Infos des cahiers


Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Sur le fil

Statut des footballeuses: un "contrat fédéral" fait-il d'elles des joueuses professionnelles? Explications:… https://t.co/3ofeFA7d0r

RT @byOMForum: 1ère partie du dossier sur Andre Villas-Boas, par @Benedettomf : Porto ou l'apogée de son dogmatisme. https://t.co/YyJw4wNPE…

RT @chroniquebleue: On se doutait que l’après Coupe du monde de l'@equipedefrance serait compliqué à négocier, et il l’a été. Pour l’instan…

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Alliance Arena

"Quand un arbitre assistant demande sa collègue en mariage." (lequipe.fr)

Prendre les shots les uns après les autres

"Hugo Lloris, le mister penalties de Tottenham." (lequipe.fr)

Milieu de tableau

"Rembrandt s'invite sur le ballon du Championnat des Pays-Bas." (lequipe.fr)

Trafic de coquines

“Football : la Colombie rattrapée par le mouvement ‘Me too’.” (ouest-france.fr)

Veuvage

"Pepe cherche à trouver la solution en solitaire." (lequipe.fr)

Sanction immédiate

"Drinkwater arrêté pour conduite en état d'ivresse." (lequipe.fr)

Majax Amsterdam

“Roland Romeyer : ‘Si on était des magiciens, ce serait mieux’." (lequipe.fr)
Roro, mage blanc ?

Parce que cette année on est zéro

“Rudi Garcia : ‘Vous n’arriverez pas à nous diviser’.” (sport24.lefigaro.fr)

Un deal remis

"Aulas : 'Le deal ne tient plus'." (lequipe.fr)

Crâneur contre crâneur

“Rothen porte plainte contre Evra !” (football.fr)

Le forum

Gerland à la détente

aujourd'hui à 13h28 - Jus de Nino : Il me semble qu'on a encore Marcal à gauche. Il devrait logiquement prendre la place de titulaire. >>


Festival de CAN

aujourd'hui à 13h25 - Jus de Nino : Exact. >>


Habitus baballe

aujourd'hui à 13h24 - Julow : (les fautes horribles de grammaire vous sont offertes par la Société des Grandes Gueules... >>


Toujours Bleus

aujourd'hui à 13h24 - djay-Guevara : Conclusion 24 équipes chez les hommes comme chez les femmes, c’est un format pourri. >>


Ventre mou's League

aujourd'hui à 13h08 - George Worst : ...Et c'est reparti. >>


Bréviaire

aujourd'hui à 13h05 - Save Our Sport : NourrissonnCM 2019 - La Suède change deux joueuses (lequipe.fr) >>


Santiago Bernabeu

aujourd'hui à 12h51 - Run : Ils ont pas l'air de trop s'en faire. Pogba, Neymar, Mbappe, ils feront un all-in. Mais ils... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 12h50 - Tricky : Je ne veux pas présager du caractère du type, mais je ne suis pas certain qu’à ce stade, être... >>


Les Cahiers du football : 1998-2018-…

aujourd'hui à 12h33 - dugamaniac : Tiens j'ai reçu le 3 aujourd'hui.Chouette. >>


Et PAF, dans la lucarne !

aujourd'hui à 12h27 - maDoudou Makhosa-Cisse : Z Nation, je retiens la crèche de Noël zombie dans mes plus grands moments de sériephile, et... >>


Aimons la Science

aujourd'hui à 12h26 - Utaka Souley : Lu sur un site d'informations scientifiques québécois : "Le président des créationnistes... >>


Sondages idiots

aujourd'hui à 12h19 - JauneLierre : La "période bleue" de Picasso pour évoquer la carrière internationale de Franck Jurietti. >>


Marinette et ses copines

aujourd'hui à 11h17 - Run : "Pour le championnat féminin americain, je me posais la question de savoir justement s'il pouvait... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 11h16 - Nos meilleures Sané : Bande de médisants.... pire que ça, colporteurs de fake news!!!!Les U17 R1 des girondins sont... >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 11h13 - Cush : Moins bien que Burning, ça laisse la possibilité d'être quand même très très bien. >>


In barry we trust

aujourd'hui à 10h38 - Westham : Tu en sais déjà beaucoup trop!Bienvendo! >>


L'empire d'essence

aujourd'hui à 10h38 - Roy compte tout et Alain paie rien : Avec des règlements techniques et sportifs aussi verrouillés, la course produite est forcément... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 09h36 - Nos meilleures Sané : Balthazar16/06/2019 à 21h13Bip-bip et le coyote. J'adore.------------------C'est exactement ça...... >>


Foot et politique

Le fil politique est un fil du rasoir, alors évitons de s'y couper. Par ailleurs, n'oublions pas que son but est d'accélérer l'avènement du grand soir, un des ces quatre matins!

