Infos des cahiers


Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Gerland à la détente

aujourd'hui à 19h41 - Mevatlav Ekraspeck : Il intéresse du monde? >>


Paris est magique

aujourd'hui à 19h36 - Edji : Et pourquoi pas ?Encore une fois, pour un média local, il faut chaque jour réalimenter la... >>


Au tour du ballon ovale

aujourd'hui à 19h35 - Mevatlav Ekraspeck : Étant en mal de rugby débilisant après avoir vu une equipe de France jouer un peu à ce jeu... >>


Qui veut gagner des quignons ?

aujourd'hui à 19h12 - L'avis des Hauts : Hakan Sukur >>


Lost horizons

aujourd'hui à 19h10 - Mevatlav Ekraspeck : Corsicabus sera un de tes amis... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 18h58 - Gouff : @JMV : 1ère partie de classement.@liquido : tu les trouveras sûrement à la même période voire... >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 18h36 - Lionel Joserien : C'était en effet le cas il y a encore 5 ans, mais la saison dernière le PPV n'était plus dispo... >>


Observatoire de la violence dans le football

aujourd'hui à 18h18 - Jeune Mavuba Vaincu : Personne, pourquoi? Quel est le but de cette question? >>


Bréviaire

aujourd'hui à 17h34 - Save Our Sport : Open arms ArenaFoot-L1-Monaco- Ben Yedder: "Tout faire pour retrouver l'Europe" (lequipe.fr) >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 16h46 - Lucho Gonzealaise : Apparemment les Lakers souhaiteraient plutôt signer un jeune pivot. C'est con, ils l'ont tradé... >>


Aux Niçois qui manigancent

aujourd'hui à 16h03 - Roger Cénisse : On sera vite fixés puisque l'autorité de la concurrence vient de donner son FV.Closing de la... >>


CDF sound system

aujourd'hui à 15h56 - JauneLierre : mr.suaudeauaujourd'hui à 02h34Jeudi :[...]1. PondOk on est arrivés tôt mais là, vu... >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

aujourd'hui à 15h53 - Balthazar : Ayeeeew ready ?aujourd'hui à 15h22Je profite de cette langueur sentant fort la fin de l'été pour... >>


Choucroute et bierstub: l'indigeste menu du RCS

aujourd'hui à 15h11 - L'amour Durix : Pour que les Allemands passent encore par la Belgique ? >>


Le Calcio, du foot qui te botte

aujourd'hui à 14h22 - et alors : Ca va être une attraction, Ribéry à la Fiorentina mais il faut voir comment Montella va bricoler... >>


Le fil de butte avec ses potes en croco

aujourd'hui à 14h16 - Croco : Le coup de ne pas signer la lettre de démission me fait toujours un peu marrer car le... >>


Le Ch'ti forum

aujourd'hui à 14h04 - Bof : Merci pour le CR SGoR.Moi aussi j'ai toujours pris soin de donner de jolis numéros à mes... >>


Parties de campagne, bières, et football...

aujourd'hui à 13h34 - AKK, rends tes sets : [LYON]Dimanche 25 août - 10h00 - Plaine des Jeux de Gerland :- Zénon- balashov22- Cris CoOL-... >>


CdF Omnisport

Le fil multiprise pour les disciplines orphelines...

Vas-y Mako!

23/07/2019 à 23h00

Le Di2 il se met pas sur le petit plateau quand la batterie est sur le point de rendre l’âme?

serge le disait

23/07/2019 à 23h07

Gouffran direct
aujourd'hui à 22h24

Dans le triathlon, on appelle souvent ces vélos très coûteux, des vélos de dentistes.
Ils ont plein de sous à dépenser et avec ça ils iront "ben" plus vite...
_______
J'imagine que chez les cyclistes on pense un peu la même chose des triathlètes qui donnent pas leur part au chien niveau matos.

Rolfes Reus

24/07/2019 à 00h04

Et après on vient me dire que le tennis est un sport de riche !

(Très intéressant toutes vos explications au passage, merci, je découvre que le fonctionnement d'une équipe cycliste est moins cadré que je le croyais)

kelly

24/07/2019 à 00h56

Ah ba merci pour les retours, je ne pensais pas que ça vous intéresserait autant. J'en parlerais de temps en temps du coup.

Du coup j'essaie de vous répondre :

@fabraf : Lapierre propose de très bons vélos, en particulier le modèle utilisé par Tibopino, le Xelius.

