Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Qui veut gagner des quignons ?

aujourd'hui à 20h32 - Milan de solitude : Je n'ai pas tout lu. On a peut-être oublié Cuba, l'Angola, la Bolivie, le Canada, le Honduras, la... >>


Habitus baballe

aujourd'hui à 20h20 - Tonton Danijel : Idéologie woke, cancel culture... mais à part ça, c'est l'écriture inclusive qui met en péril... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 20h17 - cocobeloeil : He beh, vu que le grand sabre n'est point réputé fine lame, ça risque de se terminer en émeute... >>


Aimons la Science

aujourd'hui à 20h04 - suppdebastille : Vu que la recherche d'un virus semble relever autant de la géopolitique que de la science,... >>


CdF Omnisport

aujourd'hui à 20h03 - Tonton Danijel : +1, la plus grosse pollution vient surtout du public.Après, il me semble qu'outre la pollution,... >>


Le fil dont vous êtes le héros

aujourd'hui à 19h50 - Atli : Serviteur khwezi.Mais je crois qu’a nos niveaux il est intéressant de se rappeler les préceptes... >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

aujourd'hui à 17h48 - Delio Onnisoitquimalypense : O Nani blueet une salve de Gainsbourg :Marlet DavidsonMon amour JeséCent millions de Jesé >>


Bréviaire

aujourd'hui à 17h43 - Pascal Amateur : Okocha le premier soir "Au Nigeria, un chanteur condamné à mort pour 'blasphème'." (lemonde.fr) >>


Ligue Europe, la coupe de l'UEFA

aujourd'hui à 17h19 - leo : L'arbitre siffle le pénalty sur Martial de manière autoritaire, il a l'air sûr de son coup. Si... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 16h34 - Le Pobga du Coman : Oui, et !?Macron n'en est qu'à son premier mandat après tout. >>


L2, National, CFA... le championnat des petits

aujourd'hui à 15h28 - Loscoff-Plage : C'est d'ailleurs un très beau championnat le N3 Bretagne, avec la TA de Rennes, Lannion, les deux... >>


Le fil prono

aujourd'hui à 15h11 - Lionel Joserien : Breizhilien 10/08/2020 à 11h15--- Sorry j'avais raté vos messages. Donc le truc super important... >>


Les enfants de la bulle

aujourd'hui à 14h13 - fireflyonthewater : D.ailleurs le sommet des dieux est en passe d.etre adapté pour la TV/Ciné Qql a lu Hit the Road... >>


La L1, saison 2020/2021

aujourd'hui à 12h25 - Mevatlav Ekraspeck : ... à la place.Le N1 et la N2, c’est bieng >>


La Ligue des champions

aujourd'hui à 12h24 - dugamaniac : Les autorités des villes hébergeant des clubs susceptibles de remporter la ligue des champions... >>


Le fil éclectique

aujourd'hui à 11h28 - Dédie mon Stück : Si c'est le genre de streaming souvent commenté en russe, c'est normal. Il doit y avoir un quart... >>


En rouge et noir !

aujourd'hui à 10h49 - Super Hérault : *les cotes >>


Présentons-nous...

aujourd'hui à 09h44 - khwezi : @Flo: t'es trop jeune. Kad et O, Kamoulox et le passé glorieux. C'est comme en 1917. Qui sait... >>


Futebol lusitano

Le forum de l’autre selecção, celle d’Eusebio, de Figo et d’Abel Xavier, et d’un championnat comptant dans ses rangs plus de détenteurs de coupe d’Europe que la fabuleuse Ligue 1.

la touguesh

14/06/2010 à 16h38

Tiens ! Je sais que de nombreux curieux m'en demandent des nouvelles, les voilà donc rassasiés. C'est tombé hier soir, Quaresma vient de signer au Besiktas pour 3 ans (et pour la modique somme de 7 millions d'euros) ! De quoi le relancer ??

