Infos des cahiers


Classement en relief

classement en relief

Boutique

boutique

Sur le fil

Euh, c’est surtout l’enquête de @ThibautSchepman dans So Foot qui a tout déclenché, hein… https://t.co/juzy3tNkU5

RT @VuduBancPodcast: NOUVEAU #LDC #Chelsea #Barça #Sevilla #ManUnited #CHEBAR #SEVMUN 📻🎙️⚽️ Saison 3, Episode 26 : Chelsea-Barcelone et FC…

RT @CKuchly: J'ai enfilé mes habits de testeur chez Que Choisir? pour faire cette étude hautement scientifique. https://t.co/tF6CN6nYHX

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Encore un entraîneur émincé

"Nancy : c'est fini pour Hognon." (lequipe.fr)

Guy Roux manager

“ANG : ‘Vivement la VAR !’" (lequipe.fr)

Chaude Baysse

"Baysse à Bordeaux, ça brûle." (lequipe.fr)

Mikaelle Andro

"En Iran, la fille rebelle qui, déguisée en homme, est entrée dans un stade de foot." (lemonde.fr)
Feinte de corps réussie.

Huggies, le bon tuyau

"Le maillot 2018-2019 du PSG a fuité." (lequipe.fr)

Bifles

"Le président de la fédération de football russe se retire pour se défendre." (lemonde.fr)

Joël Queeniou

"Football : l’arbitrage en mode vidéo gaga." (lemonde.fr)

Lépine du pied

"Un inventeur brésilien porte plainte contre la FIFA." (lequipe.fr)

"Salut Rolando."

"Steve Mandanda : 'Je suis passé tout près du drame'." (lequipe.fr)

Ariane Robben

"Thomas Müller donne la victoire sur le fil au Bayern." (besoccer.com)

Le forum

Dans le haut du panier

aujourd'hui à 07h05 - Tricky : (comme ça, là, au débotté, je peux t'en citer trois aux US où ça n'existe pas le moins du... >>


Jeux d'Olympe

aujourd'hui à 07h03 - Tricky : Runaujourd'hui à 03h24Double en ski cross et le Canada bat son record de medailles de Vancouver.... >>


En Vert et contre tout

aujourd'hui à 06h52 - Jus de Nino : Fils d’un aide comptable. Voilà c’est ça son drame, si son père avait réussi son DESCF, il... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 06h15 - Jus de Nino : gurney22/02/2018 à 23h32___Gurney, tu oublies une partie importante de mon message qui est qu’on... >>


Le Palet des Glaces

aujourd'hui à 01h29 - Run : ‘Après, ils ont pas trop de bons joueurs en NHL’Voila. En gros, on retrouve le niveau des... >>


Aux Niçois qui manigancent

aujourd'hui à 00h50 - Gouffran direct : On va se faire un plaisir de vous accueillir. >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 00h42 - Mevatlav Ekraspeck : J'allais mettre entre parenthèses "ou l'achever", mais j'ai pas osé... >>


Ligue Europe, la coupe de l'UEFA

aujourd'hui à 00h38 - Run : Printemps 2010, dernier printemps ou 2 clubs francais se sont qualifies pour les 1/8eme de finale... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 00h33 - Tricky : Henri Désiré Landreau22/02/2018 à 22h31----------Tu as évidemment raison.J'étais juste surpris... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 00h00 - Run : Donc, pas de plaisir et vous savez pas simuler... >>


Observatoire de la violence dans le football

22/02/2018 à 23h18 - ORRG : Je ne doute pas une seule seconde de la motivation des hools russes.Mais pour avoir déjà fait le... >>


Bréviaire

22/02/2018 à 23h09 - Pascal Amateur : Corne rentrant "Un gardien écossais blessé par une vache." (sofoot.fr) >>


Observatoire du journalisme sportif

22/02/2018 à 22h28 - PCarnehan : Sur Bein, le son des commentaires de Braga-OM est un bien bel hommage aux retransmissions de foot... >>


L'empire d'essence

22/02/2018 à 22h25 - Run : (Bottas portait des lunettes avec camera, c’est carrement la vision du pilote qu’on voit) >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

22/02/2018 à 22h08 - Lucho Gonzealaise : Delfim beau garçon >>


Etoiles et toiles

22/02/2018 à 21h16 - Tonton Danijel : Toto le Zéroaujourd'hui à 16h42(le 3e film de la série Airport, juste avant le très médiocre... >>


LdC : La Ligue des Cahiers

22/02/2018 à 20h29 - A la gloire de Coco Michel : Attends un peu avant de lancer un truc sur Vieux Pré, on vient de lui retirer ses bandages. >>


Conf de rédac'

22/02/2018 à 20h25 - Back-T-Oblak : Luis Carollaujourd'hui à... >>


CdF Omnisport

Le fil multiprise pour les disciplines orphelines...