@maniche : coeur avec les doigts sur toi.
Les italiens ont résisté, mais jusqu'à quand ? La plupart des productions des cadres carbones sont délocalisées en Asie. Colnago résiste en continuant à fabriquer son haut de gamme, le C64 (utilisé par Aru cette année), à la main dans son usine de Milan, mais tout le reste est délocalisé pour être rentable. Qu'en sera-t-il quand Ernesto, qui cadrait pour Merckx, quittera ce monde ? Le petit-fils doit prendre la suite, mais ne fera-t-il pas comme les héritiers Pinarello qui ont attendu le décès du fondateur pour vendre à LVMH ?
De la même façon, Campagnolo ne peut pas lutter en termes de volume contre le géant japonais.
Shimano a construit sa réussite en produisant à la fois de l'entrée de gamme lui permettant d'inonder tout le marché du cycle, et du haut de gamme pour les pros (sous le nom Dura Ace), alors que les italiens ne voyaient que par le matos de course. Néanmoins aujourd'hui si ils sont battus sur le volume, Campa continue de tenir la dragée haute techniquement : si ils ont eu du retard sur l'électrique puis sur le freinage à disques, ils ont sorti le 12 vitesses en début d'année, avant les deux autres. Et ce qu'ils sortent est fiable, en plus d'être une œuvre d'art. Oui, on est à la limite de l'orfèvrerie sur du Super Record.
En plus de ça les mecs sont un peu butés et refusent de délocaliser en Asie. Ils continuent à fabriquer en Italie le haut de gamme et les roues. Le reste de la production est en Roumanie. Jusqu'à quand...

Quant aux Français, c'est bien sinistre. Les Gitane, Peugeot, MBK, Maxi-Sports... ont tous disparu les uns après les autres, la faute à la rentabilité ou à des gestions hasardeuses, alors qu'ils étaient à la pointe dans les 80s (premiers tests en soufflerie chez Renault !). Il faut savoir que beaucoup de ces marques sous-traitaient la fabrication des vélos de pros à des artisans (Cyfac par ex), et que beaucoup d'artisans locaux proposaient leur propre cadres, sur mesure (pour les bordelais, M. Saint Martin pratique toujours).
Le vélo français a connu une catastrophe digne des plaies d'Egypte : Décathlon, qui a tué le marché des petits vendeurs de cycle et des marques prestigieuses en rabotant les prix et en "démocratisant" le vélo.
Certaines marques ont survécu (Look, Lapierre, Mavic...) en ne fabriquant quasiment plus rien
en France.
Oui, c'est un beau gâchis, mais il reste des artisans de grand talent en France, pour peu qu'on ait le budget, et de la patience. Le Vacon, Cyfac, Victoire pour la nouvelle génération, voire René Herse pour les très, très grosses bourses... mais c'est un autre délire que le dernier carbone à la mode de Peter.
Désolé, je m'étale, il y aurait tellement à dire.
Mais oui, une part d'affectif existe dans ces morceaux de carbone, métal ou titane.

@serge : oui, les marques proposent plusieurs types de roues, à hauteur différente, en carbone ou alu, au choix. Quintana par ex aimait bien rouler avec un profil 35(millimètres) devant, et 50 derrière.

@White : non, j'exagère un peu. Je parle du matos de pointe, là. Ils ont souffert de problèmes de fiabilité sur leurs hauts de gamme route. Ils ont sorti quelques produits en voulant se prétendre à la pointe, donc avant leurs deux compères, et ont eu de gros gros soucis de fonctionnement. Leur dernier fail, leur groupe hydro, leur a couté quelque chose comme 2 millions de dollars en rappel de matériel. Les équipes du World Tour ne leur font pas confiance pour le moment. D'où leurs gros efforts marketing.
Après il y a des bonnes idées - leur dernier groupe électrique sans fil, le AXS, ça fait envie quand même.
Et leurs productions vtt tiennent bien la route tant qu'on ne prend pas du bas de gamme.
Mon vtt est en SRAM Eagle et je ne m'en plains pas.

@Gouff : arf, j'aime pas trop les vélos de clm pour ma part. Sans doute parce que je viens de la route et qu'un vélo pour aller tout droit ça ne me parle pas. Mais oui, les engins sont fascinants.
Sur le Di2, je crois qu'il se met automatiquement en petit plateau / gros pignon en cas de panne. Je ne sais pas, moi je roule en Campa électrique, je n'ai jamais eu de souci avec.


Enfin pour revenir aux équipes cyclistes, un de mes potes est pro chez "une équipe sur le Tour", et en ce moment il s'entraine vers chez lui, avec un programme à suivre. Il envoie tous ses relevés quotidiens à son coach, qui ajuste en fonction. Il part en stage avec l'équipe hors saison, et après ils se voient sur les courses. Il est quand même sur la route plus de deux cent jours par an avec son équipe.

Gouffran direct

24/07/2019 à 03h17

Quelle vie ça doit être pour ton pote.

sinon et sans transition,
serge le disait
23/07/2019 à 23h07

Gouffran direct
aujourd'hui à 22h24

Dans le triathlon, on appelle souvent ces vélos très coûteux, des vélos de dentistes.
Ils ont plein de sous à dépenser et avec ça ils iront "ben" plus vite...
_______
J'imagine que chez les cyclistes on pense un peu la même chose des triathlètes qui donnent pas leur part au chien niveau matos.

-----

Je parlais bien-sûr des vélos de tri avec barres aéros genre WTS) très chers dans le monde même du triathlon.
Pas des vélos de route (genre ITU).

Je ne m'y connais pas vraiment en vélos de route et puis je suis plutôt parmi ceux qui pratiquent pour le plaisir sans me prendre trop au sérieux.

