Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Foot et politique

aujourd'hui à 01h01 - Tonton Danijel : Moravcik dans les prés31/05/2020 à 17h02C'était qui déjà le gars qui s'étonnait de s'être... >>


Qui veut gagner des quignons ?

aujourd'hui à 00h51 - cachaco : Il fallait juste qu'un parisien passe dans les parages, pour le trouver!Je laisse le quignon à qui... >>


Manger (autre chose que) la feuille

aujourd'hui à 00h23 - Dan Lédan : Sympa..chez nous le fenouil tu va le recup dans la nature en branche ( pas de bulbe) et on farci le... >>


La L1, saison 2019/2020

31/05/2020 à 22h20 - cocobeloeil : Ils jouent au foot en Corée du Nord?Si oui, leur célébration officielle du titre doit ressembler... >>


Café : "Au petit Marseillais"

31/05/2020 à 22h14 - Delio Onnisoitquimalypense : mange Hemdani ça ira mieuxaujourd'hui à 22h07Personne pour réagir sur la rumeur Pickeu en tant... >>


Scapulaire conditionné

31/05/2020 à 21h47 - cocobeloeil : Hé hé, t'as vu Gouffran.?.Quand les Gigis vont bien, tout va..... Pffiou, quelle chaleur dites... >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

31/05/2020 à 20h10 - Delio Onnisoitquimalypense : ce qui m'évoque immanquablement le ventrou du Commandeur des Croyants, dans un Iznogoud. >>


Observatoire du journalisme sportif

31/05/2020 à 16h42 - CHR$ : Du grand Patrice Ferri cet après-midi. Après avoir expliqué qu'il trouvait que 5 changements,... >>


CdF Omnisport

31/05/2020 à 14h15 - 2Bal 2Nainggolan : Comme évoqué plus haut il y a bien longtemps, le Giro ne partira pas de Budapest. Le départ... >>


Bréviaire

31/05/2020 à 12h19 - De Gaulle Volant : Franck rabat l'RIB honni"Pour Ribéry, l'argent passe après «le vrai football»" (sport.fr) >>


Aimons la Science

31/05/2020 à 08h20 - Tricky : La stratégie, c’est plutôt de laisser centrer Bouna Sarr. >>


Festival de CAN

31/05/2020 à 02h40 - Koller et Thil : En revanche c'est bon signe pour le Lot, département trop souvent regardé de haut par la France... >>


Etoiles et toiles

30/05/2020 à 22h52 - Monsieur Jo : J'ai vu le pistonné il y a très longtemps mais il me semble qu'il est pistonné en étant au... >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

30/05/2020 à 21h37 - Balthazar : Oui, dans les tilfs. >>


Fussball chez nos cousins germains

30/05/2020 à 20h14 - PCarnehan : Étonnant que le score reste bloqué à 5-0. Ce ne sont pourtant pas les occasions qui manquent. >>


Au tour du ballon ovale

30/05/2020 à 16h22 - Tonton Danijel : Séquence nostalgie: Sébastien Chabal sous le maillot berjallien... qui tente un... >>


Gerland à la détente

30/05/2020 à 14h34 - suppdebastille : Merci les gones >>


Le Calcio, du foot qui te botte

30/05/2020 à 13h40 - 2Bal 2Nainggolan : Joyeux anniversaire Casteddu ! Un siècle aujourd'hui ! >>


Foot et politique

Le fil politique est un fil du rasoir, alors évitons de s'y couper. Par ailleurs, n'oublions pas que son but est d'accélérer l'avènement du grand soir, un des ces quatre matins!

greenflo

19/11/2019 à 10h34

OLpeth
aujourd'hui à 09h31



Je suis désolé, mais depuis Macron les faits montrent que, dans les grandes villes et à Paris en particulier, il est quasi impossible de manifester pacifiquement si tes revendications dérangent le pouvoir.

-------------

Il y a moins d’une semaine, nous avons eu une manifestation pour le milieu hospitalier, qui ne me semblait pas plus que ça en faveur du pouvoir. Je n’ai pas l’impression qu’elle a été l’objet d’une répression débridée.

Concernant la manifestation des pompiers que plusieurs ici prennent en exemple de répression incontrôlée , il me semble qu’elle se passait bien jusqu'à ce que certains éléments énervés décident de sortir du cortège, notamment pour tenter de bloquer le périphérique. Est-ce délirant qu’il y ai une réponse des forces de l’ordre dans cette situation ?


Toni fils brillant

19/11/2019 à 10h44

Un record d'abstention au deuxième tour est en effet à la fois probable et terrible; car il montrerait que la propagande de gauche (parfois légitime, parfois exagérée) aura réussi à faire croire que la droite et le centre-droit, c'est strictement pareil que Marine Le Pen ou Robert Ménard, à force d'exagérations et de stratégies politiciennes imbéciles. Personne ne dira merci.

C'est bien ce que nous dénonçons ici.

