Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 21h56 - Henri Désiré Landreau : Au temps pour moi alors :) >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

aujourd'hui à 21h55 - Balthazar : Julowaujourd'hui à 21h48La prochaine fois je te mettrai muse, plume, ailes, mes vers, Oh !, et ça... >>


Changer l'arbitrage

aujourd'hui à 21h53 - leo : Yul rit craméaujourd'hui à 21h50Tout à fait d'accord, surtout pour des erreurs un peu... >>


CdF Omnisport

aujourd'hui à 21h50 - et alors : Le déjeuner sur Hlebaujourd'hui à 21h05-------NTT a des excuses, ils ont perdu rapidement leur... >>


En Vert et contre tout

aujourd'hui à 21h48 - Totostaky : Une petite question les verts, le gars Maçon, il est suspendu au prochain ? (il serait alors un... >>


CDF sound system

aujourd'hui à 21h42 - Delio Onnisoitquimalypense : Dans chaque album studio de Toots & the Maytals depuis son retour à l'enregistrement en 98, il y a... >>


Au tour du ballon ovale

aujourd'hui à 21h22 - tes fessées : Ah oui, Ahki a fait un super match. Mais Guitoune a aussi percé deux ou trois fois de manière... >>


Premier League et foot anglais

aujourd'hui à 21h22 - khwezi : Bah moi pas trop déçu, personnellement, par ce ouiquende de foot anglais. Doublé de Mané après... >>


En rouge et noir !

aujourd'hui à 21h10 - Mevatlav Ekraspeck : Attendez que je revienne sur ce fil... >>


In barry we trust

aujourd'hui à 21h06 - manuFoU : Chiefs@Chargers 34-20 >>


Marinette et ses copines

aujourd'hui à 20h56 - CHR$ : On l'avait déjà un peu compris mais maintenant ça commence à sortir : la "pause" d'équipe de... >>


Aimons la Science

aujourd'hui à 20h54 - gurney : Utaka Souleyaujourd'hui à 12h30J'entends bien. Et je cherche pas à jouer à me faire peur. Mais... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 20h50 - Mevatlav Ekraspeck : Disons que si Westham écrit " C'est une illustration de l'ultra religiosité qui règne dans une... >>


Le Peuple de Malherbe

aujourd'hui à 20h32 - Alain Delon? Non Alain Deroin. : Pas mieux. Mais bon, hé oh, toujours pas pris de but, c'est ça avoir des couilles!(Pitié, qu'il... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 19h52 - Mevatlav Ekraspeck : C'est un beau troisième ligne.Après, pour le foot, c'est autre chose.Prêtez le à Bordeaux, pour... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 19h42 - Run : Mais oui, tu vas attendre. Jusqu'a son depart. Il y a quand meme peu de chance de voir une... >>


Bréviaire

aujourd'hui à 19h07 - vertigo : Tour de France à l'envers"Laurey: 'C'est une première étape'." (lequipe.fr) >>


La L1, saison 2020/2021

aujourd'hui à 18h58 - balashov22 : Le match du vendredi à 21h00 est sur Téléfoot, de même que le match du samedi à 17h00, le... >>


Foot et politique

Le fil politique est un fil du rasoir, alors évitons de s'y couper. Par ailleurs, n'oublions pas que son but est d'accélérer l'avènement du grand soir, un des ces quatre matins!

Tonton Danijel

13/07/2020 à 08h40

C'est à dire que mêmes les plus farouches adversaires de Macron lui reconnaissent une certaine compétence dans la communication (ils lui reprochent même de n'avoir été élu que grâce à ça). Le voir sauter à pieds joints dans le piège lié à la nomination de deux personnages sulfureux est donc déroutant (et n'exagérons pas non plus: Darmanin n'a que 38 ans, il ne doit pas être difficile de trouver plus expérimenté que lui pour un poste aussi casse-gueule). Pour EDM, je souhaite (pour une fois) qu'Edji ait raison et qu'il ait été nommé dans un but précis suite aux nombreux débordements observés dans les interpellations abusives (et qu'il a condamnées, pas de mauvais procès, please, il est déjà assez tendu comme ça...). Mais bon, EDM n'est pas Badinter non plus...

Espinas

13/07/2020 à 09h02

Ah oui? Il est presqu'incapable de ne pas faire de bourdes quand il parle en public ou rencontre des gens.
Les "fénéants", "ceux qui ne sont rien", "traverser la rue", le costume , etc.
Je te trouve bien indulgent de lui voir des qualités de communication.

Sens de la dérision

13/07/2020 à 09h35

Il y a quand même quelque chose de notable dans les dernières pages de débat sur la culture du viol (pour aller vite) et sur l'importance du diplôme : on parle de ce que l'on ne connaît pas. On parle féminisme sans aucune femme et on parle importance du diplôme avec que des gens qui ont bac+5 (ptet que certains cancres cédéfistes n'ont que des bac+2 certes). 18% de la population a plus que bac+2.
Mais qui connaît des gens sans diplômes, ou plus exactement des jeunes sans diplôme ?



