Sur le fil

RT @DomRousseauBlog: Avec Gérone FC, City Football Group contrôle six clubs et 175 joueurs sur quatre continents. https://t.co/c7YX4ZbAfw

Gestes, antigestes, minutes, observations, zone mixte, trophée Gravelaine, coin fraîcheur etc. La Gazette de la L1:… https://t.co/umR4bqwINU

RT @DomRousseauBlog: Foot. Dans un sondage, 88 % des supporters écossais se prononcent pour les places debout sécurisées. https://t.co/JIUx…

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Plus dans les petits papiers

"Toifilou Maoulida quitte Tours." (lequipe.fr)

Attaque avortée

"Il défendait avec une aiguille." (lequipe.fr)

Bel essai, Bastien !

"U21 : Bastien arbitrera la finale." (lequipe.fr)

Mais qu'est-ce tu bois DD dis donc ?

"Une chanson d'Oasis en hommage." (lequipe.fr)

Lama pas content

"Bernard Lama : sa terre, sa colère." (lequipe.fr)

Droit aux Bud

"Il boit une bière et... marque." (lequipe.fr)

Lyon-Nice

"La FFF affrète un vol." (lequipe.fr)

Oui-Oui

"Wenger, deux saisons de plus." (lequipe.fr)

League Majors

"MU évalué à trois milliards." (lequipe.fr)

Football armateur

"Nottingham Forest passe sous pavillon grec." (lequipe.fr)

Le forum

Gerland à la détente

aujourd'hui à 01h21 - LYon Indomptable : On veut vraiment tester BéGé dans une course à handicaps ? En tout cas, ça va faire une... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 01h13 - Tricky : mr.suaudeau 23/08/2017 à 11h56 Une fois le Bac en poche, tu vas bosser ou au pire tu cherches... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 00h48 - C. Moa : La dernière conférence de presse d'Emery est assez intéressante, il y parle notamment du rôle... >>


La Ligue des champions

aujourd'hui à 00h33 - Jean Luc Etourdi : Si j'en crois Wiki ils jouent dans une ARENA. ... ... ... AAAAAAAAAAAAAAAAARGH >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 00h15 - cocobeloeil : Sinon on pourrait pas remettre Prior à la place de l'imposture Costil? En lui ordonnant de ne... >>


Futebol lusitano

23/08/2017 à 23h22 - theviking : Je suis trop ignorant du portugais (que j'adore) pour comprendre : c'est quoi l'insulte qu'il lui... >>


Foot et politique

23/08/2017 à 22h53 - theviking : Minute Voici/Gala Jupiter est en couple avec Junon, tandis que Zeus est maqué avec Héra(il... >>


Parties de campagne, bières, et football...

23/08/2017 à 22h31 - Bourrinos : [LYON] LdC S-1 Plaine des Jeux de Gerland, dimanche 27 août, 9h30 : - bala canari - Cris... >>


Bréviaire

23/08/2017 à 21h47 - JauneLierre : A moins qu'on nous raconte un boban >>


CdF Omnisport

23/08/2017 à 21h41 - Gazier : Mouais, une course de côte de 2km. C'est vachement quand tu rentres du boulot à 17h30. On est à... >>


Observatoire du journalisme sportif

23/08/2017 à 21h22 - La Metz Est Dite : En fait il y le bon lobby F98 et le mauvais lobby F98. >>


Aux Niçois qui manigancent

23/08/2017 à 21h21 - La Metz Est Dite : Naples te frustrera encore cette saison, il leur manque vraiment qqn devant capable de marquer et... >>


Café : "Au petit Marseillais"

23/08/2017 à 21h19 - Lionel Joserien : balashov22 aujourd'hui à 12h46 Y'a effectivement du lourd, du très très lourd. -- Merci... >>


Premier League et foot anglais

23/08/2017 à 21h17 - Lionel Joserien : Voilà bien le seul avantage de laisser le mercato ouvert jusqu'au 31 août : on peut virer son... >>


Les enfants de la bulle

23/08/2017 à 18h27 - liquido : Voir aussi: https://goo.gl/nHDik4 >>


EAG, les paysans sont de retour

23/08/2017 à 18h22 - De Gaulle Volant : Il a déjà donné ! Maintenant, il veut voir le Roudourou. >>