Henri Désiré Landreau

12/10/2018 à 12h33

Alors un petit point sur la niche LR d'hier qui, comme prévu, suscite un bon coup de démago de Ruffin repris immédiatement par les médias (du point de vue médiatique, LFI est l'un des meilleurs partis, incontestablement).

Un sujet aussi technique que l'accompagnement des élèves handicapés et le statut des AESH ne peut évidemment pas être traité par une proposition de loi déposée à la va-vite par un député LR dans le cadre de la niche parlementaire. Il nécessite de modifier les lois de finances (2nde partie), des décrets, etc.

Par contre, le texte sur le don du sang, aussi déposé par les LR, a été voté car le texte était bien ficelé. Evidemment, on parle des AESH et pas du don du sang...

Mevatlav Ekraspeck

12/10/2018 à 12h52

Oui, j'ai vu cette colère de Ruffin, je me demandais de quoi il parlait.

Renseignements pris, on est en effet dans l'effet de manche et le théatre, le texte étant objectivement mal ficelé sur le financement bien sûr, mais aussi flou sur la formation, sur l'organisme de qui déprendraient réellement les auxiliaires, sur la durée de l'accompagnement, sur les modalités d'accueil forcément différentes entre la maternelle et le lycée.

En revanche, la volonté de pérenniser les AESH, de les installer dans un métier et de les sortir d'un statut précaire pour les transformer en acteurs à part entière et plus en simples assistants ou exécutants, là, d'accord, c'est important.

Enfin on va toujours retomber sur le problème de "pognon" que coûte cet encadrement...

OLpeth

12/10/2018 à 12h52

Traiter Ruffin de démago c'est méconnaître totalement le personnage (il met les pieds dans la vraie vie, lui).
T'as qu'à relire le post de Lucho. Je répète pour l'ISF ça légifère à la vitesse de la lumière et ça vote en masse (alors que les riches attendaient pas après cette loi pour se payer leur 3ème yachts), par contre payer correctement des gens qui font un travail essentiel "ça peut attendre la concertation dans un mois". Puis après cette concertation un rapport, puis une mission, puis un second rapport... Et pendant ce temps-là les gens qui font ce boulot crèvent la dalle.

Henri Désiré Landreau

12/10/2018 à 12h58

Tu mélanges vraiment tout (@Olpeth)... intéresse toi au travail législatif un peu...

L'ISF, ça relève d'une loi de finances, c'est effectivement "facile". Le texte de l'article de loi peut s'écrire en un après-midi dans un bureau à Bercy. Tout comme il a été facile de voter la baisse des cotisations salariales, la hausse de l'allocation adulte handicapé, du minimum vieillesse ou la suppression programmée de la taxe d'habitation.

Evidemment, sur un sujet comme les AESH qui, comme le souligne Mevatlav, revêt de nombreuses problématiques, il est nécessaire de prendre un peu de temps. Sauf si on veut faire de l'affichage, c'est sûr.

Milan de solitude

12/10/2018 à 13h05

Estimant qu'un député a peu de pouvoir, Ruffin voit dans son mandat à l'Assemblée nationale l'occasion de faire des coups médiatiques pour défendre ses positions. Mais seulement faire des coups médiatiques. Il le reconnaît lui-même.

Tonton Danijel

12/10/2018 à 13h37

Cela peut s'entendre, HDL, mais les Républicains, les Socialistes, qui ont eu le pouvoir récemment connaissent sûrement mieux que toi, moi, et même que Ruffin qui est un 'jeune' député le fonctionnement du pouvoir et de l'AN.

Or ils ont tous participé de concert (pour une fois) à l'élaboration d'un texte de loi, un travail ayant impliqué tout le monde... sauf les députés LREM qui n'ont pas voulu participer.

Cela veut dire quoi? Que les députés REM connaissent mieux le fonctionnement de l'AN que des députés républicains et socialistes qui pour certains y siègent depuis plusieurs mandatures? Que le travail des députés socialistes et répu avaient pour unique visée d'aboutir à une esclandre et à se plaindre? Ou que le groupe LREM est décidé à n'accepter aucun texte qui ne sorte pas de ses rangs?

