Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Paris est magique

aujourd'hui à 03h36 - Redalert : Yul rit cramé23/02/2020 à 22h18Rico c'est un peu votre Bernardoni c'est ça ?J'espère pour vous... >>


En rouge et noir !

aujourd'hui à 03h35 - Redalert : Trompache >>


Premier League et foot anglais

aujourd'hui à 03h16 - Redalert : Donc Arteta est capable de te faire changer d'avis sur Arsenal ? C'est peut-être bien la perle... >>


Au tour du ballon ovale

aujourd'hui à 01h11 - Lucho Gonzealaise : D'un point de vue purement symbolique, j'ai adoré la réaction des joueurs sur la mêlée gagnée... >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 00h27 - De Gaulle Volant : A la façon dont Dacourt prononce le patronyme de Tuchel, on s'attend à voir un nouveau personnage... >>


Scapulaire conditionné

23/02/2020 à 23h58 - Sos muy Grosa, Adli bitum : Et la demie-volee de Adli! Il a une p...de frappe de balle le gars.Quand meme. Voir sur le terrain... >>


CDF sound system

23/02/2020 à 23h51 - André Pierre Ci-Gît Gnac : tes fessées a évoqué Miossec, ce qui m'a fait pensé à l'un des concerts les plus bizarre... >>


Le fil de butte avec ses potes en croco

23/02/2020 à 23h33 - Mama, Rama & Papa Yade : Stéphane Bahoken, déjà auteur d'un doublé contre nous... il y a 7 ans. Des stats à la Souley... >>


Oh mon maillot

23/02/2020 à 22h14 - Yul rit cramé : Faut dire que le Qatar... >>


Changer l'arbitrage

23/02/2020 à 22h08 - Gouffran direct : Koscielny face à Lyon (de 0,2 mm). >>


EAG, les paysans sont de retour

23/02/2020 à 21h57 - De Gaulle Volant : Ça nous confirme qu'on est passé à côté d'un joueur qui aurait pu beaucoup apporter au club.... >>


Le Peuple de Malherbe

23/02/2020 à 20h51 - Alain Delon? Non Alain Deroin. : Avec l'intégration de nos jeunes-qui-n-en-veulent, je regrette de ne pas avoir un Gastien ou un... >>


Marinette et ses copines

23/02/2020 à 20h34 - CHR$ : 16e journée de D1 et bizarrement, il semble ne plus y avoir de suspense que pour les trois... >>


CdF Omnisport

23/02/2020 à 19h54 - 2Bal 2Nainggolan : Il l'a fait Remco ! Bravo gamin !Et bravo à un autre gamin sur les Mondiaux d'Antholz...Jacquelin... >>


En Vert et contre tout

23/02/2020 à 19h51 - Yoop2804 : Joswiak bat le SCOaujourd'hui à 12h37Et putain, mais pourquoi ça tombe toujours sur... >>


O TéFéCé

23/02/2020 à 17h00 - Redalert : Ils ont investi dans l'attaque aussi... >>


La L1, saison 2019/2020

23/02/2020 à 16h58 - poiuyt : D’où mon point d’interrogation! >>


Le Palet des Glaces

23/02/2020 à 16h04 - Gouffran direct : Et 1ère étoile le bougre!Et le public qui scande "let's go Raptors!" pour en rajouter une... >>


Foot et politique

Le fil politique est un fil du rasoir, alors évitons de s'y couper. Par ailleurs, n'oublions pas que son but est d'accélérer l'avènement du grand soir, un des ces quatre matins!

Gilles et jeune

20/01/2020 à 10h10

Tonton
La déclaration du sgen CFDT est du 16 janvier. Donc après la déclaration de Berger.
Tu as des échos en interne sur comment est perçue la position de la confédération ?

Mev
Quelle mouche te pique pour que tu t'abaisses à ça ?


Dan Lédan

20/01/2020 à 10h11

L'amour Durix
aujourd'hui à 09h51
Dan Lédan
aujourd'hui à 09h43
----
Entre la consommation d'alcool et la recherche de lien, il n'y a (malheureusement) plus que le foot pour voir des Rennais battre des Nîmois.

----

Je l'aurai , je l'aurai !!!

