Infos des cahiers


Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Sur le fil

Podcast : l’OM, droit au flop (stratégique ?) - https://t.co/t34aOuM8MT via @Julien_Pillot

RT @lemonde_sport: Coupe du monde de football 2019 : un festival de films pour casser les préjugés https://t.co/wiZNL0mR7F

RT @LaurentFavre: Un supporter peut classer sans erreur les suffixes patronymiques suédois, norvégiens, finlandais, islandais, lituaniens.…

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Alliance Arena

"Quand un arbitre assistant demande sa collègue en mariage." (lequipe.fr)

Prendre les shots les uns après les autres

"Hugo Lloris, le mister penalties de Tottenham." (lequipe.fr)

Milieu de tableau

"Rembrandt s'invite sur le ballon du Championnat des Pays-Bas." (lequipe.fr)

Trafic de coquines

“Football : la Colombie rattrapée par le mouvement ‘Me too’.” (ouest-france.fr)

Veuvage

"Pepe cherche à trouver la solution en solitaire." (lequipe.fr)

Sanction immédiate

"Drinkwater arrêté pour conduite en état d'ivresse." (lequipe.fr)

Majax Amsterdam

“Roland Romeyer : ‘Si on était des magiciens, ce serait mieux’." (lequipe.fr)
Roro, mage blanc ?

Parce que cette année on est zéro

“Rudi Garcia : ‘Vous n’arriverez pas à nous diviser’.” (sport24.lefigaro.fr)

Un deal remis

"Aulas : 'Le deal ne tient plus'." (lequipe.fr)

Crâneur contre crâneur

“Rothen porte plainte contre Evra !” (football.fr)

Le forum

L2, National, CFA... le championnat des petits

aujourd'hui à 07h56 - Mevatlav Ekraspeck : Oups oui pardon, ils ont tapé Vannes proprement. J’ai craqué sur Les Herbiers... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 07h04 - Run : Ah non, y'a Cornet, Traore, Memphis, Morel, Marcelo, Rafael...Pas besoin du coach. >>


Et PAF, dans la lucarne !

aujourd'hui à 05h18 - Radek Bejbl : Rolfes Reus25/05/2019 à 18h02C'est pas complétement faux. Mais je suis persuadé que ça aurait... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 05h14 - Gouffran direct : Bon ben on est en finale.Oh pu....C'est du délire ici!!! >>


Le fil de butte avec ses potes en croco

aujourd'hui à 04h20 - Mama, Rama & Papa Yade : On a quelques temps devant nous pour détailler le fait que cette saison n’est pas réussie sur... >>


Liga, prisma de luz

aujourd'hui à 01h39 - White Tripes : Gameiro s’est construit une sacrée carrière depuis son départ du PSG. Il a gagnée un trophé... >>


Présentons-nous...

aujourd'hui à 01h34 - Joswiak bat le SCO : Bon, on m'avait conseillé de venir sur ce fil à mon arrivée, mais je n'en avais jamais pris le... >>


Fussball chez nos cousins germains

aujourd'hui à 01h34 - White Tripes : Peut-être pas le meilleur joueur, mais une sacrée place dans le hall of fame. Un peut comme JM... >>


CdF Omnisport

aujourd'hui à 01h12 - Run : Jeremy Flores vient juste d'echouer en finale a Bali. Dommage, superbe contest pour lui. (Et Kelly... >>


CDF sound system

aujourd'hui à 00h58 - Hydresec : Heu, si ta clarinette produit le même son que l'instrument qui joue le thème principal de la... >>


Le fil éclectique

aujourd'hui à 00h54 - Mevatlav Ekraspeck : Laisse Toni, c'est notre faute. Jul, c'est un peu comme l'anneau unique, une forme de pouvoir de... >>


Les jaunes, héros zen

aujourd'hui à 00h49 - Toni Turek : Une saison éprouvante, voire épouvantable, qui se termine. Enfin.Côté positif, on aura vu Vahid... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 00h40 - Toni Turek : Elle était déclarée la manifestation ?Si pas de déclaration, ce n'est pas de la propagande,... >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 00h25 - Tricky : Bon du coup je suis allé voir un joli petit film de skaters angelenos de la fin du siècle... >>


Futebol lusitano

aujourd'hui à 00h24 - Run : Double coupe pour le Sporting CF. Sydney, content ? >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 00h04 - cocobeloeil : Flo Riant Sans Sonaujourd'hui à 23h36****Je voudrais pas jouer les hautains, mais ton futur top... >>


Bréviaire

25/05/2019 à 23h06 - Pascal Amateur : You'll never walk on me alone "Messi : 'Liverpool nous a marché dessus'." (lequipe.fr) >>


Espoirs, des bleus et des verts

25/05/2019 à 22h40 - Gouffran direct : Et Panagol est toujours là sur le banc panaméen!Il était déjà de la partie au Canada en 2007... >>


Y a pas que le foot à Auteuil !

La petite balle jaune sur la terre battue porte d'Auteuil, sur le gazon à Wimbledon ou le decoturf un peu partout ailleurs...

Hamlet

27/01/2019 à 17h43

Non, Djoko c'est 9 fautes directes contre Nadal et 5 contre Pouille. Ca fait donc 14 sur deux matchs, c'est extraordinaire.

