Infos des cahiers


Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Toujours Bleus

aujourd'hui à 19h37 - leo : Koller et Thilaujourd'hui à 16h52A vrai dire j'avais complètement oublié ce France-Espagne 2010... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 19h35 - Zubar t'abat : Cette fois si tu n'es pas bloqué par la mafia arménienne tu es le bienvenu pour boire un coup !Et... >>


Bréviaire

aujourd'hui à 19h27 - Milan de solitude : Maux au tibia"Mothiba blessé avec l'Afrique du Sud" (lequipe.fr) >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 19h21 - Deuzès Troiza : Oups j’avais pas vu le post d’AKK, sorry >>


Messages de service

aujourd'hui à 19h20 - PiMP my Vahid : Restent deux interrogations: la rédaction compte-elle 1200 employés ? Les cdf comptent-ils parmi... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 19h12 - Toni fils brillant : Je veux dire de mon côté, que, très concrètement, sous la troisième républiques, on a obligé... >>


CdF Omnisport

aujourd'hui à 19h09 - suppdebastille : Le Tour présenté demain s'annonce incroyablement montagneux avec les Alpes dès les premiers... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 18h41 - Portnaouac : Nan mais si ça ne vous intéressait pas d'écouler vos stocks, vous pouviez juste répondre "non... >>


Manette football club

aujourd'hui à 18h07 - Jeanroucas : Merci pour les retours :)Carrément sehwag ! je te laisse me contacter à mon pseudoenminuscule... >>


Au tour du ballon ovale

aujourd'hui à 17h39 - Roy compte tout et Alain paie rien : Mevatlav Ekraspeckaujourd'hui à 16h08___________Il y en a bien qui se sont fadés Perpignan toute... >>


Le fil éclectique

aujourd'hui à 14h36 - Utaka Souley : Juste un (petit) commentaire là-dessus. La visio-conférence, c'est exigeant en termes de bande... >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 14h27 - Utaka Souley : J'ai remis tout l'allantaujourd'hui à 10h56Vous devez regarder James avec les yeux de l'amour,... >>


Sondages idiots

aujourd'hui à 13h30 - El Mata Mord : - Celui de Tapie à l'OM >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

aujourd'hui à 11h05 - Parkduprince : info en passant, si vous souhaitez lire , le " Mémoires vives" de Snowden , je vous conseille de... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 09h58 - liquido : Ah oui tiens, merci d'avoir corrigé >>


Observatoire du journalisme sportif

13/10/2019 à 23h10 - nominoe : Lucho Gonzealaiseaujourd'hui à 12h51Joli ! >>


L'empire d'essence

13/10/2019 à 22h29 - Roy compte tout et Alain paie rien : Je suis assez surpris par cette histoire Renault vs Force India. Les mecs montent un dossier super... >>


In barry we trust

13/10/2019 à 20h55 - leo : Run09/10/2019 à 15h39Les americians ont quand meme la fabuleuse capacite a s'auto-mettre en scene... >>


Gerland à la détente

Le fil de ceux qui l'ont fait 7 fois. Consécutivement.

contact

18/09/2019 à 10h00

J'étais dans votre stade hier, comme beaucoup, j'ai aimé le côté fin techniquement et très bon dans les duels de Reine Adélaïde.

J'ai été interpellé par le côté amorphe des joueurs qui me semblaient morts dès la 35eme.
Les Russes ont bien poussé les 5 premières puis l'OL s'est bien repris ensuite avec quelques enchaînements bien sentis.
Par contre, Depay a oublié quelques appels en profondeur de Reine Adélaïde, comme me disait Robby#10, lui ça se voit dès le début quand il a décidé d'y aller tout seul.

Traoré a été catastrophique dans le sens, je m'enplafonne 10 fois dans le défenseur adverse, mais ça me dérange pas donc j'y retourne.

Thiago Mendes m'a semblé moins bien par rapport à ses premiers matchs et surtout lors de ses prestations avec le LOSC.

Dembélé, assez discret et maladroit techniquement avec des contrôles fuyants.

Tousart, a fait son taf mais sans plus, il se bat pour récupérer le ballon et passe aussitôt aux autres milieux.

Koné ne m'a pas convaincu, pour le niveau LDC, assez discret et une agressivité pas toujours maîtrisée.

L'OL n'a pu pousser vraiment sur la fin, comme si, il y avait un contre coup physique. Dubois par exemple, s'est affalé dès le coup de sifflet final bien 1 minute au sol.
Pas bien compris, l’intérêt de faire des changements qu'après la 80eme et surtout que 2, Aouart aurait pu apporter de la fraîcheur, à moins qu'une blessure ou alerte physique au dernier moment était présente.

