Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Aimons la Science

aujourd'hui à 13h35 - Super Hérault : *que je leur aie >>


Futebol lusitano

aujourd'hui à 13h31 - Marius T : La rédaction peut prendre en charge la totalité du coût, avec les économies faites sur le poste... >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

aujourd'hui à 13h31 - Julow : Nan mais y avait beaucoup trop de mots dans ce poème. Et y en avait qu'étaient même pas écrits... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 13h29 - Gone with the Greens : Le Chameauaujourd'hui à 01h29------Il m'est arrivé un truc zarbi en décembre : urgences le 24/12... >>


En Vert et contre tout

aujourd'hui à 13h27 - forezjohn : Moi je veux bien que ce soit un génie du mal mais ça serait bien qu'il soit compétent dans ce... >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

aujourd'hui à 13h05 - Di Meco : 'l'est crevé Payet >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 12h20 - dugamaniac : tikko07/04/2020 à 18h34Sur RMC en ce moment "les joueurs doivent ils baisser leur salaire".Et... >>


Les CdF : cahiers de doléances

aujourd'hui à 11h09 - Espinas : Oui, avec même le consultant appelé par la direction qui vient en renfort contre l'avis du chef... >>


Manette football club

aujourd'hui à 10h45 - Jeanroucas : Je n'ai pas cette intention, et j'espère que mes qq messages seront noyés dans le flot des autres... >>


L'empire d'essence

aujourd'hui à 10h34 - Qui est-il? Re : que dalle : Le Canard Enchainé de cette semaine conseille ne belle animation sur les évènements du Mans... >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 10h23 - Le génie se meurt ? Ah mais l'mage rit : T'aurais pas confondu le grand bain avec les crevettes pailletées à tout hasard ? >>


Bréviaire

aujourd'hui à 09h41 - MarcoVanPasteque : Garçon, une coupe ! Avec deux grandes oreilles."Thilo Kehrer (PSG) a soif de Ligue des Champions"... >>


Toujours Bleus

aujourd'hui à 07h54 - LLBB1975 : Etienne Mattleraujourd'hui à 01h06Hidalgo fait jouer Tempet toute la saison en lui disant que... >>


Les jaunes, héros zen

aujourd'hui à 01h17 - Yul rit cramé : Sympa !Et un objet de plus pour le musée des cahiers !! >>


EAG, les paysans sont de retour

aujourd'hui à 00h39 - Mevatlav Ekraspeck : La notion de spectre prend tout son sens à l’évocation de certains noms... >>


Qui veut gagner des quignons ?

aujourd'hui à 00h00 - L'amour Durix : Joswiak, on veut le résultat du quignon nocturne !(Hi,hi, tu vas bien galérer pour retrouver les... >>


Habitus baballe

08/04/2020 à 21h40 - dugamaniac : Mécréant!(merci pour le partage) >>


Festival de CAN

08/04/2020 à 21h37 - Toni Turek : J'ai entendu un reportage sur France-Info dernièrement, qui évoquait le confinement au Rwanda.Par... >>


Foot et politique

Le fil politique est un fil du rasoir, alors évitons de s'y couper. Par ailleurs, n'oublions pas que son but est d'accélérer l'avènement du grand soir, un des ces quatre matins!

suppdebastille

20/11/2019 à 21h26

Effectivement le chat qui n'a pas vraiment de prédateurs et qui même domestiqué garde de redoutables talents de chasseur.

La prolifération de chats dans nos pays riches pose de sérieux problèmes.

Je cite :

"En Australie, les chat sont des prédateurs si prolifiques qu'ils menacent d'extinction des populations entières d'oiseaux et de petits mammifères. Pour prévenir ces hécatombes, les autorités ont lancé en 2015 un plan visant à euthanasier 2 millions de chats en liberté d'ici 2020".

White Tripes

20/11/2019 à 21h27

Jancovici dit un AR New York dans un avion normalement plein c’est équivalent en ordre de grandeur à la conso annuel d’une bagnole (18.000km si je me souviens bien). Un AR New York paris annihile la totalité des petits gestes que tu auras pu faire dans l’année c’est sûr, et sur plusieurs années c’est sûr aussi.

Le problème c’est que le niveau de vie d’une personne au smic est déjà trop energivore En consommation moyenne par personne. Je te laisse calculer combien de voyage en avion par an ça laisse.

