Infos des cahiers


Classement en relief

classement en relief

Boutique

boutique

Sur le fil

Grâce à la réédition de "El Loco Enigmatico", @CKuchly nous parle de Bielsa, "énigme non résolue". Et c’est bien:… https://t.co/YuVHo2vzHx

RT @FourFourTwoFR: Grièvement blessé lors de l’Euro 72, beaucoup pensaient que Wilfried Van Moer était perdu pour le foot. Mais le milieu d…

RT @LucarneOpposee: La réalité du football féminin en Afrique, AmNord et AmSud, une rétro 1984 avec Fluminense, Socrates, Independiente, le…

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Encore un entraîneur émincé

"Nancy : c'est fini pour Hognon." (lequipe.fr)

Guy Roux manager

“ANG : ‘Vivement la VAR !’" (lequipe.fr)

Chaude Baysse

"Baysse à Bordeaux, ça brûle." (lequipe.fr)

Mikaelle Andro

"En Iran, la fille rebelle qui, déguisée en homme, est entrée dans un stade de foot." (lemonde.fr)
Feinte de corps réussie.

Huggies, le bon tuyau

"Le maillot 2018-2019 du PSG a fuité." (lequipe.fr)

Bifles

"Le président de la fédération de football russe se retire pour se défendre." (lemonde.fr)

Joël Queeniou

"Football : l’arbitrage en mode vidéo gaga." (lemonde.fr)

Lépine du pied

"Un inventeur brésilien porte plainte contre la FIFA." (lequipe.fr)

"Salut Rolando."

"Steve Mandanda : 'Je suis passé tout près du drame'." (lequipe.fr)

Ariane Robben

"Thomas Müller donne la victoire sur le fil au Bayern." (besoccer.com)

Le forum

Jeux d'Olympe

aujourd'hui à 03h32 - Run : Je viens de voir un petit reportage sur le merveilleux sport qu’est le Biathlon et le futur... >>


La Ligue des champions

aujourd'hui à 02h10 - PCarnehan : Pour en revenir à ce qui était dit plus haut, c'est vrai qu'il y a un côté anti-daté presque... >>


Les Princes de Louis II

aujourd'hui à 01h41 - Lucho Gonzealaise : Après Bosetti a aussi pour lui d'être un joueur atypique dans sa vision du foot. Etant lui-même... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 00h47 - Run : Les 10 premieres lignes de l’article de SI suffit a comprendre largement la dynamique. >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

aujourd'hui à 00h30 - Dehu Sex Machina : Benito Musso-levy >>


LdC : La Ligue des Cahiers

aujourd'hui à 00h23 - Redalert : Ah ouais tiens, merci aux 2 organisateurs et particulièrement ina pour la candidature rennaise qui... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 00h18 - gurney : Le problème ici c'est que personne ne remarque mes efforts. Comme Nicolas S, j'ai changé, et... >>


En Vert et contre tout

aujourd'hui à 00h13 - Redalert : Vous en êtes où niveau religion sur SaintÉ ? Parce que comme vous le révérez déjà comme Dieu... >>


Foot et politique

21/02/2018 à 23h33 - Tricky : Je ne me réclame de rien du tout, et je ne faisais que saluer l'effort stylistique de Coach (je... >>


Bréviaire

21/02/2018 à 22h43 - Pascal Amateur : Ou si on mixe, on a un historique : "Tennis : volée à Lyon". >>


Manette football club

21/02/2018 à 20h44 - forezjohn : Ben la date anniversaire n'est pas passée donc c'est toujours le cas.Cette année on pourra fêter... >>


L'empire d'essence

21/02/2018 à 20h43 - Run : Ah oui, son sponsor le plus important depuis plus de 20 ans...Il se dit que iQos s’affichera sur... >>


Scapulaire conditionné

21/02/2018 à 19h39 - McManaman : Marine, blancs, pitres : le Front National.Pyramide, c'est vraiment devenu trop facile. >>


Y a pas que le foot à Auteuil !