Le Meilleur est le Pires

31/12/2017 à 20h58

Faut regarder le top 10 d'Eurosport.fr qui est plus équilibré (par contre attention c'est Fourcade le #1).

Label Deschamps

01/01/2018 à 11h46

L'athlé féminin français rame en ce moment effectivement. Enfin, ce n'est pas tout à fait exact, il rame de longue date mais il n'y a même plus les quelques individualités brillantes pour masquer la faiblesse globale.
Secteur par secteur :
sprint :
Le désert, il a fallu que Carole Zahi prenne la nationalité française pour avoir une sprinteuse en 11"20, Stella Akakpo et Ayodele Ikuesan peinent à retrouver leur meilleur niveau, sans même parler de l'améliorer, et il n'y a pas de densité, les arrêts successifs d'Arron, Hurtis et Soumare ont laissé un grand vide. On est contents de voir un 4x100 en moins de 43" alors qu'il y a quinze ans on courait 41"8 aux mondiaux de Paris.
Personne en moins de 23" sur 200, des juniors et des cadettes intéressantes mais des juniors en 23"50 qui font des seniors en 23"20 j'en ai vu passer pas mal.
Sur 400 Guei en demi-teinte (changement d'entraineur et de stratégie de course, peu concluants pour le moment, on verra cette année si c'est digéré), Gayot a arrêté, Guyon Firmin à la ramasse. Sananes est peut-être la plus prometteuse mais n'a pas passé de cap, la cadette prodige Carti a disparu des radars.
Sur 800 annus horribilis, les deux meilleures françaises Lamotte et Fedronic HS toute la saison, on a bricolé alors que c'était une des rares disciplines qui allaient bien.
Sur 1500 la densité s'améliore un peu mais aucune élite, la meilleure française est en 4"10 et même en Europe tu n'es pas invitée à ce niveau chronométrique.
Sur demi-fond long pas top non plus, la meilleure française de ces dernières années, Calvin a fait une pause maternité, des espoirs pas mauvaises mais pas vraiment compétitives non plus, Liv Westphal, Maeva Danois, la triathlète Cassandre Beaugrand (beau talent mais pas focalisée sur l'athlé).
En sauts c'est le désert ou pas loin, la relève arrive en longueur (Arneton, très gros talent, Sow) et peut-être au triple, par contre la hauteur reste très faible et la perche pas tellement mieux, le niveau a progressé partout sauf en France depuis dix ans.
Les lancers sont paradoxalement devenus le principal pourvoyeur de médailles récemment alors que c'est le parent pauvre historique, mais là encore c'est davantage quelques individualités qu'une progression globale, et plusieurs espoirs marquent le pas ou prennent du recul (Pousse au disque, Andraud au javelot, Sedykh au marteau).
Belle densité à l'heptathlon, pas mal de jeunes intéressantes mais elles sont à plusieurs centaines de points du haut niveau international, et la meilleure française, Antoinette Nana Djimou a baissé en sauts et ne parvient pas à compenser par ailleurs bien que ce soit la meilleure lanceuse parmi les combinardes.
Peu ont de bonnes conditions d'entrainement ou de sponsors, les revenus sont modestes et tributaires des résultats, bref c'est plus du bricolage de passionnées qu'une réelle organisation pensée pour valoriser le premier sport olympique. Dans l'athlé français si tu n'es pas médaillé tu galères, en gros.

Easy Sider

03/01/2018 à 10h45

Merci Label pour ce panorama très complet. Si tu as deux minutes, y aurait moyen de faire la même sur l'athlé français masculin?

Je suivais beaucoup il y a quelques années et puis maintenant j'ai moins le temps...et je ne sais pas bien où chercher pour avoir quelque chose de pertinent!

pelecanos

03/01/2018 à 12h44

Label Deschamps
01/01/2018 à 11h46
... Gayot a arrêté, Guyon Firmin à la ramasse... la cadette prodige Carti a disparu des radars...