OLpeth

20/01/2020 à 10h42

inamoto
aujourd'hui à 09h01
[Tiens ça faisait longtemps que je n'avais pas jeter un oeil sur le fil politique des Cahiers]

OLpeth
aujourd'hui à 08h48

"Mais Macron il est plus dangereux que MLP au final parce qu'il avance masqué et qu'il clive moins, qu'il utilise les meilleures techniques de com' pour mentir comme un arracheur de dents sur ses objectifs."

[Bon finalement je vais retourner sur Twitter, au moins ça ne fait que 140 caractères]



suppdebastille
aujourd'hui à 09h16
Je croyais que c'était justement ce qui lui était reproché ( Macron) d'être clivant, qu'un président devait rassembler, bla bla bla

Kool
Edji
aujourd'hui à 09h22
C’est précisément là toute sa rouerie *sourire entendu* !

***************
Le sarcasme c'est bien, j'en use aussi parfois, mais avec des vrais arguments derrière c'est mieux.

Macron et son gouvernement déforment sciemment la vérité pour que les mots ne veulent plus rien dire ou tiennent un discours pour faire l'exact contraire, et les preuves sont légion :

1) La réforme des retraites :
"Tant qu’on n’a pas réglé le problème du chômage dans notre pays, franchement ce serait assez hypocrite de décaler l’âge légal. Quand, aujourd’hui, on est peu qualifié, quand on vit dans une région qui est en difficulté industrielle, quand on est soi-même en difficulté, qu’on a une carrière fracturée, bon courage déjà pour arriver à 62 ans", avait déclaré le président de la République, lors de sa grande conférence de presse post-Grand débat le 25 avril 2019."


2) Les violences policières :
"Vous me parlez de répression, je vous dis "c’est faux"." Emmanuel Macron a dit "refuser" de parler de "répression" et de "violences policières" face à une Gilet jaune qui l’interpellait à ce sujet lors d’une réunion du grand débat national à Gréoux-les-Bains, dans les Alpes-de-Haute-Provence, ce jeudi 7 mars. "Ne parlez pas de "répression" ou de "violences policières", ces mots sont inacceptables dans un Etat de droit.", lui a-t-il lancé. "Je n’aime pas le terme de répression parce qu’il ne correspond pas à la réalité", a insisté le président de la République."Vous êtes dans une société où il y a un État de droit, la police répond à des lois […]. Donc partout où il y a de la violence, j’assume totalement que les forces de l’ordre soient en situation, d’une part de se protéger, d’autre part de maintenir l’ordre public."

3) La pénibilité au travail:
"Moi j'adore pas le mot de pénibilité, parce que ça donne le sentiment que le travail serait pénible",

Macron et son équipe nous noient sous une novlangue orwellienne dans lequel une réforme qui appauvrira tout le monde est juste, qui cache sous le vocable d'équité un simple objectif comptable de réduction du poids des retraites par rapport au PIB, etc.

Le génie se meurt ? Ah mais l'mage rit

20/01/2020 à 10h50

Inamoto, pourtant à part pour se voiler la face, le gouvernement, et pas que le président, répète bien un chose et fait le contraire.

Pour ce que je connais très bien, parcoursup, tu peux trouver presqu'un an de dénégation du gouvernement sur le fait qu'il s'agisse de la mise en place de la sélection.

Ici même, il y a quelques jours, un contributeur m'a répondu (maintenant que parcoursup est en place) que la sélection était un secret de polichinelle.

Je peux te dire que sur les forums de l'orientation où j'ai croisé pas mal de parents, a priori, il tombait des nues quand je leur annonçait que dans la formation, il y a X places, et si il y a un plus grand nombre de candidats que de places (ce qui va sans doute arriver dans ma formation) et ben sélection...
Leur phrase suivante était "pourtant on m'avait dit que..."
Oui, on leur avait dit qu'une place à l'université était réservée à leur rejeton, mais seulement une parmi les dix choix proposés et pas forcément leur premier choix (ordre des choix qu'ils ne peuvent pas renseigner sur la plateforme).

Ben, je peux te dire qu'il y en a un certain nombre qui se sont senti floué. C'est pas ce qu'on leur avait vendu. Eux, il n'avait entendu que les ministres et autres secrétaires d'état répété en boucle "pas de sélection".

Tu prends n'importe quelle réforme de ce gouvernement et tu retrouves exactement le même processus langagier comme l'ont fait remarquer un certains nombre de contributeurs sur la réforme des retraites.

