Infos des cahiers


Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Toujours Bleus

aujourd'hui à 19h37 - leo : Koller et Thilaujourd'hui à 16h52A vrai dire j'avais complètement oublié ce France-Espagne 2010... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 19h35 - Zubar t'abat : Cette fois si tu n'es pas bloqué par la mafia arménienne tu es le bienvenu pour boire un coup !Et... >>


Bréviaire

aujourd'hui à 19h27 - Milan de solitude : Maux au tibia"Mothiba blessé avec l'Afrique du Sud" (lequipe.fr) >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 19h21 - Deuzès Troiza : Oups j’avais pas vu le post d’AKK, sorry >>


Messages de service

aujourd'hui à 19h20 - PiMP my Vahid : Restent deux interrogations: la rédaction compte-elle 1200 employés ? Les cdf comptent-ils parmi... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 19h12 - Toni fils brillant : Je veux dire de mon côté, que, très concrètement, sous la troisième républiques, on a obligé... >>


CdF Omnisport

aujourd'hui à 19h09 - suppdebastille : Le Tour présenté demain s'annonce incroyablement montagneux avec les Alpes dès les premiers... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 18h41 - Portnaouac : Nan mais si ça ne vous intéressait pas d'écouler vos stocks, vous pouviez juste répondre "non... >>


Manette football club

aujourd'hui à 18h07 - Jeanroucas : Merci pour les retours :)Carrément sehwag ! je te laisse me contacter à mon pseudoenminuscule... >>


Au tour du ballon ovale

aujourd'hui à 17h39 - Roy compte tout et Alain paie rien : Mevatlav Ekraspeckaujourd'hui à 16h08___________Il y en a bien qui se sont fadés Perpignan toute... >>


Le fil éclectique

aujourd'hui à 14h36 - Utaka Souley : Juste un (petit) commentaire là-dessus. La visio-conférence, c'est exigeant en termes de bande... >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 14h27 - Utaka Souley : J'ai remis tout l'allantaujourd'hui à 10h56Vous devez regarder James avec les yeux de l'amour,... >>


Sondages idiots

aujourd'hui à 13h30 - El Mata Mord : - Celui de Tapie à l'OM >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

aujourd'hui à 11h05 - Parkduprince : info en passant, si vous souhaitez lire , le " Mémoires vives" de Snowden , je vous conseille de... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 09h58 - liquido : Ah oui tiens, merci d'avoir corrigé >>


Observatoire du journalisme sportif

13/10/2019 à 23h10 - nominoe : Lucho Gonzealaiseaujourd'hui à 12h51Joli ! >>


L'empire d'essence

13/10/2019 à 22h29 - Roy compte tout et Alain paie rien : Je suis assez surpris par cette histoire Renault vs Force India. Les mecs montent un dossier super... >>


In barry we trust

13/10/2019 à 20h55 - leo : Run09/10/2019 à 15h39Les americians ont quand meme la fabuleuse capacite a s'auto-mettre en scene... >>


Paris est magique

Ou tragique, c'est selon.

beltramaxi

24/09/2019 à 10h12

animasana
aujourd'hui à 07h19
La réponse au recul Lyonnais (comme si il était choisi, faut arrêter de penser que les mecs se sont dit qu'ils allaient manquer leurs sorties de balles)
-----------
Oui enfin tu rates moins tes sorties de balles quand tes joueurs sortent, tout simplement. Par exemple, on ne peut pas dire que les latéraux lyonnais aient pris bcp l'espace pour proposer des solutions (d'autant plus étonnant que nos côtés sont réputés faibles défensivement).

Sinon pour en revenir aux positions de frappe, c'est gentil mais elles sont très difficiles à trouver devant une telle densité dans la surface. Et quand tu as une fenêtre de tir, le temps que tu armes c'est déjà bouché : on a vu ça nombre de fois dimanche.
Malgré le peu d'espaces, je trouve qu'on est très souvent rentrés dans la surface (avec Bernat notamment).


gurney
aujourd'hui à 07h16
mais là c'est plus "wow, Neymar a eu le geste inextrémis", et je suis pas persuadé qu'on puisse s'appuyer dessus tout une saison, à fortiori en quart ou en demi de C1.
-------------
Peu de chance d'être confronté à pareil bus, et je ne vois pas en quoi Paris s'appuie sur des exploits de Neymar vu les intentions de jeu développées par Tuchel et bien appliquées sur cette dernière semaine. Dans ce genre de configuration c'est bien aussi de disposer d'un vrai joueur de surface : ce qui explique aussi, entre autres choses, le peu de réussite en appels/centres (même si chez Meunier le problème de précisions est récurrent).

