Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Infos des cahiers


Sur le fil

RT @DialectikF: "Toute notre vie on compte. On compte à la caisse, on compte partout. Quand je joue au foot, j’aimerais juste ne pas avoir…

Trop mdr les vannes footballistiques à base de viol (non). https://t.co/OdZvcKzCEH

Tout est annulé, sauf la Revue de stress ! Images, vidéos, infographies, jeux, souvenirs, liens précieux: https://t.co/MLeKrw64xV

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Happy Neuer

Neuer : 'Finir l'année sur une bonne note'." (lequipe.fr)
Et en avant la Munich !

Malcolm Leaks

"Quand Malcolm enfile le maillot de l'OM." (lequipe.fr)

Emile Louis-II

"Les ‘combines’ de Monaco pour attirer les joueurs mineurs." (lequipe.fr)

Je crois keupon

"Laurent Blanc n'a esquivé aucun sujet. Même ceux qui fâchent..." (lequipe.fr)

Michel derche accueillant

"C'est devenu Montpellier Eros." (France Football)

L'arbitre qui poursuit un QSG

"Pierre Ménès dénonce une ‘sodomie arbitrale’ contre Paris en Europe !" (butfootballclub.fr)

Pierre Ménès, France

"Une seule lettre les sépare mais l'excellence les rassemble." (lequipe.fr)

Scénario idéal

"Valbuena: 'L'histoire de la sextape m'a endurci'." (sudinfo.be)

Paris brûle-t-elle?

"Hilton fait de la résistance." (lequipe.fr)

Nabil Fakir

"Lucas Tousart : ‘Nous sommes toujours dans les clous’." (onzemondial.com)

Le forum

CdF Omnisport

aujourd'hui à 02h28 - Radek Bejbl : C'est amusant de lire les commentaires sur le carton rouge a posteriori après avoir suivi... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 01h12 - cocobeloeil : Sinon, Scuzez de vous importuner à une heure aussi tardive, mais voilà:J'avais fait un rêve y a... >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 00h16 - cocobeloeil : Sauf que généralement les deux nous "gavent" comme tu dis.Je sais, j'ai les deux et j'ai comparé... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 00h07 - Lucho Gonzealaise : Cette "polémique" de France 3 m'aura permis de découvrir le dénommé Voltuan et son business... >>


Tu sais ce qu'il te dit Casimir ?!

aujourd'hui à 00h00 - Jamel Attal : Messins, Messines.Sauriez-vous me dire si cette statue est toujours visible à Saint-Symphorien... >>


Marinette et ses copines

16/12/2018 à 23h46 - balashov22 : Lyon s'impose 5-0 contre Montpellier et conserve son avance en tête de championnat sur le PSG,... >>


Sport et santé

16/12/2018 à 23h35 - Zigmunt l empereur : Ximenez et Castolo07/12/2018 à 19h54Bravo Snow, c’est la grande classe.Je crois que sur la... >>


LA GAZETTE : les observations

16/12/2018 à 22h21 - Mama, Rama & Papa Yade : C'est un problème ces matchs reportés. Surtout quand une seule équipe reporte le match et pas... >>


Premier League et foot anglais

16/12/2018 à 22h01 - khwezi : Ah mais notre roi d'Egypte a été fort précieux dans son registre, même s'il n'a pas été... >>


In barry we trust

16/12/2018 à 22h00 - poiuyt : King in the North! >>


En Vert et contre tout

16/12/2018 à 21h17 - poiuyt : La var, la var, nous enc...! >>


Paris est magique

16/12/2018 à 20h14 - L'amour Durix : Frank Wolffaujourd'hui à 18h30Ce club de prout qui mettait Ronaldinho sur le... >>


Au tour du ballon ovale

16/12/2018 à 20h03 - Orlin : Medard à l'instant sur Bein "quand j'ai commencé en pro à 19 ans je pesais 70 kg, deux ans plus... >>


