Infos des cahiers


Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Parties de campagne, bières, et football...

aujourd'hui à 16h29 - JauneLierre : Si je me fie à l'intitulé de ce fil, il faut prévoir une "troisième mi-temps", disons un... >>


CDF sound system

aujourd'hui à 16h25 - JauneLierre : Hydresec22/08/2019 à 23h19C'est si difficile que ça de s'inspirer de ce qui fonctionne ailleurs,... >>


Au tour du ballon ovale

aujourd'hui à 16h12 - impoli gone : Droopy me semble plus chat noir que Miaou sur ces 5 - 6 dernières années >>


Premier League et foot anglais

aujourd'hui à 16h04 - Tonton Danijel : Vu le calendrier de Chelsea avec la Ligue des Champions qui arrive, les deux attaquants vont... >>


I Havre a dream

aujourd'hui à 16h02 - Breizhilien : Votre Kadewere là, qui marche sur l'eau en ce début de saison (point de vue stat, je ne l'ai pas... >>


Le Ch'ti forum

aujourd'hui à 15h21 - tikko : J'ai lu 35 mio plus des bonus. Mais visiblement, les lisboètes se sont un peu fait enflés. Y... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 14h06 - Tricky : Vu que l’enterrement de ladite cause est devenu le totem du reste, on peut difficilement leur en... >>


Bréviaire

aujourd'hui à 13h35 - Tonton Danijel : RavioEscroc-bar"Un guerrier colombien comme nouvelle piste ?" (footballclubdemarseille.fr) >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 12h55 - Yul rit cramé : En effet, il est blessé, raison de plus pour les plier.Merci Gouff, tu as toujours su me redonner... >>


Qui veut gagner des quignons ?

aujourd'hui à 12h43 - Danishos Dynamitos : Bravo c’est bien ça: ce sont les meilleurs buteurs de l’Euro à 5 butsGriezmann les a battu... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 12h35 - LYon Indomptable : Ça ne nous règle pas la question Lop'sh.Pour Tataru, je pense que son agent de paye la tête du... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 09h44 - CELTIC BHOY : Ça faisait trois jours que j'attendais l'occasion ! >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 09h12 - L'amour Durix : Joswiak bat le SCO23/08/2019 à 23h03Bah moi hier, j'avais 3h à tuer avant mon train, je suis... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 08h18 - Pavarrois : Oui Rennes a prouvé qu'ils sont bien en dessous du Betis ...Globalement je suis d'accord avec NMS... >>


CdF Omnisport

aujourd'hui à 07h50 - Tonton Danijel : (Pardon, les chances de Roglic sont très élevées, donc sa cote est très faible) >>


En rouge et noir !

aujourd'hui à 06h55 - Joswiak bat le SCO : T'es défaitiste. Laurey n'arrête pas d'insister sur le fait que son équipe est sur la tangente... >>


Et PAF, dans la lucarne !

aujourd'hui à 02h15 - Tricky : Et deux remarques supplémentaires :i/ La première fois que c’est arrivé, il me semble que... >>


In barry we trust

aujourd'hui à 00h50 - Westham : Philadelphie Eagles (9-7 en 2018)Surprenants Champions en 2017, les Eagles ont un peu régressé en... >>


Y a pas que le foot à Auteuil !

La petite balle jaune sur la terre battue porte d'Auteuil, sur le gazon à Wimbledon ou le decoturf un peu partout ailleurs...

Gilles et jeune

15/07/2019 à 20h50

Bon j'y connais rien en fait, mais j'ai adoré voir ce match.

Et perso ce que j'ai admiré dans le dernier match (pas vu les autres), c'est que globalement (ou tendanciellement), Federer fait les points : il les force par son génie, ou il les lâche en étant moins génial.
Outre l'esthétique du joueur, Federer gagne en dominant par une démultiplication de points forts (mais pas inouis) qui, combinés dans une prise de risque adaptée, font que... pfffffioulala.
Et dans le match d'hier, il n'a pas réussi à "imposer" son jeu ou son "génie" dans les moments clefs : les tie-break et le jeu de la gagne.

De mes sensations, Nadal impose et impressionne par sa puissance, sa résistance, sa capacité à ne rien lâcher. Il force l'admiration soit par la puissance, soit par l'abdnégation.
Il impose son jeu, mais plus en puissance et résistance qu'en génie de l'attaque.

Djoko paraît aujourd'hui le joueur le plus dur à jouer. Peut-on dire qu'il contre son adversaire ? D'où son côté métronome. Il lâche pas, rien. Il aura l'ouverture. Dans chaque jeu. Dans chaque set. Dans chaque match. Il aura l'ouverture.
Il m'a impressionné par sa capacité à jouer si juste constamment, et surtout mieux dans les points clefs. Il te donne rien de facile. Il prend de nombreux points. Et s'il domine pas franchement, il pousse à la faute.

Si Federer avait pu maintenir le même niveau de jeu constamment, il aurait gagné. Tennistiquement, Federer semblait supérieur par fulgurance. Mais Djoko n'a rien lâché. Il est supérieur en cela.

Quelle terrible pression face à un type comme ça je me dis !

C'est fou !

Balthazar

15/07/2019 à 21h45

Khalil Gibran
aujourd'hui à 19h37
---

Merci pour ton message, que je trouve sincèrement intéressant.

Mais non, je ne « trollais » pas, et je trouve même un peu vexant, voire décourageant, qu’on puisse le penser.

Je le maintiens, il faut "compter" pour affirmer que Djokovic est sans conteste, sans discussion possible, un plus grand joueur que Mac Enroe : il faut compter les Grand Chelem et les années de domination. Et c’est ce que tu fais dans une bonne partie de ton message.

Entendons-nous bien : tes données sont pertinentes et ton point de vue parfaitement légitime.

