Infos des cahiers


Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 12h02 - Mevatlav Ekraspeck : Tu sors...Comme Orléans de la Cdf, d’ailleurs... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 11h59 - Edji : Et *penser* que >>


Le fil prono

aujourd'hui à 11h52 - Westham : NFL Week 14Colts@Buccaneers 24-31Ravens@Bills 17-20Lions@Vikings 17-27Redskins@Packers... >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 11h48 - Le génie se meurt ? Ah mais l'mage rit : Effectivement Floriant, ça pose clairement la question.Ça pose également la question du cercle... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 11h47 - Toni fils brillant : C'est notre goût pour la traçabilité et l'étiquetage des produits, ça. >>


Le fil de butte avec ses potes en croco

aujourd'hui à 11h44 - Toni fils brillant : Blaquart rappelait que Nimes etait l'equipe qui prenait le moins de carton jaune en ligue 1 cette... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 11h40 - Yul rit cramé : Sinon, je veux bien que ça devienne une habitude, mais en l'absence d'Embiid, Ben Simmons a encore... >>


Santiago Bernabeu

aujourd'hui à 11h39 - O Gordinho : J'encourage tous ceux qui aiment le football à regarder l'intégralité de l'action qui mène au... >>


CDF sound system

aujourd'hui à 11h37 - Toto le Zéro : Ok, je vais essayer. Merci >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 11h35 - gurney : Notons que Caqueret a joué 90min a Strasbourg.Encore une fois ca rappelle tellement les... >>


Messages de service

aujourd'hui à 11h33 - Oh Mamm Billig : Je me joins tardivement aux félicitations pour cette campagne réussie avec brio malgré les... >>


Le fil éclectique

aujourd'hui à 11h31 - Sidney le grand Govou : Un peu comme ce que fait Lunii pour des histoires ? >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 11h30 - Yul rit cramé : Moi aussi, j'attends impatiemment ce match et ça fait plaisir, je vais aller voir ça chez un... >>


Choucroute et bierstub: l'indigeste menu du RCS

aujourd'hui à 11h25 - Hydresec : On parle aux Haut-Rhinois, maintenant (je laisse les majuscules uniquement par respect pour la... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 10h45 - Biocentrix : Bravo Red. J'écris effectivement que Rongier a récupéré 10 et 72 ballons, alors que l'option 2,... >>


In barry we trust

aujourd'hui à 01h25 - leo : LSU (2) est en train de fracasser Georgia (4) dans la finale de la SEC !Les Buckeyes (1) vont... >>


En rouge et noir !

aujourd'hui à 00h58 - rougénoir : Oui d'accord avec tes remarques RedalertMaisous ne pourrons pas gagner tous nos matchs avec ce... >>


Tu sais ce qu'il te dit Casimir ?!

aujourd'hui à 00h06 - Redalert : Comment va Oukidja ? >>


Foot et politique

Le fil politique est un fil du rasoir, alors évitons de s'y couper. Par ailleurs, n'oublions pas que son but est d'accélérer l'avènement du grand soir, un des ces quatre matins!

Dehu Sex Machina

16/07/2019 à 16h29

Kamala Harris a une carrière de procureure et ce n'est jamais un avantage. On va fatalement "découvrir" qu'elle a échoué à faire condamner des crapules ou fait coffrer des innocents.

suppdebastille

16/07/2019 à 16h33

"Gilles et jeune

aujourd'hui à 15h42

En 86 un gouvernement est tombé avec l'affaire Malik Oussekine."

Un gouvernement?
Non, juste Devaquet qui était d'ailleurs un des ministres les moins à droite de ce gouvernement.

Gilles et jeune

16/07/2019 à 16h44

@suppdebastille
J'ai exagéré en effet. Merci de la correction.

Mais...

Après vérification, démission du ministre de l'enseignement (pas de Pasqua), mais démantèlement d'un corps de police + tempête médiatique qui pourrait, selon Chirac (selon les témoignages), lui avoir coûté l'élection présidentielle de 88 (cf. l'obs).

