Classement en relief

classement en relief

Boutique

boutique

Infos des cahiers


Sur le fil

Dans le CR de #NEDFRA, l'action défensive embarrassante des Bleus - https://t.co/BYqh04rC5u https://t.co/0EB27TpQGk

"L'augmentation générale est principalement due à l'explosion des arrestations pour non-respect des arrêtés d'encad… https://t.co/aUs1PBrqc4

RT @lemonde_sport: « Monacogate » : Rybolovlev n’a pas l’intention de vendre le club, selon son porte-parole https://t.co/iMPkWTSUuj

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Chapecoense 2

"Foot - L1 : Inattendu sommet." (lequipe.fr)

Futur taulier

"Neymar risque jusqu'à 6 ans de prison." (ouest-france.fr)

Ruddy Bukkake

"Arbitrage : ‘J'en ai pris plein la tronche’." (lequipe.fr)

Droit au mur

“OM : Une attaque sans tête.” (lequipe.fr)

Mou Walk

"Le car de MU encore bloqué, Mourinho finit à pied." (lequipe.fr)

Thierry, la fronde ?

"AS Monaco : Manuel Amoros dubitatif sur le choix Thierry Henry." (footmercato.net)

Promotion canapé

"Manchester City taille patron." (football365.fr)

Rubin Tarzan

"Le Rubin Kazan suspendu un an." (lequipe.fr)

Shaw must go on

"Shaw va prolonger." (football365.fr)

Pise-aller

“Rabiot penche pour Paris.” (lequipe.fr)

Le forum

Go Mouest !

aujourd'hui à 02h05 - Mevatlav Ekraspeck : KoolPascal Amateur17/11/2018 à 22h41A La Châtaigneraie, ils ont les frères Bogues, deux... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 02h04 - Mevatlav Ekraspeck : KoolJoey Tribbiani17/11/2018 à 20h11Mevatlav Ekraspeckaujourd'hui à 17h44En fait je commence à... >>


L'empire d'essence

aujourd'hui à 01h57 - La Metz Est Dite : Un troisième titre de vice-champion consécutif :)J'aime bcp aussi son engagement depuis ce... >>


Bréviaire

aujourd'hui à 01h52 - Radek Bejbl : Soirée SM"Santos : 'Souffrir aide aussi à grandir'." (lequipe.fr) >>


Y a pas que le foot à Auteuil !

aujourd'hui à 01h02 - Le Meilleur est le Pires : Et demain, Mahut-Herbert en finale. 16h je crois - paraît il.Zverev va devoir tâcher de faire... >>


Dans le haut du panier

17/11/2018 à 23h34 - Lucho Gonzealaise : Ah oui tu as raison Tricky, à l'ouest pour l'instant c'est pas fameux. Cela dit, hors GS, depuis... >>


Au tour du ballon ovale

17/11/2018 à 23h01 - Dan Lédan : Franchemé dans les intentions , y a rien à dire...en fait L EDF c est le Stade Rennais du rugby... >>


Espoirs, des bleus et des verts

17/11/2018 à 22h44 - Di Meco : Producteur de rhum, ce n'est pas si triste comme reconversion ! >>


Observatoire du journalisme sportif

17/11/2018 à 21h41 - Utaka Souley : Ensuite, le légiste rangera son macchabée. >>


No gogos

17/11/2018 à 20h31 - SocRaïtes : Don la SNCF, c'est comme à l'armée : jamais obéir à un ordre, toujours attendre le... >>


Le fil éclectique

17/11/2018 à 17h50 - Jamel Attal : J'ai eu les mêmes interrogations, avant de donner accord. Première action, première panique:... >>


Les jaunes, héros zen

17/11/2018 à 17h31 - McManaman : En tout cas, bravo pour la mobilisation contre la KitArena, il y a des gens qui bloquent les... >>


Toujours Bleus

17/11/2018 à 16h50 - Rolfes Reus : Tonton Danijelaujourd'hui à 08h18Oui c'est ce que je voulais dire, j'imagine facilement que nos... >>


L2, National, CFA... le championnat des petits

17/11/2018 à 15h33 - Run : En gros, tu cres ta L3...Tant qu'a faire, je prefererais une L2 a 2 groupes. Mais qu'est ce qu'il... >>


Oranje, Ô desespoir !