Sur le fond, on est revenu à la période où Nadal n'a absolument aucune arme pour battre Djokovic. La saison sur terre s'annonce assez passionnante de ce poitn de vue.

serge le disait

27/01/2019 à 18h32

Extraordinaire c'est le mot. Quelqu'un est capable de resortir quelques stats aussi éloquentes sur le faible nombre de fautes directes ?
9 en finale...contre Nadal.
A peu près ce que je fais en 3 jeux.
Contre Bernard.

Hamlet

27/01/2019 à 19h08

J'ai la flemme de chercher, mais de mémoire, soit personne n'a fait aussi bien (sur deux matchs, si on prend comme référence demie et finale), soit éventuellement Federer à l'époque où il avait 10 ans d'avance sur la concurrence. Ou alors on remonte à Borg, genre.

impoli gone

27/01/2019 à 19h13

Le plus amusant, c'est qu'il en a fait 50 contre Medvedev et 133 jusqu'aux 1/8e d'après Eurosport.
Puis 29 sur les 3 derniers matches.
Djokill et Hyde.

Hamlet

27/01/2019 à 19h24

Autre stat intéressante, qui montre à quel point Djoko "enlève du temps" dès le premier coup de raquette sur les jeux de service de Nadal: 42% de points gagnés sur ses jeux de retour.

Nadal: 19%, soit 13/69.

Le service de Nadal ne gêne absolument pas Djoko. Du coup, il le retourne bien long dans les pieds de Nadal et ce dernier - qui a un problème d'organisation quand on le retourne bien, il est en retard, en appuis ouverts et donc sur les talons - perd d'entrée l'avantage du service et ne domine plus le point. Bien au contraire, il a perdu du temps et derrière Djoko enchaîne.

La même remarque vaut pour le lift de Nadal sur le revers de Djoko: ça ne le gêne absolument pas.

valdo

27/01/2019 à 21h11

J'ai re regardé le match et ce que tu dis sur le coup droit de Nadal (et donc le revers de djoko) est flagrant. C'est une des premières fois où je voie autant un joueur s'appuyer sur le lift de Nadal pour en remettre une couche. Impressionnant. C'était déjà une des clefs de sa défaite contre Federer mais là la sécurité et la précision du revers de Djoko lui offrent un avantage énorme.

leo

27/01/2019 à 23h43

serge le disait
aujourd'hui à 18h32

Extraordinaire c'est le mot. Quelqu'un est capable de resortir quelques stats aussi éloquentes sur le faible nombre de fautes directes ?
9 en finale...contre Nadal.
A peu près ce que je fais en 3 jeux.
Contre Bernard.
Kool
Hamlet
aujourd'hui à 19h08

J'ai la flemme de chercher, mais de mémoire, soit personne n'a fait aussi bien (sur deux matchs, si on prend comme référence demie et finale), soit éventuellement Federer à l'époque où il avait 10 ans d'avance sur la concurrence. Ou alors on remonte à Borg, genre.
---

Pour comparaison, Nadal fait 14 fautes directes quand il met 6-1 6-3 6-0 à Federer en 2008.

Federer fait 8 (!!!) fautes directes en finale de Wimbledon 2003 contre Philippoussis.

Merci tennisabstract

En voiture Simeone

28/01/2019 à 14h28

valdo
27/01/2019 à 21h11
J'ai re regardé le match et ce que tu dis sur le coup droit de Nadal (et donc le revers de djoko) est flagrant. C'est une des premières fois où je voie autant un joueur s'appuyer sur le lift de Nadal pour en remettre une couche. Impressionnant. C'était déjà une des clefs de sa défaite contre Federer mais là la sécurité et la précision du revers de Djoko lui offrent un avantage énorme.

-------

D'ailleurs je trouve que Nadal a mis du temps à réagir là-dessus et que jouer haut sur le coup droit de Djokovic aurait aussi pû être une solution.
Mais évidemment cela fait tellement de temps qu'il est habitué à pilonner le revers adverse que c'est compliqué pour lui de changer de tactique.

Jean-Huileux de Gluten

28/01/2019 à 23h44

Vivement la saison sur terre, qu'on voit si Djoko y pose les deux pieds. Vu sa supériorité, on pourrait se laisser aller à penser qu'il va au minimum faire jeu égal avec l'Espagnol, mais rien n'est moins sur.

José-Mickaël

29/01/2019 à 00h04

Je me rends compte que, depuis environ quinze ans, le tennis mondial évolue à une époque où les trois plus grands joueurs de tous les temps (selon le critère du nombre de victoires en Grand Chelem) se sont affrontés.

Comme si, au Tour de France, s'alignaient Coppi, Merckx et Hinault.

Comme si, en athlétisme, on avait eu au départ du 200 mm Tommie Smith, Michael Johnson et Usain Bolt.

En F1, des empoignades entre Fangio, Prost et Schumacher.

Un 200 m nage libre avec Mark Spitz, Ian Thorpe et Michael Phelps.

Un tournoi de judo avec Anton Geesink, David Douillet et Teddy Riner.

 

Tricky

29/01/2019 à 00h41

Un peu donc comme si Ken Rosewall, Rod Laver et Roy Emerson, 54 titres du Grand Chelem à eux trois - soit deux de plus que nos trois amis- avaient joué en même temps.