??
Gayot a vraiment arrêté ?? Tu connais la raison ?
Pour Carti, vu les chronos sur 400 qu'elle enchaînait en minime (moins de 55" de mémoire), on pouvait raisonnablement supputer une surcharge d'entraînement, trop et trop tôt pour cette discipline. C'est vrai qu'elle regardait dans les yeux les jamaïcaines aux CARIFTA, puis a fait des podiums avec l'EDF en cadettes. 2 années blanches 2016 et 2017, je ne sais pas si c'est suite à grosse blessure ou saturation physique ou psychologique.
Quant à Lénora Guion Firmin, la transition entre université US (période où elle a cartonné en 4x4 avec l'EDF) et retour en France (via une année dans un groupe pro en Floride, puis avec Ontanon mais sans lendemain) a été compliqué. On touche peut-être là le problème du suivi fédéral des meilleurs espoirs sur lequel la nouvelle DTN veut insister.

suppdebastille

03/01/2018 à 12h50

L'athlé féminin en France n'est il pas victime du succès des sports collectifs ? Ca parait peut être plus fun, moins dur que l'athlé en termes de boulot. C'est juste une supposition de ma part.

La Metz Est Dite

03/01/2018 à 13h06

Yep Marie Gayot prend sa retraite sportive et elle a déjà un job dans la stratégie digitale en rapport avc ses études il me semble. Elle l'a annoncé sur les réseaux sociaux le 22/12.

Merci Label pour cet état des lieux qui me laisse sur le cul. Il est bien loin ce 4x400m aux Europe de 2014...

Connais tu les raisons précises de ce "trou"? L'athlétisme reste un sport qui connaît pas mal de diffusion à la télé entre les Jeux, les chpts du monde et d'Europe donc avc une visibilité loin d'être médiocre. Ça m'étonne fortement que la fédé n'arrive pas à au moins stabiliser un niveau de performance.

J'ai une petite ébauche d'explication qui est certainement loin du compte. Vous me corrigerez si je me trompe.

Ces dernières années, nombre de disciplines connaissent une exposition plus importante comme le triathlon ou le trail. Est ce que ces disciplines ne viennent pas "piquer" des jeunes (ou moins jeunes) prometteurs à l'athlé ? Tu as évoqué Cassandre Beaugrand, mais je pense également à Vincent Luis pour le tri et à de nombreux traileurs qui s'orientent vers le trail de plus en plus tôt.

Label Deschamps

03/01/2018 à 21h30

La raison de ce recul n'est pas très claire à mon sens, l'accompagnement de l'élite et le niveau global sont des sujets différents. Ce dernier n'est d'ailleurs pas véritablement en recul hormis sur quelques disciplines sinistrées, si l'on regarde la 20ème française au fil des années globalement on est un peu mieux en courses, assez stable en sauts sauf le triple qui est relativement récent donc progresse et en légère baisse en lancers mais pas de façon spectaculaire.
La concurrence des autres sports joue effectivement, un certain nombre de lanceurs potentiels trouvent plus convivial de devenir pivot ou 2ème ligne, le fond long sur piste a perdu pas mal d'adeptes par rapport à la route et aux trails, bref il y a des explications sur certaines épreuves.
La France n'a toujours pas une grande culture des lancers, mais l'amélioration (si si !) de la lutte anti-dopage a fait remonter nos représentants dans la hiérarchie, il arrive maintenant d'être sur les podiums avec des performances qui ne permettaient pas d'entrer en finale voici 20 ou 30 ans, les records du monde paraissent quasiment inatteignables hormis le plus récent marteau féminin, le seul qui ait bougé dernièrement.
Les épreuves techniques restent une valeur sûre, toujours une grande école de haies, petit creux chez les filles mais deux ou trois nanas talentueuses arrivent, Laura Valette qui progresse gentiment et Cyrena Samba-Mayela, grand talent en devenir.