17/11/2018 à 12h30 - Le Meilleur est le Pires : Too little too late... mais je dois bien avouer que lorsque je t'ai vu dès le début du match sur... >>


Maman les p'tits bateaux

17/11/2018 à 12h21 - OhVertige : C'est pourtant pas une zone de pêche autorisée aux Britanniques ! Il abuse un peu quand... >>


Gerland à la détente

17/11/2018 à 09h08 - Jus de Nino : Autant que moi j’ai ressenti de la satisfaction en constatant ce matin qu’il ne s’etait pas... >>


Ligue des nations

17/11/2018 à 00h10 - Rolfes Reus : Quelques jolis buts entre la Slovaquie et l'Ukraine, notamment celui du 3-1. >>


Et PAF, dans la lucarne !

Nous sommes des enfants de Tele Santana.

khwezi

16/10/2018 à 17h01

totalement d'accord avec ParisHilton. Et comme le dit Danitruc, ça va te spoiler pas un peu mais ENORMEMENT Breaking Bad.

Après, les deux séries n'ont pas grand chose à voir intrinsèquement. Breaking Bad c'est l'idée de départ, le concept (tout tourne mal). "Better Call Saul", c'est un projet né de l'attachement de l'équipe pour les personnages, et un des acteurs (Bob Odenkirk, alias Mike l'ex Flic devenu homme de main) a branché Gilligan, le créateur de la série, pour produire ce Spin Off qui met en scène des personnages qui apparaissent ensuite au fur et à mesure de Breaking Bad (certains même tard dans la série d'origine, comme les jumeaux tueurs). L'ambiance y est fichtrement plus comique, mais quand même tragique, et c'est largement dûe bien évidemment au choix du personnage centrale relativement excentrique / misfit, dont on conte l'histoire personnelle toute en avançant sur la mise en place de ce qui va devenir Breaking Bad.

Mais regarde Walter White d'abord, tu ne devrais pas le regretter.

ParisHilton

16/10/2018 à 17h22

Ouais et pour ta peine, Pascal, tu viendras nous donner tes impressions saison après saison.

En attendant, tu es privé de calembours !

MarcoVanPasteque

16/10/2018 à 17h23

khwezi
aujourd'hui à 17h01

"Better Call Saul", c'est un projet né de l'attachement de l'équipe pour les personnages, et un des acteurs (Bob Odenkirk, alias Mike l'ex Flic devenu homme de main)

------

Tu t'es bien mélangé là : Bob Odenkirk c'est Saul et non Mike (l'avocat donc et non l'homme de main)

khwezi

16/10/2018 à 17h28

au temps pour moi. Voilà ce que c'est que de s'occuper de télé et de bosser en même temps. Je devrais savoir depuis le temps: ne jamais bosser quand on doit faire un truc important.

MarcoVanPasteque

16/10/2018 à 17h32

Danishos Dynamitos
aujourd'hui à 16h30

Pour répondre à Marco, ce n'est pas forcément parce que la série s'étend à d'autres personnages qu'elle y perd je trouve.

--------

Moi ce qui m'embête c'est que ça ne nous apprend vraiment pas grand chose sur ces persos par rapport à ce qu'on sait d'eux, leur psychologie, leur mécanique, c'est du déjà vu dans BB.
Alors que pour Jimmy on creuse sa personnalité, grâce à de nouveaux personnages et les relations qu'il entretient avec ceux-ci (et c'est ça qui justifie ce spin-off, lui donne corps et intérêt)

Jean-Huileux de Gluten

16/10/2018 à 20h27

Tiens c'est marrant, je suis en plein revisionnage de Breaking Bad pour la troisième foi (probablement la dernière avant un moment, histoire d'en oublier suffisamment pour le redécouvrir avec une autre fascination), et je me suis posé une question concernant Better Call Saul. Evidemment, je spoile les deux séries :




*******SPOILER BB/BCS***********
*******SPOILER BB/BCS***********

Etant donné le perfectionnisme des scénaristes/showrunners, j'imagine qu'on suit une time-line parfaitement ficelée, mais je n'arrive pas à savoir combien de temps avant Breaking Bad ont lieu ces évènements. J'arrive à la saison 5 de BB, et Saul présente les dératiseurs de Vamonos Pest à Walt : "je bosse avec eux depuis 5 ans".

Bon, dans BB c'est facile, la série commence le jour des 60 ans de Walt, la saison 5 commence le jour de ses 61 ans (et ce qui nous est raconté de cette année l'est avec une précision et un génie narratif des plus rare, encore une fois... une quatrième fois). Mais dans BCS, je ne trouve pas de repères temporels, je les ai peut-être raté. Peut-on imaginer Todd et ses copains faire leur apparition da

Jean-Huileux de Gluten

16/10/2018 à 20h28

ns la prochaine saison ?

