Classement en relief

classement en relief

Boutique

boutique

Infos des cahiers


Sur le fil

Comme Nagelsmann, entraîneur de Hoffenheim, les joueurs ratés sont-ils les grands coachs de demain? Par… https://t.co/TmSKQuKLtb

[tuto présidents de clubs] [cc Waldemar] 4 erreurs à ne pas commettre dans la gestion de son entraîneur. Par… https://t.co/5ljK8bCQKv

RT @richardcoudrais: Qui se souvient du magazine Footy, qui entre 1978 et 1982 œuvra pour l'information du ballon rond à l'attention des pl…

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Le cachemire serre

"PSG, un maillot à 60 M€ ?" (sports.fr)

Anthony pire qu'Ince

"Anthony Lopes (Lyon) : ‘Je n'ai pas envie qu'on dise que j'étais taré complet’." (lequipe.fr)

Javier AppStore

“Neymar, coach sur... mobile.” (lequipe.fr)

Match à huis cloclos

"Le MHSC foudroie Nîmes dans un derby électrique. " (madeinfoot.com)

Cocktail de drogues

"Maradona conseille à Messi d'arrêter la sélection." (lequipe.fr)

Je crois que très bon

"Une piste alléchante pour Blanc." (football.fr)

Balance ton sport

"Gourvennec nie tout contact." (onzemondial.com)

Non, c'est André !

"L'OM a pris l'eau." (lequipe.fr)

Toucher moins

"Adam Johnson en 5e division à sa sortie de prison ?" (lequipe.fr)

Le Maradona des Quatre Pattes

"Un chien blesse un joueur en D4 roumaine." (lequipe.fr)

Le forum

Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 11h21 - Yul rit cramé : Ce report de vente, c'est vraiment parfait.Ça permet de faire encore traîner un peu ce dossier... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 11h19 - funkoverload : Un certain Kretinsky entre au capital du monde mais pas de panique. Debilov est annoncé au Figaro... >>


Les CdF : cahiers de doléances

aujourd'hui à 11h17 - bolkonsky : Le fil dont vous êtes le héros? >>


Qui veut gagner des quignons ?

aujourd'hui à 11h13 - L'amour Durix : Et moi, contrairement à Ravi Shankar, je ne me lève jamais si tard. >>


Et PAF, dans la lucarne !

aujourd'hui à 11h09 - SocRaïtes : Fargo, complément :Les saisons sont indépendantes.Et Coen ne prend pas de H. A force de voir le... >>


Pendant le foot, les affaires continuent

aujourd'hui à 11h03 - SocRaïtes : Fraude fiscale : il y à quelques années, aux infos, une retraitée américaine, millionnaires... >>


Parties de campagne, bières, et football...

aujourd'hui à 10h53 - AKK, rends tes sets : [LYON] S+8, on reprend ?Plaine des Jeux de Gerland, dimanche 28 octobre, 10h00 :- balashov22-... >>


CdF Omnisport

aujourd'hui à 10h50 - magic_patator : bolkonskyaujourd'hui à 09h53Mais bon c'est surtout l'heure de parler cyclo-cross et d'admettre la... >>


Lost horizons

aujourd'hui à 10h40 - Dan Lédan : Et la Marquesa c est miam miam.. >>


Y a pas que le foot à Auteuil !

aujourd'hui à 10h22 - liquido : liquido18/10/2018 à 17h33Et plus les détails sordides s'empilent, plus le silence de Nadal et... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 10h22 - BIG : [4 matchs, 4 observations par match]Une semaine, 4 matchs triés sur le volet, regardés en replay... >>


CDF sound system

aujourd'hui à 10h04 - Dan Lédan : Koritni : Down at the crossroads .Steve Earle : I feel allrightRay Davies : Vietnam VeteransZZ Top... >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 09h37 - J'ai remis tout l'allant : [Capharnaüm]C'est la mer Noire...Le film n'est pas si dur et larmoyant que laissent l'entendre... >>


En Vert et contre tout

aujourd'hui à 00h29 - 12 mai 76 : Oh nous c’est plutôt la série B d’été de Max Pecas: Roro chez les nudistes, ou Gasset à... >>


Bréviaire

22/10/2018 à 23h25 - De Gaulle Volant : Je tâchais de filer la métaphore aquatique mais avec un succès discutable à ce que je vois.Bon,... >>