Personnellement, les réformes elles peuvent se discuter, mais quand on atteint un tel degré de mauvaise foi, faut pas s'étonner que même les syndicalistes réformistes (dont je fait parti) en ont ras la casquette (en plus du non dialogue social, du type on vous écoute mais en fait on fait comme on veut, genre âge pivot).

Portnaouac

20/01/2020 à 11h31

Le génie se meurt ? Ah mais l'mage rit
aujourd'hui à 10h50
[...]
Je peux te dire que sur les forums de l'orientation où j'ai croisé pas mal de parents, a priori, il tombait des nues quand je leur annonçait que dans la formation, il y a X places, et si il y a un plus grand nombre de candidats que de places (ce qui va sans doute arriver dans ma formation) et ben sélection...
Leur phrase suivante était "pourtant on m'avait dit que..."

---------------

Assurément.

Il y a même des gens qui sont persuadées qu'une princesse africaine déchue a besoin de leur aide pour pouvoir récupérer les 58 millions de dollars provenant de l'héritage de son père (sauvagement assassinés par des opposants assoiffés de sang), qu'ils sont désormais son seul recours et que leur aide précieuse vaudra bien 10 à 20% du montant en question.

Aucune raison d'imaginer qu'il n'y a pas des gens pour penser que la fac de psycho du coin de la rue pourra s'adapter pour recevoir les 5.000 étudiants qui y postuleront cette année ; et même, que dans 5 ou 6 ans, le marché du travail lui-même s'adaptera pour faire la place qu'ils méritent à ces 5.000-là (ainsi qu'aux 5.000 de chacune des autres fac de psycho, socio, droit, sport... de chaque coin de rue).

Après tout, la promesse de Chevènement, c'était 80% de la classe d'âge "au Bac" ; pour la suite, il ne s'était engagé à rien ; d'ailleurs, il s'était engagé à les y amener, pas à ce qu'ils l'aient ; est-ce sa faute à lui si l'évolution du taux de réussite n'a pas permis de "réguler" les demandes d'accès à l'enseignement supérieur et si ses successeurs aux affaires n'ont pas pris à temps les mesures permettant d'accueillir cet afflux prévisible de bacheliers supplémentaires ?

O Gordinho

20/01/2020 à 11h35

Le génie se meurt ? Ah mais l'mage rit
aujourd'hui à 10h50

Qu'on se comprenne bien. Je n'ai pas dit que Parcoursup avait pour "but"de mettre en place la sélection. Le but d'un traitement médical n'est pas de causer des effets secondaires indésirables.
J'ai dit que la sélection est un secret de polichinelle dans la mesure où il y a plus de candidats que de places dans certaines filières qui avaient des taux d'échecs considérables. Ce n'est pas le cas partout. Des prépas plutôt prestigieuses n'ont pas rempli leur quota.
Cependant le but de la réforme est une meilleure adéquation entre les dossiers des élèves et leur orientation. Cela provoque de fait une sélection sur certains choix.

@OlPeth. Dans tes exemples je ne vois pas où le gouvernement ment factuellement. Que tu ne sois pas d'accord avec l'orientation politique c'est entendu. Par contre, tes exemples ne sont pas des "preuves". Ce sont juste des petites phrases de communiquant, typiques de politiques bien entraînés à la langue de bois. Rien de factuellement inexactes mais des assertions discutables et critiquées par l'opposition. C'est la vie d'une démocratie.

Quand Hollande dit que son "adversaire c'est le monde de la finance", ou que Mélenchon critique la "maltraitance" dont est victime Ghosn, on est dans le registre du mensonge ou de la petite phrase politique ?

Dan Lédan

20/01/2020 à 11h38

"Tant qu’on n’a pas réglé le problème du chômage dans notre pays, franchement ce serait assez hypocrite de décaler l’âge légal. Quand, aujourd’hui, on est peu qualifié, quand on vit dans une région qui est en difficulté industrielle, quand on est soi-même en difficulté, qu’on a une carrière fracturée, bon courage déjà pour arriver à 62 ans", avait déclaré le président de la République, lors de sa grande conférence de presse post-Grand débat le 25 avril 2019."

