archivistes pour déterrer et organisé tout ça. Ce comité aurait déniché des documents jamais révélé et qui, sans que le comité le dise comme cela (il s’est engagé à ne rien révéler pour l’instant par respect pour les familles touchées), ces docs confirmeraient la thèse du public en apportant des preuves (négligences de la police et grosses carences dans l’organisation des secours, par ex. 1 seule ambulance fut autorisée a l’intérieur de Hillsborough). Preuves qui feraient aussi toute la lumière sur la façon cynique et profondément malhonnête dont les investigations furent conduites. Le comité s’est engagé à révéler « toute la vérité » sur cette catastrophe et ses suites. Lors de ce 20ème anniversaire, 40 000 personnes avaient bruyamment manifesté réclamant que toute la lumière soit faite. Le grief principal des familles touchées tourne donc autour du rôle de la police du South Yorkshire, sa culpabilité telle qu’elle est décrite dans le rapport Taylor et le fait qu’elle ait « couvert » elle-même ses erreurs, ses défaillances et magouilles. Hormis la mauvaise gestion des flux de supporters, ainsi que les carences dans l'organisation des secours, on parle principalement de : - falsifications de documents - falsification de témoignages donnés par des policiers lambda - confiscation d’au moins deux bandes vidéos des caméras du stade - décision de limiter l’étendue du rapport du médecin-légiste en chef – qui ne porta que sur les événements avant 15 h 15 - organisation d’une propagande pour rejeter la faute sur les supporters (ce dont le Sun se saisit avec enthousiasme, surtout editor Kelvin McKenzie, qui fit publier tout un tas d’articles puants sur les supps de Liverpool accusés de tous les maux ce jour-là, y compris de piller les morts pour leur piquer leurs effets… – le Sun ne vend plus qu’environ 5 000 exemplaires par jour sur Liverpool, au lieu des 60 000 qu’il écoulait avant la tragédie. McKenzie présenta ses excuses en 1993 devant une commission du parlement. Et le Sun, décidé apparemment à « tourner la page », publia une excuse officielle en Une en 2004. Mais rebondissement en 2006, McKenzie, toujours au Sun, mais en tant que columnist, écrivit ceci : « I was never sorry for them, and I’m not sorry now »). Le rapport Taylor (ou plutot les rapports, il y eu eut 2) conclut clairement aux négligences coupables de la police ce jour-là (gestion de la foule tribune côté Leppings Lane et organisation des secours) ainsi qu’indirectement, celles de la municipalité de Sheffield et du club de Sheffield Wednesday. Toutefois, personne ne fut inculpé. Responsable mais pas coupable. Lechef de la police ce jour-là au stade (match commander) David Duckenfield, fut poursuivi en justice en 2000 (par le collectif de familles), mais rien n’y fit. Même si Duckenfield et son adjoint, Bernard Murray, avouèrent avoir menti sur plusieurs points et trafiqué des preuves, ils furent relaxé. Duckenfield se fit faire un mot d’excuse de son toubib le déclarant trop malade pour assister au procès (il prit sa retraite sur le champ...) et du fait de son absence, le procès contre Murray fut abandonné. Un autre ponte de la police, Norman Bettison, avait lui été dédouané de toute culpabilité, et en 1998, fut même nommé Chef de la police… de Merseyside ! (ce qui fit du bruit). Il ne s’agit pas de « revanche » sur untel ou untel insistent les collectifs des familles, mais de révéler la vérité et, si possible, obtenir des réponses. Les familles soupçonnent la police du South Yorkshire d’avoir agi sur l’ordre du gouvernement Thatcher (le lendemain du drame, la Dame de Fer s’était longuement entretenue avec Peter Wright, à l’époque chef de la police du South Yorkshire).

 

inamoto

15/04/2011 à 15h34

Merci bien pour ces explications, c'est intéressant. L'épisode Itandje m'avait par ailleurs complètement échappé...