LA GAZETTE : Les gestes / Les antigestes

22/10/2018 à 23h04 - Mik Mortsllak : Gestes:-l'ouverture longue et précise de Baptiste Santamaria dans la course de Stéphane Bahoken,... >>


Gerland à la détente

22/10/2018 à 22h50 - Run : Le nul serait un exploit, ils doivent etre vraiment tres tres fort.Et que le temps de la F1 a... >>


Premier League et foot anglais

22/10/2018 à 22h44 - Xeneise : Et le premier !! Dans le genre touché de balle soyeux. Enfin un match plein d'Ozil, je pensais... >>


Et PAF, dans la lucarne !

Nous sommes des enfants de Tele Santana.

Rolfes Reus

10/01/2018 à 00h01

khwezi
aujourd'hui à 13h36
j'ai le sentiment que c'est ce qu'aurait pu être Kaamelot si Astier avait eu d'avantage d'ambition artistique...

_________

Pourrais-tu développer ce point ? Les deux dernières saisons se sont souvent vues reprocher l'inverse il me semble (et Astier a l'air assez ambitieux pour le film, s'il se fait un jour).

Run

10/01/2018 à 00h55

Je viens de finirmlansaison 1 de The Killer.

Bien, on s’y fait, on attend le prochain developement meme si on les voit bien venir.

Mais la, la fin de saison, j’etais hyper decu que...ca ne finisse pas. Alors la question est simple, la saison 2 a une fin ? Ca vaut le coup ? Parce que j’avoue que 13 episodes pour arriver a ca, c’est quand meme long.

Pour lencoup, je ne sais pas si ca me tente de repartir.

Vas-y Mako!

10/01/2018 à 01h09

Run
aujourd'hui à 00h55

Je viens de finirmlansaison 1 de The Killer.

Bien, on s’y fait, on attend le prochain developement meme si on les voit bien venir.

...
c'est quoi cette série? Je suppose que the Killer est le titre donné au Québec. Mais je ne trouve pas son vrai titre...( the killing?)

Run

10/01/2018 à 01h24

Puree, The Killing, oui...

J'ai remis tout l'allant

10/01/2018 à 08h20

Tu n'arrives pas à trouver 'The killing' Mako ? Très bonne série, y a une version danoise que je préfère, et une version US.

blafafoire

10/01/2018 à 11h03

khwezi
09/01/2018 à 15h44

"Je ne sais pas ce que vous avez tous contre la "pure série de genre". Quand c'est bien fait c'est très bon et n'a pas forcément besoin de d'avantage de prétention. Par exemple, ce type d'attente me semble exactement celui qui colle à une série type "Madmen" qui est finalement de ce point de vue une série de genre un peu..."

----

Perso je n'ai rien contre, mais disons qu'il faut que la "pure série de genre" soit effectivement bien faite, et dans un contexte de temps limité, je préfère des séries moins convenues ou tout au moins qui dépassent le genre et il y en a quand même un certain nombre (au hasard, The Wire pour les séries policières, Deadwood pour le western, Les Sopranos pour le genre mafieux... Je suis Hibernatus 2).
Madmen, dans le discours, dans la finesse des dialogues et des personnages, explose le cadre d'un quelconque genre. La réflexion sur les symboliques du consumérisme, ou sur les marques de la domination masculine (qui est une des symboliques du consumérisme) est très poussée et à la fois jamais lourdingue, de mon point de vue.
Alors genre, peut-être, mais on n'en reste pas aux codes supposés.

-----

"Cela dit, j'aimerai juste remettre un peu de contexte: Peaky Blinders n'est aucunement "une histoire de l’Angleterre entre deux guerres". C'est l'histoire de l'ascension de la pègre de Small Heath à Birmingham, une ville qui était le bastion de la révolution industrielle anglaise (et mondiale) et qui deviendra logiquement celui du Parti Communiste Anglais au XXe siècle.
On y croise malgré tout l'IRA, Churchill, les gueules cassées, les suffragettes, Costa Nostra et Alphonse Capone (j'avais prévenu SPOILER), les anarchistes, les communistes, les Russes Blancs, les hommes de Scotland Yard etc etc. Je sais pas bien ce que vous en attendiez de plus."