OLpeth

12/10/2018 à 13h54

@HDL
C'est marrant, tous les textes de loi mal branlés viennent de l'opposition, quelle coïncidence ?

Et quand bien même le texte était mal fichu, ça s'amende non ? Ils sont où les amendements LREM ?

Arthur33

12/10/2018 à 14h12

OLpeth
aujourd'hui à 13h54
@HDL
C'est marrant, tous les textes de loi mal branlés viennent de l'opposition, quelle coïncidence ?



Fake news, une de plus. On a eu un amendement sur le verrou de Bercy qui a été refusé et qui a dit texto qu'un débat sur le sujet aurait lieu plus tard. A l'époque, l'opposition s'était outrée. Finalement, le débat a bien eu lieu il y a moins d'un mois, et le verrou de Bercy n'est plus que l'ombre de lui-même.

Et puis les projets/propositions de loi mal branlés c'est aussi arrivé pour le modem (changement de mode de garde alternée) et pour le gouvernement (plusieurs reports du projet PACTE depuis janvier, avis défavorable du conseil d'Etat sur certaines dispositions du projet de loi sur la confiance pour la vie politique donc retravaillé).

On a eu aussi l'opposition qui a réussi à forcer le report du projet de révision constitutionnelle..

Tricky

12/10/2018 à 16h25

Henri Désiré Landreau
aujourd'hui à 12h58
Evidemment, sur un sujet comme les AESH qui, comme le souligne Mevatlav, revêt de nombreuses problématiques, il est nécessaire de prendre un peu de temps. Sauf si on veut faire de l'affichage, c'est sûr.
---------------
Du coup, comme je ne connais pas bien le travail législatif, je veux bien que tu m'expliques.

Les Républicains proposent un texte. Il vaut ce qu'il vaut, il est présenté à la discussion en commission, toutes les familles de députés y travaillent, déposent en nombre pas insignifiant des amendements qui sont discutés, etc. C'est ce que, naïvement, j'imaginais être un processus quintessentiel du travail législatif.

Les députés LREM décident, comme un seul homme, d'une part de ne pas participer à ce travail, d'autre part de faire voter une motion de rejet préalable, ce qui signifie que le texte n'est même pas discuté en séance. Ce n'est pas un rejet de la proposition de loi, hein, c'est un refus même de sa possibilité.

Mais c'est la suite qui est intéressante : toute l'argumentation LREM (Blanquer, des députés dont j'oublie le nom tellement ils sont à la fois inopérants et interchangeables) consiste à dire : nous n'avons pas besoin de la loi (ben voyons), les instruments de politique publique sont largement suffisants (nous travaillons, nous, au gouvernement).

En attendant, les AESH de l'Isère sont en grève puisqu'on leur demande de faire trois heures supplémentaires pour le même salaire, ceux de la Côte d'Or n'ont rien touché en septembre ('Adressez-vous au service social de votre DSDEN', ce qui est tout de même assez caractéristique de leur position sociale perçue), ceux de Chauvigny ont vu diminuer leur nombre d'heures et le salaire attenant, les fameuses nouvelles embauches annoncées le sont pour 24 heures par semaine et 700 euros par mois (en partie non négligeable des reconversions d'emplois aidés). Et toujours pas de statut (ce qui était une avancée majeure la proposition de loi).

Le Bodmer qu'on voit danser

12/10/2018 à 16h27

Celle qui veut diminuer le nombre de députés ?

 

Tricky

12/10/2018 à 16h31

Arthur33
aujourd'hui à 14h12
Et puis les projets/propositions de loi mal branlés c'est aussi arrivé (...) pour le gouvernement (plusieurs reports du projet PACTE depuis janvier)
------------
Ce n'est tout de même pas comparable, excuse moi.

D'abord, parce que c'est effectivement un projet de loi.
D'autre part, parce que c'est un projet de loi hypertrophié qui a servi a multiplier les cavaliers législatifs (nouveau monde, hein).
Ensuite, parce que la partie privatisation qu'on a voulu absolument mettre dedans n'était pas prête.
Enfin parce que Benalla.

Mais surtout, on ne peut pas reprocher aux députés non LREM d'avoir refusé de travailler dessus (en dépit des conditions de verrouillage qu'on connait), ce qui est exactement ce qu'on reproche aux LREM dans le cas présent.

Et que je sache, un report, ce n'est pas une motion de rejet préalable.