Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Les enfants de la bulle

aujourd'hui à 08h22 - theviking : Le royaume, de Feroumont aussi, c'est très bien. >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 08h12 - Mallardeaufraiche : Moi niveau ciné, je dirais plutôt Abyss... Chacun ses références ! :) >>


Bréviaire

aujourd'hui à 07h50 - Pascal Amateur : "Et si je parlais à un coéquipier ?" "Le but incroyable de Rabiot." (lequipe.fr) >>


La revue des Cahiers du football : saison 2 !

aujourd'hui à 07h40 - balashov22 : Lecture terminée hier soir, merci pour ce bon moment, comme toujours. >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 07h39 - OLpeth : Sinon L'emprise des ténèbres avec du zombie vaudou et une ambiance délicieusement flippante et... >>


Le Calcio, du foot qui te botte

aujourd'hui à 00h00 - Milan de solitude : Ces quatre derniers matchs, Milan a affronté l'AS Rome (5ème), SPAL (19ème), la Lazio (2ème) et... >>


Fussball chez nos cousins germains

07/07/2020 à 23h58 - Le Meilleur est le Pires : Nürnberger à Nuremberg, ça rappelle ce bon vieux Wolfgang Wolf à Wolfsburg.(Et me fait penser... >>


Foot et politique

07/07/2020 à 23h56 - Luis Caroll : Ça fait au moins 3 semaines sans mise à jour US, autant dire une éternité. Kanye a annoncé... >>


Observatoire du journalisme sportif

07/07/2020 à 23h00 - leo : Je ne sais pas s'il y a des abonnés à The Athletic sur ces pages. Je sais qu'il n'y a pas... >>


Les jaunes, héros zen

07/07/2020 à 22h58 - Manx Martin : "Je vous en veux, parce que vous avez même pas un super cellule de détection"Le FC Kita n'a PAS... >>


Libertadores / foot sud-américain

07/07/2020 à 22h50 - matthias : Malheureusement ça a l'air mal barré pour le châtiment divin. Peut-être le pire qui pouvait... >>


Et PAF, dans la lucarne !

07/07/2020 à 22h47 - Jean-Huileux de Gluten : Tetsuo Shimaaujourd'hui à 11h33Je n'ai pas l'impression qu'on en ait parlé sur le fil mais je... >>


Gerland à la détente

07/07/2020 à 21h39 - Espinas : Merci pour l'interview.On comprend mieux la stratégie réseaux sociaux de l'OL avec un tandem... >>


L2, National, CFA... le championnat des petits

07/07/2020 à 20h14 - kollop : Dites, l'année prochaine les matchs de national c'est bien le vendredi soir ? >>


Qui veut gagner des quignons ?

07/07/2020 à 20h06 - leo : OK Choucroute!aujourd'hui à 20h06Avant de mettre les gars qui se demandent ce que c'est que... >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

07/07/2020 à 17h40 - De Gaulle Volant : P'tit pont de Moratti >>


In barry we trust

07/07/2020 à 17h17 - Sue Oddo : Ouais fin c'est un contrat de Foot US, je doute qu'il y ait plus de 4 ou 5 ans garantis, et si... >>


L'empire d'essence

07/07/2020 à 17h16 - Run : Ca parle de 10 millions/an, Ric etait a 25. (Et Ric sera a 10 plus bonus chez McLaren) >>


Foot et politique

Le fil politique est un fil du rasoir, alors évitons de s'y couper. Par ailleurs, n'oublions pas que son but est d'accélérer l'avènement du grand soir, un des ces quatre matins!

Espinas

11/10/2019 à 10h36

C'était quand même bien prévisible le recalage de Sylvie Goulard, après sa démission du gouvernement français.

liquido

11/10/2019 à 10h52

Le complexe de supériorité français en matière de politique étrangère et de diplomatie (le syndrome OSS117 quoi), c'est un vrai sujet d'étude. Quiconque a un passé un peu de temps à l'étranger mesure sa prégnance.

Son corollaire, la bêtise puérile des réactions lorsqu'on se prend un râteau (Macron, Amélie de Montchalin), le rend encore plus pathétique (mais rigolo).

vertigo

11/10/2019 à 10h58

On peut rajouter Nathalie Loiseau. Je l'ai entendue hier, j'ai bien ri. J'ai cru qu'elle allait faire appel à Superdupont pour combattre l'Anti-France.

Toni fils brillant

11/10/2019 à 11h04

Il me semble que l'analyse Etat policier/pas policier repose sur une méconnaissance/naïveté, notamment au sein d'une partie de la gauche française, de ce qu'est fondamentalement l'Etat : une institution coercitive au service d'intérêts collectifs et particuliers. Dans un cadre un peu plus démocratique, les intérêts particuliers sont sensés alterner entre groupes sociaux, classes populaires, classes moyennes, classes dominantes. Mais rien de surprenant à ce qu'un gouvernement de droite comme le gvt Macron agisse comme il le fait pour défendre les intérêts des classes dominantes. Et ça n'a rien à voir avec ce que ferait un Etat policier ou Marine Le Pen ou tout autre gouvernement d'extrême droite/gauche sortant très vite de l'exercice démocratique (à ce titre d'ailleurs, castor rules). De la même manière, un gouvernement démocratique de gauche mettra en place le même genre de processus s'il n'est pas naïf (je pense à Evo Morales, en Bolivie, comme un bon exemple de gouvernement démocratique qui sait user de l'Etat pour prendre et tenter de garder des positions dominantes... ). C'est toujours étonnant que l'Etat soit à ce point l'angle mort de la gauche française en matière d'analyse des rapports de force et des potentiels de dérapage autoritaire.

