Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Absolutely UEFAbulous - absolutely FIFAbulous !

aujourd'hui à 01h17 - Hyoga : AKK, rends tes setsaujourd'hui à 00h58Et si la société fonctionnait correctement, pour reprendre... >>


Le joueur préféré

aujourd'hui à 00h33 - Rolfes Reus : J'aime l'idée que Buffon, Totti et Pirlo aient été champions du monde, donc non. >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 00h13 - Charterhouse11 : Sinon Jalen Rose a tout dit :https://twitter.com/jalenandjacoby/status/1369026284651708425?s=21 >>


Coupe de France

aujourd'hui à 00h12 - Tonton Danijel : Tiens, j'ai failli faire la même avec Canet qui va réussir à arriver en finale en n'ayant... >>


Gerland à la détente

08/03/2021 à 23h56 - balashov22 : Et il y aura une équipe auverhônalpine (ouais je sais, ça pique quand on lit, et je vous... >>


En rouge et noir !

08/03/2021 à 23h46 - balashov22 : Les gars, Génésio veut vous rencontrer. Soyez sympas, acceptez l'invitation et profitez-en pour... >>


Foot et politique

08/03/2021 à 23h19 - Espinas : Pour une fois que c'étaient les réacs cathos qui expérimentaient que manifester n'allait pas... >>


Les Princes de Louis II

08/03/2021 à 23h07 - Le Meilleur est le Pires : Le tacle de Volland est le beau geste défensif de l'année.Ca résume le match sur Eurosport avec... >>


Manette football club

08/03/2021 à 22h58 - Danishos Dynamitos : *les persos pardon >>


Aux Niçois qui manigancent

08/03/2021 à 22h57 - Mevatlav Ekraspeck : Mevatlav Ekraspeck10/02/2021 à 19h06Bonsoir, je reviens du futur et vous avez êtes en finale de... >>


Le fil dont vous êtes le héros

08/03/2021 à 22h04 - inamoto : [Ligue des branquignols, Ronde 6]Lundi 21h30 : Breizhilien - M.Meuble.Jeudi 21h30 : Utaka Souley... >>


Changer l'arbitrage

08/03/2021 à 21h27 - Pascal Amateur : C'est très photographique comme effet, assez séduisant il est vrai. >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

08/03/2021 à 21h24 - Milan de solitude : 9 buts en 5 matchsCe n'est pas drôle mais ça claquerait. Un peu comme "12 mai 1976". >>


Bréviaire

08/03/2021 à 21h23 - Pascal Amateur : Elles vont sans culottes, c'est coquet "A Rennes, des joueuses de foot sans short pour mettre une... >>


Café : "Au petit Marseillais"

08/03/2021 à 21h08 - Gouffran direct : Larguet démission! >>


CdF Omnisport

08/03/2021 à 21h03 - Tonton Danijel : Label Deschampsaujourd'hui à 20h53Déjà, conserver le titre olympique... J'ai regardé, mais... >>


Festival de CAN

08/03/2021 à 20h20 - Cheikhou Boule à thé : La crise liée au Covid joue forcément un peu. Comme partout dans le monde, les restrictions... >>


Aimons la Science

08/03/2021 à 20h14 - Tricky : Tiens, pour après, le CDC vient de sortir les premières recommandations pour les personnes... >>


Le fil dont vous êtes le héros

Amoureux des jeux de société & de plateau, qu'ils soient d'aventures, de rôles, de stratégies, de figurines, de cartes : ce fil est pour vous.

MarcoVanPasteque

20/01/2021 à 22h28

Pfiuuu, c'est chaud les problèmes sur lichess, surtout ceux où ils disent "À votre tour de jouer" alors qu'il n'y en a aucune sur l'échiquier.

pavlovitch

21/01/2021 à 00h05

À mon tour de donner ma petite analyse de la demi-finale d’hier soir.