Toni Turek

26/06/2010 à 01h43

Notre ami autrichien et gardien Hans-Peter Berger quitte le Portugal, il a signé à l'Admira (2. BL. autrichienne). Auf (nie) Wiedersehen, Portugal !

rom's

26/06/2010 à 15h18

Une fois n'est pas coutume, je n'ai pas de question sur des joueurs ou des équipes portugaises, ni même sur la sélection (décevante pour l'instant), mais sur le pays en lui-même. Donc je vais les poser sur le fil "Lost Horizons", mais comme je ne sais pas si vous le parcourez régulièrement, je vous invite à venir m'y répondre.

la touguesh

05/07/2010 à 09h23

2 infos transfert au Portugal : Eduardo, qui a traîné tout son talent en Afrique du Sud, va à Gênes (au Genoa) Joao Moutinho passe du Sporting à Porto

Cave et Nagui

05/07/2010 à 18h16

Moutinho qui part à Porto... C'est un peu bizarre, non?

la touguesh

06/07/2010 à 11h09

Super bizarre oui !! ca dénote plutôt d'une fin de cycle au Sporting avec de nouvelles têtes à qui va être confié le jeu ... Et à Porto, on aura la passé (Moutinho) et l'avenir (Ruben Micael) au même poste ... pas sur que ça marche bien. On sent que ça les a traumatisé de ne pas avoir tous leurs postes doublés la saison dernière ... Bon en tout cas l'éventuel départ de Raul Meireles est couvert !

visant

07/07/2010 à 17h30

C'est pas gentil de le traiter de "passé". Il est plus jeune que Ruben Micael!

