Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Qui veut gagner des quignons ?

aujourd'hui à 10h58 - Milan de solitude : Je remets le quignon à OK Choucroute, qui était tout près. >>


Foot et politique

aujourd'hui à 10h56 - Metzallica : Lyon-Paris n'a de sens que si tu passes par CDG pour aller aux USA par exemple.Sinon, entre tram... >>


Bréviaire

aujourd'hui à 10h44 - Pascal Amateur : Coming out "Comment l'OM a convaincu Gueye." (lequipe.fr)Et un ravio.L'aspergeur Asperger "Dugarry... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 10h31 - funkoverload : Ca m'amuse toujours le "ce Picasso ma fille de 5 ans aurait fait mieux". >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

aujourd'hui à 10h28 - De Gaulle Volant : Footbaule club >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 10h03 - Nicordio : Bof, des quelques matchs que j’ai vu il était très quelconque.rocchia me semble bien... >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 09h21 - Citron Merengue : Bon, a priori ce sera Pirès pour accompagner Domergue aux commentaires sur M6. Il remplacerait... >>


Premier League et foot anglais

aujourd'hui à 09h21 - Bale de jour : Leicester est dans une forme quelconque, voire mauvaise, depuis janvier, pas depuis la reprise. Et... >>


Aux Niçois qui manigancent

aujourd'hui à 09h10 - Roger Cénisse : Le club poursuit sa restructuration avec l'arrivée probable de Johann Louvel, ex-directeur du CDF... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 08h39 - arnaldo01 : Run01/07/2020 à 21h21Ok, vu de meme...je ne jugerais pas la pertinence du truc non plus. Ca me... >>


Liga, prisma de luz

aujourd'hui à 03h36 - Tricky : leo01/07/2020 à 19h13Concernant Messi, Citron, sa Coupe du Monde 2014 est remarquable, meilleure... >>


Le fil de butte avec ses potes en croco

aujourd'hui à 01h37 - Rolfes Reus : Je pense que ça répond à un manque dont on entent parler depuis un moment, vu que derrière... >>


Le fil éclectique

01/07/2020 à 23h45 - Charterhouse11 : Merci JL de ces précieux conseils. >>


Marinette et ses copines

01/07/2020 à 22h18 - CHR$ : Nouveauté en D1, les clubs auront la possibilité d'engager à tout moment une joueuse comme joker... >>


Et PAF, dans la lucarne !

01/07/2020 à 19h44 - forezjohn : Spoiler... >>


Coupe de France

01/07/2020 à 15h57 - jeannolfanclub : J'ai pensé à une demande des chaïnes TV, est-ce qu'il n'y aurait pas un projet de décaler les... >>


L'empire d'essence

01/07/2020 à 15h36 - Özil paradisiaque : C'est déjà un très bon résumé!Merci Run & bon weekend de F1 >>


Festival de CAN

01/07/2020 à 14h00 - Jeanroucas : Oui pardon, je voulais dire janvier-mars (qui sont les dates habituelles). Merci ! >>


Foot et politique

Le fil politique est un fil du rasoir, alors évitons de s'y couper. Par ailleurs, n'oublions pas que son but est d'accélérer l'avènement du grand soir, un des ces quatre matins!

suppdebastille

28/05/2020 à 21h58

Tu peux préciser?

Pétain reste populaire même longtemps durant l'Occupation (l'idée du double jeu avec de Gaulle) contrairement à Laval très vite impopulaire.

Par contre il y a un sujet où la propagande pétainiste a bien fonctionné, c'est que 80 ans plus tard l'idée que l'armée française (les soldats ayant goûté à "l'esprit de jouissance" de l'épouvantable Front Populaire) ne se soit pas battue en 1940 est encore très présente .


Espinas

28/05/2020 à 22h29

Après, la rare mémoire qu'on m,a personnellement racontée sont de gens qui étaient enfants pendant le début de la guerre, l'exode vers le sud de juin 40 dans une débandade totale, une France paysanne qui cachait des légumes et des lapins à l'occupant, les tickets de rationnement, le marché noir et la reconstruction notamment des ponts à l'après guerre.
Et c'est en métropole.

Ma famille d'outre-mer actuel (Guyane, Réunion) ou dans les colonies de l'époque ( Madagascar) n'a pas vécu cette occupation.
Par contre, les prémices des combats de décolonisation sont marquant. La fuite de Madagascar de mon aieule mariée à un militaire français noir de Guyane avec leurs enfants en bas âge en pleines émeutes anti-françaises a été rocambolesque et aurait pu mal tourner.

Westham

28/05/2020 à 23h06

Ok mais Pétain dans tout ça?

Dan Lédan

28/05/2020 à 23h17

Supp...j ai lu les histoires au jour le jour de 40 que tu as partagé (la voix du nord si je ne m abuse)

Et effectivement ce n est pas ce que je pensais..
Les types se sont vraiment battus comme ils pouvaient..

Espinas

28/05/2020 à 23h18

On chantait "maréchal nous voilà" à l'école mais c'est le seul écho que j'en ai de feue ma grand-mère paternelle.

Vu sa vie ensuite, ça n'a pas été très marquant.
Il faudrait connaître ce qu' en pensait la génération précédente que je n'ai pas connue.

