Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Gerland à la détente

aujourd'hui à 06h20 - CHR$ : Classico > je ne sais pas pourquoi, je ne suis pas étonné que tel le gurney de base tu ne sois... >>


La L1, saison 2019/2020

aujourd'hui à 04h18 - Toni Turek : Un fil amiénois ? C'est pas le fil politique ? >>


Smells like Argentine spirit

aujourd'hui à 04h14 - Toni Turek : Ezequiel Lavezzi a annoncé sa retraite sportive après le dernier match de la saison de son club... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 00h45 - PCarnehan : Ce maillot orange, affreux, en peau de Casimir, était effectivement détestable. >>


Fussball chez nos cousins germains

aujourd'hui à 00h00 - Redalert : Si khwezi nous lit encore, j'espère qu'il a vu la master class de Coutinho avec le Bayern ce... >>


En rouge et noir !

15/12/2019 à 23h46 - Redalert : Au dessus de tout ce qu'on a déjà vu à Rennes (dans l'ordre pour moi, Wiltord, Lassissi,... >>


Tu sais ce qu'il te dit Casimir ?!

15/12/2019 à 23h15 - Super Hérault : CHR$14/12/2019 à 17h12Alors cherche "Metz Graoully".-------Merci. Je comprends mieux. Du... >>


Foot et politique

15/12/2019 à 23h01 - Luis Caroll : Alors ça oui, c'est une vraie catastrophe. Macron, comme pas mal de dirigeants du même style, est... >>


Liga, prisma de luz

15/12/2019 à 22h57 - theviking : Oui, sa tête est décisive pour le but, mais la passe décisive, c'est la talonnade un peu... >>


En Vert et contre tout

15/12/2019 à 22h35 - Mevatlav Ekraspeck : Bourrin, Kvarme? C’était votre caution technique derrière ! Mais je l’ai toujours trouvé dur... >>


Le fil de butte avec ses potes en croco

15/12/2019 à 22h32 - Redalert : Delors qui ne peut pas faire sa mise au vert en caravane ? >>


Marinette et ses copines

15/12/2019 à 22h31 - CHR$ : Dernière journée avant la trêve et première des matchs retours. Lyon a mis plus d'une mi-temps... >>


Premier League et foot anglais

15/12/2019 à 22h23 - Özil paradisiaque : Alors : oui et non.3 buts en 4 frappes, ça aide et ça fausse un peu la lecture du match.Ce qui... >>


CdF Omnisport

15/12/2019 à 22h21 - Tricky : Non.C’est Metz Handball qui l’a fait. >>


CDF sound system

15/12/2019 à 22h15 - Rolfes Reus : J'ai hésité longuement entre les deux premiers pour mon 4, désolé à la Belgique donc. Mais... >>


Aimons la Science

15/12/2019 à 22h09 - José-Mickaël : Effectivement ça a l'air bon ! >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

15/12/2019 à 20h40 - L'amour Durix : Geronimo roue libre >>


Etoiles et toiles

15/12/2019 à 20h34 - McManaman : On n'a pas d'équipe mais on a un ciné. >>


Foot et politique

Le fil politique est un fil du rasoir, alors évitons de s'y couper. Par ailleurs, n'oublions pas que son but est d'accélérer l'avènement du grand soir, un des ces quatre matins!

jeronimo

24/06/2019 à 20h50

"Ce qui est marrant"

Classico

24/06/2019 à 20h58

Tricky
aujourd'hui à 19h33
Classico
aujourd'hui à 19h22
———
Si j’ai mal compris, vraiment toutes mes excuses, mais il m’avait semblé que tu disais qu’une des conséquences prévisibles de l’ouverture de la PMA était la surpopulation.
—————————
Oulah non, j’ai dit que dans le contexte de la surpopulation à venir, l’argument ecolo consiste à proposer qu’au lieu de forcer la nature au delà de ses limites pour faire cracher encore plus d’enfants à l’humanité, on pourrait plutôt ici aussi la respecter et favoriser l’adoption, c’est à dire le recyclage (ne t’indigne pas de ce vocable, je file simplement l’analogie écologique) de l’enfance malheureuse.