Liga, prisma de luz

23/08/2017 à 18h14 - Gazier : Non, le joueur peut seulement refuser de signer dans un autre club. >>


Tout en haut du Nou Camp

23/08/2017 à 18h07 - Gazier : Dites, je ne vois plus la Liga mais le Barça que j'ai vu en super coupe contre le Real m'a fait de... >>


Foot et politique

Le fil politique est un fil du rasoir, alors évitons de s'y couper. Par ailleurs, n'oublions pas que son but est d'accélérer l'avènement du grand soir, un des ces quatre matins!

suppdebastille

13/08/2017 à 18h08

"Raspou
aujourd'hui à 17h50

[...] elle est parfaitement "entrée dans l'histoire", pour reprendre cette phrase débile qui ne veut rien dire (comme si l'Afrique précoloniale était composée de sociétés anhistorique)."


A ce sujet, en dehors de la polémique lancée suite au fameux discours de Dakar, je me suis toujours demandé ce que voulait dire Guaino par cette phrase?
Il n'est pas idiot, il sait bien que l'histoire en Afrique n'a pas démarré avec l'arrivée des premiers européens.

Hierro sauve Plasil

13/08/2017 à 18h26

@suppdebastille

Je pense que ça vient d'une élocution de Victor Hugo sur l'Afrique où il dit que la mission de l’Europe est de civiliser le continent d'en dessous.

Westham

13/08/2017 à 18h45

La population rwandaise couverte par l'assurance maladie c'est peu ou prou la même qui offre des plébiscites à Kagame? Dans ce cas, c'est un juste retour des choses de la part du "despote éclairé".

Henri Désiré Landreau

13/08/2017 à 19h00

suppdebastille
aujourd'hui à 18h08

Il suffit de lire le paragraphe complet, ça prend 2 minutes montre en main et c'est très clair.

Il dit que le paysan africain cultive son champ de la même manière que son père, qui lui-même le cultivait comme son père.

En gros il explique que le paysan africain n'est pas dans l'histoire dans la mesure où il n'essaie pas de progresser mais reproduit les mêmes cycles depuis des millénaires.

En fait, ce discours n'était rien d'autre qu'une élucubration de bistrot rédigée avec un peu plus d'emphase.

suppdebastille

13/08/2017 à 19h01

Je connaissais tout cela mais je ne vois pas bien le rapport avec l'Histoire.

Raspou

13/08/2017 à 19h04

Je ne décerne pas des bons points de respectabilité, je note juste que le Rwanda est le premier pays africain à avoir réussi à trouver un système d'assurance-santé universel pour la masse des gens travaillant dans l'informel. Ailleurs, les systèmes se limitent au mieux aux fonctionnaires et aux employés des grosses boites privées, et tu as 70% de la population (au minimum) qui passe entre les mailles du filet. OK, le système coûte cher et est financé largement par l'aide internationale (pour 1/3? à vérifier), mais c'est un cas intéressant de profonde "modernisation" sociale.

Henri Désiré Landreau

13/08/2017 à 19h13

Ben dans l'historiographie, il y a la notion de rôle moteur joué par les peuples dans l'écriture de leur destin, le tout devant constituer une avancée constante, ce qui, en seul mot, s'appelle le progrès.

L'Africain de Guaino n'est pas dans l'histoire car il ne s'inquiète pas particulièrement de progresser. Il fait tout comme son père qui faisait tout comme son grand-père. Il n'est donc pas dans une dynamique inscrite dans l'histoire de recherche du progrès.

Mais encore une fois, n'hésite pas à lire le texte. C'est vraiment très clair, Guaino l'ayant écrit pour que ceux à qui il était destiné le comprennent, ce qui dans sa tête impliquait des formules très explicites.

Annyong

13/08/2017 à 23h08

Henri Désiré Landreau
aujourd'hui à 12h34

J'avais prévu de ne pas mettre les pieds sur ce fil, j'ai fait une entorse à mon propre règlement et j'en suis bien marri.