Manx Martin

28/05/2020 à 23h22

suppdebastille
aujourd'hui à 21h58
Tu peux préciser?
------------------

Vaste sujet. L'idée qu'il y aurait eu "quarante millions de pétainistes" est une idée qui a été popularisée par des écrivains de droite comme Henri Amouroux, qui a inventé l'expression pour son livre de 1977. L'idée s'inscrivait paradoxalement bien dans l'inventaire post-68 de ce qu'avait été la France de l'Occupation. En prétendant revisiter l'histoire de ce qu'avaient alors été les Français, on a pu raconter aussi bien que les résistants n'avaient pas été si nombreux que ça (ce que les résistants savaient très bien) ou que les collabos étaient plus nombreux qu'on le disait - que tout le monde avait été plus ou moins "pétainiste". Ce genre de discours permettait par la même occasion aux vrais collabos de se fondre dans ce qu'ils prétendaient être la masse (significativement, Amouroux a dû répondre de sa participation à une feuille de chou collaborationniste lors du procès Papon).

En réalité, on sait aujourd'hui que c'est faux. Il n'y a jamais eu d'unanimité autour du projet de Vichy ni même autour de la figure de Pétain. Le grand historien de "l'opinion publique" sous l'Occupation, c'est Pierre Laborie, qui a inventé plein de méthodes et cherché de multiples sources pour essayer de mesurer ce que pouvaient bien penser "les Français" de tout cela.

Il définit la société française de cette époque comme une société de "non-consentement". Dès 1940, la politique de collaboration (qui s'affirme ouvertement en octobre 40 à l'occasion de la rencontre entre Pétain et Hitler à Montoire) est jugée très durement par une grande partie des Français. Evidemment, l'énorme coup de massue que constitue la défaite, suivie des rigueurs de l'occupation militaire implacable et de l'instauration d'un régime policier, empêchent l'expression de cette défiance, mais elle existe, dès le début, et est vraisemblablement majoritaire assez rapidement.

https://www.lhistoire.fr/classique/%C2%AB-lopinion-fran%C3%A7aise-sous-vichy-%C2%BB-de-pierre-laborie

Tonton Danijel

28/05/2020 à 23h24

Ceci dit, si tu as lu l'intégralité de la nécro du Monde, supp, tu as pu te rendre compte qu'il n'était pas léger, le pétainisme de maman Bedos: 'Dans son enfance algérienne, il avait entendu sa mère catholique dire : « Les juifs et les Arabes, qu’ils s’entretuent, ça fera toujours ça de moins. » Cette phrase l’a marqué à jamais.'

Le plus ironique c'est que comme le rappelait Desproges dans son faux éloge funèbre, Bedos qui a été élevé dans un milieu antisémite a été ensuite pris par l'extrême-droite pour un juif, en raison sans doute de ses rôles dans "Un éléphant..." et dans "Le pistonné" (second volet autobiographique de Claude Berri).

Label Deschamps

29/05/2020 à 08h24

Un film comme Uranus me parait assez juste dans le ton (enfin, c'est le souvenir que j'en ai, ça doit bien faire quinze ans que je l'ai vu) sur la perception de l'époque, précisément parce qu'il est ambigü.

suppdebastille

29/05/2020 à 08h31

"Dan Lédan

28/05/2020 à 23h17

Supp...j ai lu les histoires au jour le jour de 40 que tu as partagé (la voix du nord si je ne m abuse)

Et effectivement ce n est pas ce que je pensais..
Les types se sont vraiment battus comme ils pouvaient.."

Et encore c'est pas fini, il y a "en ce moment" la résistance héroïque des Français devant Dunkerque mais plein d'autres exemples : tiens la Lutwaffe perd presqu'autant d'avions pendant la campagne de France que pendant la campagne d'Angleterre, la résistance des "cadets de Saumur" sur la Loire, les combats des Tirailleurs sénégalais devant Lyon (dans quelques jours l'armée allemande sera dans l'Oise où les Tirailleurs seront victimes de massacres - épisode très méconnu de l'Histoire - , on en reparlera notamment d'un fait précis dans le village de Cressonsacq), l'armée des Alpes largement inférieure en nombre repousse facilement les armées italiennes mais devra arrêter les combats.
Les armées allemandes perdent presque 50 000 soldats en 1 mois.


@Manx, je crois que tu fais une confusion entre avoir été "pétainiste" c'est à dire admirateur de la figure du maréchal et avoir été collabo.
La grande majorité des "pétainistes" de 1940 ne deviennent pas collabo, ils deviennent pour la plupart "ni collabo, ni résistants" comme tout le monde, et même de vrais pétainistes engagés deviendront résistants.

Par contre en juin/juillet 1940 nombre de Français qui rejoignent de Gaulle sont clairement d'extrême droite, rien n'est simple.

@tonton j'ai lu depuis la nécro, c'est plus clair.

suppdebastille

29/05/2020 à 08h37

"Manx Martin

28/05/2020 à 23h22


Dès 1940, la politique de collaboration (qui s'affirme ouvertement en octobre 40 à l'occasion de la rencontre entre Pétain et Hitler à Montoire) est jugée très durement par une grande partie des Français. Evidemment, l'énorme coup de massue que constitue la défaite, suivie des rigueurs de l'occupation militaire implacable et de l'instauration d'un régime policier, empêchent l'expression de cette défiance, mais elle existe, dès le début, et est vraisemblablement majoritaire assez rapidement. "

Je suis d'accord avec tout cela mais j'ai beaucoup lu aussi que bizarrement si cette politique est rejetée (Laval est très impopulaire), l'image de Pétain reste épargnée, il semble être au dessus de la mêlée et rassurer les Français.

 

Le Zouav

29/05/2020 à 09h05

Il ne faut pas oublier non plus qu'en 1940, Petain, c'est un héros de guerre (de la première) devenu académicien : le nom ne résonne pas du tout comme aujourd'hui dans la population, il avait quand même une sacrée aura.
Si Pétainiste, c'était avoir une bonne opinion de lui à ce moment là, alors oui, il y avait sans doute une majorité de français pétainiste.