----

Ok. Prenons un exemple. Est-ce que tu trouves que la personnalité et les actions de l'inspecteur Campbell soient vraiment imprégnées du fait qu'il soit Orangiste ? N'est-il pas juste un "Bad Lieutenant" comme d'autres ?
Est-ce que les actions de Freddie Thorne sont vraiment dictées par ses convictions politiques ?
Et ses idées sont-elles un tant soit peu développées (en dehors de "il faut faire la révolution") ? Il y a bien un début de réflexion sur le traumatisme de la guerre et sur la rancoeur envers les "puissants" qui envoient les ouvriers dans les tranchées puis dans les usines. Ca dure 3 minutes et on passe à autre chose (baston, viol, vidage de bouteille de whiskey).
Quand je vois les Russes blancs de Peaky Blinders, je repense au vilain Baron dans le film muet de "Chantons sous la pluie". Une sorte de Dracula d'opérette ultra expressif et vite torché.
Même le milieu tzigane, dans lesquels ils sont sensés baigner, n'est pas du tout approfondi. T'as juste un plan ou deux sur les roulottes et c'est tout.

----

"Vous m'auriez dit ça sur "Taboo", j'aurais OK, mais Peaky Blinders, ça va, c'était très honnête."

----

Honnête, je suis d'accord.
Reste des problèmes de forme, la musique parasite, les cadrages glucoses, les ralentis à toute les sauces...

Dino Dini

10/01/2018 à 11h05

Je n'ai pas de mot pour évoquer l'épisode final de "The Leftovers". La conclusion est parfaite et quitter Nora ainsi fait que mon petit palpitant fragile se tord un peu moins.
On peut parler de série majeure, comme il en existe peut- être seulement 10 dans l'histoire de la télé, non?

Plus léger (enfin pas vraiment) et plus classique, je suis sur la saison 1 (une histoire différente par saison) de "The Night of". Un jeune étudiant américain d'origine pakistanaise est accusé du meurtre sanglant d'une jeune femme. Tout l'accuse et la justice américaine perd les pédales.
Pour l'instant et après une moitié de saison, c'est remarquable.

Jean-Huileux de Gluten

10/01/2018 à 13h50

Dino Dini
aujourd'hui à 11h05

-----

C'est marrant de t'avoir lu avant et après le dernier épisode. Je me rappelle que je m'étais fait la même réflexion que toi : ça ne peut pas être raté. Et ça ne l'était pas. Je ne sais pas pour le top 10, mais c'est clairement une des rares séries qui m'est mis dans cet état contemplatif aussi longtemps devant l'écran. Loin de moi toute envie de comparer, mais Breaking Bad avait également réussi cet exploit de provoquer une totale confiance dans le talent des créateurs.

Je change de sujet, mais une autre série est en train de le faire, et j'ai été quasiment le seul à en parler en des termes flatteurs ici, c'est Mr Robot. La saison 2 avait marqué une baisse des audiences (ambiance Lynchienne et parfois cryptique), et bien la troisième est peut-être plus consensuelle mais toujours d'une qualité de réalisation et d'écriture absolument géniales. Le développement des personnages et de l'intrigue m'ont tenu en haleine avec une intensité rare. Notamment une triplette d'épisode (5, 6 et 7 de mémoire) qui commence par un plan séquence de 45 minutes (réalisé en trichant un peu, à la manière de Birdman) et qui se poursuit par la suite des évènements de la même journée sans que la tension ne se relâche. C'était une bien belle saison.

Matu-Verratti-Vieira-Touré-Clément-Cearà

10/01/2018 à 15h00

Les Matu-Verratti-Vieira-Touré-Clément-Cesars:
Prix de la serie de societe: The Wire
Prix de la serie humoristique: The Office US / Extras
Prix de la serie la mieux jouee: In Treatment
Prix de la serie loufoque: Fargo
Prix de la serie emotionnelle: The Leftovers
Prix de la serie dramatique: Breaking Bad/Better Call Saul
Prix de l'anthologie: Black Mirror
Prix de la serie familiale: Six Feet Under/This Is Us

Voila ce qui constitue mon top 11. Je serais bien incapable de les classer.

Nicordio

10/01/2018 à 15h24

Un top séries sans citer Scrubs est forcément raté.

 

Pascal Amateur

10/01/2018 à 15h29

Exact, je vais donc essayer :
"Dans mon top séries, il n'y aura pas Scrubs."