21/02/2018 à 18h40 - Le Meilleur est le Pires : Les années à s'entraîner à balancer sa raquette ont finalement payé pour Fognini, qui fort de... >>


"Descendre au chardon", le fil de l'ASNL

21/02/2018 à 17h31 - Gazier : Oups, Rousselot, c'est Jacques, pas Gégé. >>


Les stats, levant pire

21/02/2018 à 17h24 - Back-T-Oblak : 49ème but pour la Juve (but de Bernardeschi sur une passe de De Sciglio). Je pense que les... >>


Sondages idiots

21/02/2018 à 14h46 - Back-T-Oblak : Anti Gones (garantie sans aucun penalty pour Lyon) >>


Le fil éclectique

21/02/2018 à 14h37 - hnrh2 : Portnaouacaujourd'hui à 08h57 A Palaiseau, ils s'en fichent de Saclay. La N118 arrete tout.... >>


Foot et politique

Le fil politique est un fil du rasoir, alors évitons de s'y couper. Par ailleurs, n'oublions pas que son but est d'accélérer l'avènement du grand soir, un des ces quatre matins!

suppdebastille

13/08/2017 à 18h08

"Raspou aujourd'hui à 17h50 [...] elle est parfaitement "entrée dans l'histoire", pour reprendre cette phrase débile qui ne veut rien dire (comme si l'Afrique précoloniale était composée de sociétés anhistorique)." A ce sujet, en dehors de la polémique lancée suite au fameux discours de Dakar, je me suis toujours demandé ce que voulait dire Guaino par cette phrase? Il n'est pas idiot, il sait bien que l'histoire en Afrique n'a pas démarré avec l'arrivée des premiers européens.

Hierro sauve Plasil

13/08/2017 à 18h26

@suppdebastille Je pense que ça vient d'une élocution de Victor Hugo sur l'Afrique où il dit que la mission de l’Europe est de civiliser le continent d'en dessous.

Westham

13/08/2017 à 18h45

La population rwandaise couverte par l'assurance maladie c'est peu ou prou la même qui offre des plébiscites à Kagame? Dans ce cas, c'est un juste retour des choses de la part du "despote éclairé".

Henri Désiré Landreau

13/08/2017 à 19h00

suppdebastille aujourd'hui à 18h08 Il suffit de lire le paragraphe complet, ça prend 2 minutes montre en main et c'est très clair. Il dit que le paysan africain cultive son champ de la même manière que son père, qui lui-même le cultivait comme son père. En gros il explique que le paysan africain n'est pas dans l'histoire dans la mesure où il n'essaie pas de progresser mais reproduit les mêmes cycles depuis des millénaires. En fait, ce discours n'était rien d'autre qu'une élucubration de bistrot rédigée avec un peu plus d'emphase.

suppdebastille

13/08/2017 à 19h01

Je connaissais tout cela mais je ne vois pas bien le rapport avec l'Histoire.

Raspou

13/08/2017 à 19h04

Je ne décerne pas des bons points de respectabilité, je note juste que le Rwanda est le premier pays africain à avoir réussi à trouver un système d'assurance-santé universel pour la masse des gens travaillant dans l'informel. Ailleurs, les systèmes se limitent au mieux aux fonctionnaires et aux employés des grosses boites privées, et tu as 70% de la population (au minimum) qui passe entre les mailles du filet. OK, le système coûte cher et est financé largement par l'aide internationale (pour 1/3? à vérifier), mais c'est un cas intéressant de profonde "modernisation" sociale.

Henri Désiré Landreau

13/08/2017 à 19h13

Ben dans l'historiographie, il y a la notion de rôle moteur joué par les peuples dans l'écriture de leur destin, le tout devant constituer une avancée constante, ce qui, en seul mot, s'appelle le progrès. L'Africain de Guaino n'est pas dans l'histoire car il ne s'inquiète pas particulièrement de progresser. Il fait tout comme son père qui faisait tout comme son grand-père. Il n'est donc pas dans une dynamique inscrite dans l'histoire de recherche du progrès. Mais encore une fois, n'hésite pas à lire le texte. C'est vraiment très clair, Guaino l'ayant écrit pour que ceux à qui il était destiné le comprennent, ce qui dans sa tête impliquait des formules très explicites.

