Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Qui veut gagner des quignons ?

aujourd'hui à 10h05 - L'amour Durix : Niculae >>


Le fil prono

aujourd'hui à 09h59 - Lionel Joserien : Sur téléphone je n'utilise que l'appli, je te conseille de faire pareil. Et sur pc c'est moche... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 09h57 - Mallardeaufraiche : @Gouff : le départ de PS ne marque aucunement la victoire de la com' de Longépée. Au contraire.... >>


CdF Omnisport

aujourd'hui à 09h34 - Tonton Danijel : Sans oublier Kruiswijk qui est un honorable plan B si les deux leaders défaillent... >>


La Ligue des champions

aujourd'hui à 09h33 - En voiture Simeone : Oui...avec certains supporters (?) sympas de l'Atletico qui souhaitent que ce soient Lemar...d'où... >>


Liga, prisma de luz

aujourd'hui à 09h15 - En voiture Simeone : Disons que les rumeurs de Lacazette à l'Atletico c'est un vrai serpent de mer. Elles datent de son... >>


L'empire d'essence

aujourd'hui à 08h53 - fireflyonthewater : Run:"J'espere qu'a Barhain s'il y a un "double header", ils feront un "lay-out" (que d'anglicisme,... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 07h35 - CHR$ : D'ailleurs heureusement qu'on est devenues spécialistes des tirs aux buts parce qu'hier, c'était... >>


Bréviaire

aujourd'hui à 07h20 - Pascal Amateur : Est-ce que tu viens pour les vacances ? "Transferts : Jonathan David (La Gantoise) à Lille,... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 06h20 - Tricky : Je n’aime pas beaucoup Tulsi Gabbard, c’est entendu, mais enfin, ça me semble un peu... >>


Le fil dont vous êtes le héros

aujourd'hui à 00h53 - khwezi : Avec plaisir. Mais sache que me coller une dérouiller (je lis l'avenir dans le marc de coca cola... >>


Le Calcio, du foot qui te botte

aujourd'hui à 00h06 - Le déjeuner sur Hleb : et alors09/08/2020 à 17h31Il y a même Nesta (en Série B mais je crois que ça ne se passe pas... >>


Libertadores / foot sud-américain

09/08/2020 à 23h45 - cachaco : Goias - São Paulo reporté au tout dernier moment pour cause de COVID lors de la première... >>


Marinette et ses copines

09/08/2020 à 23h22 - beltramaxi : Dommage que Paris ne démarre pas avec Däbritz et Bachmann, ça change pas mal de choses. Huitema... >>


Café : "Au petit Marseillais"

09/08/2020 à 22h53 - Mevatlav Ekraspeck : Ah pardon. >>


Dans le haut du panier

09/08/2020 à 19h14 - lyes : Y a un petit Slovène qui empile de grosses sorties en ce moment.Autant le 36-20-12 c'était dans... >>


Habitus baballe

09/08/2020 à 19h03 - Brian Hainaut : "Il aura abrégé ses souffrances qu'il traînait depuis plusieurs mois..." apprend-on en... >>


Le fil éclectique

09/08/2020 à 17h26 - Henri Désiré Landreau : Merci pour vos retours ! >>


Foot et politique

Le fil politique est un fil du rasoir, alors évitons de s'y couper. Par ailleurs, n'oublions pas que son but est d'accélérer l'avènement du grand soir, un des ces quatre matins!

Edji

11/07/2020 à 13h45

Manx > l’Etat de droit garantit par ses mécanismes - entre autres - les droits fondamentaux de chaque individu ; les slogans précédemment cités entendent délibérément s’en départir en assimilant accusation et fait établi (et, accessoirement, en laissant à penser qu’on méconnaît les mêmes droits fondamentaux des plaignantes concernées).

sehwag

11/07/2020 à 14h03

liquido
aujourd'hui à 13h24

Tu trouves pas ça un poil réducteur ?

Manx Martin

11/07/2020 à 14h10

Edji
aujourd'hui à 13h45
_______

Mais les droits fondamentaux de Darmanin n'ont pas été méconnus depuis sa nomination au ministère de l'intérieur.

Je dois dire que je ne vois pas en quoi le fait d'émettre des slogans soit de nature à remettre en cause l'Etat de droit en France, qui me semble un peu plus solide que cela (je ne crois pas que les manifestations d'hier auront la moindre influence sur le cours de l'enquête, j'ose espérer que non) ; quant au fait de laisser penser, par l'utilisation de l'expression "ministère du viol", que les droits fondamentaux des plaignantes puissent être affaiblis par la nomination dudit Darmanin, ça me semble relever du domaine strict de la liberté d'opinion et de la liberté d'expression. Quand bien même ce serait des conneries, les gens ont le droit de dire et de penser des conneries.

Enfin, Darmanin peut toujours porter plainte pour diffamation et injures publiques, non ?

Le fait d'exposer publiquement sa réputation quand on s'engage en politique me semble un truc consubstantiel à la démocratie, pour le meilleur et pour le pire.