Malgré le relatif peu d'occasions (surtout en 2MT car Choupo et Neymar ont des 1 vs 1 sauvés par Lopès lors de vos fameuses 20 premières minutes), il y a 23 dégagements lyonnais dans leurs 18m et presque autant de ballons contrés... A un moment donné, laisser Paris s'approcher autant et rentrer, ou combiner devant ses 16 mètres (j'ai pesté devant les échecs répétés mais le but vient d'une énième tentative), oui ça devient inéluctable...

Après, le réveil physique et collectif du PSG en une semaine est à relativiser vu les prestations lyonnaises et madrilènes, et c'est difficile à évaluer dans les deux cas.

gurney

24/09/2019 à 10h49

Tetsuo Shima
aujourd'hui à 09h05
Mouais, invoquer des absences de Draxler et Sarabia...
Après oui, Mbappé/ICardi/Cavani c'est évident que ça change l'efficacité offensive de Paris, mais tu gardes quand même dans ton équipe de sacrés joueurs de ballons. J'aurais été très heureux que Lyon ne puis aligner "que" Di Maria et Neymar devant.

Ca reste étonnant je trouve d'avoir autant le ballon, dans une zone si dangereuse, et que Lopes n'ait que 2 situations dangereuses à sauver.

gurney

24/09/2019 à 10h51

beltramaxi
aujourd'hui à 10h12
Peu de chance d'être confronté à pareil bus
-----------------
Oui, car en face ça combinera sans doute mieux pour ressortir la balle et vous mettre plus en danger.
En revanche que des équipes de C1 défendent aussi bien que Lyon ça reste possible je pense.

Panda

24/09/2019 à 10h54

gurney
aujourd'hui à 10h49

Ca reste étonnant je trouve d'avoir autant le ballon, dans une zone si dangereuse, et que Lopes n'ait que 2 situations dangereuses à sauver.
--

Lopes c'était lequel des 11 joueurs campés sur la ligne de but ?

gurney

24/09/2019 à 11h06

Tu peux ironiser tout ce que tu veux et t'agacer d'avoir une équipe regroupée, mais ça reste un peu vain.
Encore une fois, c'est une question de force et de rapport de force.
Si on regarde un duel Atletico/Real ou Bayern/Dortmund, je pense qu'on peut trouver pas mal de joueurs des "challengers" qui auraient leur place dans le camp adverse.
A Lyon, absolument tous nos joueurs seraient pas dans le 11 parisien.
Ca, c'est pour ce qui est du "rapport de force".

Est-ce qu'on peut mieux jouer ? Sans doute, mais pour sans doute pas pour le moment.
La tactique ne me choque pas, car elle ne consistait pas à jouer dans nos 18m.
En revanche, quand tu n'arrives pas à ressortir le ballon, de fait, le pressing adverse t'etouffe et tu finis dans tes 18m.

Par contre on l'a fait sans souffrir.
Un indice : le faible nombre de fautes lyonnaises. On aurait sans doute finit par encaisser un but sur CPA, mais au final n'encaisser que des corners parisiens n'était pas problématique vu votre faiblesse dans ce secteur.

Je le redis, on n'a pas vraiment souffert. Tu souffres quand ton gardien arrête 5 tirs sur sa ligne en 10 minutes, pas quand tu as 2 arrets à faire en 90 minutes, dont un sur une balle non cadrée (le cf de Neymar).
En revanche le mauvais coaching de Silvinho nous fait mal : Tousart perd 2 ballons très connement, Tete est absent du duel face à Neymar qui tout Neymar qu'il est ne doit pas pouvoir se retourner aussi facilement.
et encore une fois, si nos 3 offensifs avaient pas fait autant de merde, on aurait pu projeter le ballon plus haut et moins ressentir le pressing étouffant parisien, et peut être même réussit à marquer sur des remontées de balle rapide.


beltramaxi

24/09/2019 à 11h09

Ah mais que des équipes puissent nous mettent en danger ce n'est pas une surprise et c'est à prévoir. Ce sera des matchs dits "ouverts". Ce qui n'est pas une surprise non plus c'est de galérer à se créer des situations face à des blocs aussi bas. On va pas revenir non plus sur le fait que, hormis le cas Choupo, Neymar est en reprise et Di Maria doit encore tenir 90 minutes avec le Real dans les jambes.