L'élite féminine est effectivement réduite mais le socle n'a jamais été très large, j'ai des souvenirs d'années sans aucune finaliste au plan mondial. De grandes championnes comme Pérec bien sûr, Barber, Arron ont été un peu l'arbre qui masquait la forêt, d'autant qu'elles participaient à plusieurs épreuves dont les relais, mais au mieux il y a eu à peine une dizaine d'athlètes de niveau mondial (pour qui une finale mondiale/olympique est raisonnable et une médaille pas utopique). Il y a quelques efforts d'accompagnement, une ligue professionnelle, un circuit de meetings nationaux de bon niveau mais en gros à l'heure qu'il est, Lavillenie vit très bien de l'athlé, Vicaut, Lemaitre, Mayer, Diniz, Bosse doivent vivre confortablement, les autres médaillés potentiels (Robert-Michon, Mekhissi, Compaore, Tamgho) en vivent sans plus et le reste de l'EdF vivote et ne peut s'y consacrer pleinement, au mieux ils sont douaniers ou gendarmes et détachés (Kowal, Duarte), au pire ils font un mi-temps à côté et s'entrainent quand leur club a un créneau au stade ou à la salle.

Koller et Thil

03/01/2018 à 22h16

Le trail ne draine personne de l'athlé, je ne connais aucun traileur qui ait de références sérieuses sur pistes. Ou alors d'anciens pistards qui ont déjà plafonné et se reconvertissent sur le "tard" sur route et sur trail.

De toute façon aucun jeune de 15-20 ans ne s'oriente sur le trail. Ça vient plus tard. Contrairement au triathlon.

Et de toute façon bis, le niveau du fond français est abyssal, bien pire que sur piste.

Label Deschamps

03/01/2018 à 23h11

Le 10 000 sur piste a quasiment disparu en France, la dixième française est en 42' alors qu'il y a un quart de siècle c'était plutôt 36. La course sur route a pris le pas sur la piste au-delà du 5000, et le trail prélève des adeptes à la route, effectivement il n'y a pas tellement de transfuges mais c'est surtout parce que plus personne ne court de 10 000 ou presque, les quelques endroits où ça se fait encore comme St-Maur peinent à monter une course.

Au marathon il y a un effort fédéral mais l'Afrique de l'est écrase tellement la discipline qu'il est difficile de stimuler du monde, là encore se consacrer au marathon quand il est possible d'en faire deux par an de haut niveau n'est ni très porteur ni très valorisé, d'un point de vue train de vie il est plus rentable d'aligner des courses sans intérêt en étant à 90% que de se focaliser sur une ou deux courses très relevées, il n'y a que Christelle Daunay qui ait fait ça ces dernières années.

Label Deschamps

04/01/2018 à 00h02

Sinon côté messieurs :
sprint : Vicaut est vraiment fort (deux fois égalé le record d'Europe en 9"86) mais fragile, voilà deux saisons de suite gâchées par les blessures. Il a aussi un problème d'approche des grands événements, un peu passé à côté en 2015-2016. Lemaitre a aussi eu quelques pépins physiques mais reste malgré tout un très bon spécialiste du 200 capable d'exploits ponctuels, sur 100 par contre il ne fait plus partie de l'élite. Derrière quelques coureurs corrects pour faire un relais honnête (Dutamby, John, Biron) mais il y a quand même un gros écart entre ces deux-là et les autres.
Sur 400 ça stagne un peu, Anne qui venait pas mal en 2016 a baissé en 2017, Venel est plus près de la fin que du début, Jordier connait une transition jeunes-seniors pas évidente, il a progressé vite après des débuts tardifs mais marque un peu le pas. Des coureurs en 45"5-46 mais personne en moins de 45 en vue pour le moment, ce qui est la barrière pour l'élite européenne (mondiale c'est plutôt 44). Peut-être des jeunes comme Vaillant (aussi hurdler) ou Prévot mais à voir.
Au 800 Bosse a ramassé la mise une année où le niveau était abordable, c'est un beau leader. Derrière un ou deux jeunes intéressants qui parviendront peut-être sous les 1'45 pour le titiller un peu, pour le moment la loco n'a pas de wagons.
Au-delà c'est faiblard, sur 1500 pas mal de monde autour de 3'40 mais quand on voit que ce sont les steepleurs Mekhissi et Kowal qui restent les meilleurs c'est quand même que la discipline rame un peu, les chronos de Baala sont là pour assez longtemps je pense.
5000-10000 c'est pas jojo non plus, au plan européen des Chahdi et Carvalho sont compétitifs, au plan mondial plus personne n'existe depuis longtemps hors Afrique de l'est, même les kenyans naturalisés à tour de bras par la Turquie prennent un demi-tour.
Les haies restent un point fort même si les blessures sérieuses de Martinot-Lagarde et Belocian ont gâché la saison sur 110, au 400 des jeunes intéressants, Vaillant déjà cité, Coroller et Happio qui devraient descendre assez vite autour de 49" voire un peu en dessous. Le steeple pas mal non plus avec les deux meilleurs européens, Mekhissi et Kowal.