Annyong

13/08/2017 à 23h08

Henri Désiré Landreau aujourd'hui à 12h34 J'avais prévu de ne pas mettre les pieds sur ce fil, j'ai fait une entorse à mon propre règlement et j'en suis bien marri. Je considère ton dernier message comme une attaque extrêmement violente et absolument injustifiée. Implicitement, tu m'as presque décrit comme un complice de génocide parce que j'avais le tort d'exprimer une opinion contraire à la tienne. Pour te répondre poliment et sans glissement de sujet : j'entends par liberté d'expression la liberté de TOUS les individus de s'exprimer, en particulier des minorités. Dans le cas rwandais que tu utilises malhabilement (de mon point de vue), nous sommes face à une situation où un nombre restreint d'individus avec des idées sanguinaires s'est emparé du la parole médiatique, sans partage, pour propager ses idées. Ils ont donc confisqué la liberté d'expression. Ce n'est pas par abus de celle-ci que le génocide a été perpétré mais parce que, justement, aucune parole contradictoire n'est venue en contrepoint.

Jean Luc Etourdi

14/08/2017 à 01h11

Annyong 13/08/2017 à 23h08 Tout à fait sceptique quant à cette démonstration. L'exemple américain prouve d'ailleurs que le free speech libère la parole de haine, au lieu de la rendre socialement honteuse, et loin de canaliser le phénomène ça a tendance à exacerber les conflits. En outre je vois pas bien quelle "parole contradictoire" pourrait enrayer une dynamique génocidaire : que le groupe B argumente face au groupe A en lui signifiant qu'il divague, que ses prétextes sont du flan (ce qu'il n'est absolument pas disposé à entendre) ? Il y a tout lieu de croire que ça se traduirait plutôt par des paroles belliqueuses proférées par le groupe B pour bien montrer qu'il se laissera pas faire, voire même qu'il est prêt à frapper en premier (ce qui en l'espèce alimenterait la propagande du groupe A). Bref je vois rien de spécialement apaisant ni même de positif dans le free speech.

Annyong

14/08/2017 à 01h55

Jean Luc Etourdi aujourd'hui à 01h11 Le problème, à mon sens, c'est que si l'on fixe des limites à la liberté d'expression à chaque fois qu'un sujet est polémique ou susceptible d'engendrer des violences, on risque fort de ne jamais s'arrêter et de créer une situation dans laquelle certaines personnes voudront absolument revenir sans cesse sur ce sujet parce qu'il n'aura pas été tranché dans le sens qu'ils voudraient ; et ils feront volontairement des émules. C'est la première fois de ma vie que j'écris cette phrase ou la prononce en dehors d'un cercle d'intimité restreint mais je n'ai vraiment pas envie d'être qualifié d'apologiste du IIIème Reich alors j'essaye d'être précautionneux (coucou HDL) : je suis juif. Non pratiquant. Ça ne me donne aucune forme de légitimité particulière ni ne m'en retire pour énoncer la chose suivante, mais enfin... Je suis contre la loi Gayssot. Il a fallu longtemps pour que la parole se libère autour de ce qui s'est passé dans les camps de concentration nazis. Pour qu'on donne la parole et qu'on l'écoute. Une énorme envie de tourner la page et d'oublier. Mais il a fallu se pencher sur notre passé et le regarder malgré le dégoût qu'il pouvait nous inspirer. Quant les négationnistes ont présenté leurs recherches, ils ont heurté bien des sensibilités et fait beaucoup de mal. Mais je préfère voir leurs écrits commentés, invalidés et ramenés à leur valeur véritable, celle de l'aberration et de l'abjection, plutôt que de les voir acquérir le prestige du Samizdat et qu'ils se passent, sous le manteau, comme des textes interdits par le pouvoir oppresseur et liberticide. J'entends l'exemple américain que vous évoquez. Cependant, on ne sait pas quel serait le poids d'un groupe comme le KKK si les Etats-Unis leur retiraient le droit d'expression publique : disparaîtrait-il instantanément ? J'en serais ravi, mais je n'en suis pas certain. Je crois qu'il y a une attraction pour le sulfureux et l'interdit et que si le terreau est propice, l'idée se développera d'autant plus qu'elle sera vernissée par la censure.

 

Luis Caroll

14/08/2017 à 02h23

JLE, ça veut donc dire que n'importe quel speech appelant à la haine d'une catégorie spécifique de la population devrait être interdit?