Partie 1
Le choix de l’Écossaise variante Mieses a été une vraie surprise, et un excellent choix de Koller. Il n’avait pas été très convaincant contre Raspou dans la variante dite des 4 cavaliers (5.Cc3 au lieu de Cxc6), il en a tiré les conséquences et pris une décision ambitieuse, qui lui a bien réussi.
Très vite, bien que je connaisse un peu cette ouverture, je me sens mal à l’aise dans cette partie, commettant une faute théorique par 10...Fg7, et ne réagissant pas du mieux à son idée De4, idée qu’il a dû piquer à pipige.
Après 12.Df3, la position est déjà un casse-tête. Je n’ai pas la poussée d6 à cause de Dxc6+, et un Fb7 permettrait plus tard c5 qui comprime ma position. Par ailleurs, il peut rapidement déclouer son pion e5 et ainsi menacer de prendre mon cavalier f6. Par exemple, sur 0-0, 13.Fe2 est gênant. À l’analyse, l’ordi donne plusieurs variantes où je n’ai qu’à sacrifier ce cavalier pour tenir l’égalité. Merci Stockfish mais je ne mange pas de ce pain-là. Je pense aussi au grand roque, mais préfère attendre avant de m’engager d’un côté ou de l’autre. C’était sans doute le coup à jouer, avec l’idée sur 13.Fe2 de jouer d6 qui marche grâce à 14.exf6 Dxf6 qui regagne une tour! Ça illustre bien la difficulté de cette variante. 12...h5, déjà l’erreur décisive, je pense, est due à toutes ces réflexions. Je donne la case g4 à mon cavalier, en pensant l’installer plus tard sur f5. Mais c’est beaucoup trop lent.
Après 14.Cd2, l’avantage blanc est très clair, et certaines variantes me font très peur: je calcule 14...0-0-0 15.Fe2 Cg4 16.Ce4 (menace Cc5) d6 17.Cxd6+! cxd6 18.Dxc6+ Rb8 19.Dxa6 avec une position compliquée, peut-être pas perdante, mais effrayante. D’autant qu’il a d’autres idées à sa disposition comme Cg5, pas loin d’enfermer la dame. Finalement, je conclus que la case c5 est trop faible, que son fou prend trop de cases à ma dame, et cela explique mon Ff8. La partie suit son cours, Koller joue tranquillement et n’a pas besoin de chercher le coup de grâce pour maintenir son énorme avantage. Mon contre-jeu à base de d5 et d4 est la seule tentative que j’arrive à imaginer; ça ne marche pas. L’ordi, bien sûr, trouve un trou de souris où se faufiler, après 22...Dc5 au lieu de d4, mais cela n’a rien d’évident.
Koller, en pleine maîtrise, gagne cette partie de manière très convaincante. J’ai l’impression de n’avoir eu aucune chance après cette ouverture manquée.

Partie 2
Me voilà dos au mur. Je suis malgré tout confiant pour cette deuxième partie, une Espagnole… mais arrive la nouvelle surprise du chef: 3...Cge7. Je réponds très vite par 4.Cc3, variante donnée par Raspou comme la plus tranchante, dans les commentaires de sa partie mouvementée contre Balthazar. Le problème est que je ne connais rien d’autre. Après 5.d4 exd4, j’ai analysé le bon coup 6.Cd5 (avec idée Fg7 7.Fg5 et une bonne pression), mais comme je l’ai dit dans le débrief, j’étais embêté par Cxd5 7.exd5 De7+, sur quoi la bonne réponse est 8.Rf1! La suite que je choisis, 6.Cxd4, me semble très plate, et je vois l’égalisation noire par d5 arriver gros comme une maison, mais je préfère pourtant partir dans cette direction, moins risquée quand on ne connaît rien.
Après 13...Dd6, je commence presque à regretter le naturel 12.Ff3 qui a lâché le contrôle de c4. Si je permets Cc4 au coup suivant, ça va vite devenir injouable. Après par exemple 14.c3 Cc4, 15.Fc1 serait presque le seul coup, mais comme Label disait en live: “Fc1, ce n’est pas un coup de joueur d’échecs”. Je trouve heureusement 14.b3! (dont l’idée est expliquée par Koller plus haut). Bizarrement, la position après Dd6 apparaît dans la base de données de lichess: un joueur classé 2200 fide avait tenté à la place l’étonnant 14.De2 qui ne perd pas de pièce grâce au clouage par Td1 après Fxd4 (suggéré aussi par Label).
Alors que la position devenait plaisante, je commets la faute stratégique 16.Dxa5. Sur ce coup, les commentateurs et mon adversaire ont bien mieux senti la position que moi. Je me disais que le pion d4 pouvait être une faiblesse, en réalité c’est le point fort de la position noire. 18...Fd7 de Koller est excellent et vient souligner mon erreur en mettant une grosse pression sur la colonne c, qui fait plus que compenser le pion. Tout a été dit sur la suite de la partie, entre le plan un peu trop risqué de Koller et les échanges d’erreurs tactiques de la fin. Je m’en sors très bien, j’ai globalement encore mal joué et aurais mérité de perdre ce match 2-0.