La L1, saison 2018/2019

16/12/2018 à 19h58 - L'amour Durix : Merci Arsène. >>


Vos souhaits pour 2019

16/12/2018 à 19h40 - Tonton Danijel : Madar Kvadoraujourd'hui à 10h57Et un voeu de Coupe du Monde pour les Françaises, on n'a pas le... >>


Festival de CAN

16/12/2018 à 19h28 - suppdebastille : Réaction de Pape Diouf au n'importe quoi de la CAF autour de la CAN :http://bit.do/eDhyYSacré... >>


Le fil prono

16/12/2018 à 19h05 - Run : Cardinals@Falcons 11-33Lions@Bills 24-16Packers@Bears 17-23Raiders@Bengals 21-20Cowboys@Colts... >>


CDF sound system

16/12/2018 à 18h40 - Milan de solitude : Je ne sais pas ce qu'il en est du reste du répertoire de Chopin, mais la version de la fameuse... >>


Gerland à la détente

Le fil de ceux qui l'ont fait 7 fois. Consécutivement.

Hyoga

18/03/2018 à 01h12

impoli gone
17/03/2018 à 18h13

Vu sur le fil des CdF. J'oserai un LOL.

Comme le dit Charly M., on est sur un vrai chef d'œuvre

Jean-Michel AULAS
Compte certifié

@JM_Aulas
@OL @l'equipe @vincentduluc Lyon en perdition ?C grave d'écrire cela :OL est 4 ème, d'une L1 avec le Qatar et la principauté d Monaco com concurrent,21 fois Europ d suite,1er Académie,? chez les fem, EBITDA 2017 de 50 m€ ,propriétaire d son stade et ds camps d'ent:mauvaise foi?
"
------------------

Tu oseras un LOL? Sur quel point en particulier?
Le style est bien sûr dégueu, c'est j'imagine touiteur qui veut ça. Etant un vieux con, je n'utilise pas ce machin.

Maintenant, voyons le fond, car il est très proche de ce que certains d'entre nous martelons vainement.

1) L'OL est quatrième de L1. Peut-on appeler ça être en perdition? Qu'est-ce que ça serait si on était ne serait-ce que dans le ventre mou. Habitués au caviar, nous ne pouvons pas goûter ces oeufs de lump (perso, j'aime pas les deux, je préfère le ikura, merci).

2) d'une L1, donc, avec deux concurrents possédant un net avantage financier. Sur ce forum, on fustige souvent l'influence grandissante de l'argent dans les résultats sportifs, mais quand c'est Aulas qui s'en sert comme explication on se fout de sa gueule. J'imagine que la raison est qu'Aulas n'a pas à pleurer: si c'était l'OL qui avait plein de sous, il ne râlerait pas après l'avantage obtenu. Certes, mais là je parle juste d'expliquer. Et c'est un débat sans fin: l'OL, son pognon, c'est pas une fontaine magique. On a eu deux apports de capital. Une fois avec l'arrivée de Pathé, qui a permis d'acheter Anderson. Une deuxième fois avec les chinois il y a deux (?) ans, mais c'était pas Byzance comme apport.

3) 21 fois en Europe de suite, confère point 1

4) 1ère académie. Ca, j'en sais rien, c'est sorti de son chapeau sans doute (les critères sont discutables). On pourra hurler au loup en disant que l'académie n'est plus aussi performante qu'avant, ça se voit, tout ça. Perso j'en sais rien. L'argument étant surtout que l'OL a investi et investit toujours dans cette académie, au lieu de tout claquer dans des transferts indécents pour acheter des stars individualistes néerlandaises. Oh, wait.

5) Chez les femmes on est au top. Qui osera un LOL en disant qu'Aulas est de mauvaise foi parce que quand même, hé, les femmes, arh arh, on s'en bat les couilles, hein ?

