Infos des cahiers


Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Paris est magique

aujourd'hui à 09h34 - Gilles et jeune : Sur KurzawaTuchel a déclaré qu'il était bien à l'entraînement et qu'il cherchait comment le... >>


Changer l'arbitrage

aujourd'hui à 09h32 - L'amour Durix : D'après Cyprien, il aurait dit : "et là, y a pas faute ?"D'après l'équipe à paraître demain,... >>


Au tour du ballon ovale

aujourd'hui à 09h28 - LLBB1975 : Je viens de comprendre, grâce au plan aérien., d'où vient le nom flancker. En bon rugbix,... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 09h24 - L'amour Durix : sehwagaujourd'hui à 08h41Tricky tu es mesquin.--------Il est pas plutôt messin ?Un nancéen... >>


Aimons la Science

aujourd'hui à 09h20 - Toni fils brillant : Désolé pour la surproduction de posts! >>


In barry we trust

aujourd'hui à 09h19 - poiuyt : Une faufilade du quart arrière pour prendre une verge.C'est pas un fil porno qu'il nous faut,... >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 08h32 - Sens de la dérision : Allez comme je reviens d'une petite nuit Bong Joon-Ho et que j'ai vu Okja dans la semaine, petites... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 03h51 - Hyoga : En crisse, pas crisser.Ça s'installe un pack linguistique québécois ? >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 02h59 - Lucho Gonzealaise : L'été a beau avoir été fantastique, ça reste les Clippers. Je me demande encore ce qui va bien... >>


Aux Niçois qui manigancent

18/10/2019 à 23h57 - Roger Cénisse : En fait, pour moi la défaite est clairement pour Vieira. Son entêtement à mettre Sarr arrière... >>


Euro 2020

18/10/2019 à 23h54 - Dédie mon Stück : Non mais on a vu la CFA 2 nous. Il ne peut plus rien nous arriver d'affreux, maintenant(En vrai on... >>


Les stats, levant pire

18/10/2019 à 23h06 - Dédie mon Stück : Dont cinq 0-0, ça pique. Il y en a eu dix sur les cent matches avant aujourd'hui. >>


Choucroute et bierstub: l'indigeste menu du RCS

18/10/2019 à 22h44 - Dédie mon Stück : Prolongations ! Youssouf Fofana jusqu'en 2023 et Matz Sels jusqu'en 2024. Un jeune prometteur,... >>


EAG, les paysans sont de retour

18/10/2019 à 22h02 - De Gaulle Volant : J’ai vu des morceaux du match à Niort, un 0-0 frustrant car la maîtrise était rouge et noire... >>


Observatoire du journalisme sportif

18/10/2019 à 20h09 - Mik Mortsllak : Ce serait tout de même bien plus simple sans commentateurs. >>


Y a pas que le foot à Auteuil !

18/10/2019 à 16h04 - liquido : Ces tournois de fin d'année c'est toujours un peu nawak. Cf. aussi la sensation Sinner à... >>


Le fil éclectique

18/10/2019 à 15h37 - Utaka Souley : Le Pobga du Comanaujourd'hui à 15h34Yes, j'avions pas compris. >>


Messages de service

18/10/2019 à 11h47 - JohnMurdok : Je me joins à l'ensemble de mes cofilaires pour remercier Radek de ses articles précis et... >>


Paris est magique

Ou tragique, c'est selon.

Easy Sider

15/09/2019 à 02h31

Et, sur le fait qu'on soit des "nuisibles" ou que ce soit oublié avec trois buts parce qu'on serait seulement bons à retourner nos vestes, après tout nous demander d'avoir une cohérence, de qui se moque-t-on, on parle des ultras ma bonne dame.

Vraiment, sincèrement, rien à foutre de ça.

J'étais à Sochaux en 2008 pour voir le doublé de Diané. Deux ans après on a supprimé mon abo sans que j'ai rien fait pour et dissout les associations qui tenaient mon virage. J'ai fait des dizaines de déplacement en devant affronter l'hostilité des forces de l'ordre et du club pour pouvoir vivre ma passion et suivre mon club. J'ai fait casser une interdiction préventive de stade qu'on m'avait collé suite à un simple contrôle d'identité. Le PSG a fini par devoir accepter qu'on ait le droit de venir au stade à force de perdre des procédures et recours, et pas juste parce que ça plaisait à Nasser comme j'ai pu le lire ici lors des derniers jours. La même direction qui nous a mis la pression pour que rien ne sorte sur Neymar, en menaçant de rompre la convention si on osait s'exprimer librement, ce qui est vrai, et qui est sorti dans la presse.

Désolé, mais du coup je n'arrive pas à faire grand cas des sifflets contre un joueur qui affiche aussi ouvertement son envie de se barrer du club que je supporte, dans tous les sens du terme, depuis mes 6 ans. Et d'autant plus qu'a priori je fais partie de la seule catégorie de personnes qui doive payer pour supporter ce genre de truc.

animasana

15/09/2019 à 07h16

J'ai lu que Verratti était très affecté de ne plus avoir de chant en son honneur.
Ou alors peut être que ce qui est une question de vie ou de mort pour les ultras a au final moins d'impact que ce qu'ils imaginent. Et cela vaut pour tout mouvement ultra, c'est toujours assez gavant de les voir vivre dans un monde à part.