Balthazar

20/11/2019 à 21h28

C'était un message du CCC, le Comité contre les chats.

Toni fils brillant

20/11/2019 à 21h41

Pour synthétiser et vous donner un ordre d'idée.

En l'état actuel des technologies et de la mondialisation, le bilan carbone idéal annuel par personne (notre objectif pour nous stabiliser à 2 degrés de réchauffement), c'est le droit de :

- soit faire 15 000km en avion
- soit faire 10 000km seul dans sa voiture en zone urbaine
- soit faire 150 000km en train en France
- soit consommer 20 000kWH d'électricité en France (4000 en Allemagne) ou 7000 kwH de gaz en France
- soit faire construire 5m2 d'un logement standard en béton
- soit acheter quelques kilos de biens manufacturés, par exemple 4 ordinateurs ou 4 écrans de télévision
- soit acheter de 8 à 15000 euros de services

C'est au choix. D'où l'intérêt de travailler fort sur certains postes (le transport, le logement, la relocalisation des productions) et de nous méfier, en l'état, du pouvoir d'achat (ou alors promouvons un pouvoir d'achat fléché).

Toujours dans les ordres de grandeurs : le bilan carbone d'un français moyen (je vous donnerai par catégories socio-professionnelles ensuite) en 2015

12000 kg qui se répartissent ainsi :

1) Transport :
85 bus et train,
383 fret et poste,
480 avion
1972 voiture

2) Logement :
335 équipements
675 construction/entretien
1696 chauffage

3) Biens de conso :
763 habillement
682 biens divers
1180 achats et usages internet et tech

4) Alimentation :
boisson 263
autres 538
produits laitiers et oeufs 408
viande et poisson 1144

5) services publics et santé : 1490

Enfin, par catégorie socio professionnelles en 2015:
agriculteurs : 10 800kg
indépendants : 13 400kg
cadres : 15 300 kg
employés : 9 600 kg
ouvriers : 10 100 kg
retraités : 8 900 kg
inactifs : 6 500 kg

Loin de moi l'idée de vous décourager avec tous ces chiffres, ni de vous culpabiliser. Juste de vous confronter aux ordres de grandeur dont on parle.

Oui, moi-même, je pollue en parlant avec vous sur Internet et en regardant des conférences (en basse qualité) ou netflix (en haute qualité). Je ne prétends pas être une meilleure personne que vous.

Dan Lédan

20/11/2019 à 22h14

Supp: je crois que la race de chat qui sevit en Australie est une race particulière (désolé j ai oublié le nom)

Bon je dis ça j ai un mulot sur le paillasson actuellement..

Milan de solitude

20/11/2019 à 23h47

Toni fils brillant
aujourd'hui à 21h41
Pour synthétiser et vous donner un ordre d'idée.

En l'état actuel des technologies et de la mondialisation, le bilan carbone idéal annuel par personne (notre objectif pour nous stabiliser à 2 degrés de réchauffement), c'est le droit de :

---

Je ne saisis pas.
Si tous les Français suivent cela, qu'est-ce qui se passe ?
Si tous les Terriens le font ?

Delamontagne est Belle

20/11/2019 à 23h56

Toni fils brillant
aujourd'hui à 20h40

Bon pour redevenir un peu positif, white tripes, si déjà, on arrive à :

- drastiquement améliorer le taux de remplissage des voitures (actuellement autour de 1,3 pour des voitures de plus en plus lourdes et adaptées pour 4 à 5 personnes) et réduire les trajets inutiles (actuellement, la moyenne d'un trajet, c'est 5 km).

- supprimer le gaspillage alimentaire (30% de perte)

- réduire notre consommation de viande bovine industrielle (énorme impact carbone)

- prendre beaucoup beaucoup moins souvent l'avion

- dé-carboner notre mix-énergétique

- manger et acheter local

- recycler, réparer, acheter durable

- dépenser/investir un peu de tune dans des projets de compensation carbone (genre forêts partagées)

Et qu'on s'y met en grand nombre, on serait pas si loin des objectifs en matière de CO2 je pense (bon il y aura d'autres défis malheureusement). Faudrait que je me replonge dans les scénarii de l'ADEME pour vous donner un chiffrage plus précis.