C'est quand même un peu plus précis qu'une phrase généraliste du style de celles que tu cites ..

inamoto

20/01/2020 à 11h41

Quand il y a de la critique argumentée de l'action du gouvernement, non seulement je la lis avec intérêt, mais en plus j'en remettrais volontiers une ou deux couches sur certains sujets qui me tiennent à coeur (Parcoursup ne serait pas le premier, mais soit). Mais ce qui me rend dingue - j'ai sans doute eu le tort de ne pas lire ce fil pendant plusieurs semaines voire mois, ça m'aurait évité de tomber de ma chaise - c'est la comparaison avec Marine Le Pen à laquelle procède de OLPeth tranquillou bilou. D'abord le "il est plus dangereux que Marine Le Pen au final" semble indiquer que nous savons ce que ferait cette dernière aux affaires, ce qui est quand même gonflé, mais après tout pourquoi pas essayer hein, tant qu'on y est, et qu'ensuite cet horizon pourrait sembler plus désirable que la situation que nous vivons aujourd'hui, ce qui est dramatique à lire en ces pages. Finalement la novlangue macronienne, c'est de la com, mais la dédiabolisation du FN, c'est plus sincère. Allons y gaiement. Et c'est à moi de me justifier. Fantastique.
Donc, oui, comme je risque de me couper très fort sur le fil du rasoir en réagissant sous le coup de la colère que je ressens en lisant ceci ici, je préfère renoncer à toute discussion (de toute façon, gros lecteur, je n'ai jamais été très friand des discussions politiques en ligne) mais aussi malheureusement à toute lecture.

Le génie se meurt ? Ah mais l'mage rit

20/01/2020 à 11h58

Inamoto, oui c'est plus clair avec un exemple.
Ton premier message n'était pas relié à Marine et ne reprenait que la partie mensonge.

Pour Parcoursup, c'était un exemple de com/mensonge du gouvernement ou d'escamotage de la réalité comme vous voulez.

Comme déjà dit, je suis un pragmatique, s'il n'y a pas de moyens, alors va pour la sélection (mais j'aurai préféré de la sélection avec APB comme déjà dit), mais là n'était pas la question.

Personnellement, la façon de communiquer a beaucoup d'importance pour moi et pour la plupart de mon entourage. Si la discussion se veut honnête, il faut jouer cartes sur table (annoncer la mise en place de la sélection, annoncer ce qu'est réellement la LPPR etc.).
Alors oui je sais, les politiques ont tendance à éviter les questions dérangeantes, mais là on atteins des sommets de dénégations feignant la surprise alors que les faits sont "in your face".

Bref, pour les prochaines élections, si LREM et RN sont au deuxième tour, l'avenir de l'abstention semble assuré.

Roger Cénisse

20/01/2020 à 11h59

Le génie se meurt ? Ah mais l'mage rit
aujourd'hui à 10h50

Je peux te dire que sur les forums de l'orientation où j'ai croisé pas mal de parents, a priori, il tombait des nues quand je leur annonçait que dans la formation, il y a X places, et si il y a un plus grand nombre de candidats que de places (ce qui va sans doute arriver dans ma formation) et ben sélection...
_______

C'est quand même fou de se dire qu'il faut expliquer aux gens que quand il y a 200 candidats pour 100 places, ben y'a 100 candidats qui n'ont pas de place.

C'est pas contre toi particulièrement, mais il y a un truc qui m'échappe dans la compréhension basique que peuvent avoir les gens.

 

Le génie se meurt ? Ah mais l'mage rit

20/01/2020 à 12h08

Roger, ils ont été abreuvés à la télé par le "pas de sélection" et "tout le monde aura une place à l'université assurée".
On leur a aussi dit que le nombre de licences en tension étaient très limitées (psycho ou staps).
Sauf que toutes les licences sont aujourd'hui obligées de donner un nombre de places disponibles.
Et même LEA (dans mon université) est obligé de mettre en place un classement des candidats.
Avec le nombre de permanents qui n'augmentent pas et un nombre d'étudiants qui augmentent, de plus en plus de licences vont devoir sélectionner.

Du coup, si il n'y a pas plus de moyens à terme, il y aura moins de personnes qui seront formées dans les universités publiques. Je ne sais pas si c'est une bonne nouvelle ou pas (les recalés qui n'ont pas obtenu la licence qu'ils désiraient se tournent souvent vers le privé).

Pour en revenir aux parents, non ils ne peuvent pas être au courant de tout, ils ont essentiellement comme info, ce qu'ils entendent à la télé.