Reste mon interpellation sur la situation actuelle : ça fait réagir personne ici ? Ordre normal des choses ? Régime autoritaire post-démocratique ? Y'a-t-il une caractérisation particulière de l'exerice du pouvoir actuelle ou tout va bien, circuler, comptons juste les coups foireux entre gens de pouvoir ?

Brian Hainaut

16/07/2019 à 16h51

La bavure de Nantes, qui est la cerise sur un gâteau déjà bien moisi, me donne la nausée. Ainsi que le silence relatif des médias là-dessus. Où est Steve ?

suppdebastille

16/07/2019 à 16h52

Devaquet était ministre de l'enseignement supérieur donc un poste très secondaire, le ministre de l'Education était Monory qui n'a pas démissionné il me semble.

Quant à la défaite de Chirac 2 ans plus tard, ça a pû jouer même si c'est probablement la période libérale de Chirac qui a le plus pesé.

Marius T

16/07/2019 à 16h52

Il a maigri, il est méconnaissable !!!

Le génie se meurt ? Ah mais l'mage rit

16/07/2019 à 16h54

Utaka Souley
aujourd'hui à 15h36

....

Parce qu'encore une fois, Mediapart publie, mais qui fournit l'info ?

--------------------------------------------

Je viens de découvrir ta véritable identité Utaka, tu es Patrice Evra.

Bon, sans rire, personnellement, je n'en ai que faire d'où vient l'info. J'aimerai, à mon humble niveau, que nos politiques soient plus transparents (ça commence doucement à venir heureusement), et s'ils sont pris le doigt dans le pot de confiture et que c'est avéré bien sur, le minimum c'est qu'ils partent (le mieux c'est qu'ils aient affaire à la justice quand même).

A force, on va avoir, à la fois un minimum de transparence et de contrôle, et enfin des politiques qui respectent un minimum les règles.

Donc oui, je remercie tous les mediapart qui sortent de vrai infos qui sont dans la grande majorité des cas vérifiées. Que la source, soit Tartempion ou Duchemolle, ou que ça sort pour x ou y raisons, à mon niveau ça n'a pas d'importance.
La question principale, pour moi, est : est-ce que les faits sont avérés ? oui / non .

Gilles et jeune

16/07/2019 à 16h57

Lu ailleurs sur le web, qui continue de dessiner une pratique de pouvoir assez caractéristique il me semble.

Là c'est le bac.

"Certains d'entre vous sont probablement parents de potentiels futurs bacheliers qui attendent impatiemment leurs résultats du bac. Comme vous le savez sûrement déjà, beaucoup de correcteurs ont fait la grève et n'ont toujours pas rendu leurs notes à ce jour alors que les jurys de délibération siégeaient ce matin. Je conseille vivement à vos enfants de demander leurs copies dans toutes les disciplines lorsqu'ils iront prendre connaissance de leurs résultats. En effet, c'est le seul moyen dont ils disposeront pour savoir si les notes obtenues sont véritablement celles qui figurent sur leurs copies ou bien si les notes ont été inventé sur la base de la moyenne générale de l'année ou autres (certains jurys ont par exemple imaginé une note à partir des autres notes obtenues à l'examen du bac, d'autres ont mis 20 à tous, d'autres 10, etc).
Sachez également que dans les cas où les jurys auraient refusé de participer à cette mascarade (et il y en a eu beaucoup), des notes figureront quand même sur les collantes demain sans que leurs provenances soient identifiables et sans que le règlement de l'examen n'ait été respecté puisque les notes auront été donné en dehors de tout jury. Deux exemples là aussi: dans mon jury où il manquait des notes dans plusieurs disciplines, nous n'avons même pas pu choisir collégialement (puisqu'en droit la décision nous revient) de suivre l'invitation de notre ministre d'inventer des notes car l'accès était bloqué pendant la délibération, et le secrétariat du centre d'examen avait comme consigne de rentrer des notes inventées après la délibération et le départ des enseignants. Afin que nous ne soyons pas tenus pour responsables nous avons signé une motion comme cela s'est fait dans beaucoup d'autres jurys. Deuxième exemple qui montre bien le caractère délirant de la situation, voici une motion adoptée dans un autre jury, je vous laisse juger: "Nous, membres et présidents des jurys 1011 - 1012 - 1013 et 1014, revenus ce jour jeudi 4 juillet 2019 à 13h30 au lycée Françoise Combes et constatant que les notes manquantes de certains candidats ont été renseignées par le chef de centre sans qu'on connaisse la provenance de celles-ci, ni la procédure adoptée, en faisant usage des clefs des deux présidents à leur insu et sans leur accord, refusons de participer à ce qui rompt l'égalité de traitement entre les candidats de cet examens national et réaffirmons l'impossibilité de la tenue des jurys. Les deux présidents des jurys, soutenus par les membres présents, refusent, dans ces conditions de signer les procès-verbaux des résultats."