------------
------------

Je ne sais pas combien de fois tu as pris l'avion mais je pense que rien qu'avec ça, j'ai une margé énorme d'émission CO2 par rapport à toi. Quasiment jamais. Moins souvent, la dernière fois c'était il y a 4 ans...

Réparer et acheter durable.
Ok, c'est une belle idée, j'essaie. Si tu savais le temps que j'ai passé à chercher un lave linge qui soit réputé durable après avoir vainement tenté de réparer le notre...

A côté de ça, il y a peut être des mécanismes simples à mettre en place:
_ arrêter l'isolation à 1€ qui est mal foutue au possible et proposer des services publics qui vont faire des diagnostiques puis proposer des entreprises et donner des aides aux foyers qui ont des revenus modestes une fois leur maison bien isolée (en gros accompagner sérieusement la rénovation énergétique des batiments)
_ taxer le superflu (voyages de loisirs en avion, paquebots, yachts et ça va me faire mal moralement mais les remontées mécaniques au ski, tu veux skier, met toi au split ou à la rando ...)
_ taxer fortement les importations de produits manufacturés et en parallèle mettre en place une politique de relocalisation de la production des produits réellement utiles

Bref, il y en a des choses à faire mais il faut une putain de volonté politique qui est totalement absente.
Et ce n'est pas en mettant les vieux sur la paille que tu vas nous sortir de cette merde.

En revanche, je suis d'accord sur un point que tu évoques, le pouvoir d'achat fléché.
Premier gros fléchage, améliorer l'habitat avec des matériaux biosourcés.
En gros, essentiellement du bois. Triple bénèf (si tant est qu'il provienne de forêt locales gérées durablement): gain sur la conso et le confort de tous, stockage de CO2, énergie utilisée pour leur mise en oeuvre réduite par rapport à beaucoup de matériaux les plus utilisés.

Ensuite, flécher vers une alimentation la plus locale possible.
Ou alors, pour une ville comme Paris, on pourrait, je ne sais pas, faire venir les primeurs en train, ça serait bien non?
Huhu...
Un indice que les petits pas ne sont rien à côté de décisions irrationnelles?

Milan de solitude

21/11/2019 à 00h20

On vit dans un drôle de monde.
Vous connaissez le scandale Epstein ? Des hommes mûrs qui désirent ressentir l'ivresse d'une transgression sexuelle que leur puissance autorise. Ce serait ballot de ne pas l'utiliser, cette puissance durement gagnée, ou tombée chez soi par hasard.
Un type de la famille royale britannique frayait avec le suspect suicidé. Il y a des rumeurs. Le prince n'est pas net.
Alors quoi ? Tout un tas de parrains, de collaborateurs, d'entreprises rompent les liens avec lui non seulement, aussi avec les groupes auxquels il est lié. Par exemple, une banque décide d'arrêter de financer une association de ce prince qui aide les entrepreneurs. Les entrepreneurs aidés par le passé et par le futur ont-ils à voir avec Epstein ? Non, non. Mais une banque affiche de la moralité comme elle peut. Rares sont les occasions.

https://tinyurl.com/speyn5m

Ce qui est étrange dans ce monde aussi, c'est qu'un traducteur soit de l'Agence France Presse soit du Monde, un traducteur de cette langue si fuligineuse qu'est l'anglais, ignore que "sympathy" n'est pas transparent mais veut dire "compassion" en français. À moins que Johnson et Corbyn, diantre, eux aussi, aient fait l'expérience de ces parties fines avec des victimes qu'ils connaissent et qu'ils peuvent par suite dire dignes de sympathie. Mais ont-elles besoin de compliments ? Elles se disent peut-être qu'il aurait mieux valu qu'elles soient détestables et laides.

PCarnehan

21/11/2019 à 00h52

Pour en revenir aux chats tueurs d'oiseaux, et au post de Sup, plus haut à 21h26.

Les chats australiens en question ne sont pas domestiqués, urbains, ou de salon, mais retournés à l'état sauvage. Essentiellement en se perdant, puis en proliférant dans l'immensité australienne.

Rien à voir avec le chat de la mère Michel, ou de la chatte à DD.

J'ajoute qu'il est d'ailleurs probable, dans nos contrées septentrionales, que les autorités envisageraient un plan d'euthanasie équivalent si une prolifération de gros venait à menacer l'approvisionnement de Twix et de pâtisseries.

