Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Foot et politique

aujourd'hui à 00h29 - Classico : Après, « faire l'unanimité et récolter des tonnerres d'applaudissements » sur ce fil, je ne... >>


La Ligue des champions

08/08/2020 à 23h30 - Le déjeuner sur Hleb : (et trois demi-finalistes "vierges" sur quatre, ce qui n'a pas du souvent arriver - sûrement a... >>


Observatoire du journalisme sportif

08/08/2020 à 22h51 - Le déjeuner sur Hleb : Bon alors je suis heureux qu’il ait enfin fini par réussir à trouver un boulot à Paris après... >>


Noir, Jaune, Foot

08/08/2020 à 22h31 - Le déjeuner sur Hleb : Milan de solitudeaujourd'hui à 22h06Diablesse Rougeaujourd'hui à 21h13Et rien à faire, les... >>


Gerland à la détente

08/08/2020 à 22h15 - impoli gone : (2 de plus) >>


Qui veut gagner des quignons ?

08/08/2020 à 21h29 - Le déjeuner sur Hleb : 4 points pour Lucho, 3 pour Milan, 2 pour cachaco, le compte est bon !Quignon a Lucho s’il est... >>


Lost horizons

08/08/2020 à 20h49 - L'amour Durix : "Lisardo Lombardía (né le 10 février 1955) est un responsable asturien d'institutions... >>


Le Palet des Glaces

08/08/2020 à 20h38 - theviking : Je reviens sur ta blague sur Calgary / Cagliari : pendant des années j'ai été étonné que les... >>


CdF Omnisport

08/08/2020 à 20h07 - suppdebastille : Petite remarque, je suis le seul à avoir trouvé l'arrivée très mal filmée ? Il n'y avait pas... >>


Paris est magique

08/08/2020 à 19h56 - leo : cachacoaujourd'hui à 19h35---Le truc, c'est qu'Amazon Prime a aussi ses caméras dans le vestiaire... >>


EAG, les paysans sont de retour

08/08/2020 à 19h02 - Positive vibes : Merci Joswiak. Ce qui du coup ne fait que renforcer mes soupçons sur la venue de Bompart pour... >>


Café : "Au petit Marseillais"

08/08/2020 à 17h58 - djay-Guevara : Pas une betise à proprement parler, mais des chourineriez à base de on est désavantagé, ils ont... >>


Le fil dont vous êtes le héros

08/08/2020 à 17h02 - Atli : @KhweziTu sais ce que j’en dit c’esr un ressenti pas une objurgation : c’est interessant que... >>


L'empire d'essence

08/08/2020 à 16h08 - Run : Bottas en pole (pourquoi en jaune ?), Hulk Q3, Verstappen en dur. Ca peut etre interressant. El... >>


Le Ch'ti forum

08/08/2020 à 11h34 - Bof : Le club fait l'objet de railleries sur les résozozios après avoir teasé une vidéo mettant en... >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

08/08/2020 à 11h26 - Bof : Karl Tocard ÉconduitJoseph désire un job >>


O TéFéCé

08/08/2020 à 00h46 - tes fessées : Deux, avec André Labatut! >>


Bréviaire

07/08/2020 à 23h39 - Le déjeuner sur Hleb : Foot Fusion"Transferts : Benfica s'offre Everton" (lequipe.fr) >>


Café : "Au petit Marseillais"

Il n'a pas perdu son titre de forum historique : c'est celui de l'Olympique de Marseille

Flo Riant Sans Son

13/12/2019 à 18h48

Je parlais de Gerets pour celui qui n'a rien fait après nous.

Lucho Gonzealaise

13/12/2019 à 18h52

Bielsa, c'était vraiment à part, il disposait d'un groupe de jeunes prêts à tout bouffer (Mendy, Thauvin, Lemina, Imbula) entouré de trentenaires à l'écoute (Mandanda, Gignac, Morel, Dja Djé Djé, Romao), le cocktail était parfait. Et dès la préparation, on a a vu ce qu'il voulait mettre en place et qu'on allait passer de bons moments. Je me souviens encore du tout premier match de prépa contre Leverkusen, limité filmé du haut d'un pylone dans un stade perdu au milieu de la Suisse, c'était déjà dingue.

Lucho Gonzealaise

13/12/2019 à 18h54

Et Gerets, il avait quand même un groupe bien costaud de base, il a aussi eu la chance de passer après Albert Emon, dont le foot offensif était marrant mais a vite montré ses limites.

Lyon n'aime Messi

13/12/2019 à 18h58

arnaldo01
aujourd'hui à 17h56

Si les supporters marseillais ne s enflamment pas après six victoires consécutives, c'est qu'ils sont faits pour l OL.