la touguesh

20/08/2010 à 14h09

Un point sur les joutes européennes des clubs portugais : 1 En Champion's League, on rappelle que dans l'épisode précédent, Braga avait éliminé le Celtic Glasgow. Une victoire 3-0 à domicile pour le match aller avait suffit pour doucher les Écossais (défaite 2-1 pour le match retour). Une victoire qui portait bien le sceau du jeu bracarense de la saison dernière ; capacité à gêner et faire déjouer l'adversaire, réalisme et efficacité dans les phases offensives. On augmente le calibre pour ce tour avec la double confrontation contre le FC Séville. 1er round à domicile; Braga a prouvé qu'ils ont les moyens de se retrouver en phase de poule de la "Liga Milionaria". Ce ne fut pourtant évident au vu de la première mi-temps : timides, Braga a regardé jouer les visiteurs. Fabiano et Kanouté s'en donnent donc à cœur joie pour mettre la misère à la défense portugaise d'entrée de match (une balle sur le poteau dès les premières occasions). Braga fait le dos rond, laisse passer l'orage en impliquant tout le monde en défense (et on souligne la remarquable activité du milieu défensif Vandinho) et reprend petit à petit le contrôle du jeu. Et renverse finalement la tendance en seconde mi-temps en ouvrant logiquement le score à l'heure de jeu. On peut noter l'ajustement tactique libérateur : Luis Aguiar, un peu éteint, laisse sa place à Lima, beaucoup plus en verve et créateur dans le jeu. En conséquence directe, l'avant centre Mattheus s'implique moins dans la création du jeu, se retrouve avec de l'espace et pèse plus sur la défense adverse. A 1-0, Braga aura essayé de doubler la mise, mais s'est retrouvé trop gourmand et a finalement évité de peu l'égalisation des Sévillans. Tout reste ouvert pour le match retour, les portugais se sont tout de même montrés très solides et convaincants. 2 En UEFA, on rappelle que dans l'épisode précédent, Maritimo s'était qualifié face aux gallois de Bangor City (avec notamment un impressionnant 8-2 à domicile !). Et hier c'était donc un déplacement au Bate Borisov ... L'addition est lourde, une défaite 3-0 pas forcément méritée au vu du match. Le Maritimo ne s'est pas laissé faire et a proposé du jeu, mais il a souffert d'un manque cruel de réalisme. Pas les Biélorusses ... Sauf exploit au retour, l'île de Madère peut dire au revoir à l'Europa League ... 3 Ouch ! Le Sporting reçoit les danois de Brondby ... et définitivement, Lisbonne est une ville bénite pour le football danois (cf le dernier Portugal-Danemark ). Outre la défaite 2-0, c'est surtout la médiocrité du jeu proposé par les lisboètes qui choque. Dans un 4-4-2 en losange au bon souvenir des nostalgiques de Paulo Bento, les clés du jeu ont été confiées au chilien Matias Fernandes pour la première fois de la saison... et il n'en aura rien fait ! Le match de la doublette d'attaquant Postiga/Liedson confirme que la bonne avant saison du premier cité n'était qu'une illusion et que le deuxième a bientôt 33 ans. Peu de créativité, des transmissions téléphonées, pas de débordements sur les ailes, du pain béni pour des danois dans un 4-5-1 défensif qui se sont contentés de poser leurs banderilles en contre attaque (et qui ont donc fait mouche deux fois). La rare satisfaction du match est Maniche qui se refait une santé avec ce retour au pays. On s'interroge vraiment au Portugal sur les choix de Paulo Sergio. Certes, on a fait tourner pour ce match, certes des joueurs un peu plus vifs sont entrés en cours de partie (Saleiro, Vukcevic, Yannick Djalo). Mais pourquoi avoir tenté cet inédit losange que tout le monde (surtout les joueurs) a semblé découvrir hier soir ? Pourquoi avoir fait rentré Djalo (62 ème) à côté de Liedson, configuration qui a su rendre le Sporting bien plus attractif durant leur seule 15 minutes de domination concrète du match, pour le faire reculer un quart d'heure plus tard (entrée de Saleiro à son poste à la 75 ème) ?? Bref, on se dirige tout droit vers un début de saison galère au Sporting ... Mais cette probable élimination avant l'heure peut être un mal pour un bien : il est urgent pour les lisboètes de retrouver leur football, n'avoir à se concentrer que sur le championnat peut les y aider ??? 4 Porto va s'imposer sans forcer 3-0 à Genk, bien aidés par la "naïveté" des belges et par leur gardien Helton. Sans Hulk (parti au Brésil pour le décès d'un membre de sa famille), c'est le jeune Ukra (22 ans) qui entre en scène sur l'aile gauche, Varela se retrouvant inhabituellement sur l'aile droite. Le but étant que les débordements à gauche soient assurés par la défenseur Alvaro Pereira, et ceux à droite par Varela (et équilibrer la timidité offensive du défenseur droit roumain Sapunaru). Pas forcément une réussite tant Varela ne fut pas à l'aise à droite et Pereira peu en vue à gauche. Et c'est au final Sapunaru et Ukra qui auront livré un match correct. Pas une réussite non plus, la doublette de milieu offensif Moutinho/Belluchi, peu en verve et prévisible. Mais Porto domine le match sans toute fois arriver à être dangereux aux abords de la surface de réparation. La défense belge est solide et ne semble pas paniquer, jouant le coup sur des contres inoffensifs. Et il faut que Falcao aille se battre sur un ballon à priori anodin pour que les portugais ouvrent le score sur un pénalty généreux. Au retour des vestiaires, les belges laissent tomber les contre attaques et assiègent le camp portugais. 3 arrêts miraculeux de Helton plus tard, l'équipe qui reçoit se retrouve à 10. Pile ce qu'il fallait pour que Porto déroule. Les entrées en jeu de Ruben Micael (qui lui semble mieux s'entendre avec Fernando Belluchi, auteur d'un magnifique but) et de Souza (auteur aussi d'une magnifique frappe finissant dans les filets) font le reste. 3-0, le résultat est là, pour la manière, on verra plus tard.