Par ailleurs, nous ne sommes pas pour autant naïfs quant à ce qui fait bouger des gouvernements. Il ne s'agit pas d'oublier la question des rapports de force, ou de l'oligarchie, mais de poser celle de la bonne stratégie, à la fois vis à vis d'un corps social déjà hyper-tendu, et vis à vis d'une forme de reconquête du pouvoir dans une démocratie remise en cause.

Certains pensent que l'agitation et la politique du pire sont la bonne stratégie, ils attaquent frontalement les institutions et les contre-pouvoirs (les journalistes, la justice, la police, etc...), pas moi. Moi, je pense que les classes populaires et moyennes ont tout à perdre à ce petit jeu-là. Absolument tout.

Hier, je mentionnais la convention citoyenne pour le climat dont personne ne parle, même pas pour en faire l'analyse critique. Et c'est pas tant que le sujet "climat" me parait central, mais que la démarche fait très exactement écho à ce que nous avons pu défendre à gauche pendant la présidentielle contre la 5ème république, que ce soit les hamonistes ou les mélenchonistes : le besoin de démocratie plus directe. Et là, tout le monde s'en fout, tout le monde se concentre sur les polémiques 2.0, en se faisant l'écho de ce qu'on voit déjà dans les médias ou les réseaux sociaux tout en critiquant leur pouvoir (paradoxe).

Une stratégie alternative serait d'appeler courageusement tous ses soutiens à cesser le mouvement "gilets jaunes" dans la rue, pour organiser patiemment le 5 décembre, de façon à ce qu'il ne punisse pas les classes populaires et moyennes (ce que fera la paralysie des transports publics par exemple), et de façon à en assurer le maintien de l'ordre, ce que les syndicats et les partis politiques savent faire quand ils veulent. En clair, au lieu de surfer sur une vague puante, il s'agirait de proposer à la fois un canal et des écluses.

Mais je pense que tout ceci est un aveu de faiblesse à gauche, et que l'incapacité à mobiliser sur le référendum ADP en est la preuve.

suppdebastille

19/11/2019 à 10h44

Avant Macron, la France n'était que félicité, les flics distribuaient des fleurs, la pauvreté n'existait pas, aucune femme ne tombait sous les coups de son mec, chaque citoyen avait un travail grassement payé, etc....


Rien à voir mais je viens d'apprendre grâce à ma boite toujours à la pointe du politiquement correct qu'aujourd'hui c'est la journée des mecs.

OLpeth

19/11/2019 à 10h46

Josip R.O.G.
aujourd'hui à 09h48
OLpeth
aujourd'hui à 09h31

Je suis désolé, mais depuis Macron les faits montrent que, dans les grandes villes et à Paris en particulier, il est quasi impossible de manifester pacifiquement si tes revendications dérangent le pouvoir.
---
Tu crois à ce que tu dis?
Tu penses vraiment que c'est le policier qui commence toujours à foutre la merde?
Et juste pile "depuis Macron" c'est devenu "systémique" comme on dit maintenant?
Je suis d'accord pour critiquer l'école française de MO mais, pour instaurer un débat un tant soit peu constructif, faut quand même arrêter de dire n'importe quoi parce que sinon ça va être difficile de discuter.

- La poule!
- Non l'œuf !!
*****************

Alors si on veut être très précis, le véritable infléchissement se situe selon moi sous Valls, sous lequel s'est généralisée la technique dite de "nassage". Même la doctrine Sarkozy était moins violente contre les manifestants c'est dire. Mais Castaner a clairement appuyé sur l'accélérateur, en promouvant ostensiblement les éléments les plus durs de la hiérarchie policière.
Prenons le sinistre préfet de police Lallement qui affirme benoîtement à une gilet jaune - devant caméra ! c'est dire le sentiment d'impunité ! - qu'il ne fait pas partie du même camp. Ils sont où les républicains en peau de lapin qui s'indignent contre le voile là ? Un garant de l'ordre républicain affirme tranquillement qu'il défend un camp, au mépris de sa neutralité et d'une liberté constitutionnelle, et ça soulève quelques vaguelettes.

Il y a une littérature abondante, dont j'avais transmis des liens il y a un moment, sur la doctrine archaïque et contre-productive du maintien de l’ordre à la française, mais franchement Josip j'ai pas l'impression que cela t'intéresse, vu que tu regardes le doigt quand je montre la lune.

Tonton Danijel

19/11/2019 à 10h57

C'est marrant comme les propos d'OLpeth et de Moravcik font bondir certains alors que personne n'a rebondi sur le post plus nuancé de Mev (déniant le fait qu'il y ait des casseurs dans les forces de l'ordre mais reconnaissant que la gestion de l'encadrement des manifestations n'ait pas faite pour éviter les incidents).

Tonton Danijel

19/11/2019 à 10h59

Pour ceux qui ont la flemme, le post se trouve en page 11645, et le passage intéressant est le suivant:

"En revanche :
- les flics qui provoquent la manif à coup de lacrymo alors qu'il ne se passe rien,
- les flics qui ont localisé, identifié et parfois même rassemblé les casseurs, mais qui laissent gentiment faire
- les violences gratuites sur des manifestants ni hostiles ni perturbateurs
- les minimisations honteuses du nombre de manifestants

Ou tout ceci est pour le coup parfaitement pensé, ça, oui, aucun souci, on peut valider."