6) EBITDA + proprio du stade et du camp d'entrainement. A rapprocher du point sur l'académie. L'argument ici c'est que l'OL est un club bâti pour le long terme. Pas pour faire des paillettes pendant quelques années et péricliter soudainement quand Sugar Daddy s'en retournera dans son pays avec la caisse. L'EBITDA positif en particulier, est important: on rembourse encore le stade, un investissement énorme et risqué par rapport à la taille de la holding. Et pourtant on dégage un peu de bénéfices depuis 2016, après 6 ans d'affilée de pertes comptables. Le bénéfice, ce n'est pas seulement de quoi contenter ses actionnaires. C'est surtout l'indicateur que le modèle de base du club fonctionne, et qu'on a peu de risques de faire une Grenoble ou une Le Mans.
Je pense que peu de personnes réalisent l'ampleur de ce qui a été réalisé. On entend surtout des gens mitiger la chose en déclarant que ouais c'est grâce à l'argent public (le tram, tout ça).
Bon, après, on est toujours en free-cash-flow négatif, ce qui est inquiétant.

Bref. Aulas a construit pour le long terme.
Pour ce qui est de l'entraîneur et du style de jeu, je suis content qu'on ait essayé sur une période non négligeable. Le club a eu une idée directrice et a tenté de la maintenir plutôt que de tout bazarder au bout de 6 mois. On pourra arguer que deux ans c'est trop. Je ne crois pas. La ligne directrice (ou le casting) était peut-être erronée. Bon, ça arrive à tout le monde de faire des erreurs. Le gros point positif c'est que le modèle du club a été mis à l'épreuve: avec ce qui est selon certains le pire coach de l'histoire après Herbin, on est quatrième, on ne coule pas, on fait pas faillite, on ne sera pas obligé de vendre les bijoux de famille à un investisseur azerbaïdjanais qui a perdu son chéquier dans l'Eurolines en venant. Bref, on peut réfléchir sereinement à ce qu'on va faire au prochain coup.

Donc, parler d'un OL "en perdition", vraiment?

Après, que ça fasse rire qu'il réponde avec ses pieds sur touiteur, ça je suis d'accord...

Gone n Rosette

18/03/2018 à 07h33

Presque d'accord avec toi, Hyoga, si Cornet n'était pas régulièrement aligné.

À lui tout seul, il fait du couloir droit les Sentiers de la Perdition.

Jus de Nino

18/03/2018 à 08h06

Merci Hyoga, la sagesse vient toujours du levant.

Espinas

18/03/2018 à 08h19

Gros +1, Hyoga.

Pour moi, Juninho serait parfait. L'intérieur sport quand il jouait à New York me fait penser qu'il apporterait une sacrée rigueur et humilité à tout le club. Il est diplômé manager UEFA, il connaît déjà JMA et son aura de meilleur joueur de l'histoire du club à une période suffisamment récente pour que les joueurs actuels l'ait vu jouer lui donnerait une légitimité et une autorité naturelle.

Tant pis pour l'expérience, Blanc n'en avait pas non plus en 2007. Après, un passage par la réserve à la Guardiola/ Zidane serait la meilleure option.
Le gros problème, c'est Rio de Janeiro.
J'ai moi-même une photo de cette ville visitée en juin 2014 (le 21 était un drd plus beaux jours de ma vie: Paõ de Açucar puis fan fest à Copacabana pour le 6-2 contre la Suisse) épinglée à mon bureau. Juni commentait d'ailleurs tous les matchs de la France du mondial sur TV Globo.

Bref, madame Ribeiro (sa fille née à Lyon devrait être favorable à un retour dans sa ville natale) a une des clés de notre avenir.

Un profil à la Le Guen 2002 (ancien joueur qui allait loin en Europe, première expérience de coaching pas trop mal, caractère posé pas comme René Girard) m'irait aussi.
Il veut pas revenir, Tiago? Etre dans le staff de Simeone après avoir été un de ses relais et avoir fait Mourinho pré Guardiola, il y a pire comme école.