la touguesh

27/08/2010 à 16h53

Suite et fin des play-offs de coupes européennes pour les clubs portugais. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que l'on ne s'est pas ennuyé ! 1 En Ligue des champions, Braga est qualifié pour la phase de poule après un match mythique à Séville. Malgré une faible possession de balle, les portugais se sont montrés assez offensif (12 tirs au but) et efficaces (4 buts sur 9 tirs cadrés !). Dans un schéma tactique prudent (4-4-1-1), les visiteurs sont venus préserver leur avantage de l'aller et tenter des coups en contre. Avec deux lignes de 4 bien à plat et Luis Aguiar en électron libre devant, Braga se retrouve avec de nombreuses rampes de lancement (et on peut signaler la qualité des passes transversales de cette équipe) pour l'attaquant Mattheus. Après une intense période défensive, Paulo César récupère, dribble et obtient un boulevard pour prendre son élan et frapper au but. Palop repousse le ballon qui atterrit dans les pieds de Mattheus. 1-0 à la demi heure de jeu, le holdup parfait se dessine grâce à la fébrilité défensive des Sévillans. En deuxième mi-temps, le schéma est similaire, Séville pousse mais se heurte à une bonne défense, et Braga tente le coup avec des contres très rapides. Leandro Lima rentre au poste de Luis Aguiar. Il se rappelle aux bons souvenirs des amateurs de Setubal (coucou Number Juan !) en doublant la mise sur un débordement de Mattheus qui fait encore tourner en rond Julien Escudé à l'heure ou l'on rédige ce texte. A 2-0, on aurait pu croire l'affaire pliée, mais on ne peut pas enlever le mérite à Séville de n'avoir jamais lâché l'affaire ... Et c'est ce qui fait basculer le match dans une dimension épique. Car la réduction du score de Fabiano sur une faute de main du gardien Felipe rend les portugais fébriles. Le public le sent et pousse. Jesus Navas fais tourner en bourrique les défenseurs et un parfum de correction plane autour des buts "bracarenses" : à force de plier, on voit mal comment Braga va résister à la furia espagnole une fois que la digue défensive sera rompue. On essaye bien de pourrir un peu le jeu et de perdre du temps, mais la récupération flanche totalement. C'est logiquement que l'on arrive à l'égalisation. Il reste 6 minutes de jeu et 2 buts à marquer pour les locaux. Braga s'évite une fin de match compliquée sur la remise en jeu du 2-2 : un éclair de génie de l'arrière droit Silvio lance Leandro Lima dribbler Palop et Escudé pour faire souffler le plus grand "ouf" de soulagement que le Nord du Portugal ait pu pousser. Le 4-2 et le 4-3 resterons anecdotique, rajoutant juste un peu plus de spectacle dans ce match fou ... 2 Mal engagé après leur défaite 2-0 à la maison, le Sporting se déplaçait au Danemark avec une consigne claire : "marquer des buts, mais sans faire n'importe quoi". Et c'est exactement ce à quoi l'on a assisté. Brondby est entré sur le terrain pour marquer et régler au plus vite la qualification. Les lisboètes s'échinent fébrilement pour ne pas encaisser de but, et il faut tout le talent du gardien Rui Patricio pour ne pas aggraver leur handicap. Avec un 4-4-2 similaire à celui de la semaine dernière, Paulo Sergio montre qu'il insiste dans ses idées mais change les hommes : Vukcevic à gauche, Djalo à droite, Maniche et André Santos en régulateurs; les portugais exploitent sans se précipiter le ballon. Et ont manifestement travaillés leurs automatismes puisqu'ils prennent petit à petit le contrôle du jeu, et, contrairement à la semaine dernière, arrivent à créer des décalages. Ils sont logiquement récompensés en fin de première mi temps sur un coup de tête de la recrue Evaldo (arrière gauche, arrivé de Braga). Même scénario pour la deuxième mi-temps; Brondby pousse, Rui Patricio sauve les meubles, les lisboètes laissent passer l'orage et finalement se montrent incisifs. Et sur une frappe de plus de 30 mètres du défenseur central Nuno Coelho, le gardien dévie le ballon dans ses filets. 2-0, on se dirige vers la prolongation. C'est sans compter sur les arrêts de jeu; un contre rapide permet à Liedson de récupérer le ballon et de lancer Djalo seul face au gardien. Un but superbe qui lance la saison du Sporting (http://minilien.fr/a0lbte). On peut souligner l'abattement des 3 recrues estivales : Maniche, André Santos et Evaldo ont largement contribué à cette victoire. 3 Pas de miracle pour le Maritimo. Après une défaite initiale 3-0, les madérenses n'ont pas fait grand choses pour inverser la situation. Menés 1-0 à un quart d'heure de la fin, ils trouvent tout de même les ressources pour égaliser. Pas de chance, le BATE Borisov finit par s'imposer 2-1. L'Europa League ne repassera pas par Madère comme l'année dernière. 4 Avec un schéma de jeu expérimental (un 4-4-2 qui s'est vite transformé en 4-1-3-2), Porto a reçu une équipe de Genk bien décidée à vendre chèrement sa peau. L'espace entre le milieu de terrain et la défense permet aux ailiers belges de s'engouffrer et d'ouvrir logiquement le score. Porto égalise sur un coup franc direct de Hulk, et au plus fort de sa domination ... se prend un autre but ! La défense est fébrile, mais les belges baissent d'un ton physiquement. Les locaux en profitent. Et c'est finalement Hulk sur un pénalty et un autre coup franc (magnifique et lointain) qui signe un hat trick et scelle le score à 4-2. L'alignement au milieu de Souza, Moutinho et Micael a montré ses limites, mais Hulk s'est révélé assez impressionnant sur ce match.

