Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Qui veut gagner des quignons ?

aujourd'hui à 14h39 - Maniche Nails : Bradja >>


Foot et politique

aujourd'hui à 14h38 - OhVertige : Repondais-je au Génie m'insérant de façon incongrue après les post de Jl13 >>


La L1, saison 2019/2020

aujourd'hui à 14h34 - Sens de la dérision : Tonton Danijelaujourd'hui à 12h38On a quand même fait des progrès, minimes certes, depuis trois... >>


CDF sound system

aujourd'hui à 14h18 - poiuyt : Ben oui, c'est Olivier... >>


LdC : La Ligue des Cahiers

aujourd'hui à 13h27 - Dan Lédan : Même les bras c'est pas obligatoire ... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 13h07 - Radek Bejbl : Un long article de Julien Momont sur la tactique utilisée en C1 1993.https://bit.ly/36vNkIX >>


L'Atelier du Diaporama

aujourd'hui à 12h59 - Milan de solitude : Ha ! ha ! Les masques du temps de la grippe de Hong Kong !Belle fournée, les gars. >>


Bréviaire

aujourd'hui à 12h23 - De Gaulle Volant : Le Gad du président"Jean-Michel Aulas a un chouchou pour remplacer Coupet" (butfootballclub.fr) >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 12h19 - CHR$ : Pas moi en fait, même si je partage la conclusion : "analyser le travail de Cheyrou chez les... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 11h24 - beltramaxi : D'ailleurs pour faire le lien entre ces émissions sur les 90's, de Tourtel à Liptonic, et le... >>


Flower of Scotland

aujourd'hui à 11h11 - L oeil était dans la tombe : Mauvaise, je ne sais pas (certaines réactions sont plutôt marrantes) mais c'est manifestement une... >>


Libertadores / foot sud-américain

aujourd'hui à 09h56 - Tonton Danijel : (Bon, en fait, my bad, je viens de lire l'article et une seule personne sur les 5 participants... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 08h41 - Mallardeaufraiche : En attendant les ultras exigent le remboursement des abonnements pour les matchs non joués, afin... >>


Fussball chez nos cousins germains

aujourd'hui à 06h18 - Toni Turek : Je viens de voir le calendrier autrichien, c'est juste maboul.10 matches en 32 jours...Tout ça... >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

25/05/2020 à 23h15 - serge le disait : Dan Lédanaujourd'hui à 15h44Perfidia j'ai eu du mal quand même.Bon , le style de Ellroy c'est... >>


Dijonnais en paix

25/05/2020 à 23h06 - Josip R.O.G. : Excellent! >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

25/05/2020 à 21h53 - De Gaulle Volant : Munitis mutant dix >>


Aimons la Science

25/05/2020 à 21h50 - Kireg : Plus d'infos sur l'immunite cellulaire croisee a SARS-CoV-2 : https://tinyurl.com/y794ehfu >>


Libertadores / foot sud-américain

De l'exotisme, du soleil, des tacles rageurs, des techniciens surdoués, des supporters fous: tout le foot sud-américain!

cachaco

02/04/2020 à 20h23

Bientôt Pâques et Jairzinho continue de multiplier les miracles. Après avoir réussi à unir il y a quelques jours – un an et demi trop tard – toutes les chapelles de la gauche depuis les communistes jusqu’aux centristes (pas un mince exploit), Bolsonaro vient aujourd’hui de lancer la bromance Lula / Doria. Plus préoccupant que des pluies de grenouilles ou des invasions de sauterelles tout ça, Pharaon devrait sérieusement s’en inquiéter.

Sinon, Edji est absolument dans le vrai. L’arrivée de Bolsonaro au pouvoir est principalement de la responsabilité des élites économiques et conservatrices du Sud et Sud-Est, par leur haine aveugle du PT et faute de pouvoir soutenir un candidat de la droite classique, totalement discréditée politiquement. Doria en est le symbole le plus frappant, lui qui s’était même à l’époque autoproclamé "Bolsodoria" pour se faire élire gouverneur. On termine avec un clown incompétent voulant mettre en place une politique socio-économique digne des années 70 (un simili-pinochetisme voulant combiner économie ultra-libérale, idéologie réactionnaire, et mise à la remorque des Etats-Unis).


De Gaulle Volant
aujourd'hui à 11h35

Concernant les Européens, aucun problème à titre individuel au Brésil, bien au contraire. Ils sont généralement blancs et pourvus en Euros, donc aucun souci. Du point de vue diplomatique, les rapports avec l’étranger sont toutefois plus compliqués, pas qu’avec la France. Si on s'amusait à faire la liste des tensions diplomatiques provoquées par le clan Bolsonaro depuis son arrivée au pouvoir, on aurait : Cuba, Argentine, Paraguay, Mexique, France, Allemagne, Norvège, Irlande, Finlande, Union Européenne, Israël, Japon, et tout dernièrement, Chine. Pas mal, en 14 mois.