Rien n'est joué, surtout que le groupe est homogène, pas certain de voir beaucoup de victoires à domicile dans ce groupe.

gurney

18/09/2019 à 10h06

LYon Indomptable
aujourd'hui à 09h57
Qui de la poule et de l'oeuf...
Je suis d'accord avec le message d'Impoli gone hier. Peut être que je sous-estime la donnée mentale.
J'ai toujours l'impression que le discours à base de "couilles" sied aux coachs qui jouent le maintien, et que ça reste un levier qui s'effrite vite dans le temps. Très bien pour jouer le maintien quand 4 victoires d'affilée te tirent d'affaire, plus difficile quand t'es sensé enchaîner 60 performances pour gagner un titre.

Alors oui sans doute que les joueurs font tout n'importe comment avec un degré d'application faible.
hier a la radio, les mecs hallucinaient de la faiblesse des mouvements des joueurs sans ballon par exemple. Aucun soutien ni solution pour le porteur de la balle, notamment sur une phase de jeu ou JRA finit par perdre la balle après avoir tenté en vain de trouver une option de passe.

Sauf que y a forcément un lien entre le comment et le pourquoi.
Si tu ne comprends pas ce que tu dois faire, tu cours pas. Il est peut être encore la le soucis.
Parce que courir n'importe comment ne sert à rien. UN bon exemple avec le pressing à contre temps et chien fou de tousart qui n'empeche pas le but des russes.

Espinas

18/09/2019 à 10h53

gurney
aujourd'hui à 09h40
Sinon, le rapport au coach est de toute manière voué à etre difficile.
On a beau tous dire qu'on lui laisse du temps, on est au final sur les nerfs après 6 matchs.
Même après le 9-0 des 2 premières journées, beaucoup continuaient à dire que le jeu était dégueulasse.
A partir de là, soyons honnête avec nous même : on est incapable de lui laisser le moindre temps.

Si on regarde notre histoire récente, pour moi le plus gros accomplissement d'un coach à Lyon, c'est Paul Le Guen.
Il a été l'un des premiers en europe à basculer en 433 et a su trouver la meilleure configuration.
Pourtant, la suite de sa carrière démontre que c'est pas un très grand coach, et surtout : sa première saison, voire ses 2 premières saisons, sont dégueulasses. La ou la saison 3 est un masterpeace.

Si on avait été des geeks de twitter en 2003, on aurait pourri littéralement Le Guen.
Tu te fais taper en poule de C1, éliminé piteusement à domicile en EL par Deniselispor, tu sors en coupe (de mémoire contre une équipe daubée), tu finis avec 69 points, plus petit champion de l'histoire, avec une maxi chatte à DD inversée avec l'asm qui se rate inexplicablement dans les 2 dernières journées.

Clairement, Silvinho ne survivrait pas à une saison comme celle-ci.
Et pourtant derrière, tu construis la meilleure équipe de ton histoire.
On pourrait citer plein de coach démoli à leurs débuts (Ferguson non ? Ou c'est une légende urbaine ?)

Bref, malgré tout le contenu est dégueulasse, le coaching est dégueulasse, la communication est dégueulasse, et les résultats sont dégueulasse.
Ca fait beaucoup, mais quelque part, 6 matchs, c'est tellement trop tot pour mettre un pouce bleu ou un pouce rouge.
-----
Sur le Le Guen 2002-2003, oui, il se serait fait pourrir sur l'équivalent de twitter mais il faut remettre les choses dans leur contexte de l'époque: un 1er titre de l'histoire du club après une saison contrastée (injouables à domiciles et friables à l'extérieur) sous Santini, pas de clubs qui conservent leurs titres depuis l'OM de Tapie, et un début de saison assez enthousiasmant avec le 4-4-2 avec Violeau et Dhorasoo à gauche, Juni à droite, Carrière en 10 derrière un duo d'attaque Sonny- Govou (pré blesssure de 2003, donc quasi supersonique), une phase de poules de C1 avec des matchs contre l'Inter qui me laissent encore des frissons (le 1-2 avec la lucarne d'Anderson, 3-3 à Gerland, pfiou), et une crise qui débute après le vol de l'Ajax sur un but qui a franchi la ligne puis un hiver difficile.