Il s’agit d’un argument périphérique et tactique pour moi : j’imagine que la très grande majorité des pro pma/gpa ont une conscience écologique, et cet argument me permet de les inviter à quitter le matelas de leur bonne conscience de gauche sur cette question pour plonger dans les abîmes glacées de la cohérence intellectuelle.

Tricky

24/06/2019 à 21h05

Ca ira pour moi, je ne suis pas nécessairement si décroissant :)
(Et au passage, ceci étant, la cohérence intellectuelle, c’est une posture extrêmement surévaluée si tu veux mon avis, comme si en réalité on n’était pas tous pris dans des nasses de créolisation idéologique)

Donc mes excuses sur ce point marginal, même si comme dit précédemment, en réalité, le recyclage est en réalité coincé dans une stratégie à taux de réussite proche de zero.

Tricky

24/06/2019 à 21h11

Ceci étant, et puisque tu as un peu argumenté ta position, j’ai au fond une et une seule question (je ne reviens pas sur l'inévitabilité de la GPA, puisqu’on sait que cet argument est tout simplement faux, preuve en est un certain nombre de nos voisins) :

‘la privation de père, ce qui me paraît tout simplement inacceptable’.

(Je ne ferai pas de sophisme de bas étage en considérant qu’après tout, la problématique se pose également pour les couples de deux hommes)

Là, je veux bien que tu m’expliques en quoi, vraiment.

Tonton Danijel

24/06/2019 à 21h14

Tricky
aujourd'hui à 20h10
(Genre la responsable de l’adoption en Seine Maritime qui avait déclaré publiquement que les couples homos, s’ils voulaient avoir une chance dans le processus d’adoption, devaient s’accommoder de ‘ceux dont personne ne veut et c’est bien normal’ : handicapés, adolescents troublés...)
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Oh, pas que les couples homosexuels. On a aussi fait comprendre à mon frère et sa belle-sœur que l'adoption serait bien plus rapide s'ils n'étaient pas très regardant. Ils ont suivi un maximum de procédures et ont finalement adopté un garçon de 10 ans.

Le problème, c'est que le garçon en question a eu une histoire, de placements en familles d'accueil en familles d'accueil, certaines adorables et d'autres moins, qui font qu'il a une personnalité 'troublée', et bien sûr les services d'adoption n'ont jamais vraiment réussi l'histoire de ce gosse à mon frère qui a dû le découvrir par lui-même. Et avec sa femme ils doivent se battre pour que leur enfant puisse suivre une scolarité normale, ce qui n'est guère facile car les gamins sont souvent cruels à 10 ans. Mais au bout d'un an, il faut reconnaître que le travail commence à porter ses fruits, et ce neveu supplémentaire est particulièrement adorable avec ses cousins qui l'ont vite adopté (si on peut dire).

Mais la PMA ne risque-t-elle pas de devenir une solution de facilité? Et quid des gamins de ce profil qui risquent d'être condamnés de plus en plus à errer de familles d'accueil en familles d'accueil, faute de postulants à l'adoption?

Balthazar

24/06/2019 à 21h34

Tricky
aujourd'hui à 21h11

(je ne reviens pas sur l'inévitabilité de la GPA, puisqu’on sait que cet argument est tout simplement faux, preuve en est un certain nombre de nos voisins)
---
Non, tu ne peux pas déduire du seul fait qu'une chose n'a pas lieu le fait qu'elle n'aura jamais lieu.

On ne peut donc pas évacuer cette question, même si on ne peut pas non plus la régler une fois pour toutes dans un sens ni dans un autre.

(Joli, par ailleurs, ton concept de "créolisation idéologique", et très juste à mon avis.)

Balthazar

24/06/2019 à 21h52

Cela dit, cette créolisation n'exclut pas la cohérence, au moins en tant qu'idéal.