LYon Indomptable

18/03/2018 à 08h53

Espinas
+1 sur Tiago pour Juninho.
Donc offrons lui le temps d'avoir cette première expérience avec un tueur à gages tacticien meneur d'hommes.
Cela évitera de griller notre première cartouche aux allures figure totemique.
Sinon, le totem risque d'avoir les allures d'un sacrifice rituel.
Mais rien n'interdit à Juninho d'avoir la chatte à Zidane (qui avait bossé avant ça avec un très gros coach et coaché en réserve et en A)... C'est juste un risque.
Peut-on le prendre ?

gurney

18/03/2018 à 09h02

Ah ben là le plus gros risque serair de ne pas en prendre.
(+1 avec vous tous sinon)

gurney

18/03/2018 à 10h39

Sinon je trouve que si il y a beaucoup de mauvaise foi chez Aulas, il y en a aussi beaucoup chez ses détracteurs.
Quand je lis sur Twitter qu'on se moque de lui quand il défend que le 0 titre est lié au qatar en lui balançant du "ah ben oui c'est à cause du Qatar si tu bats pas Caen Montpellier ou Limassol"...
Comme si l'OL de Juninho avait fait 100% de victoires contre les équipes en dessous de lui au budget.

L'arrivée du Qatar a fait passer la barre de points pour un titre de 75/78 à 85/95 mais du coup ça reste quand même de nôtre faute si on ne gagne pas de titre en L1.

Et ce climat malsain entre twittos et Aulas nous amène à des situation croquignolesque. Vous évoquiez Seriouscharly, mais le gars arrive dans la même journée à dire que papy Aulas sucre les fraises, mais dans le même temps à lui envoyer un tweet très sérieux comme si il avait en face de lui un mec sensé. Paye ton paradoxe.

Pour rebondir un peu sur les propos de Hyoga : je partage comme je disais complètement ton tweet. Par contre si on est honnête, on est obligé de constater qu'on a changé quand même d'ambition à minima dans la communication.
Quand j'ai commencé à suivre l'OL dans le milieu des 90's, Aulas c'était le mec dont tout le monde se foutait de sa gueule parce qu'il annonçait que l'OL allait être champion de France dans les 3 ans et champion d'Europe dans les 5 ans.
T'avais quand même une ambition forte affichée.

Aujourd'hui c'est le mec qui tente de t'expliquer qu'on pouvait pas faire mieux que 4e et que c'est GE-NIAL #academie #formidableoutil.

J'ai un peu peur du coup qu'on se arsenalise un peu.

Après, ceux qui t'expliquent qu'il sucre les fraise se bornent à constater sa com' (qui a toujours été pourrie hein, c'est juste que y avait pas twitter y a 15 ans... dieu soit loué), et le prisme du "beaujeu" sur le terrain.

C'est mettre de côté tout le reste : structuration économique du club, développement du projet grand stade qui est loin d'etre terminé et qui va positionner durablement le club.
On voit bien avec Lille et son super projet articulé par son président visionnaire autour de Bielsa, que c'est loin d'être du détail cette structuration économique. Lille, dont on a loué le bon travail (meilleur que celui de l'OL sur la période 2010-2014), va sans doute finir comme Strasbourg en CFA ou national.
On louait le travail de Nice, cette année ils sont où ? Encore un échec en EL, largué en L1.
Et là encore un club qui a mieux travaillé que nous dernièrement.

Ce qui nous apporte ce temps d'avance malgré un entraineur qui est une quiche, malgré Cornet et son cerveau en slowmotion, c'est justement tout ce qu'a construit et construit encore Aulas.

Et là ou je le rejoins, c'est que si là tout de suite, les qataris quittent le psg sur un coup de tête ou d'état, le PSG se retrouvera en grand danger immédiat. Ce que construit QSI : c'est du vent.
Les gars mettent une oasis dans un désert, mais si ils arrêtent de pomper et d'alimenter l'oasis en ressources énergétiques, le truc crève en 18 mois.

Après ça n'empêche pas de se taper la tête contre un mur en regardant Génésio, Cornet, ou demain le futur coach dont y a fort à parier qu'il ne nous conviendra pas, et encore moins à notre twittosphère (qui rattrape ses disques rayés par un humour décapant ceci dit !).
Après Aulas, je serais étonné qu'il n'ait pas essayé (Favre il a fait une approche, et Juninho ça fait 3 ans qu'il l'attend je pense... mais qu'il n'arrive pas à le convaincre).
Il est pas du tout bielsa compatible (et tant mieux, ça serait un échec monstrueux ce type de coach chez nous), et derrière il reste pas grand chose.
Du coup on va finir avec Gourvenec.
chouette.


