Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Infos des cahiers


Sur le fil

RT @supersublarevue: Retour en arrière avec une interview des @cahiersdufoot dans le numéro 2 de @sofoot ! 18 ans plus tard, la passion res…

RT @Horsjeu: Radio Horsjeu #05 est dispo sur toutes les bonnes plateformes de podcasteries ! (et arrive sur Youtube demain, si tout se pass…

Il reste 36 heures pour que quelques-unes de ces merveilles soient sous votre sapin le 24. https://t.co/SU71MbIPyx https://t.co/R7SZG9dTtN

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Happy Neuer

Neuer : 'Finir l'année sur une bonne note'." (lequipe.fr)
Et en avant la Munich !

Malcolm Leaks

"Quand Malcolm enfile le maillot de l'OM." (lequipe.fr)

Emile Louis-II

"Les ‘combines’ de Monaco pour attirer les joueurs mineurs." (lequipe.fr)

Je crois keupon

"Laurent Blanc n'a esquivé aucun sujet. Même ceux qui fâchent..." (lequipe.fr)

Michel derche accueillant

"C'est devenu Montpellier Eros." (France Football)

L'arbitre qui poursuit un QSG

"Pierre Ménès dénonce une ‘sodomie arbitrale’ contre Paris en Europe !" (butfootballclub.fr)

Pierre Ménès, France

"Une seule lettre les sépare mais l'excellence les rassemble." (lequipe.fr)

Scénario idéal

"Valbuena: 'L'histoire de la sextape m'a endurci'." (sudinfo.be)

Paris brûle-t-elle?

"Hilton fait de la résistance." (lequipe.fr)

Nabil Fakir

"Lucas Tousart : ‘Nous sommes toujours dans les clous’." (onzemondial.com)

Le forum

Paris est magique

aujourd'hui à 18h34 - balashov22 : Sur le match d'hier (et la réception de Liverpool aussi, de mémoire), celui qui m'a impressionné... >>


Toujours Bleus

aujourd'hui à 18h33 - Madar Kvador : Ok, vu. Mais le site est tellement bien fait qu'en tapant "ballon" dans la barre de recherche, tu... >>


CdF Omnisport

aujourd'hui à 18h32 - losc in translation : Oui, c'est loin d'être le déshonneur, mais sûrement un peu frustrant pour les Bleus. Prochaines... >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 18h29 - beltramaxi : Depuis le fameux communiqué les journalistes de kiplé sont ignorés en conf' ? >>


Foot et politique

aujourd'hui à 18h26 - Josip R.O.G. : Désolé de vous déranger mais les commerçants de chez moi commencent à fliper les camions de... >>


La L1, saison 2018/2019

aujourd'hui à 18h19 - Pascal Amateur : De Gaulle est parti en disant : « Pas de D1, pas de D1 ». >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 18h15 - Milan de solitude : Vous prenez quatre points contre City et deux contre Hoffenheim. Je ne sais pas quoi vous souhaiter... >>


O TéFéCé

aujourd'hui à 18h11 - betomar : Rectification: l'amélioration des résultats n'a rien à voir avec ce qui se passe sur le terrain.... >>


Bréviaire

aujourd'hui à 17h25 - De Gaulle Volant : Gogoléador"OM : Les « gogols » qui osent le critiquer, Germain s’en fout !" (foot01.com) >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 16h59 - Lucho Gonzealaise : Les 17M libérés par Valenciunas, ils sont largement suffisants pour signer un Cousins ou un... >>


La Ligue des champions

aujourd'hui à 16h13 - Matu-Verratti-Vieira-Touré-Clément-Cearà : Oui, il y a beaucoup d'effets de bord qui sont difficiles a controler. Le meilleur moyen d'estimer... >>


Coupe de France

aujourd'hui à 14h25 - L oeil était dans la tombe : Pour être précis, ce sont même les 5 dernières réceptions de Nice en coupe de France qui se... >>


L'empire d'essence

aujourd'hui à 14h07 - La Metz Est Dite : Autosport annonce un deal entre Seb Loeb et Huyndai pour 2019. Probablement un programme mixte... >>


En rouge et noir !

aujourd'hui à 13h51 - Glassmann : Brest est donc bien l'anti-Guingamp. >>


Premier League et foot anglais

aujourd'hui à 12h45 - Lyon n'aime Messi : Mais ils sont tous derrière les gros poissons pour le moment (sauf Maxwel Cornet). >>


L'Atelier du Diaporama

aujourd'hui à 09h24 - Rhônealpinho : Merci Julow, j'avais pas vu ton post >>


Habitus baballe

aujourd'hui à 09h02 - liquido : Merci Pascal. J'ai entendu parler du bouquin mais je ne l'ai pas lu. >>


Le fil prono

aujourd'hui à 08h58 - Westham : Coach_mimi c'est bien le type qui est connecté H24 sur le forum? Il voudrait pas non plus que je... >>


Foot et politique

Le fil politique est un fil du rasoir, alors évitons de s'y couper. Par ailleurs, n'oublions pas que son but est d'accélérer l'avènement du grand soir, un des ces quatre matins!