Je considère ton dernier message comme une attaque extrêmement violente et absolument injustifiée. Implicitement, tu m'as presque décrit comme un complice de génocide parce que j'avais le tort d'exprimer une opinion contraire à la tienne.

Pour te répondre poliment et sans glissement de sujet : j'entends par liberté d'expression la liberté de TOUS les individus de s'exprimer, en particulier des minorités.

Dans le cas rwandais que tu utilises malhabilement (de mon point de vue), nous sommes face à une situation où un nombre restreint d'individus avec des idées sanguinaires s'est emparé du la parole médiatique, sans partage, pour propager ses idées. Ils ont donc confisqué la liberté d'expression. Ce n'est pas par abus de celle-ci que le génocide a été perpétré mais parce que, justement, aucune parole contradictoire n'est venue en contrepoint.

Jean Luc Etourdi

14/08/2017 à 01h11

Annyong
13/08/2017 à 23h08

Tout à fait sceptique quant à cette démonstration. L'exemple américain prouve d'ailleurs que le free speech libère la parole de haine, au lieu de la rendre socialement honteuse, et loin de canaliser le phénomène ça a tendance à exacerber les conflits. En outre je vois pas bien quelle "parole contradictoire" pourrait enrayer une dynamique génocidaire : que le groupe B argumente face au groupe A en lui signifiant qu'il divague, que ses prétextes sont du flan (ce qu'il n'est absolument pas disposé à entendre) ? Il y a tout lieu de croire que ça se traduirait plutôt par des paroles belliqueuses proférées par le groupe B pour bien montrer qu'il se laissera pas faire, voire même qu'il est prêt à frapper en premier (ce qui en l'espèce alimenterait la propagande du groupe A). Bref je vois rien de spécialement apaisant ni même de positif dans le free speech.

Annyong

14/08/2017 à 01h55

Jean Luc Etourdi
aujourd'hui à 01h11

Le problème, à mon sens, c'est que si l'on fixe des limites à la liberté d'expression à chaque fois qu'un sujet est polémique ou susceptible d'engendrer des violences, on risque fort de ne jamais s'arrêter et de créer une situation dans laquelle certaines personnes voudront absolument revenir sans cesse sur ce sujet parce qu'il n'aura pas été tranché dans le sens qu'ils voudraient ; et ils feront volontairement des émules.

C'est la première fois de ma vie que j'écris cette phrase ou la prononce en dehors d'un cercle d'intimité restreint mais je n'ai vraiment pas envie d'être qualifié d'apologiste du IIIème Reich alors j'essaye d'être précautionneux (coucou HDL) : je suis juif. Non pratiquant. Ça ne me donne aucune forme de légitimité particulière ni ne m'en retire pour énoncer la chose suivante, mais enfin... Je suis contre la loi Gayssot.

Il a fallu longtemps pour que la parole se libère autour de ce qui s'est passé dans les camps de concentration nazis. Pour qu'on donne la parole et qu'on l'écoute. Une énorme envie de tourner la page et d'oublier. Mais il a fallu se pencher sur notre passé et le regarder malgré le dégoût qu'il pouvait nous inspirer.

Quant les négationnistes ont présenté leurs recherches, ils ont heurté bien des sensibilités et fait beaucoup de mal. Mais je préfère voir leurs écrits commentés, invalidés et ramenés à leur valeur véritable, celle de l'aberration et de l'abjection, plutôt que de les voir acquérir le prestige du Samizdat et qu'ils se passent, sous le manteau, comme des textes interdits par le pouvoir oppresseur et liberticide.

J'entends l'exemple américain que vous évoquez. Cependant, on ne sait pas quel serait le poids d'un groupe comme le KKK si les Etats-Unis leur retiraient le droit d'expression publique : disparaîtrait-il instantanément ? J'en serais ravi, mais je n'en suis pas certain. Je crois qu'il y a une attraction pour le sulfureux et l'interdit et que si le terreau est propice, l'idée se développera d'autant plus qu'elle sera vernissée par la censure.

 

Luis Caroll

14/08/2017 à 02h23

JLE, ça veut donc dire que n'importe quel speech appelant à la haine d'une catégorie spécifique de la population devrait être interdit?