La régulation des espèces ne s'embarrasse pas de principes moraux.

La vie de Laudrup

21/11/2019 à 08h14

Delamontagne, hier.

Topons là, camarade.
Mais on est bien d'accord que ton programme "simple", c'est le mouvement gilet jaunes généralisé en l'état des forces démocratiques, notamment induit par un effondrement du pouvoir d'achat, et une limitation drastique à ne consommer que des produits de saison. En hiver, faudra vraiment apprendre à aimer les courges.

Quant au train des primeurs sur lequel je crois me souvenir que nous avons eu un échange sur le sujet il y a quelque temps : pour mémoire l'état a décidé de maintenir à ses frais les péages... pour un train qui ne circule pas puisque les chargeurs ne veulent pas supporter les coûts de renouvellement des wagons réfrigérés ; donc transfert sur la route anticipé.

Le projet le plus pertinent est à l'œuvre : comme on ne sait pas rentabiliser des wagons qui reviennent à vide de Paris, on met tous les fruits et légumes dans des conteneurs en provenance de perpignan (transport combiné) à destination de Valenton, d'où il ne reste plus qu'à acheminer par camion à Rungis.

Problème (comme pour le train des primeurs, en pire), la grille horaire ne permet pas d'acheminer les fruits et légumes en temps et en heure. Comme souvent les problèmes de capacité du réseau ferroviaire sont arbitrés en faveur des voyageurs. Un vrai sujet pour le développement du fret ferroviaire.

J'en reviens à l'état. L'état finance la moitié environ des péages des trains de fret. Et a réservé pour bien se faire voir des sillons inutilisés parce que sinon, "on laisse tomber le train". L'état finance via sncf réseau le renouvellement de l'infrastructure (les travaux de régénération de la rive droite du Rhône, c'est 250m €. Je répète, 250m€, uniquement pour pérenniser l'état de l'infrastructure).

Le train c'est cher, et uniquement investir sans choisir, c'est de l'argent jeté par les fenêtres, d'où mes appels au calme lorsque des liaisons sont en difficulté. L'équilibre est trop précaire pour se permettre uniquement de tout voir par le prisme de l'investissement.

En l'occurrence les priorités sont à mon avis :

Dégager de la capacité sur les nœuds ferroviaires et en zone saturée, ie arbitrer en faveur du fret vs. Voyageurs

Pérenniser la demande en instaurant une taxe carbone (et en assumer les conséquences : augmentation du chômage, et hausse des prix des produits)

Structurer la profession pour permettre de la rendre plus souple pour les demandes de dernière minute + une démarche commerciale de sncf réseau plus agressive

Plus responsabiliser le transport routier en leur demandant une application plus stricte des normes (cf. Accident de passage à niveau dans l'est il y a 1 mois, et l'effondrement du pont dans le sud-ouest cette semaine).

Une fois que la demande ferroviaire est stabilisée, alors on pourra investir de manière conséquente (cfal, accès français au lyon Turin)

 

Toni fils brillant

21/11/2019 à 08h14

@milan

Les chiffres que je te donne correspondent aux préconisations du GIEC, et à des contre-parties correspondantes (en l'état actuel du système), calculées par Carbone 4.

C'est un quota communiste, il est calculé en nombre d'humains sur la planète, sans distinction. On considère ici par convention que tous les êtres humains ont les mêmes droits d'émissions.

Si tous les français font ça, on respecte notre quota d'émissions de CO2 pour 2050, on sera neutre en carbone (considérant que nos puits de carbone, forêt, océan, tout ça continuent de fonctionner).

Si tous les habitants de la planète font ça, on n'a plus de problèmes de réchauffement climatique. On stabilise la planète à deux degrés de réchauffement, on stabilise la montée des océans autour de 20/40 cm (enfin, c'est ce qu'on espère).

C'est juste pour donner quelques repères grossiers sur ce que ça veut dire, réduire par 3/4, nos émissions de CO2, c'est un changement radical de nos modes de vie.

Sachant qu'un réchauffement de 5 degrés et une montée des eaux de 1 à 2 mètres à l'horizon 2080 (l'âge de la retraite pour les enfants qui naissent aujourd'hui), ce sera un changement sans doute encore plus radical de leur mode de vie.