Henri Désiré Landreau

12/10/2018 à 12h33

Alors un petit point sur la niche LR d'hier qui, comme prévu, suscite un bon coup de démago de Ruffin repris immédiatement par les médias (du point de vue médiatique, LFI est l'un des meilleurs partis, incontestablement).

Un sujet aussi technique que l'accompagnement des élèves handicapés et le statut des AESH ne peut évidemment pas être traité par une proposition de loi déposée à la va-vite par un député LR dans le cadre de la niche parlementaire. Il nécessite de modifier les lois de finances (2nde partie), des décrets, etc.

Par contre, le texte sur le don du sang, aussi déposé par les LR, a été voté car le texte était bien ficelé. Evidemment, on parle des AESH et pas du don du sang...

Mevatlav Ekraspeck

12/10/2018 à 12h52

Oui, j'ai vu cette colère de Ruffin, je me demandais de quoi il parlait.

Renseignements pris, on est en effet dans l'effet de manche et le théatre, le texte étant objectivement mal ficelé sur le financement bien sûr, mais aussi flou sur la formation, sur l'organisme de qui déprendraient réellement les auxiliaires, sur la durée de l'accompagnement, sur les modalités d'accueil forcément différentes entre la maternelle et le lycée.

En revanche, la volonté de pérenniser les AESH, de les installer dans un métier et de les sortir d'un statut précaire pour les transformer en acteurs à part entière et plus en simples assistants ou exécutants, là, d'accord, c'est important.

Enfin on va toujours retomber sur le problème de "pognon" que coûte cet encadrement...

OLpeth

12/10/2018 à 12h52

Traiter Ruffin de démago c'est méconnaître totalement le personnage (il met les pieds dans la vraie vie, lui).
T'as qu'à relire le post de Lucho. Je répète pour l'ISF ça légifère à la vitesse de la lumière et ça vote en masse (alors que les riches attendaient pas après cette loi pour se payer leur 3ème yachts), par contre payer correctement des gens qui font un travail essentiel "ça peut attendre la concertation dans un mois". Puis après cette concertation un rapport, puis une mission, puis un second rapport... Et pendant ce temps-là les gens qui font ce boulot crèvent la dalle.

Henri Désiré Landreau

12/10/2018 à 12h58

Tu mélanges vraiment tout (@Olpeth)... intéresse toi au travail législatif un peu...

L'ISF, ça relève d'une loi de finances, c'est effectivement "facile". Le texte de l'article de loi peut s'écrire en un après-midi dans un bureau à Bercy. Tout comme il a été facile de voter la baisse des cotisations salariales, la hausse de l'allocation adulte handicapé, du minimum vieillesse ou la suppression programmée de la taxe d'habitation.

Evidemment, sur un sujet comme les AESH qui, comme le souligne Mevatlav, revêt de nombreuses problématiques, il est nécessaire de prendre un peu de temps. Sauf si on veut faire de l'affichage, c'est sûr.

Milan de solitude

12/10/2018 à 13h05

Estimant qu'un député a peu de pouvoir, Ruffin voit dans son mandat à l'Assemblée nationale l'occasion de faire des coups médiatiques pour défendre ses positions. Mais seulement faire des coups médiatiques. Il le reconnaît lui-même.

Tonton Danijel

12/10/2018 à 13h37

Cela peut s'entendre, HDL, mais les Républicains, les Socialistes, qui ont eu le pouvoir récemment connaissent sûrement mieux que toi, moi, et même que Ruffin qui est un 'jeune' député le fonctionnement du pouvoir et de l'AN.

Or ils ont tous participé de concert (pour une fois) à l'élaboration d'un texte de loi, un travail ayant impliqué tout le monde... sauf les députés LREM qui n'ont pas voulu participer.

Cela veut dire quoi? Que les députés REM connaissent mieux le fonctionnement de l'AN que des députés républicains et socialistes qui pour certains y siègent depuis plusieurs mandatures? Que le travail des députés socialistes et répu avaient pour unique visée d'aboutir à une esclandre et à se plaindre? Ou que le groupe LREM est décidé à n'accepter aucun texte qui ne sorte pas de ses rangs?