Concernant les minorités, il ne faut pas prendre Bolsonaro comme la cause mais plutôt comme un symptôme des problèmes historiques du Brésil. Après les avancées qui ont eu lieu pendant la "décennie perdue" (comme la droite aimait appeler la période Lula/Dilma) sur la question des droits des Noirs, des femmes, des LGBT, des favelados, des indigènes, on assiste simplement à un retour de flamme réactionnaire des secteurs favorisés de la société. Bolsonaro ne fait que poursuivre, plus brutalement, la politique de déconstruction des réformes du PT entamée par le gouvernement précédent.

Dans la rue, on a assisté à une libération des intimidations et des violences verbales et physiques par l’autorisation morale venue du sommet(il était par exemple réellement physiquement dangereux de simplement se balader habillé en rouge dans la rue après l’élection de Bolsonaro), attaquant les cibles classiques citées plus haut, mais aussi les "gauchistes" et les intellectuels (particulièrement les enseignants et les diplômés de l’université publique). Ceci concerne les simples citoyens, mais l’explosion des violences policières et des morts dues aux "forces de l’ordre" depuis un an n’est pas non plus une simple coïncidence.

De Gaulle Volant

02/04/2020 à 23h37

Merci Cachaco pour les précisions

Gilles et jeune

03/04/2020 à 00h50

Merci Cachaco pour ces contributions de haute volée.

Y'a-t-il des parallèles à faire entre le Brésil de Bolsonaro et celui de Macri, par exemple à travers l'affaire Fernando Báez Sosa qui secoue l'Argentine ?
En font-ils ?

Espinas

03/04/2020 à 01h35

Obrigado, cachaco.

Jairzinho, Doria, Moura(õ), les footeux sont en première ligne.

Boa noite

Pier Feuil Scifo

03/04/2020 à 09h01

Et je passe le pied pour te dire merci à mon tour cachaco.

Mon dragon s appelle Faryd

03/04/2020 à 22h57

Effectivement, merci cachaco. Je continue à suivre les nouvelles sur les sites brésiliens mais tu résumes tout cela extrêmement bien ! D'ailleurs, je peux te demander quels sites d'actualité tu regardes pour t'informer ? Et tu vis à SP ?

cachaco

06/04/2020 à 00h35

Gilles et jeune
03/04/2020 à 00h50

Je ne connais pas assez l'Argentine pour pouvoir faire des comparaisons, malheureusement!


Mon dragon s appelle Faryd
03/04/2020 à 22h57

Je suis à São Paulo, en effet! Pour les infos, rien que du très classique: Folha/UOL, Estadão, Globo, Veja, Forum. Midia Ninja également, mais à prendre parfois avec plus de pincettes. Et évidemment les réseaux sociaux des organes officiels (mairies, états, ministères, consulats, etc)

liquido

07/04/2020 à 15h43

Super preneur d'un peu de lecture sur l'Equateur qui a l'air de vivre l'enfer.

Mevatlav Ekraspeck

07/04/2020 à 17h13

En deux mots : ça pue.

Source : lycée français de Quito.

Et encore, moins qu’à Guayaquil, qui ramasse sévère. En terme de morts ils n’en sont pas au stade européen, mais la crainte d’une contamination massive faute de mesures idoines est grande chez les expatriés. A noter que les médias locaux sont très auto - centrés et ne comparent pas la situation équatorienne avec le reste du monde.

Après, la presse française commence elle aussi a s’intéresser à tout ça, de façon plus ou moins politisée: l’Huma a dessoudé proprement le régime en place par exemple.

Gone Going

07/04/2020 à 22h43

[Perou et son petit voisin du Nord]
pour l'Equateur, la situation est chaotique, surtout à Guayaquil, la capitale economique et commerciale, et plus grande ville du pays, sur la cote Pacifique. C'est aussi probablement la ville la plus internationale, la plus connecté. Il faut aussi prendre en compte qu'il y a eu pas mal d'émigration avec la crise de 2000 et la dolarisation du pays.