Mevatlav Ekraspeck
12/07/2020 à 23h19
Mais, valoriser un coup de crayon hors norme, la main verte du gamin, qui fait rayonner les espaces verts dès que tu lui files un sécateur, une capacité à bricoler ou réparer un PC défaillant dans la salle 135, valoriser ses capacités de médiateur, son relationnel hors paire, ou je ne sais quelle autre compétence innée, cépapocib.
----
Ah tiens, il y a des compétences innées. J'ai toujours du mal avec ça...
Ce que tu préconises, c'est ce que bizarrement tout le monde pense, en tout cas tous les gens qui ont des boulots aisés, dont les enfants globalement réussiront bien à l'école j'ai l'impression.
Ça demanderait un énorme changement au monde de l'éducation qui est là justement parce que eux ils ont réussi à l'école : est-ce qu'on irait jusqu'à proposer à quelqu'un qui aime les enfants et qui sait parler avec eux d'être instit sans passer de diplôme ?
Et que faire d'un gamin "qui a un bon coup de crayon" ? Tu dis à ses parents : il dessine super bien, il faut qu'il fasse des études d'art. Oui bon on sait qu'il y a de fortes chances qu'il n'ait rien en sortie tant la connaissance du milieu est importante (note au passage, c'est un truc que j'ai ressenti en faisant des études longues avec des parents ouvriers : tu n'as pas les codes, tu ne connais pas le milieu, personne ne sait t'aiguiller dans la jungle des études supérieures si ce n'est avec des phrases idiotes comme "si t'aimes les maths, choisis des études de maths").

Tonton Danijel

13/07/2020 à 09h41

Omission quand même importante: les filières professionnelles aboutissent à un diplôme. Et là aussi, celui qui postule à un poste de technicien en ayant le BTS correspondant au profil aura a priori plus de chances d'être retenu pour un entretien que des candidats sans qualification...

OLpeth

13/07/2020 à 09h45

Sens de la dérision
aujourd'hui à 09h35
Il y a quand même quelque chose de notable dans les dernières pages de débat sur la culture du viol (pour aller vite) et sur l'importance du diplôme : on parle de ce que l'on ne connaît pas. On parle féminisme sans aucune femme et on parle importance du diplôme avec que des gens qui ont bac+5 (ptet que certains cancres cédéfistes n'ont que des bac+2 certes). 18% de la population a plus que bac+2.
Mais qui connaît des gens sans diplômes, ou plus exactement des jeunes sans diplôme ?
**********************

Ça c'est très vrai. C'est pour ça que cette disqualification horrifiée de petits bourgeois bien installés sur les modes de luttes féministes, ça me hérisse un peu le poil. Des femmes dans la rue avec des pancartes choisissent des mots obus pour faire bouger les choses. Big deal. La République est en danger. On a les soucis de sa classe ou de son genre quoi.

Par contre, pour l'éducation, y'a ici pas mal de profs et d'instits (ou maris de) quand même donc on peut penser qu'ils savent de quoi ils parlent.

Espinas

13/07/2020 à 09h47

Sens, on est aussi ce qu'est notre entourage, amis et famille.

Pour le féminisme, écoute tes collègues femmes, tes cousines, sœurs, amies et tu auras des ressentis de première main.

Pour les diplômes, un des plus gros problèmes de la France au moins pour les grands groupes est que l'approche des carrières est très liée aux niveaux de diplômes.
Un ouvrier peut passer 10-15 ans au même niveau, malgré l'augmentation de ses compétences.
Et on va recruter des jeunes managers diplômés mais avec peu d'expérience et surtout aucune du métier de base de l'entreprise.

Décloisonner les carrières et devenir vraiment divers et méritocratique se heurte à beaucoup d'usages: les grilles de salaires, les augmentations que certains ont eu à l'ancienneté, les réseaux dans l'entreprise, les réseaux des anciens de grandes écoles...
C'est un changement culturel qui ne se fait pas par la loi.

Gérard Scolaire

13/07/2020 à 10h08

Mais qui connaît des gens sans diplômes, ou plus exactement des jeunes sans diplôme ?
------
Hum... Quelques profs quand même ?

------
Tu n'as pas les codes, tu ne connais pas le milieu, personne ne sait t'aiguiller dans la jungle des études supérieures
------
C'est un vrai souci de ne pas en trouver. Mais il y a aussi un grand nombre de "Salons" et autres journées portes ouverts pour rencontrer directement des formateurs de l'enseignement supérieur. Ils savent de quoi ils parlent et viennent pour récupérer des gens motivés et susceptibles de réussir chez eux. Pour les formations qui ne croulent pas sous les demandes, c'est facile d'obtenir un rendez-vous en dehors de ces évènements

Auparavant, il y a aussi tout le réseau des conseilers d'orientation, rarement en établissement mais tu as des Centres d'Information et d'Orientation un peu partout dans chaque académie (je ne connais pas directement, mais je ne vois pas de raison de penser qu'ils seraient incompétents).