Tricky

24/06/2019 à 22h03

Balthazar
aujourd'hui à 21h34
———-
Mais que ça puisse arriver ne signifie pas qu’elle soit inévitable, ni qu’on soit obligé d’en déduire que ça pose une risque significatif. Du coup, la charge de la preuve, elle est un peu chez vous, pardonne moi.

Balthazar

24/06/2019 à 22h09

C'est toi qui as utilisé le mot "preuve". Moi je me contente en la matière d'avoir des craintes. Sont-elles fondées ou non, l'avenir le dira.

Classico

24/06/2019 à 22h11

Tricky
aujourd'hui à 21h11
(je ne reviens pas sur l'inévitabilité de la GPA, puisqu’on sait que cet argument est tout simplement faux, preuve en est un certain nombre de nos voisins)
------------
Ce n'est pas une "preuve". L'inévitabilité de la GPA à l'issue de la PMA est un processus logique (assez évident honnêtement, je ne peux pas croire que tu ne fasses pas preuve de mauvaise foi sur ce coup), qui prendra le temps que ça prendra, avec des étapes intermédiaires possibles, et évidemment une interruption du processus toujours possible en fonction des aléas sociaux-politiques. Le niveau de libéralisme culturel où en sont "un certain nombre de nos voisins" n'est pas un processus logique, c'est simplement factuel : variable, contingent et temporaire. L'un ne prouve ou ne réfute pas l'autre.

-------------

‘la privation de père, ce qui me paraît tout simplement inacceptable’.

(Je ne ferai pas de sophisme de bas étage en considérant qu’après tout, la problématique se pose également pour les couples de deux hommes)

Là, je veux bien que tu m’expliques en quoi, vraiment.

-------

Bien sûr, la problématique se pose également pour les couples de deux hommes, on parlera cette fois d'institutionnalisation de la privation de la mère dans le cas de la GPA. Je ne vois pas ce que ça tempère ?

Pourquoi la PMA en tant que normalisation sociale de la privation du père me parait inacceptable ? Le père fait partie du processus. L'enfant né de PMA, dans le cas d'un couple de femmes qui utiliserait un sperme aléatoire et anonyme par exemple, rendant impossible toute retrouvailles ultérieures avec le père, a pourtant un père biologique. Réellement. Le mec existe. L'enfant, à partir d'un certain âge, sait que le mec existe. Et un dispositif juridique, social, médical a pourtant supprimé la possibilité même d'une (re)connexion entre ces deux êtres.

Il est difficile de donner un sens à son existence dans un univers intégralement déserté par les dieux. La possibilité d'avoir un rapport avec ses parents biologiques, et le mystère de l'entrecroisement entre la biologie et l'esprit qui en découle, entre la nature et la volonté, est une des rares sources de sens disponible pour chacun d'entre nous (sauf aléas). Je trouve inacceptable qu'au nom d'un très discutable (pour dire le moins) droit à l'enfant, un dispositif social supprime arbitrairement cette possibilité.

J'ai déjà dit ici que je n'avais pas connu mon père et que ça avait été une source de grandes difficultés. Je n'ai pas connu mon père du fait d'aléas dans la vie de ma mère. Si je n'avais pas connu mon père, non du fait d'aléas qu'il faut bien finir par accepter au titre de la contingence des événements du monde, mais du fait d'une construction juridique, établie politiquement, pour assouvir un désir d'enfant d'une mère redéfinie en consommatrice de ma propre existence - j'aurais une putain de rage, énorme, inextinguible, je le sens au plus profond de moi. Certes un cas singulier ne fait pas loi : je précise simplement d'où je parle.

 

L'amour Durix

24/06/2019 à 22h15

Tonton Danijel
aujourd'hui à 21h14

On a aussi fait comprendre à mon frère et sa belle-sœur que l'adoption serait bien plus rapide s'ils n'étaient pas très regardant.
-------

En même temps c'est bizarre d'adopter avec sa belle soeur. Tu m'étonnes que les services sociaux soient réticents.
Le gamin va être son propre cousin !