Infos des cahiers


Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Foot et politique

aujourd'hui à 11h20 - Portnaouac : Tu parles là d'une Sardine et d'un Merlu, je te le rappelle ; je ne suis pas certain que ces gars... >>


Toujours Bleus

aujourd'hui à 10h59 - animasana : ParisHilton, tu penses que Tuchel peut mettre M'Bappe sur le banc sur trois débuts de match de... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 10h58 - kelly : Quel dommage, je voulais voir Melo à Houston :( >>


Et PAF, dans la lucarne !

aujourd'hui à 10h57 - Dom : Tu peux t'arreter au 4e.... >>


Espoirs, des bleus et des verts

aujourd'hui à 10h07 - serge le disait : Je suis allé vérifier, la mémoire, à mon age est faillible.C'est la dernière journée, n doram... >>


CDF sound system

aujourd'hui à 09h51 - Easy Sider : Merci à tous pour vos conseils! Rassuré de voir que ce n'est pas forcément le nombre de clics... >>


Festival de CAN

aujourd'hui à 08h21 - suppdebastille : Oui une partie étant maintenant mobilisée chez les anglophones, ils sont moins nombreux aux... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 07h39 - Marius T : Il s’est simplement aperçu que nous n’étions pas assez techniques pour sortir balle aux pieds... >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

aujourd'hui à 03h29 - Dehu Sex Machina : Jancovinividivici >>


Flower of Scotland

aujourd'hui à 00h31 - Redalert : Nan, ça serait plutôt qu'à l'époque le fisc a réclamé 50 M alors que les Rangers n'en... >>


Le fil prono

14/11/2019 à 23h57 - Easy Sider : Coty Week 11Steelers@Browns 21-23Quel QB réussira la meilleure évaluation? D.Carr >>


Observatoire du journalisme sportif

14/11/2019 à 23h54 - Redalert : El Mata Mordaujourd'hui à 17h32Pas pu le lire mais, dans le dernier So Foot, le dossier spécial... >>


CdF Omnisport

14/11/2019 à 22h40 - 2Bal 2Nainggolan : suppdebastilleaujourd'hui à 17h42Ce qu'il a déjà vu de la jeune carrière de MVDP a dû lui... >>


MLS, c'est l'Amérique

14/11/2019 à 21h06 - Run : Ah mais tout le monde souhaite le succes. Mais bon, c'est l'Impact et sa gestion des... >>


Habitus baballe

14/11/2019 à 20h25 - Roger Cénisse : Si tu souhaites poursuivre l'analogie du foot, l'important c'est d'utiliser le système et la... >>


Messages de service

14/11/2019 à 20h08 - Christ en Gourcuff : Coche nous a raconté l’histoire oui. >>


Qui veut gagner des quignons ?

14/11/2019 à 19h22 - Joswiak bat le SCO : Yes. Christophe magic Leroux. >>


L'empire d'essence

14/11/2019 à 19h14 - Schpatz : Possible.Lors du GP de Sepang Alberto Puig a passé pas mal de temps dans le paddock de Zarco à... >>


Le pousse-baballe sur le reste de l'orange bleue

Parce qu'il n'y a pas que dans l'Hexagone et en Europe que l'on pousse le cuir...

Hyoga

05/07/2019 à 02h31

Comment on gère le Japon qui fait la Copa America?
(note: n'ayant pas le temps de m'intéresser à autre chose que l'OL, il ne faut pas s'attendre à ce que je contribue à un fil Asie, sauf peut-être pour les matchs du Japon)

Cush

05/07/2019 à 09h25

Même pour nous mettre à jour sur les tournois de Sumo?
Alleeeeeeez
Tanomu yo!

Loscoff-Plage

06/07/2019 à 22h42

Supercoupe de Russie, résumé écrit comme au temps du minuscule encart "championnat de Russie" dans France Football.

La Supercoupe de Russie s'est jouée ce samedi entre le Zénit Saint-Pétersbourg, champion de Russie, et le Lokomotiv Moscou, vainqueur de la Coupe. Les cheminots restaient sur deux défaites consécutives en Supercoupe, et avaient à coeur de remporter ce trophée inutile qu'ils ont été les premiers à glaner en 2003.