Pour les sauts c'est contrasté.
La perche reste très forte malgré une saison en demi-teinte de Lavillenie, il y a du monde derrière, Menaldo, Chapelle, Valentin Lavillenie, Boirie, Joseph, bref des gars entre 5m80 et 5m60 et d'autres derrière capables de les faire, Denecker et d'autres. Encore un champion du monde cadets, la perche ça va.
Le triple est un peu décevant avec des têtes d'affiche qui ont eu pas mal de pépins physiques, c'est une discipline très éprouvante où il est compliqué de durer. Tamgho enchaîne les galères depuis 3-4 ans avec des retours impressionnants mais trop brefs et de plus en plus compliqués, Compaore va un peu moins vite et doit se ménager aussi, Rapinier a du mal à retrouver la forme qui l'avait amené près des 17m50. Ceci dit la relève est là, Raffin et Lamou sont déjà forts et seront vite très forts. Grosse densité là aussi.
La longueur c'est moins réjouissant, un peu de renouvellement quand même avec Maiau et Bertrand à 8m, par contre les vieux Gomis et Sdiri qui tiennent la baraque depuis longtemps accusent un peu l'usure des ans.
La hauteur c'est assez inquiétant, Hanany est en fin de carrière et personne de compétitif ne pointe le nez, les jeunes prometteurs genre Rotardier (2m15 en cadets) tardent à confirmer et personne au-delà de 2m25 en vue alors que le haut niveau commence à 2m30. Discipline vraiment sinistrée, hommes comme femmes à l'heure qu'il est.

Les lancers c'est moyen disons, les chefs de file ont fait une saison correcte, Djouhan a fait quelques bons lancers au disque confirmant un vrai potentiel, derrière c'est faiblard par contre, le repenti Bigot marche pas mal au marteau et s'entraine maintenant avec Vazel, spécialiste de sprint mais type vraiment intéressant et pointu, là non plus pas de vraie densité. Au poids c'est correct aussi même si plusieurs jeunes intéressants ont des appels du pied d'autres sports, enfin le javelot est un peu sinistré, ça culmine à 75 mètres donc loin du compte. Un jeune prometteur, Moutarde mais encore faut-il qu'il confirme.
Enfin les épreuves combinées, avec Mayer qui commence à atteindre la plénitude de ses moyens, toujours un niveau technique d'ensemble phénoménal et quelques progrès en vitesse qui lui permettent de viser les titres et les records, à 10"70 sur 100m les 9000 pts ne sont plus utopiques, il faut qu'il parvienne à traduire ce gain en longueur entre autres. Derrière Querin marque un peu le pas mais des jeunes intéressants (Rolnin) et six ou sept mecs capables de faire 8000, plus des juniors costauds à venir (Fauvel-Clinch en particulier).
Enfin la marche, Diniz qui a enfin réussi à passer, quand les conditions climatiques sont raisonnables il est quasi intouchable. Les climats tropicaux chauds et humides ne lui conviennent pas du tout mais à Tokyo en 2020 ça peut encore le faire s'il maintient l'essentiel de son niveau, techniquement il a progressé en bossant les aspects genre gainage et en prêtant plus d'attention aux juges.
Derrière des jeunes pas mal, Blancheteau et surtout Kuster qui sera très bon dans quelques années.
Voilà, quelques trous donc (fond, hauteur, javelot) mais nettement plus de têtes d'affiche que chez les filles pour le moment. Pour les perspectives une sauteuse en longueur exceptionnelle à venir, Heather Arneton, qui va supplanter Eloyse Lesueur comme chef de file sauf accident. Elle est aussi très douée en sprint et au triple mais c'est vraiment en longueur qu'elle est fantastique (6m59 en minimes ...) .D'autres jeunes prometteuses, Yanis Davis en longueur et au triple, Cyrena Samba Mayela sur les haies, les filles Ciofani au marteau.

 

Run

04/01/2018 à 00h41

Mais n’y-a-t-il pas un phenomene de mode aussi ?

Me semble que l’athle ne l’est plus vraiment justement.

Par contre, il y a toujours forte correlation entre ‘mode’ chez les jeunes et resultats mediatiques chez les pros et les stars. Comme un cercle vicieux.