Il y a comme une vision utopiste de ce que devrait/pourrait être l'Etat, qui ne colle pas au réel. Et qui n'est pas sans rappeler la fascination des libéraux pour le marché.

J'ai commencé à le réaliser en me confrontant à des professionnels du spectacle vivant d'Europe de l'Est. Là où tous les français ne cessaient de revendiquer un renforcement des pouvoirs publics (hausse de subvention, institutions), les professionnels d'Europe de l'Est revendiquaient la double indépendance vis à vis du marché et vis à vis de l'Etat (ce qui se fait, de mon point de vue, en ayant recours aux deux, pour les contrôler réciproquement et les neutraliser).

Quand Wauquiez est devenu président de la région ARA, les professionnels du spectacle ont bien pu mesurer, malheureusement, tout l'intérêt de cette double indépendance.

Bref, l'Etat (en tout cas dans ses formes actuelles) est, par essence/nature, coercitif. Et il faut bien garder le sens de la mesure entre la coercition de droite (qui va tester les limites des contre-pouvoirs démocratiques sans les franchir) et d'extrême droite (qui va les franchir franco).

Bonne journée camarades.

Utaka Souley

11/10/2019 à 13h25

Toni fils brillant
aujourd'hui à 11h04

[...] Et il faut bien garder le sens de la mesure entre la coercition de droite (qui va tester les limites des contre-pouvoirs démocratiques sans les franchir) et d'extrême droite (qui va les franchir franco).
-------------------------
Al Caudillo le gusta esta frase.

El Mata Mord

11/10/2019 à 15h10

Il est fasciste Aulas ???

Redalert

11/10/2019 à 15h13

Ben il est Lyonnais déjà, et il kiffe Gérard Collomb donc...

Roy compte tout et Alain paie rien

11/10/2019 à 15h24

Toni fils brillant
aujourd'hui à 11h04

Bref, l'Etat (en tout cas dans ses formes actuelles) est, par essence/nature, coercitif. Et il faut bien garder le sens de la mesure entre la coercition de droite (qui va tester les limites des contre-pouvoirs démocratiques sans les franchir) et d'extrême droite (qui va les franchir franco).

_______

Et du coup la coercition de gauche et d'extrême gauche ça n'existe pas ?

Gilles et jeune

11/10/2019 à 15h32

Lu sur le-monde

Y'en a qui doutent de rien

Deux auditions n’auront pas suffi à faire disparaître les doutes des eurodéputés autour de la rémunération, à hauteur de 10 000 euros brut par mois, de « consultante » versée à Mme Goulard par le think tank américain Berggruen, entre 2013 et 2015, alors qu’elle était encore eurodéputée. Son refus de s’engager à démissionner en cas de mise en examen dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs du MoDem, alors même que cette affaire a provoqué sa démission du gouvernement français en 2017, n’a pas été bien reçu par les membres des commissions parlementaires.

Sens de la dérision

11/10/2019 à 15h47

On dit souvent que les salaires élevés des députés, ministres et compagnie, c'est pour éviter qu'ils soient tentés par la corruption. Mais on peut toucher 10 000 de plus par mois sans (presque) que ça fasse bouger une oreille, c'est magnifique.

 

Classico

11/10/2019 à 15h58

Gilles et jeune
aujourd'hui à 02h47
Dites Castaner et Macron qui appellent à la délation des musulmans au titre d'une vigilante responsabilité face au terrorisme... Ça vous chatouille pas ?
---------

C'est d'une violence hallucinante. C'est une rupture feutrée (à la manière habituelle de Macron) mais radicale dans le discours officiel sur l'islam. Sont clairement distinguées deux populations dans la nation, dont l'une, mature, doit surveiller l'autre, irresponsable. Ca va bien plus loin que les dérives sur le sujet d'un Sarko lorsqu'il était au pouvoir par exemple.

Et c'est d'autant plus inacceptable que c'est le gouvernement et son administration qui font preuve d'une carence criminelle de "vigilance" depuis de nombreuses années. L'affaire de la préfecture n'est qu'un sinistre détail. Car, que dire des milliers de fichés S étrangers pour islamisme radical qui ne sont pas expulsés ? Des dizaines de mosquées identifiées comme salafistes qui ne sont pas fermées ? De l'absence totale de la France dans la situation actuelle avec la Turquie, qui risque d'aboutir au retour chez nous de centaines de djihadistes retenus dans des prisons kurdes ?

Une fois cela dit, il faut quand même mettre en cause aussi les musulmans de France, qui (certes habitués par la gauche, depuis 30 ans, à ne se considérer dans leur relation à la nation française que comme des victimes de stigmatisation) n'ont jamais mené d'offensive idéologique forte pour imposer l'idée d'un islam complètement français et républicain. C'est aussi sur ce vide glacial que repose la possibilité de la proposition macronienne d'entrer dans une ère de délation et de guerre civile froide.