D'ailleurs on est un peu cramés physiquement en 2MT, où on a tourné autour du pot en cherchant le trou de souris, mais au bout de cinquante fois ça finit par passer. Ce qui m'étonne c'est le côté monolithique du match lyonnais. Ok tu peux avoir des temps faibles mais là, comment ne pas avoir un peu de regrets sur les intentions de jeu qui m'ont semblé les mêmes alors que Paris piochait ?

beltramaxi

24/09/2019 à 11h12

gurney
aujourd'hui à 11h06
Tu souffres quand ton gardien arrête 5 tirs sur sa ligne en 10 minutes
---------
Ok, je comprends mieux le décalage de point de vue.

Vous avez souffert donc, je maintiens.

Classico

24/09/2019 à 12h08

gurney
aujourd'hui à 10h49
Tetsuo Shima
aujourd'hui à 09h05
Mouais, invoquer des absences de Draxler et Sarabia...
Après oui, Mbappé/ICardi/Cavani c'est évident que ça change l'efficacité offensive de Paris, mais tu gardes quand même dans ton équipe de sacrés joueurs de ballons. J'aurais été très heureux que Lyon ne puis aligner "que" Di Maria et Neymar devant.

Ca reste étonnant je trouve d'avoir autant le ballon, dans une zone si dangereuse, et que Lopes n'ait que 2 situations dangereuses à sauver.
----------------

Mais enfin, peu importe la qualité absolue de l'équipe alignée, la situation c'est qu'il manquait les 3 types qui sont spécifiquement payés pour la mettre au fond dans un match contre une bonne équipe européenne qui avait décidé à la surprise générale de mettre les barbelés. Et dans ce match, vous sortez quelques arrêts de haut niveau. C'est du foot, avec ces éléments tu expliques sans problème un 0-0.

Si on alignait 10 Thiago Sylva devant Navas, on aurait une équipe extraordinaire en terme de niveau individuel absolu, de très loin supérieure à tout ce qui se fait en France, et pourtant on galérerait à accrocher une place en Europa League.

animasana

24/09/2019 à 12h10

beltramaxi
aujourd'hui à 10h12
animasana
aujourd'hui à 07h19
La réponse au recul Lyonnais (comme si il était choisi, faut arrêter de penser que les mecs se sont dit qu'ils allaient manquer leurs sorties de balles)
-----------
Oui enfin tu rates moins tes sorties de balles quand tes joueurs sortent, tout simplement. Par exemple, on ne peut pas dire que les latéraux lyonnais aient pris bcp l'espace pour proposer des solutions (d'autant plus étonnant que nos côtés sont réputés faibles défensivement).

_____________

Je pense que l'idée c'était des passes longues, transversales comme faits sur le premier quart d'heure et qui ont été dangereuses.
Sauf que vous avez une nouveauté cette année, c'est un milieu capable de couper les lignes de passe.

animasana

24/09/2019 à 12h11

(et même plus qu'un milieu puisque Tiago Silva l'a aussi fait)

 

gurney

24/09/2019 à 13h20

beltramaxi
aujourd'hui à 11h12

La différence de point de vue est dans la définition du mot souffrir.
Disons que pour moi, le PSG à Lyon, c'était les armées de Saroumane au gouffre de Helm.
Oui, c'est un siège.
Non : on n'est pas dépassé.
Mais oui : on n'est pas libre de ressortir le bloc, en ce sens, il y a une tension.

D'ailleurs c'était assez marrant, Stéphane Guy a 0-0 sur un gros temps fort de Paris (début de 2e) parle de "l'inéluctable".
A la 80e, il n'est plus du tout dans cette approche là, preuve que Paris n'a pas donné une impression incroyable.
encore une fois : pas d'occasion. beaucoup de petits déplacements, de redoublement, de Neymar portant le ballon sur toute la largeur avant de se faire contrer.

Je n'ai pas vu : de grosses parades de Lopes, en dehors de son super duel gagné en 1ere, je n'ai pas vu de défenseurs sauvant sur la ligne, de fautes hyper dangereuses.
Mais après, pour rester dans la métaphore du gouffre de helm, t'as Silvinho qui a laissé l'ouverture du passage secret symbolisé par les entrées de Tousart et Tete qui créent une brèche que Neymar a su exploiter du 1er coup sur sa seule véritable occasion de la 2e période.
Bravo à lui, mais si il avait raté son action vous seriez en train de débattre de l'inefficacité du PSG sur ce match, pas d'une domination exceptionnelle qui a aboutit logiquement.