Panda

15/09/2019 à 07h30

A lire dans le parisien : Alexandre, supporter du #PSG : « Dans le virage, certains étaient contents, mais quand on a vu que c'était Neymar qui avait marqué, on n'en avait plus rien à foutre. À la limite, on aurait préféré un nul plutôt qu'il marque aujourd'hui. »

Le club avant tout, donc. (Attention je n'assimile pas Alexandre au CUP)

D'une manière générale, ce qui est difficile à supporter pour les non ultra, comme moi, c'est cette impression qu'en réalité les ultras s'aiment plus eux-mêmes que le club. Et ton discours, Easy, va dans ce sens à mes yeux

nasi_goreng

15/09/2019 à 08h35

Easy Sider
aujourd'hui à 02h31

Easy Sider, je me demande pourquoi tu perds ton temps a repondre celui qui, des en a l'occasion, vomit son mepris et sa condescendance envers les supporters dit ultras.

Le CUP avait communique clairement que des aujourd'hui l'indifference sera de mise pour la cas Neymar. Hier c'etait juste un one-off .
Les declarations post-match de Neymar ont ete intelligentes et vont aider a apaiser la situation.

Yul rit cramé

15/09/2019 à 08h59

Oui, on a soufflé les bonnes phrases à Neymar pour essayer d'apaiser la situation.
Il n'a pas fait dans l'hypocrisie à faire semblant d'être heureux ou d'aimer le PSG, mais dans la compréhension de ce que vivent les supporters.
Plus intelligent que les nombreux posts ici qui font semblant de ne pas comprendre le traitement infligé à Neymar, ou se trouvent une occasion facile de balancer sur les ultras.

Seule ombre au tableau de sa communication, cette phrase "je vais essayer d'être heureux ici cette saison".
Pauvre bichon, il va essayer d'être heureux en gagnant 40 millions cette saison pour jouer au foot dans une des équipes qui peut espérer gagner la LDC.
Franchement, c'est un peu indécent, et maladroit vis-à-vis de ses coéquipiers qui ont tous souhaité qu'il reste... (publiquement en tout cas)

contact

15/09/2019 à 09h02

En tout cas, le scénario d'hier, donne encore plus d'épaisseur sur les histoires irrationnelles que le Paris SG vit régulièrement.

On a jamais le temps de se reposer.

Panda

15/09/2019 à 09h18

Yul rit cramé
aujourd'hui à 08h59

(...)Plus intelligent que les nombreux posts ici qui font semblant de ne pas comprendre le traitement infligé à Neymar, (...)

--

Change rien. Surtout pas de discours au fil des pages, même quand on t'explique. C'est toujours agréable de débattre en face de ça.

Panda

15/09/2019 à 09h19

(même si je le prends pas pour moi, en l'occurrence, mais c'est franchement pas ce qui est dit ici et ce depuis le départ ; même par Edji l'excessif)

gurney

15/09/2019 à 09h25

animasana
aujourd'hui à 07h16
J'ai lu que Verratti était très affecté de ne plus avoir de chant en son honneur.
----------------
N'empêche que ça m'interpelle sur ce que veulent les footballeurs.
J'ai toujours du mal avec la notion de "c'est un métier" pas parce que je réfute l'idée que c'est un gros travail pour être à ce niveau, mais plus parce qu'à la base tu rêve d'être footballeur parce que t'aime ce jeu.

Les mecs, on leur demande pas de choisir entre l'amour des supporters et le fric en plus. Ils peuvent avoir les deux !
Là à vous entendre (et c'est peut être vrai le pire) les mecs joueraient à huis-clos, ça changerait rien.
Alors que quand t'es gamin tu rêve de la clameur du stade quand tu marques, le partage avec un gradin.

Ou alors tout s'est normalisé avec la chasse aux ultras justement, et les joueurs ressentent que y a plus aucune différence entre jouer à Bâle, Sedan, Madrid ou Anfield ?

Panda

15/09/2019 à 09h31

Enfin c'est pas propre au foot, gurney : combien de jeunes gens font encore des carrières longues dans une seule boîte ? Par rapport à il y a 30 ans voire moins ?

Il ne s'agit pas de comparer plus loin que ça, mais l'esprit "zapping" est assez générationnel au sens large, on ne s'attache plus à rien, ou si peu, dans le cadre de son travail, l'affect est clairement dépassé par le business.

Ça m'écoeure moi aussi, surtout dans le domaine du sport et du foot en particulier, mais pourquoi faire encore semblant de ne pas voir ou comprendre ? Acter n'est pas adouber, et encore moins justifier.

 

gurney

15/09/2019 à 09h44

C'est la que la comparaison marche pas je pense.
Mais je pointais pas ça pour critiquer le va et vient des joueurs.
Tu prends Fékir, il a juste envie de découvrir autre chose, une autre ville, une autre culture, un autre pays, et là pour le coup le comparatif avec tout un chacun marche bien.

Non ce que je pointe c'est l'incongruité de se couper volontairement en tant que joueur du shoot de dopamine que constitue un stade de 60000 personnes. De se dire que t'as envie de rien créer avec eux. Limite de fêter tes buts juste avec des coéquipiers, comme si ce stade n'existait pas.
Après c'est aussi j'imagine une manière de se protéger. Je sais pas, je trouve ça bizarre.
Moi si on me donnait une baguette magique pour être propulsé à la place de Neymar ou Messi, j'attendrais avec impatience la sensation de jouer devant un stade plein qui m'encourage plutôt que celle de vivre dans une villa de 3000m2 avec un cinéma à l'intérieur.