"L'objet de mon message n'était pas de savoir si les grévistes ont raison ou tort de faire grève et si la réforme du bac, celle du lycée et celle de tout le système éducatif français sont de bonnes choses. Mon objectif était simplement d'informer les potentiels parents des bacheliers de l'année, du fait que les délibérations se sont passées de telle manière que le règlement de l'examen qui assure l'égalité de traitement des candidats sur le plan national n'a pas été respecté. En conséquence de quoi, le seul moyen de savoir quelle note a vraiment eu un élève est de demander sa copie. Certains élèves ayant besoin de leurs notes de bac ou d'une certaine moyenne pour postuler dans certaines formations (Collèges de droit et d'éco d'Assas, études à l'étranger, nouvelle procédure de Parcoursup pour les plus méritants, etc) il me semble qu'il est utile pour eux qu'on les informe de l'opacité du déroulement des délibérations et des manquements au règlement qui peuvent les pénaliser. De plus, les candidats concernés par les notes manquantes bénéficiant de la possibilité d'avoir une meilleure note que celle attribuée à leur copie de bac, si la moyenne de l'année ou la décision arbitraire de on ne sait qui a donné lieu à une meilleure note (la meilleure des deux étant celle retenue), tous les autres candidats devraient pouvoir faire valoir le droit de recevoir le même traitement. Encore une fois, pour certains cela peut avoir un fort impact sur leur orientation....
Mais puisqu'il y a eu des réactions sur les autres sujets, je me permets de souligner un point qui concerne la réforme du lycée, et tout autant le public que le privé. Au-delà du tapage médiatique de Blanquer, d'un point de vue purement arithmétique, ça me semble difficile de croire que des profs qui ont plus d'élèves par classe, plus de classes et moins de temps à accorder à chaque élève et à chaque classe, vont mieux former leurs élèves. Personnellement j'enseigne dans le privé, dans un établissement extrêmement privilégié et nous ne sommes pas épargnés. Donc je ne vois pas qui peut l'être."

Gilles et jeune

16/07/2019 à 17h03

Enjeux de transparences ou problème inhérent au fonctionnements et logiques du pouvoir du privé appliqués au public ?

A une époque, la pantouflage et le rétropantouflages étaient strictement encadrés. Donc pas de transparence, puisque pas de risques.

Tonton Danijel

16/07/2019 à 17h04

Le génie se meurt ? Ah mais l'mage rit
aujourd'hui à 16h54

Tout à fait. C'est aussi un retour de bâton pour le "nouveau monde" qui ne s'est pas tout à fait débarrassé de certaines mauvaises manies de l'ancien (Tout comme le fait qu'on se soit acharné sur Fillon a beaucoup à voir avec le fait qu'il ait voulu jouer plus blanc que blanc lors des primaires).

 

Brian Hainaut

16/07/2019 à 17h25

"Fête de la musique à Nantes : la justice ouvre une enquête sur la charge de la police". C'est pas trop tôt...