Beau symbole qui chatouille le coeur : ce qui restera certainement comme mon dernier match au stade en Russie avant longtemps se jouait au stade Lev Yachine. Quand je suis arrivé à Moscou pour la première fois en 2011, les travaux filaient déjà un mauvais coton, et je suis passé presque tous les jours devant les ruines du vénérable Stade Dynamo en allant au travail. Le résultat final valait bien dix ans d'attente : la visibilité est parfaite même au troisième étage et le stade est superbe. Une petite pensée émue pour tous les cadres du bâtiment qui ont financé leur datcha grâce à la rénovation. Cette Supercoupe est aussi la leur.

Le Loko, déployé dans un 4-4-2 on ne peut plus classique, est entré dans le match avec fracas. Parfaitement lancé dans la profondeur par Jemaletdinov, Smolov a ouvert le score, profitant du placement très généreux de Louniov, loin de son premier poteau (0-1). Les vingts premières minutes ont été entièrement à l'avantage des Moscovites, qui ont multiplié les combinaisons en une touche dans la défense pétersbourgeoise.

Les champions de Russie se sont repris peu à peu et ont fini par égaliser juste avant la pause. Dziouba, fidèle à lui-même, faisait le ménage à coups de lattes dans la défense et Azmoun n'avait plus qu'à catapulter le ballon au fond des filets (1-1). La domination bleue et blanche est encore montée d'un cran au retour des vestiaires, et Azmoun a redonné l'avantage à son équipe au terme d'un superbe mouvement collectif (2-1).

Comme toujours, le salut pour le Loko est venu d'Alekseï Mirantchouk. Coincé à l'angle de la surface, il parvient à se décaler pour battre Louniov d'une merveille de frappe enroulée (2-2). Quelques minutes plus tard, c'est encore lui qui engage un une-deux avec Smolov et ajuste l'infortuné portier du Zénit d'une frappe toute en finesse au ras du poteau (3-2).

Un bien beau match pour ouvrir la saison et clore une période de ma vie. Mine de rien, les cheminots auront remporté un championnat, trois coupes et une supercoupe pendant mon séjour en Russie, alors qu'ils étaient au fond du trou quand je suis arrivé. Je ne dis pas que c'est grâce à moi. Mais je reste ouvert à toute proposition financière à la hauteur de mon statut démontré de talisman magique.

Redalert

06/07/2019 à 22h56

Merci pour le résumé.

Tu reviens exercer tes pouvoirs auprès du FCL ou tu restes en Europe de l'est ?

Mevatlav Ekraspeck

04/08/2019 à 23h54

Tiens, je me suis renseigné sur le championnat chinois histoire de comprendre où Génésio est tombé.

Alors les chinois ont une règle simple : pas plus de trois étrangers par équipe sur la feuille de match, et pas plus de quatre sous contrat avec le club. Objectif, faire jouer et progresser les professionnels du cru.

Fort bien.

Je regarde la liste des buteurs après 21 journées : aucun chinois dans les quinze premiers, deux dans les trente premiers (un certain Wei 9 buts, et un Dong Xuesheng, 7 réalisations. Le reste est trusté par des brésiliens, ce bon vieux monégasque de Carrasco, Pellè, ou un duo d'israëliens (Saba et Zahavi).

J'ai regardé quelques vidéos aussi, trop peu pour tirer des conclusions définitives mais assez pour supposer que les chinois sont globalement faibles en tout point, mais qu'ils ont en revanche sacrément envie de bien faire. L'apport des étrangers est absolument colossal, et sans eux le niveau serait assez proche du fond du national (et je sais de quoi je parle...)

Hormis remplir son compte en banque, je vois pas ce que Génésio va foutre dans ce bordel. Ses "étrangers" à lui :
Bakambu, Renato Augusto, Fernando et un coréen.

Bien du courage et bien du pognon. C'est pas joli...

Milan de solitude

05/08/2019 à 00h43

Le mercenariat me choque moins chez les entraîneurs. Contrairement aux joueurs, ils ne sont pas pressés par la brièveté de leur carrière, donc ils en mettent moins à la poubelle en faisant des piges pour l'argent, et, par ailleurs, faire progresser des joueurs moyens peut être stimulant pour eux, sportivement.