J'étais abonné en 2002-2003 et c'est aussi la saison où on perd facile 10 points dans les arrêts de jeu à domicile sur des égalisations adverses. Comptablement, c'était un gros coup de chance de finir champions mais il y avait quelques indices d'une équipe qui pouvait mieux faire.
La saison bascule d'allieurs sur un Lyon- Troyes 0-0 mais avec une dizaine d'occasions franches et l'avènement du 4-2-3-1 avec Govou ailier droit et Juni ailier gauche et un double pivot Dhorasoo- Violeau (ou Diarra).

Tonton Danijel

18/09/2019 à 11h00

gurney
aujourd'hui à 09h40

L'équipe qui vous sort de la coupe de France, c'est Libourne Saint-Seurin il me semble.

Et outre Ferguson, Arrigo Sacchi avait connu des débuts extrêmement compliqués au Milan AC (mais avait bénéficié du soutien très fort de Berlusconi qui avait vite fait comprendre aux joueurs qui il choisirait entre eux et leur entraîneur).

AKK, rends tes sets

18/09/2019 à 11h06

@ gurney :

Je vais essayer de le faire très rapidement.
Selon moi, le match qu'on a vu hier représente parfaitement la situation : l'OL a les meilleurs joueurs qui font une très mauvaise équipe, le Zenit a des "très mauvais joueurs" qui en font une bien meilleure.

Au cours de la première période et hormis les cinq premières minutes durant lesquelles les russes mettent le pied sur le ballon et manquent de tromper Lopes sur un ballon contré, ils ne sont pas dangereux.

Nos lyonnais en profitent pour appliquer ce que l'on sent se dessiner : pressing intense à la perte de balle (notamment Jeff Reine-Adélaïde) qui nous permet de récupérer quelques ballons très hauts.
Une mauvaise gestion de attaques rapides, et des attaquants dans un mauvais jour, n'auront pas permis de convertir cela, mais l'idée est là.

Si l'OL ne récupère pas le ballon rapidement, il se regroupe très bas sur le terrain, en 4-5-1, selon moi. Les quatre de derrière étant pratiquement dans la surface. Je ne sais pas si c'est une inspiration, mais les défenseurs de la Juve (et les joueurs du championnat italien) sont habituellement impassables une fois en défense aussi bas.

Offensivement, des choses se dégagent. La construction est appliquée, depuis l'arrière, notamment Lopes qui relance systématiquement sur Denayer, alors bien aidé par ses coéquipiers, pour relancer (sur le latéral souvent, sur Tousart plus rarement).
Le principal problème, qui s'accentuera en deuxième période), c'est la lenteur d'exécution. Là où les russes jouent en une touche de balle, sans fioritures, nous jouons au ralenti. Un contrôle, une touche, puis une passe. Le suivant contrôle, regarde, se met en mouvement, et... c'est trop tard.
Les rares mises en situations viennent d'un mouvement commencé sans ballon, ou d'un dribble.
Et c'est là où le bat blesse.
Il n'y aurait RIEN eu dans ce match sans Jeff Reine-Adélaïde, Koné, Memphis et Traoré rarement.
Les russes ont eu deux belles occasions avec des joueurs qui ne seraient même pas titulaires à Lyon car ils jouent au foot en le pensant comme un jeu d'équipe (la course d'Azmoum qui s'appuie sur Dzyuba, c'est un régal).
De notre côté, nous n'avons même pas profité des qualités de nos joueurs. Dembélé n'a pas touché une bille. Memphis a eu de l'espace sur son seul appel en profondeur du match.

Pour finir sur la première mi-temps, on notera quelques triangles intéressants, des prises de balles tranchants de JRA (encore lui), le seul à gagner des mètres avec ballon.

Et à partir de ce moment là, on dirait que les joueurs n'ont plus d'essence dans le moteur... La seconde mi-temps devient caricaturale. Les positions deviennent approximatives, on tente de plus en plus de dribbles, on réussit de moins en moins de passes (nombre de passes dans le dos proprement incroyable à ce niveau), on propose de moins en moins de solutions....
Un passage lunaire voit Denayer dribbler DEUX FOIS le même attaquant avant de relancer sur l'ailier car ni le latéral ni le deuxième central, ni le moindre milieu ne vient COURIR proposer une solution.
Les joueurs sont dans le dur et font donc le mauvais choix à chaque fois. Dubois dédouble, Traoré ne lui donne JAMAIS le ballon. Memphis récupère un ballon en pressant haut, il tire dans un angle fermé sans la passer à Traoré.
Tousart n'est jamais servi (une fois en retrait pour frapper, une fois au milieu de terrain pour sortir un ballon simplement, on s'entête à passer sur le côté, dans notre traditionnel U inoffensif).
Ces trois exemples, pour moi, appuie sur le fait de faire équipe. Les joueurs ne sont plus sereins, ils n'ont plus/pas encore "confiance en eux" et répète donc des gammes faciles : le contrôle, la passe et rien d'autre.