Mais il me semble qu’il est permis d’avoir une autre approche (qui à vrai dire n’est même pas la mienne), consistant à considérer que « le plus grand joueur de tous les temps » n’est pas forcément celui qui a dominé le plus longtemps, mais par exemple celui qui, même pour une courte période, a dominé le plus totalement, ou bien qui s’est approché le plus près d’une forme de perfection.

Eh bien, si c’est ce qu’on pense, le Mac Enroe de 1984 est un sacré candidat.

Mon point de vue est extrêmement banal : je dis simplement que plusieurs approches sont possibles, que le palmarès et la longévité ne font pas tout, et qu’il serait bon de ne jamais oublier l’évidence que toutes ces comparaisons sont très rigolotes, mais un peu absurdes. Même Federer et Djokovic, quasi contemporains, ne se seront sans doute jamais affrontés en étant tous les deux à leur apogée.

Quant à la fin de ton message, je ne sais pas si c’est encore à moi que tu t’adresses à ce moment-là, mais si c’est le cas, c’est hors de propos : je suis bien conscient que Djokovic est un joueur fantastique, et je ne cherche pas spécialement à établir qui est le meilleur entre lui, Nadal et Federer. Je les trouve évidemment super forts, mais je ne suis supporter d’aucun des trois.

Balthazar

15/07/2019 à 22h03

J'ajoute que s'il est si difficile d'évaluer le niveau réel de la concurrence, c'est aussi qu'un grand champion la modifie par sa seule présence.

Je ne sais plus qui, peut-être Wilander, faisait remarquer ceci que j'avais trouvé très frappant: il y a des joueurs qui semblent faits, psychologiquement, pour dominer, et s'ils ne dominent pas, alors ils sombrent. L'exemple qui illustrait cette loi, c'était celui de Jim Courier, qui, une fois constaté qu'il était moins fort que Sampras, n'était pas resté numéro deux, mais avait reculé assez loin et assez vite. Comme s'il ne pouvait pas s'accommoder de jouer les seconds rôles (au contraire d'un Michael Chang, par exemple).

On a parlé de choses similaires il y a peu sur le fil des échecs (p.418).

Roger Cénisse

15/07/2019 à 22h20

Ce qui m'interpelle sur le match de ce dimanche c'est la capacité de Federer (que j'adule) à se liquéfier tel un vulgaire NC sur le point de remporter son premier match aux moments importants.

Warning, je n'ai pris le match qu'à partir du second set, mais aussi bien sur ses balles de match que dans les tie-break, Federer s'est liquéfié. Particulièrement dans les TB où il est systématiquement parti avec 2 ou 3 points de retard.

Je ne comprends pas comment un champion comme ça a pu craquer de cette manière-là.
D'un autre côté il a su également revenir d'un break dans le cinquième...

Özil paradisiaque

15/07/2019 à 22h29

C’est exagerer qd mm latitude de Federer sur les balles de match : il fait pas double faute double faute non plus.
C’est pas au niveau de son match mais qd mm

A la gloire de Coco Michel

15/07/2019 à 22h44

Et Djokovic est le meilleur relanceur du circuit.

leo

15/07/2019 à 22h59

Balthazar
aujourd'hui à 22h03

J'ajoute que s'il est si difficile d'évaluer le niveau réel de la concurrence, c'est aussi qu'un grand champion la modifie par sa seule présence.

Je ne sais plus qui, peut-être Wilander, faisait remarquer ceci que j'avais trouvé très frappant: il y a des joueurs qui semblent faits, psychologiquement, pour dominer, et s'ils ne dominent pas, alors ils sombrent. L'exemple qui illustrait cette loi, c'était celui de Jim Courier, qui, une fois constaté qu'il était moins fort que Sampras, n'était pas resté numéro deux, mais avait reculé assez loin et assez vite. Comme s'il ne pouvait pas s'accommoder de jouer les seconds rôles (au contraire d'un Michael Chang, par exemple).
---

Le meilleur exemple de cela est sûrement Bjorn Borg qui prend sa retraite quasiment immédiatement après sa deuxième défaite de rang face à McEnroe. "J'avais été no 1, devenir no 2 ne m'intéressait pas".

Utaka Souley

15/07/2019 à 23h05

Vous oubliez un fait, c'est le ralentissement de toutes les surfaces autres que la TB depuis ls début de la décennie 2010 si je ne m'abuse, qui défavorise le jeu des attaquants en général et de federer en particulier.

Gilles et jeune

15/07/2019 à 23h48

Les spécialistes peuvent confirmer ?
Je trouve l'argument très élégant et plausible.

A la gloire de Coco Michel

16/07/2019 à 00h18

Pour être complet ajoutons que les raquettes n'ont jamais été aussi performantes en puissance et en contrôle. Plus l'amélioration de la préparation physique des joueurs, si on compare la rapidité des échanges entre aujourd'hui et il y a 30 ans, ça va plus vite aujourd'hui.

Au final l'attaque de Federer est plus tranchante qu'il y a 30 ans (prepa physique + tech), mais les cyborgs type djoko nadal en face de lui sont capables de la ramener (ils sont sur la balle grâce à la prepa physique + courts plus lents) avec des retours tonitruants.

Plutôt que de l'attaque-défense, je vois le tennis masculin comme un duel attaque vs. contre-attaque, avec le service comme atout de maître pour l'attaquant.

Et oui Federer milite pour des surfaces plus rapides (pour être exact, il se plaint quand la surface est plus lente l'année suivante) : plus l'échange dure, moins il a de chance de battre Nadal ou Djokovic.

 

Lucho Gonzealaise

16/07/2019 à 00h40

C'est aussi pour ça que Wimbledon reste encore le tournoi le plus excitant de l'année.