Alors? Plus difficile de réagir sur les propos de quelqu'un qu'on ne suspectera pas de gauchisme trop prononcé?

O Gordinho

19/11/2019 à 11h05

sehwag
aujourd'hui à 09h55
Le Malin a pris l'Elysée, tu es Keanu qui ne voit pas que son boss est le diable !

---------------------------
Ça doit être ça. Le Macron Bashing ça devient fascinant.

La détestation qu'il génère chez cette partie de la gauche devient davantage liée à sa personne qu'à sa politique. On le voit aussi dans ce qu'il reste des quelques gilets jaunes. Comme dans le message lunaire de BoblaFlamb, Macron cristalise une forme de fantasme du riche vampire qui mépriserait le peuple. Le Marie-Antoinette du XXIe siècle. La détestation prime sur tout argument vaguement factuel, alors qu'il y aurait de quoi discuter.
Comme le disait Toni le référendum ADP ou la convention sur le climat ça n'intéresse pas ces militants alors que ça devrait être du pain bénit pour eux.

Tandis qu'à l'extrême droite ils détestent Macron car il est trop libéral, européiste, il autorise la PMA et bientôt la GPA et il laisse rentrer les immigrés. C'est en partie faux mais disons que ça s'appuie sur des arguments un peu plus rationnels pour mobiliser un électorat de mécontents.

Toni fils brillant

19/11/2019 à 11h07

@tonton Danijel

Il est dans l'intérêt des agitateurs qu'il y ait des bavures policières et il est dans l'intérêt du gouvernement qu'il y ait des casseurs. C'est un couple qui fonctionne en parfaite symbiose.

De mon côté, je n'exonère absolument pas le gouvernement de ses responsabilités ou de sa dérive droitière. Par contre, à un moment donné, il faut quand même un peu réfléchir, et prendre du recul pour constater que le cercle vicieux actuel est improductif, voire pire, et se demander donc comment on fait pour en sortir par le haut.

OLpeth

19/11/2019 à 11h12

@ greenflo
Si tu veux un compte-rendu qui semble équilibré de la manif des pompiers, il y a ça : https://tinyurl.com/r9v9pb6

@ Toni fils brillant
Crois-tu vraiment que tu es le seul à se poser des questions pour éviter le duel honni Macron - Le Pen ? Les classes populaires ne votent plus, ne se syndiquent plus, n'écoutent plus aucun mots d'ordre, ne se sentent plus représentés par personne et toi tu viens avec ta "stratégie alternative", vers laquelle tout le monde va évidement se précipiter bien sûr ? C'est aussi touchant que complètement déconnecté du réel.

La convention citoyenne pour le climat qui te semble si importante c'est une manœuvre dilatoire qui fera pschit, comme le "grand débat". Libre à toi d'y croire, c'est avec les déconvenues qu'on se tanne le cuir.
Le référendum pour ADP aussi ça semble très important, autant sur la question démocratique que climatique d'ailleurs. T'as vu, pourtant personne n'en parle, les médias ne le relaient pas, n'en disent que le strict minimum et refusent même les spots pour en faire la promo. Par contre la privatisation de la FdJ et avant ça le grand débat avec Macron en bras de chemise, on en avait bouffé.

O Gordinho

19/11/2019 à 11h13

Je réponds juste là-dessus :
"- les flics qui ont localisé, identifié et parfois même rassemblé les casseurs, mais qui laissent gentiment faire"

Effectivement, pour en avoir discuté avec un commissaire de police, il est souvent plus sage de rassembler les casseurs et de les "contrôler" dans un périmètre afin d'essayer de les identifier plutôt que d'essayer d'intervenir.
- Tout d'abord car les interventions sont physiquement risquées pour les policiers et pour les manifestants.
- Ensuite parce qu'il faut plusieurs policiers pour interpeller un seul casseur. Ce qui rend caduque l'apparent avantage numérique des policiers sur les "quelques casseurs".

 

valdo

19/11/2019 à 11h16

Toni fils brillant
aujourd'hui à 10h44
Un record d'abstention au deuxième tour est en effet à la fois probable et terrible; car il montrerait que la propagande de gauche (parfois légitime, parfois exagérée) aura réussi à faire croire que la droite et le centre-droit, c'est strictement pareil que Marine Le Pen ou Robert Ménard, à force d'exagérations et de stratégies politiciennes imbéciles. Personne ne dira merci.

Ca ne voudrait pas plutôt dire que la droite et le centre droit sont massivement rejetés et qu'en l'absence de solutions alternatives à gauche, il ne reste plus beaucoup de raisons de se déplacer pour déposer un bulletin dans les urnes ?

On pourrait dire la même chose de la politique macronienne qui n'arrive pas, malgré une propagande bien assumée, à faire revenir des votants d'extrême droite dans le camps de ceux qui marchent