---------

Ouais enfin j'ai vu des supporters de l'OL s'emballer après 2 matchs de Sylvinho.

Flo Riant Sans Son

13/12/2019 à 19h08

Et Michy! Que je regrette qu'il n'ait pas profité d'une année de titularisation avec Bielsa...

Josip R.O.G.

13/12/2019 à 19h26

La mémoire de bulot des supporters c'est quelque chose.
Au printemps 2018 on les aimait tous aussi, Garcia(dehors)compris*.
Sarr était à la porte de l'équipe de France.
En 2019 Radonjic était perdu pour le football et en 2023 quelqu'un regrettera que Nemanja n'ait pas profité d'une année de titularisation avec Villas Boas.

*
c'est pas vrai (dehors)

Lucho Gonzealaise

13/12/2019 à 19h34

Tu le dis toi-même, Garcia c'est à part parce que ça n'a été qu'une idylle européenne de quelques semaines. De la même façon qu'on retient d'abord Drogba, Meriem ou Flamini plutôt qu'Anigo en 2004.

D'ailleurs, 2004 comme 2018, le jeu de l'équipe n'est pas flamboyant, mais on a des joueurs d'exception qui se subliment sur la scène européenne.

Biocentrix

13/12/2019 à 21h49

Contenu visuel



AVB déclare avoir préféré Kamara en 6 pour « compenser plus vite les montées des centraux ».

Sousa a réussi a déjouer notre pressing en première période : le positionnement d’Adli et de DePréville derrière notre premier rideau permettait d’éliminer jusqu’à 5 marseillais en une seule passe longue.
Comme la semaine dernière, l’Olympique de Liverpool décide alors de nuancer son dogmatisme : il s’agira désormais de laisser davantage de ballons à l’équipe adverse pour mieux la presser (nous passons ainsi de 57% de possession à la mi-temps à 40% au coup de sifflet final).
Bordeaux attirait les marseillais par la relance courte pour ensuite dégager (26 fois) le ballon dans leur dos. Loin de changer de stratégie, AVB a, tel Guardiola face au kick and rush, effectivement poussé plus loin son principe : presser davantage pour empêcher ces longues passes. Notamment en faisant jouer « Rongier plus haut ». Tactique payante sur les deux premiers buts.

Comme la semaine dernière, les vidéos-analystes d’AVB semblent utiliser les statistiques pour trouver le maillon faible adverse.
En moyenne, Pablo touche en effet le moins de ballons et réussit le moins de passes de son équipe. C’est pourquoi le Sanson girondin touchera 90 ballons sur ce match (record de sa saison), bien pluss que ses deux autres coéquipiers. Il est responsable sur notre premier et notre troisième but. Florent Toniutti avait prévenu dans VuDubanc qu’il suffisait d’aller les chercher haut pour les faire craquer.
Attention, ce n’était pas du pressing permanent à la Bielsa mais plutôt un pressing haut coupant Bordeaux en deux dès la relance.

A l’instar de Brest, Bordeaux a continué a vouloir relancer court malgré tout. Respect à Tony Sousa pour avoir conserver ses principes jusqu’au bout.
=====================


Sanson perd un ballon suite à un appel mal géré à 7’40, la contre-attaque pouvant mener au 1v1 si la bordelaise ne rate pas sa passe.

Sarr gâche une opportunité de Sanson à la fin 15e.
Grand pont de Rongier à la 19e.
Kojiro Payet assome Koscielny à la 3e puis Pablo la 21e.
Sakai passe au mauvais joueur à la 28e.

Peu pourvu en anticipation, Sanson essaye trop tardivement de couper la ligne de passe à l’origine du but adverse (souvent face au but en position défensive, il ne peut tacler).
http://image.noelshack.com/fichiers/2019/50/5/1576234869-img78899194-479508192919771-4682234691669983232-n.jpg

Une-deux pour Payet à la 38e.
Sanson rate son centre fin 42e.
DujeCC centre sans lever la tête fin 43e.

Peu de circuits de passes, incoordinations aux pressings, timidité…
En première mi-temps, seul Payet créer des décalages, obligé de dézoner, occupant alors notamment le rôle d’un certain relayeur gauche. Honteusement inquiétant.

Après l’ajustement mentionné plus haut, Rongier puis le pressing de Sarr permettent d’obtenir le corner décisif. 1-1.
Entre la 45e et la 60e, les marseillais possèdent 45% de leurs ballons dans le dernier tiers bordelaids. Asphyxie.

Rongier et Germain pressent jusque dans la surface adverse, obligeant Pablo à relancer plein axe.
3e but de la saison pour Sadio Sanson, le troisième sur erreur adverse. Mérite ?