Partie 3
Ma grosse déception du match, ce sont les blitz, enfin ce premier blitz que j’ai perdu.
Vu que 4.Cc3 n’a rien donné et que je n’ai pas d’amélioration sous la main, je choisis un développement plus classique de l’Espagnole (0-0, c3, d4), en espérant que le cavalier e7 sera mal placé: il n’exerce aucune pression au centre. Et j’ai la chance, si on peut dire, que Koller, j’ignore pour quelle raison, joue le très rare 5...Cg6 au lieu de rester dans son idée de g6 comme après Cc3. Visiblement, ça reste jouable, mais c’est assez délicat, je sens que les Noirs peuvent avoir de gros problèmes car les Blancs contrôlent bien le centre. Koller, tu écris qu’il n’y a rien à signaler dans l’ouverture, mais j’ai la nette impression que 10...exd4 est une erreur stratégique. Tu cèdes le centre, où ton cavalier g6 n’a aucune influence (comparé à un cavalier f6 plus habituel dans l’espagnole), et tu perds ton appui pour un futur Cf4. Avant de commettre la bourde 14.Fd2, j’étais très confiant, et en revoyant la partie, je suis d’autant plus dépité d’avoir joué ce coup qui n’a aucun sens dans cette position par rapport au normal Fe3. J’ai réussi à me créer un peu de jeu malgré tout, et ça aurait pu finir par bien tourner, mais Koller trouve Rf8! pour empêcher Df7. Et la combinaison qui commence par 22...Cf4! est écrasante. Bien sûr, après coup, on voit que tel ou tel coup n’est pas correct, mais réfuter cette attaque avec 10 secondes à la pendule était impensable.

Partie 4
Je dois une fois de plus sauver ma peau. Pour commencer, j’améliore la première partie par 10...d6 (le coup théorique) au lieu de Fg7.
Si la première partie avait montré ce qui se passe dans cette variante de l’Écossaise quand les Noirs ne parviennent pas à rapidement contester le fort pion e5, cette partie est un bon exemple, a contrario, d’une Écossaise où cette opération est menée à bien sans que les Blancs réagissent correctement. 11.Fb2 est déjà assez douteux je crois. Par la suite, la seule chance blanche est de lâcher e5 à leurs conditions, au lieu de le défendre à tout prix. La victoire est assez linéaire, il n’y a pas grand chose à analyser, tout est dans les coups joués.

Partie 5
Je n’étais pas très content d’avoir les Noirs, qui m’ont été attribués par la main innocente de Raspou. À notre niveau, il vaut mieux avoir la minute de plus.
Un dernier tour dans l’Écossaise donc, et Koller réutilise son idée De4 de la première partie, cette fois dans une position légèrement différente.
Là, je sais que j’étais dans la théorie et qu’il dévie. Il y a donc forcément une suite de coups bonne pour moi. 11...f5 et 12...Cb4 s’imposent d’eux-mêmes. Le problème survient après Fd2, car la suite est bien plus difficile à trouver, et je me laisse entraîner pour une fois par le rythme de jeu en blitz, sachant qu’il n’y a pas d’incrément et que j’ai déjà une minute en moins. Je pars de façon assez intuitive pour la fourchette en c2 en me disant que c’est sa tour a1 contre ma tour a8, sans bien évaluer les conséquences.
Après-coup, il est facile de se dire: “j’aurais dû prendre le temps de bien calculer et de trouver un coup qui ne perdait pas”, mais la pression du format armageddon est très forte. De plus, rien ne garantit que j’aurais trouvé mieux en réfléchissant 1 minute de plus. On peut blâmer aussi ce De4 (objectivement une gaffe), mais Koller me pousse à la faute.
Il a ensuite été très propre dans la conversion de son avantage.