OLpeth

12/10/2018 à 13h54

@HDL
C'est marrant, tous les textes de loi mal branlés viennent de l'opposition, quelle coïncidence ?

Et quand bien même le texte était mal fichu, ça s'amende non ? Ils sont où les amendements LREM ?

Arthur33

12/10/2018 à 14h12

OLpeth
aujourd'hui à 13h54
@HDL
C'est marrant, tous les textes de loi mal branlés viennent de l'opposition, quelle coïncidence ?



Fake news, une de plus. On a eu un amendement sur le verrou de Bercy qui a été refusé et qui a dit texto qu'un débat sur le sujet aurait lieu plus tard. A l'époque, l'opposition s'était outrée. Finalement, le débat a bien eu lieu il y a moins d'un mois, et le verrou de Bercy n'est plus que l'ombre de lui-même.

Et puis les projets/propositions de loi mal branlés c'est aussi arrivé pour le modem (changement de mode de garde alternée) et pour le gouvernement (plusieurs reports du projet PACTE depuis janvier, avis défavorable du conseil d'Etat sur certaines dispositions du projet de loi sur la confiance pour la vie politique donc retravaillé).

On a eu aussi l'opposition qui a réussi à forcer le report du projet de révision constitutionnelle..

Tricky

12/10/2018 à 16h25

Henri Désiré Landreau
aujourd'hui à 12h58
Evidemment, sur un sujet comme les AESH qui, comme le souligne Mevatlav, revêt de nombreuses problématiques, il est nécessaire de prendre un peu de temps. Sauf si on veut faire de l'affichage, c'est sûr.
---------------
Du coup, comme je ne connais pas bien le travail législatif, je veux bien que tu m'expliques.

Les Républicains proposent un texte. Il vaut ce qu'il vaut, il est présenté à la discussion en commission, toutes les familles de députés y travaillent, déposent en nombre pas insignifiant des amendements qui sont discutés, etc. C'est ce que, naïvement, j'imaginais être un processus quintessentiel du travail législatif.

Les députés LREM décident, comme un seul homme, d'une part de ne pas participer à ce travail, d'autre part de faire voter une motion de rejet préalable, ce qui signifie que le texte n'est même pas discuté en séance. Ce n'est pas un rejet de la proposition de loi, hein, c'est un refus même de sa possibilité.

Mais c'est la suite qui est intéressante : toute l'argumentation LREM (Blanquer, des députés dont j'oublie le nom tellement ils sont à la fois inopérants et interchangeables) consiste à dire : nous n'avons pas besoin de la loi (ben voyons), les instruments de politique publique sont largement suffisants (nous travaillons, nous, au gouvernement).

En attendant, les AESH de l'Isère sont en grève puisqu'on leur demande de faire trois heures supplémentaires pour le même salaire, ceux de la Côte d'Or n'ont rien touché en septembre ('Adressez-vous au service social de votre DSDEN', ce qui est tout de même assez caractéristique de leur position sociale perçue), ceux de Chauvigny ont vu diminuer leur nombre d'heures et le salaire attenant, les fameuses nouvelles embauches annoncées le sont pour 24 heures par semaine et 700 euros par mois (en partie non négligeable des reconversions d'emplois aidés). Et toujours pas de statut (ce qui était une avancée majeure la proposition de loi).

Le Bodmer qu'on voit danser

12/10/2018 à 16h27

Celle qui veut diminuer le nombre de députés ?

 

Tricky

12/10/2018 à 16h31

Arthur33
aujourd'hui à 14h12
Et puis les projets/propositions de loi mal branlés c'est aussi arrivé (...) pour le gouvernement (plusieurs reports du projet PACTE depuis janvier)
------------
Ce n'est tout de même pas comparable, excuse moi.

D'abord, parce que c'est effectivement un projet de loi.
D'autre part, parce que c'est un projet de loi hypertrophié qui a servi a multiplier les cavaliers législatifs (nouveau monde, hein).
Ensuite, parce que la partie privatisation qu'on a voulu absolument mettre dedans n'était pas prête.
Enfin parce que Benalla.

Mais surtout, on ne peut pas reprocher aux députés non LREM d'avoir refusé de travailler dessus (en dépit des conditions de verrouillage qu'on connait), ce qui est exactement ce qu'on reproche aux LREM dans le cas présent.

Et que je sache, un report, ce n'est pas une motion de rejet préalable.