Germain sort (pour Radonjic) à la 64e, laissant sa pointe à Payet.

Sarr pique la balle à Rongier à la 73e.
Tr lobé de Payet à la 79e.

L’OM semble passer en 4-2-3-1 pour bétonner à la 84e.

Nemanja, le SuperSerb, se voit créditer le but par les instances.
La construction de ce 3e but est assez intelligente. Rongier récupère encore le ballon dans notre moitié puis pars balle au pied et tête levée jusqu’à la surface. Payet faisant appel coté droit pour étirer la défense et Lopez faisant appel en profondeur pour occuper Koscielny, Rongier peux fixer deux joueurs pour passer au dernier moment à un Radonjic alors totalement libre.
—————

A l’interception du second ballon sur le premier but, au cadrage sur le deuxième, à l’interception + passeD sur le troisième, Rongier monte haut, Rongier défend en avançant, Rongier récupère, Ronron est le pressing. Rampe de lancement offensive, N’Golo Rongier effectue enfin sa première passeD.

Pour une fois que Sarr réussissait un centre, Germain loupe sa frappe. Mais ce dernier, décrochant beaucoup, défendant souvent, perd en lucidité face aux cages. En sus, il n’est toujours pas normal qu’un attaquant touche si peu de ballons potables.

Toujours beaucoup de dédoublements entre un Amavi latéral intérieur haut et un Payet compensant plus bas à l’extérieur.

L’OM remporte le Portugico sans Thauvin ni Benedetto. Dario devrait d’ailleurs être présent dans le groupe contre Metz.

Toujours aucune trace du « duo Rongier-Sanson ».

Cela fait plusieurs fois qu’un CPA de Payet est à destination d’un Rongier tirant hors-surface.


Rien à dire sur l’arbitrage de Monsieur Lesage (qui aurait pu siffler faute sur Payet à la 62e).


Rongier et surtout Payet et Sanson (souvent collé à la ligne gauche) jouent en moyenne plus haut que contre Angers et Brest d’après les différentes maps.
http://image.noelshack.com/fichiers/2019/50/5/1576255853-capture-d-ecran-2019-12-09-a-17-50-40.png



xG : OM 2,05 — 0,78 Bordeaux
==========


Contenu factuel



Sur 509 ballons, Rongier (84) et Sanson (47) en touchent 131 à eux deux, soit 25% de l’animation (toujours moins possessif et liant que le milieu Rongier-Lopez de Strasbourg).

Sanson, le moins généreux des milieux, réussit également 2 fois moins de passes que Rongier.

Sur 31 passes, Sanson en effectue 26 dans le camp adverse, mais comme les 5 matchs précédents, seulement 50% sont vers l’avant.
Sur 59 passes de Rongier, 46 sont dans le camp adverse. Sur ces 46 passes, 19 sont en retrait/latérales. Soit 58,7% de passes verticales.

Derrière Alvaro, Rongier possède et passe le pluss de ballons de l’équipe (22 passes dans le dernier tiers).
Derrière Zermain, Sanson possède le moins de ballons de l’équipe.

Rongier perd 5 duels, Sanson 8 (record du milieu).
Sanson rate 2 controles, Rongier 0.

« Central », Rongier est aussi créateur de l’ombre. Il est en effet présent aux top 3 des xGChain et des xGBuildUp, stats qui calculent la contribution aux xGoals pour toutes les actions où le joueur a touché le ballon. Quel match.


Toujours à 50 touches par match depuis la 3e journée, l’évolution de Sanson se fait pour le moins attendre. Heureusement qu’en le libérant de la récupération, Rongier permet à AVB de le placer plus haut.
http://image.noelshack.com/fichiers/2019/50/5/1576264740-capture-d-ecran-2019-12-09-a-13-50-24.png


———

Payet 8 key pass, Sanson 3, Rongier 2.

Payet réussi 4 centres, 1 passeD, et 19 passes dans le dernier tiers.
Payet réussit un extérieur par seconde d’après WohStats, une première depuis que Biocentrix analyse la compétition :hap:

Payet et Rongier tirent 6 fois chacun. Bordeaux ne tire que 3 fois.

Inscrivant son premier but sous nos couleurs, Amavi est premier du match en xG, loin devant Germain. Imprenable, Jordan Puyol intercepte le + de ballons de l’équipe.

Nous tirons 12 fois dans la surface.

Villas-Boas affiche pour l’instant 58.8% de victoires en L1. Seul Raymond « La Science » Goethals, à 60%, fait mieux dans l'histoire du club (hors intérimaires).

Marseille est à 9,31 de PPDA. Notre meilleur pressing de la saison a eu lieu contre Toulouse (puis Amiens).