En face, c'est du classique : ils se sont appliqués à dégager loin devant, sur Marcelo qui s'est bien occupé de dégager (plutôt un bon match, selon moi) pour toutes les actions inoffensives, et à fondre rapidement sur le but en attaque rapide plutôt bien menées.
Au fur et à mesure du match, ces actions devenaient de plus en plus dangereuses, à mesure que le repli lyonnais se faisait insignifiant. Certains attaquants ne courraient même plus.
Et la question apparait d'elle même : manque de volonté ou fatigue ?
Quelle que soit la réponse, on peut se poser cette question : pourquoi deux changements, et pourquoi si tard ? Nous avons un banc de qualité, et certains y seront restés. Pourquoi ? On prépare le PSG ? on sanctionne les entrainements comme je l'ai entendu au stade ? Si fatigue il y a, est-ce la gestion en match avec un pressing trop important, ou bien la charge en entrainement ? Et comment expliquer que les joueurs de Leeds (au hasard) fassent un pressing incroyable pendant 90 minutes et pas les joueurs de l'OL ?

Tout ceci est à nuancer. Je suis énervé par la réputation de matches et de schémas identiques (une mi-temps jouée, la deuxième offerte) en trois ans, mais on ne passe pas loin de les battre. La frappe de Jeff Reine-Adélaïde qui manque de lucidité, la tête de Marcelo trop décroisée, les frappes trop écrasées de Memphis.
Dans le même temps, on ne prend que très peu de buts, ce qui semble être l'objectif principal de Sylvinho, mais on n'a toujours aucune solution face aux blocs bas.

J'ai essayé de faire un post compréhensif, s'il ne l'était pas, je peux réexpliquer mon point de vue sur certaines choses, ou le compléter. J'ai sans doute oublié beaucoup de choses...

AKK, rends tes sets

18/09/2019 à 11h16

D’ailleurs j’ai lu vos messages après avoir posté le mien, pour ne pas être influencé, beaucoup de choses ressortent (énoncées différemment certes :)) et dans vos posts, et dans les miens.

Marius T

18/09/2019 à 11h17

Genesio vous le virez quand ?

contact

18/09/2019 à 11h29

AKK, rends tes sets
aujourd'hui à 11h16

Tu es influençable voyons !

Run

18/09/2019 à 12h21

AKK, rends tes sets
aujourd'hui à 09h07
-----
Ah pardon.

Il me semble que ma question ouvrait pourtant toute grande une porte qui permettait d'expliquer ca "en parlant foot".

Mais tu as prefere l'interpersonnelle pour y repondre. (Alors que tu le fais tres bien dans un post un peu plus tard en expliquant ton point de vue)

Si tu avais repondu ainsi, dans ce havre d'eau fraiche, j'en aurai ete content et bien satisfait.

Tant pis.
Ou tant mieux.

AKK, rends tes sets

18/09/2019 à 13h10

@ Run : Je m’excuse que tu l’aies pris comme une attaque personnelle.
Toutefois, critiquer ceux qui critiquent sans avoir conscience du « problème », c’est pas vraiment eau fraîche, ça ne donne pas envie de parler foot et ça a un petit côté donneur de leçon.

J’ajoute que ta remarque n’était pas vraiment orientée ballon, mais plutôt meta, comme sens de la dérision.

Encore une fois, pas d’attaques personnelles de mon côté, juste une volonté d’avoir des discussions intéressantes, plutôt que des posts lapidaires sur les autres contributeurs qui devraient ... (vous avez vu, je ne parle plus de Génésio, c’est du passé).

 

gurney

18/09/2019 à 13h31

Merci en tout cas d'avoir pris le temps de me répondre AKK.
Du coup, en résumé, ton bilan n'est pas dramatique, pointe quelques signes à venir de progrès, même si peu visibles (en terme de plaisir de jeu, car comme toi je soulignerai aussi plus de solidité défensive que l'an dernier sur l'ensemble des matchs que j'ai vu, même si on a pris le bouillon à Amiens).
Et dans les dangers de Silvinho : le manque de coaching.

Moi ce qui m'interpelle, c'est Tousart. Je peux comprendre tous ses choix sauf ce dernier.
Pourquoi tout à coup, il considère que Mendes ne peut plus être la solution privilégiée en sentinelle ?
Pourquoi le manque technique que représente Tousart ne semble pas ennuyer Silvinho pour que ce dernier lui refasse confiance après le très mauvais match d'Amiens ?