Les premiers cas de coronavirus sont donc arrivé par Guayaquil (la ville où j'ai habité 6 mois en 2012), et avec l'été, c'etait aussi la saison des mariages, des vacances scolaires,..
Il faut d'autant plus prendre un compte un sous investissement historique dans la santé dans les pays andins (0.2, 0.3 lits en soins intensifs pour 10000 habitants au Perou, Colombie, Equateur,..). Une partie de ses lits est dans les cliniques privés, ma cheffe a perdu son cousin qui n'etait pas suffisamment assuré pour rester dans une clinique et est decédé dans un autre hopital plus tard (55ans, plutot en forme)

Et quand on rajoute un gouvernement impopulaire, ca donne une quarantaine peu respecté quand il était encore temps. Les gens ont continué à sortir, et avec les différences economiques et sociales fortes, avec un été à Guayaquil en général à la limite du sopportable (très chaud (+40°C) et très humide), c'est plus compliqué de rester enfermé chez soi, surtout pour les couches les plus vulnérables.

Pour un point de vue plus medical, il faut rajouter pour l'Equateur qu'il n'y a apparemment qu'un laboratoire qui peut effectuer le traitement des tests, à Quito, et comme le transport interprovincial est suspendu, ca complique encore plus les résultats pour Guayaquil.

Les images de cadavres dans les rues sont aussi causé par une norme, qui fait qu'un cadavre à domicile peut etre retiré seulement en présence d'un policier, d'un procureur et d'une ambulance, ce qui dans la situation actuelle, est très compliqué, plus personne ne voulant s'en approcher. Ce qui n'aide probablement pas beaucoup à éviter plus de contamination.
Selon mon facebook, limité mais assez varié en niveaux sociaux, les gens en veulent autant au gouvernement pour sa réaction tardive qu'à leurs compatriotes qui n'ont pas respecté la quarantaine une fois mise en place.
Les prochaine semaines vont etre compliqué, avec une contagion répandue, un système de santé débordé et un gouvernement avec peu de marge.



Pour parler du bon élève, le Pérou, on vient de passer plus de 3 semaines en confinement, avec la politique du marteau, avec des coups réguliers pour aplanir la courbe, avec des résultats toutefois mitigé. on a désormais couvre feu de 18h à 5h du matin (16h pour les régions moins respectueuses), seuls les hommes peuvent sortir le lundi, mercredi et vendredi et les femmes le mardi jeudi et samedi. Le dimanche, et jeudi et vendredi saints fériés, personne ne peut sortir. Seuls restent ouverts supermarchés pharmacies (chaines) et banques. Pour accompagner, un plan d'aide équivalent à 12% de PIB, avec notamment 100euros par quinzaine de jours pour les familles pauvres, et des paniers de nourriture. La télé passe une heure de classe par jour pour les écoliers (ils ont résisté mais ca se met en place petit à petit).

La courbe ne s'aplanit pas vraiment pour le moment. Il y a un manque de test et de capacité de les analiser, ce qui explique un haut taux de mortalité. Ca reste néanmoins une courbe basse, qui augmente peu, donc c'est positif quand on regarde les pays voisins.

 

leo

08/04/2020 à 01h29

Gone Going
07/04/2020 à 22h43

Pour parler du bon élève, le Pérou, on vient de passer plus de 3 semaines en confinement, avec la politique du marteau, avec des coups réguliers pour aplanir la courbe, avec des résultats toutefois mitigé. on a désormais couvre feu de 18h à 5h du matin (16h pour les régions moins respectueuses), seuls les hommes peuvent sortir le lundi, mercredi et vendredi et les femmes le mardi jeudi et samedi. Le dimanche, et jeudi et vendredi saints fériés, personne ne peut sortir. Seuls restent ouverts supermarchés pharmacies (chaines) et banques. Pour accompagner, un plan d'aide équivalent à 12% de PIB, avec notamment 100euros par quinzaine de jours pour les familles pauvres, et des paniers de nourriture. La télé passe une heure de classe par jour pour les écoliers (ils ont résisté mais ca se met en place petit à petit).

La courbe ne s'aplanit pas vraiment pour le moment. Il y a un manque de test et de capacité de les analiser, ce qui explique un haut taux de mortalité. Ca reste néanmoins une courbe basse, qui augmente peu, donc c'est positif quand on regarde les pays voisins.
---

Le voisin du Sud, le Chili, se débrouille pas trop mal avec une augmentation assez lente du nombre de cas (+300 par jour depuis plusieurs jours donc pas d'emballement exponentiel) alors que le pays teste pas mal, au moins à l'échelle sud-américaine, avec plus de 3000 tests quotidiens (pour une population de 18 millions). Ils essayent de suivre les patients infectés avec au moins un appel aléatoire quotidien pour vérifier qu'ils restent bien chez eux.

Les premières mesures (fermeture des écoles et des universités) sont aussi intervenues très tôt, à moins de 100 cas déclarés.

Malgré ça, les respirateurs sont déjà presque tous utilisés et la quarantaine qui touchait plusieurs communes (des super-arrondissements) de Santiago depuis seulement dix jours vient d'être levée dans certaine d'entre elles, sûrement bien trop tôt.