Désolé.

rockitrOM

17/10/2018 à 00h19

Better Call Saul peut de mon point de vue se voir avant Breaking Bad sans grand dommage si l'on s'accorde à dire que l'intérêt de Breaking Bad ne réside pas essentiellement pas dans les rebondissements de scénaristes justement. Les saisons 4 et 5 y succombent malheureusement pour moi, alors que saisons 1, 2 voire 3, puis les 4 saisons de Better Call Saul prennent le temps de dépeindre des personnages et leur environnement avec détails succulents, le tout avec une image et une mise en scène de très très haute volée. je ne devrais pas oublier le jeu de Bob Odenkirk, bien entendu.

@ Jean Huileux
****** SPOILER BCS****
Je viens de voir l'épisode 7 de la saison 4. Action située entre 2003 et 2004 (période de probation de Jimmy qui se termine). les téléphones utilisés permettent également de situer approximativement l'époque.

Jean-Huileux de Gluten

17/10/2018 à 01h26

rockitrOM
aujourd'hui à 00h19

Better Call Saul peut de mon point de vue se voir avant Breaking Bad sans grand dommage si l'on s'accorde à dire que l'intérêt de Breaking Bad ne réside pas essentiellement pas dans les rebondissements de scénaristes justement. Les saisons 4 et 5 y succombent malheureusement pour moi, alors que saisons 1, 2 voire 3, puis les 4 saisons de Better Call Saul prennent le temps de dépeindre des personnages et leur environnement avec détails succulents, le tout avec une image et une mise en scène de très très haute volée. je ne devrais pas oublier le jeu de Bob Odenkirk, bien entendu.


-----

Oui, d'autant que les rebondissements scénaristiques des saisons 4 et 5 ne sont en aucun cas susceptibles d'être dévoilés par Better Call Saul, à mon avis. Je ne suis pas vraiment d'accord quand tu y voies quelque chose de "moins bien". Trois saisons pour prendre son temps, c'était bien assez. La saison 4 notamment, scénario et rebondissements compris, est exceptionnelle dans la façon dont elle n'oublie rien de la relation co-dépendante entre deux personnages bien assez décrits dans les précédentes. La suite est du même acabit, quoique plus axée sur les relations familiales. Mais là encore, j'ai rarement vu récit plus poussé dans le refus du compromis, dans le pessimisme, dans la volonté d'aller racler chaque moisissure qu'un foyer peut abriter. La peur, le besoin, l'égo, la fatalité, la vérité, le mensonge... Mais surtout la peur, au fond. Je ne les remercierais jamais assez d'avoir su faire ce récit, même si à cause d'eux, je n'ai tenu que quelques épisodes devant "This is us", qui m'est apparu comme une fable surréaliste sur la famille. Breaking Bad, au-delà de l'histoire d'un homme mourant qui fait sa place dans un monde ou l'on retire un énorme avantage à ne pas avoir peur de la mort, a presque une valeur documentaire sur ce que peut provoquer cette conception de la famille sur le sens du jugement, et donc sur les actes. J'ai d'ailleurs toujours pensé que les fictions d'une époque la documente mieux que les documentaires de cette époque.

Mais bon, fallait pas me lancer là-dessus aussi. Comment ça je me suis lancé tout seul ?

Danishos Dynamitos

18/10/2018 à 11h34

Il n'y a aucun oubli même au plus petit niveau de détail dans BB et BCS.

Breaking Bad commence en 2008, soit l'année où la série a été produite. Et se termine en 2009.

Better Call Saul démarre en 2002 et est au printemps 2004 à la fin de la saison 4.

Les téléphones portables, les modèles de voiture, le look d'internet (de même que sa non-omniprésence), le style vestimentaire et bien d'autres détails sont là pour en témoigner.

 

Danishos Dynamitos

18/10/2018 à 11h36

Jean-Huileux de Gluten
17/10/2018 à 01h26

les rebondissements scénaristiques des saisons 4 et 5 ne sont en aucun cas susceptibles d'être dévoilés par Better Call Saul, à mon avis.

________________________________

Ah je m'excuse mais si. Avec une lecture attentive ceci dit.

[SPOILER BETTER CALL SAUL ET BREAKING BAD]

Il faut quand même noter que chaque saison de BCS s'ouvre et s'achève sur une séquence de Saul dans le futur, à Cincinatti. Cela donne un gros indice sur ce qui lui arrivera à la fin de Breaking Bad.
De même, l'un des épisodes de la saison 4 de BCS s'ouvre sur une séquence se déroulant durant la saison 5 de Breaking Bad (entre les épisodes 13 et 14 pour être précis)