Bref, des ressources et des guides existent, c'est important d'y avoir accès tôt. Elles sont presque en libre service, et malheureusement sous-utilisées (pour les CIO, je crois; pour les Salons, j'ai constaté).

Un problème différent, et pour lequel je n'ai pas de piste, c'est d'obtenir une vision non "scolaire" de tout ça, depuis le monde professionnel. (Pas
un truc publicitaire comme les classements qu'on trouve partout.)


sehwag

13/07/2020 à 10h16

Sens de la dérision
aujourd'hui à 09h35

J'ai l'impression que tu mélanges féminisme et expérience de discrimination sur la base du sexe/genre.

Aucun homme ne peut se mettre à la place d'une femme qui a été violée (probablement pas une femme qui n'a pas connu cette expérience non plus d'ailleurs).

La parole des femmes pour véhiculer certains aspects les mieux intégrés, les plus insidieux par leur normalité, de la culture encore dominé par les hommes (le patriarcat si on veut) est unique. Je pense par exemple à la première fois qu'une amie m'a expliqué le harcèlement de rue. Ce genre de truc, si une femme ne te l'explique pas, tu peux à peine savoir que ça existe.

Ensuite pour discuter des théories, des impacts globaux sur la société, l'expérience cède la place à la réflexion et là c'est aux hommes de décider. Plus sérieusement, il y a forcément des espaces et moments de discussions où on repasse du partage d'expérience à la discussion sociale et politique et là le fait d'avoir été victime ne donne pas nécessairement la garantie d'avoir toujours raison, ni même d'avoir forcément de meilleures idées que les autres.

Alors oui le filpol des cdf n'est pas un modèle du genre : écoutons les femmes parler...parce qu'il n'y en a pas. Donc on parle d'autres choses. Ca me paraît assez normal. Et comme dit Espinas, ça ne nous empêche pas de nous taire et d'écouter irl quand quelqu'une ou quelqu'un nous fait part d'une expérience qui sort de ce que nous pouvons connaître.

Je n'ai lu personne ici parler de ce qu'avait vécu la femme qui accuse Darmanin, tout simplement parce qu'on ne peut pas en dire grand chose.

Sens de la dérision

13/07/2020 à 10h16

Gérard Scolaire
aujourd'hui à 10h08
---
Bah les profs, ils ont les élèves quelques temps et il est rare (il me semble) que les élèves reviennent les voir (je dirais d'autant plus qu'ils n'ont pas eu le diplôme).

Pour le CIO, j'attends de pied ferme que mes enfants en aient besoin pour voir si ça a évolué en 20 ans (c'était en CIO que j'ai entendu cette belle phrase sur les maths). Un CIO peut sans doute parfaitement aiguiller quelqu'un qui sait parfaitement ce qu'il veut faire "dans la vie". Pour les autres...

L'amour Durix

13/07/2020 à 11h01

Les intervenants dans les CIO que je connais sont des COP, soient des conseillers d'orientation psychologues.
Et ceux que j'ai rencontrés étaient plus psychologues qu'orientateurs.

 

Hyoga

13/07/2020 à 11h05

Sens de la dérision
aujourd'hui à 09h35
Il y a quand même quelque chose de notable dans les dernières pages de débat sur la culture du viol (pour aller vite) et sur l'importance du diplôme : on parle de ce que l'on ne connaît pas. On parle féminisme sans aucune femme et on parle importance du diplôme avec que des gens qui ont bac+5 (ptet que certains cancres cédéfistes n'ont que des bac+2 certes). 18% de la population a plus que bac+2.
Mais qui connaît des gens sans diplômes, ou plus exactement des jeunes sans diplôme ?
-----

Je n'en ai pas des masses dans mon entourage direct en effet, mais j'en ai quand même recruté, donc là directement j'en connais seulement deux des sans diplôme (enfin, avec le truc de fin de lycée quand même, au Japon faut y aller fort pour ne pas avoir ça), dont un seul qu'on peut qualifier de "jeune" je pense. Bref, perso je parlais de l'approche en tant que personne qui recrute (enfin, qui a recruté une poignée de personnes), et j'admets volontiers ne rien savoir des difficultés ou autres, ni de comment les autres personnes qui recrutent le font.


Sens de la dérision
aujourd'hui à 09h35
l'éducation qui est là justement parce que eux ils ont réussi à l'école : est-ce qu'on irait jusqu'à proposer à quelqu'un qui aime les enfants et qui sait parler avec eux d'être instit sans passer de diplôme ?
---

Sans doute pas, mais prêtre, c'est accessible sans diplôme non?