la touguesh

30/08/2010 à 13h59

Le groupe pour les premiers matchs portugais (Chypre et Norvège) de qualification pour l'Euro 2012 est sorti : GARDIENS : Eduardo (Genoa/ITA), Beto (FC Porto). DÉFENSEURS : Rolando (FC Porto), Miguel (Valence/ESP), Ricardo Carvalho (Real Madrid/ESP), Bruno Alves (Zenit St-Pétersbourg/RUS), Nuno André Coelho (Sporting Portugal), Fabio Coentrao (Benfica Lisbonne) et Silvio (Sporting Braga). MILIEUX : Miguel Veloso (Genoa/ITA), Joao Moutinho (FC Porto), Manuel Fernandes (Valence/ESP), Raul Meireles (Liverpool/ANG) et Tiago (Atlético Madrid/ESP). ATTAQUANTS : Cristiano Ronaldo (Real Madrid/ESP), Varela (FC Porto), Danny (Zenit St-Pétersbourg/RUS), Liedson (Sporting Portugal), Nani (Manchester United/ANG) et Hugo Almeida (Werder Brême/ALL). Deux nouveaux venus : Silvio (arrière droit à Braga, arrivé cet été de Rio Ave) et Nuno André Coelho (défenseur central au Sporting, arrivé cet été de Porto). Ces deux là payent leur bonnes exhibitions dans les différentes coupe européennes. On note aussi les retours de Joao Moutinho, de Manuel Fernandes, de Nani et de Varela. Pour le reste du classique. L'inconnue demeure sur Ronaldo qui se serait blessé; on risque d'avoir droit à un bras de fer entre la fédération et le Real Madrid, bras de fer encore plus savoureux avec Mourinho aux commandes. Carlos Queiroz est suspendu un mois par sa fédération (il a injurié des membres du comité anti-dopage portugais lors d'un rassemblement avant la coupe du monde), ça sera donc son assistant, Agostinho Oliveira, qui aura les commandes de l'équipe pour ces deux matchs.

 

la touguesh

31/08/2010 à 08h22

Et pendant ce temps là, on se retrouve avec deux trentenaires qui arrêtent la sélection nationale : Simao Sabrosa et Paulo Ferreira. Si l'on rajoute Deco, cela fait trois hommes fort de la génération vice championne d'europe (2004) et demie finaliste mondiale (2006) qui s'en vont ... Au revoir messieurs et merci pour tout.