Sa victoire s’est construite sur des surprises d’ouvertures bien préparées, une meilleure compréhension stratégique dans les deux parties classiques, du répondant tactique, et également une bonne gestion du temps notamment en blitz. Le tout en commentant sur sa chaîne, bravo!
De mon côté, je regrette d’avoir peut-être mis un peu de temps à entrer dans le match, et m’être retrouvé si vite dans une position désagréable. Ainsi que ce premier blitz très mal négocié. Mais bon, j’ai bien résisté quand même.

On se retrouvera dimanche à 16h00 pour le commentaire de la deuxième demi-finale, le choc du tournoi, Raspou-Label! Venez nombreux.

Label Deschamps

21/01/2021 à 00h21

Hmm, tu t'es tapé toute la rediffusion commentée ? Je comprends remarque, je trouve ça marrant aussi de voir comment les autres joueurs ont perçu la partie mais c'est quand même presque trois heures de vidéo ! (bon, tu as peut-être fait quelques FF)

Merci à tous les deux pour ce débrief complet en tout cas et c'était vraiment un match sympa, j'espère que nous serons à la hauteur. Bon, je vais aller préparer quelques Label leaks, si quelqu'un peut les communiquer à Raspou d'ici dimanche ...

pipige

21/01/2021 à 01h20

Merci pour les 2 feed back.

Sur les 5 matchs (en fait 4, j'ai lâché un blitz en cours de route hélas), je retiens cette seconde partie ou j'aurais également joué Dxa5 (la suite logique de Dd2 en fait), et ou je me serais pris ce superbe sacrifice du pion Fd7. J'avoue que cela a été un (mini) choc en live, une telle initiative pour 1 pion.

Ceci dit, cette seconde partie illustre parfaitement la difficulté des échecs : il ne suffit pas d'être mieux, ou gagnant. Il faut réussir à conclure. Et c'est tout sauf simple, surtout lorsque le temps fond comme neige au soleil.

pavlovitch

21/01/2021 à 08h56

Label Deschamps
aujourd'hui à 00h21
Hmm, tu t'es tapé toute la rediffusion commentée ?

>> Non, je l'écoutais pendant les parties pour m'aider. Mais du coup vous m'avez déconcentré avec toutes vos conneries, je vous considère responsables de ma défaite!

En fait après le match c'était difficile d'aller me coucher tout de suite, et je me suis fait plus d'une heure et demie de rediff, en sautant quelques passages.

Pour les pavlo leaks, afin que tout le monde voie de quoi il s'agissait, j'ai remis en public sur mon profil lichess la "prépa contre Kostochou": une variante secondaire de l'Espagnole, que je n'étais pas sûr de jouer d'ailleurs, et l'Écossaise 4 cavaliers. Comme vous verrez, je n'avais pas trop approfondi non plus, et Koller avait lui-même préparé d'autres ouvertures, donc ça n'a servi à rien: https://lichess.org/study/inKyaMS3

Pascal Amateur

21/01/2021 à 17h53

Un quignon pour vous, les pousseurs de bois.

"Si les grands joueurs d’échecs ou de bridge savaient ! S’ils savaient que leurs dons et talents si spéciaux et qui parfois les laissent si ordinaires dans le reste des usages de l’esprit, pourraient par une légère, et superficielle, modification de leurs machines mentales, produire dans l’ordre des lettres ou de la philosophie, des ouvrages extraordinaires !… Car il y a beaucoup plus de combinaisons suivies dans leurs têtes que dans celles de presque tous les auteurs ; et ce n’est qu’une différence de convention, ici très précises et arbitraires, là, vagues, et en apparence exigées par des conditions réelles, — qui séparent leur activité de la nôtre."

pavlovitch

21/01/2021 à 18h02

Peu ou prou ce que disait Einstein à son ami Emmanuel Lasker.

Balthazar

21/01/2021 à 18h15

Joli.

Un texte écrit en français (pas traduit, donc) entre 1870 et 1970 ?

Milan de solitude

21/01/2021 à 18h16

Zweig ?

Pascal Amateur

21/01/2021 à 18h16

Auteur français, je n'ai pas la date exacte (cité dans un autre livre). Début XXe, probablement.

 

Balthazar

21/01/2021 à 18h22

Anatole France, au hasard ?