Les triathlètes sont pourtant souvent de bons sujets pour tester le matos en fait.
On achète souvent tout et n'importe-quoi.

Pour ma part, j'ai les mêmes pédales Look Keo depuis un bail, le même vélo depuis 2011 (selle, cadre, pédalier).

J'ai encore aussi des fringues Castelli et Campagnolo faites en Italie.

Marius T

24/07/2019 à 07h23

Merci les gars,
Vous m’avez replongé dans mes souvenirs d’enfance où mon oncle (le papy de Camille Muffat) me racontait son tour d’Italie amateur et ses vélos sur mesure (il a une jambe plus courte que l’autre), preuves à la main, le duel entre les marques françaises et italiennes.

Personne n’avait le droit d’y toucher, je crois même qu’il campait dans le garage de peur que ses fils sortent avec.

Christ en Gourcuff

24/07/2019 à 08h37

Rolfes Reus
aujourd'hui à 00h04

Et après on vient me dire que le tennis est un sport de riche
____

Ha ça... tu commences par dire à madame qu'elle ne s'inquiète pas, une fois le vélo acheté il n'y a plus trop de frais et tu finis par dépenser 30€ pour des portes bidons un peut plus légers.

Pour donner un ordre d'idée du cycliste très moyen que je suis:

j'ai commencé il y'a deux ans avec un WRC Conor Road Ride (Tiagra) acheté sur la version espagnole de leboncoin pour 400€, un casque - maillot - short b-twin pour 70€ grand max et des chaussures de la même marque pour 50€.

Deux ans - et une addiction - plus tard j'ai investit dans un Giant TCR Advanced 1 full ultegra a 1500€, un maillot et short un peu stylé parceque Btwin à un moment ça va bien et je me suis fait offrir casque, lunettes & co.
Et la je songe à changer la cassette pour mieux passer la montagne (70€ hors main d'oeuvre), mettre des pédales shimano (désolé Kelly) et changer de souliers ce qui devrait encore une fois coûter un peu d'argent.

Sans parler des chambres à air, rustines, et autres pièces d'usure, l'entretien etc...



leopardinho

24/07/2019 à 09h19

serge le disait
23/07/2019 à 20h39
Oui look est toujours là. Avec des cadres dont on peut ne pas aimer l'esthétique.
Avec aussi, je pense, une belle part de marché sur les pédales.

---------------

Pour préciser un peu sur Look : ils ont effectivement une grosse part de marché sur les pédales de routes, plus marginale sur les pédales VTT.

Ils essaient de se relancer depuis quelques années sur les vélos entiers : leur modèle d'il y a deux ans avait une géométrie originale (le 795 je crois) et n'était pas optimale (ni pour les pros ni pour les acheteurs). Ils ont lancé l'an passé quelques nouveaux modèles (dont certains en AE) qui ont plutôt de bons échos (le 785 Huez est paraît-il très bien... je l'ai vu en magasin mais n'ai pas craqué). Mais la concurrence est difficile, avec des groupes qui ont plus de moyens, notamment marketing, et l'affaire Barguil les a privés d'une bonne vitrine sur les courses françaises : je comprends que le sponsoring d'un équipe WT ou d'une grosse Conti serait un investissement pas vraiment raisonnable.

Je crois qu'ils ont encore leur siège, centre de R&D à Nevers, qu'ils y assemblent quelques vélos haut de gamme, mais la plupart de la production est faite dans leur usine tunisienne ou bien en sous-traitance en Asie (pour les modèles "entrée de gamme"). Ils ont aussi racheté il y a 2/3 ans la marque de roues carbone Corima (qui équipe Astana), petit concurrent (en taille) de Mavic, Fulcrum, etc...

McManaman

24/07/2019 à 09h46

Au niveau pognon, si on ne cherche pas la performance, on peut se faire plaisir en mode vintage pour pas cher.
Pour moi, vélo Peugeot Ventoux 1988 (30 balles en brocante et autant pour le retaper), maillots Super U, Gan, La Vie Claire, Z... (2 à 5 euros en brocante, un peu plus sur internet).
Après, je n'habite pas vraiment dans une région de montagne et je roule assez peu, je suppose que ça limite les besoins en matériel.

White Tripes

24/07/2019 à 09h51

Christ en Gourcuff
aujourd'hui à 08h37

Petit joueur. Un vtt tout suspendu „potable“ c’est presque 2000€ neuf.
Si tu veux du carbone des roues pas trop mal etc tu arrives vite à 3000€

 

serge le disait

24/07/2019 à 09h56

@LEOPARDINHON

Le 795 marche bien chez les pinpins parisiens!

Apprécié pour faire des tours à Longchamp ou en vallée de Chevreuse (nos alpes à nous), avec un prix qui pique pour que le marqueur social reste visible.

@christ
j'ai connu la même chose, me suis mis au vélo dans le cadre du triathlon avec un investissement minimaliste au départ.
4 ans plus tard, j'ai changé les roues, les cales auto, les chaussures, le cuissard et la veste (Castelli ça claque!).
Et ça me gratte d'acheter un nouveau cadre avec un groupe de qualité...

#jesuisunpinpinaussi