Edji

11/07/2020 à 14h14

Euh, Manx, je crois qu’on s’est mal compris.
C’est la vision de ces manifestants, et leurs slogans, qui témoignent, de leur part, et de mon point de vue, d’une méconnaissance voire d’un profond mépris pour l’Etat de droit et de ses mécanismes fondamentaux.
Évidemment que Darmanin n’a pas été victime, à ce jour, de ladite vision.
C’est seulement si l’on s’y ralliait que l’on mettrait le doigt dans cet engrenage fatal.

Jah fête et aime dorer Anne

11/07/2020 à 14h19

Mais l'état français lui-même n'a aucun souci à violer ces principes de la présomption d'innocence, en témoigne les 20000 personnes en prison sous le cadre de la détention provisoire.
(oui, y'a des motifs pour mettre quelqu'un en détention provisoire, mais les magistrats français en ont une vision très "souple").

Edji

11/07/2020 à 14h34

Ah mais tu prêches un convaincu sur ce point.
Je croise à ce sujet les doigts pour que les propos tenus cette semaine par Dupont-Moretti - pérenniser la baisse pour l’heure malheureusement seulement « accidentelle » de la population carcérale - se trouvent concrétisés d’ici la fin de son passage Place Vendôme.

liquido

11/07/2020 à 15h17

sehwag
aujourd'hui à 14h03
liquido
aujourd'hui à 13h24

Tu trouves pas ça un poil réducteur ?

---

non

sehwag

11/07/2020 à 15h28

liquido
aujourd'hui à 15h17

C'est bien triste.

liquido

11/07/2020 à 15h36

T'en fais pas

Milan de solitude

11/07/2020 à 15h38

liquido
aujourd'hui à 13h24

Du coup, où vaut-il mieux se situer?
Du côté de celles et ceux qui historiquement et structurellement ont quelques raisons de gueuler, mais gueulent peut-être, je dis bien peut-être, mal? Ou du côté de ceux qui s'auto-aveuglent sur leur statut privilégié et s'agrippent à leur fauteuil en déployant des trésors de mauvaise foi pour disqualifier les premiers, au pire en niant la légitimité de leur combat, au mieux en affichant une bienveillance faux-cul ("nan mais je suis d'accord avec votre lutte MAIS gna gna gna")?

---

"Mais gna gna gna". Tu as raison, liquido. La critique est l'art de développer des trésors de mauvaise foi. Abolissons toute nuance. Mettons-la en veilleuse quand des opprimés immémoriaux se font entendre. Peu importe ce qu'ils disent ; leur statut parle pour eux.

 

Classico

11/07/2020 à 16h05

liquido
aujourd'hui à 13h24

Du coup, où vaut-il mieux se situer?
Du côté de celles et ceux qui historiquement et structurellement ont quelques raisons de gueuler, mais gueulent peut-être, je dis bien peut-être, mal? Ou du côté de ceux qui s'auto-aveuglent sur leur statut privilégié et s'agrippent à leur fauteuil en déployant des trésors de mauvaise foi pour disqualifier les premiers, au pire en niant la légitimité de leur combat, au mieux en affichant une bienveillance faux-cul ("nan mais je suis d'accord avec votre lutte MAIS gna gna gna")?

Ce fil a résolument choisi l'option#2.

---------

La discussion me semble assez équilibrée sur ce fil, et les différents "camps" équitablement représentés, avec des hauts et des bas en fonction des périodes.

Pour moi il ne va pas de soi qu'il existe des "victimes" et des "privilégiés" statutaires. Ce n'est pas parce que des gens se pensent comme des victimes qu'ils ont raison. Ils peuvent avoir raison, ou n'avoir raison qu'à une certaine échelle, ou qu'à un certain niveau d'urgence on de priorité ; mais ce n'est pas acquis a priori.

Toi tu donnes le sentiment que la moindre gueulante victimaire doit être nécessairement légitimée. Et alors, si un chercheur lui a donné une vague armature théorique, bingo, c'est un combat essentiel à ajouter à notre catalogue.

La prolifération des revendications victimaires a largement de quoi susciter des interrogations. Pas le sarcasme ou la dénégation pure et simple ! Mais des interrogations, dont je ne puis croire, comme tu le laisses paraître ici, qu'elles te soient absolument étrangères.

Premièrement, leur prolifération, qui a lieu dans la société la plus conscientisée par les devenirs minoritaires de toute l'histoire de l'humanité (rien que ça !), a quelque chose qui ressemble à un biais de confirmation de masse. "Ils étaient vraiment too much", rigoleront les observateurs dans un siècle en se penchant sur beaucoup de nos débats enflammés. Dans le même ordre d'idées, je ne vois pas comment on pourrait nier l'existence d'un mimétisme de la victimisation.

Deuxièmement, leur prolifération est nourrie par une gauche qui a échoué à proposer une alternative au capitalisme et qui n'a pratiquement aucun contre-système à proposer, quand elle n'a pas absolument pactisé avec lui. La nature a horreur du vide et il faut des causes à défendre, des causes aussi "essentielles" possible.

Troisièmement, leur prolifération est parfaitement conforme au cadre néolibéral qui travaille à remplacer les peuples et les cultures * par une atomisation d'individus seulement connectés par le marché et le droit.

* peuples et cultures traversés par des héritages, des ressemblances et des caractéristiques majoritaires qui fabriquent de la norme et donc de la négativité à l'égard de ce qui dévie de la norme.