LYon Indomptable

18/03/2018 à 10h42

Gurney.
D'accord avec toi.
Mais en prolongeant ton raisonnement par l'absurde, (puisqu'il s'agit de "prendre un risque"), prenons Baticle, ou Gourvennec, ou moi, puisqu'on a déjà pris un risque à l'époque avec BéGé. Mais c'est absurde, évidemment.
Si nous pouvions réduire le risque autant que possible, c'est ce qui me plairait le plus...
D'où l'idée, par exemple, d'attendre la fin de la saison pour ne pas nous emballer. Ou d'attendre que Maître Juni grandisse un tout petit petit petit peu.

gurney

18/03/2018 à 10h50

Ah mais on débat pas du changement de Génésio pour demain bien entendu.
La saison est finie sauf miracle (peu souhaitable à mon sens) ce soir.

Par contre même en juin il sera difficile de faire mieux que Gourvenec.
Baticle, Cris, ou un retour en France de Flachet seraient pour le coup la preuve que Papy sucre vraiment des fraises, mais j'y crois pas une seule seconde.
Je pense que Génésio c'était faute de mieux en 2015, et que si ça avait été une fin de Fournier en juin on se le serait épargné.

Maintenant disons que Gourvenec est le "minimum" de l'acceptable.
Et partant de là, la question sera : veut-on et surtout peut-on faire mieux ?

J'ai déjà un petit doute sur le "veut-on"
Et j'ai un plus gros doute encore sur le "peut-on".

Juninho/Viera à Lyon par exemple, ça m'étonnerait qu'Aulas soit contre sur le papier.
Mais j'ai du mal à imaginer le duo tenté par l'aventure, la faute sans doute à l'aura médiatique négatif du boss.

impoli gone

18/03/2018 à 11h00

Hyoga
aujourd'hui à 01h12
---
Le LOL, c'est de répondre à Duluc qui évoque la situation sportive à l'instant t de l'équipe masculine par des considérations générales sur le club incluant les filles ou l'EBITDA, tout aussi valables l'an dernier ou probablement l'an prochain.

Et qualifier d'équipe en perdition une équipe qui en 2 mois a gagné 1 match sur 7 en L1 et s'est fait éliminé des 2 coupes qui étaient ses objectifs principaux alors qu'elle était 2e du championnat et disposait de tirages plutôt bons dans ces coupes juste avant, ne me semble pas relever d'une volonté farouche d'un journaliste sportif de ne penser qu'à nuire à l'Institution.
(et sans même convoquer le jeu, Cornet ou l'entraineur dans le bilan)

Tout ce que dit JMA est globalement correct (on peut comme tu le fais toi-même remarquer se poser des questions sur l'Académie et la mise sous silence du trou de tréso, ou sourire aux 21 qualif européennes qui mélangent des tours préliminaires d'UEFA et des PO de Champion's League, mais bon, soit) et en effet, 2 mois ratées de l'équipe 1, et même 1 ou 2 saisons entières, ne remettront pas trop en cause la stabilité du club.

Mais faire un twit reprenant l'ensemble de ces points concernant avant tout le club pour faire oublier la situation actuelle de l'équipe 1 sur le plan sportif, c'est juste une parodie de communication.

 

Mik Mortsllak

18/03/2018 à 11h09

Concernant Duluc, il a eu après le match retour de Moscou un éclair de lucidité qui en était presque mignon:
"Le jeu de l'OL n'a pas ressemblé à grand-chose. Ce n'est pas la première fois, ces derniers temps."

Évidemment, si par "ces derniers temps" il sous-entendait les 18 derniers mois, ce n'est pas faux.
A croire qu'il faut que les résultats soient mauvais pour qu'il puisse se rendre compte qu'il y a des problèmes dans le jeu.