L’OM réussit 5 passes dans les half-spaces de la surface bordelaide et globalement 83% de ses passes.
Hors-buts, la plus grosse occasion marseillaise (36% de chances de rentrer) est ratée par Sanson à la 72e.
Marseille réussit 73% de passe en moitié bordelaise, les girondindes 62%.

Même si l’on joue davantage gegenpressing depuis deux-trois matchs, l’OM reste la 5e équipe de L1 en possession.
L’OM est la première équipe française dans la récupération des ballons dans les 30 derniers mètres adverses (Paris ne faisant pas partie de la France).
Sur leurs 2 derniers matchs à domicile les olympiens frappent 60 fois et ne subissent que 7 tirs.
Selon les xGAgainst l’OM est la 9e ou 10e défense de L1, mais 5e en tirs concédés par match.



BONUS : Sanson près de la surface, qu’est-ce que ça donne ?
Aujourd’hui c’est 21% de tirs cadrés alors qu’il jouait déjà haut.
Et si on veut partir du postulat qu’il n’a commencé à joué ce rôle que depuis Brest, c’est 3 tirs cadrés sur 10 tentés.
Admettons que l’apport est faible pour un joueur de finition…

Lucho Gonzealaise

14/12/2019 à 00h23

Après ça, ça va être difficile de nous faire croire que tu n'es pas biaisé sur le jugement de Sanson quand même ;)

Oui, je sais, tout ça ce sont des stats objectives et tu ne fais que les relayer (même si on sent déjà un tropisme dans la façon dont tu les relayes pour toujours dire que Sanson fait moins bien que Rongier). Un truc qui m'intéresserait du coup, ce serait plutôt d'essayer de voir à quel point tout ce que fait Sanson peut permettre à Rongier de s'épanouir encore plus. Tu dis toi-même que Rongier fait le gros du travail à la récupération, mais pour le côté offensif, les stats peuvent-elles réellement souligner l'utilité de l'activité de Sanson pour soulager le porteur de balle, par exemple ?

J'ai l'impression que l'apport de Sanson pourrait plutôt s'évaluer sur des aspects visuels, la gestion de l'espace, le fait d'aimanter des adversaires directs sur lui, de les obliger à lui courir après tout le match dans un domaine (l'endurance et la répétition des courses à haute intensité) où il surpasse beaucoup de milieux adverses. Cela dit, je n'ai pas la patience et surtout l'envie de revisionner des matchs à froid pour faire ce genre de constat donc malgré tout merci de tes récaps.

Biocentrix

14/12/2019 à 01h55

Disons plutôt que je me radicalise au fur des « Sanson en équipe de France », « l’incroyable duo Rongier-Sanson » et autres « Sanson joueur du mois » ;)
Ca, j’en conviens parfaitement, et avec le recul je regrette la forme réquisitoriale que prennent certaines parties de mes résumés, qui sont en réalité des réponses aux idées reçues.
Pour ma défense je passe beaucoup de temps sur JVC, où les nerfs honnêtes sont rudement mis à l’épreuve.
Et comme tu l’as dis, ce n’est pas moi qui montre que Sanson fait moins bien que Rongier. Le « toujours » est donc en trop.

Pour ce qui est des courses, eh bien c’est justement tout ce que je vois personnellement à propos de Sanson. Des appels qui étirent la défense devant Payet, c’est bien, mais s’il pouvait construire à sa place, ça serait mieux. Il n’y a que comme cela que Sanson soulage le porteur, effectivement.

Il y a probablement des statistiques très précises pour ton genre de question mais elles ne sont pas gratuites. Et je persiste à penser, puisqu’AVB vient de le confirmer en subliminal (« Rongier compense, Sanson est libre », j’appelle pas ça de la complémentarité mutuelle mais du parasitisme à sens unique), que Sanson est surtout présent de manière contextuelle, parce qu’il faut injecter de l’offensivité en l’absence de Thauvinho.

En espérant quand même que mes résumés ne se réduisent pas à ce seul joueur…

 

zorrobabbel

14/12/2019 à 02h04

Biocentrix
13/12/2019 à 21h49

BONUS
Tu commences à perdre cruellement en crédibilité à essayer de dénigrer Sanson à tout va même quand il marque et qu'il est élu homme du match.

Je pense qu'il est grand temps d'arrêter de le comparer à Rongier. Ce n'est pas parce que Rongier est énorme que Sanson est mauvais.

Sanson, via ses courses incessantes permet de mettre énormément de danger sur la cage adverse, surtout quand notre attaque est composée de Sarr, Payet et Germain.

Je te propose de faire un focus sur un joueur different à chaque match, ça pourrait être (plus) intéressant.