Mevatlav Ekraspeck

05/08/2019 à 01h11

Le "c'est pas joli" n'a rien d'un jugement moral sur les motivations de Génésio. J'ai d'ailleurs trouvé tout à son honneur de déclarer il y a quelques mois que l'aspect financier comptait beaucoup.

Il concernait le niveau global de ce que j'ai vu des joueurs chinois en eux même, je me dis qu'il va vraiment falloir du courage et des dollars pour tenir longtemps dans ce contexte. Par rapport à ce qu'il a vu à Lyon, ça doit piquer sévère...

le Bleu

09/09/2019 à 09h19

Wilfried Dalmat buteur hier pour Saint-Martin contre les Îles Vierges américaines (défaite 2-1).

Kolejorz

23/10/2019 à 16h01

Plus du tiers de la saison régulière (12 matchs) est joué en Pologne, et le classement peine toujours à se décanter. Seulement six points séparent le leader, Szczecin, de la neuvième place, occupée par le Slask Wroclaw.

La grande mollesse des équipes phares (Lech, Legia, Lechia) permet donc aux seconds couteaux de briller sur le podium. Malgré la blessure de son capitaine, Kamil Drygas, le Pogon Szczecin occupe la tête, sur la lancée de sa très bonne saison passée, suivi par le Wisla Plock qui vient d'enchaîner 4 victoires de rang après la claque à Lubin (0-5), et par le Piast Gliwice, toujours en course pour conserver son titre malgré un petit budget et l'épidémie de départs de ses cadres (Dziczek à la Lazio, Valencia à Brentford et Sedlar à Mallorca).

Derrière eux, deux équipes que l'on penserait pouvoir tirer leur épingle du jeu... mais en fait non. Incapables d'enchaîner les victoires et les prestations convaincantes, le Jagiellonia et le Cracovia semblent condamnées à jouer les places d'honneur. Une belle opportunité de me faire mentir pour le Cracovia, qui reçoit le leader ce vendredi.

Viennent ensuite le Lechia Gdansk, décevant sixième à l'efficacité offensive en berne (7 buts en 6 matchs à domicile...). Le Legia quand à lui est passé à un but près de disputer la phase de poules de la Ligue Europa, et a réalisé un début de saison plutôt... tiède. La belle victoire dans le Derby de Pologne ce weekend devrait permettre à leur entraîneur de respirer un peu.

Quand à leur adversaire malheureux, le Lech Poznan, il vit ce qui devait être une saison de transition... comme une saison de transition. Difficile de l'imaginer hors des huit, mais les largesses défensives rendent le podium inaccessible, a priori. Les recrues peinant à s'imposer comme des cadres, ce sont les joueurs formés au club qui se distinguent, comme souvent ces dernières saisons. Les très jeunes Kaminski et Marchwinski montrent le bout du nez, Puchaz occupe à peu près tous les postes possibles, Jozwiak et Gumny sont des titulaires indiscutables. Match crucial contre le Zaglebie (10e à seulement 3 points) pour se donner un peu d'air.

Encore plus bas, la Silésie place ses pions, loin des splendeurs passées. Le Slask Wroclaw a occupé la première place en début de saison mais est en constante dégringolade depuis. Le Zaglebie Lubin marque beaucoup de buts, mais en encaisse presque autant, et a déjà changé d'entraîneur. Après des débuts difficiles, le promu Rakow Czestochowa s'est mis en ordre de marche. L'équipe de Marek Papszun joue bien, mais manque souvent d'efficacité, surtout en défense. Juste derrière eux se trouve le Gornik Zabrze, qui ne devrait sûrement pas jouer les premiers rôles cette saison...

Wislaw Krakow, Arka Gdynia, LKS Lodz et Korona Kielce sont les damnés de la terre qui luttent déjà bec et ongles pour le maintien...

Saison assez tristoune pour l'instant, avec peu d'équipes proposant un jeu intéressant. Le Lech Poznan est ambitieux, mais est encore trop fébrile pour briller sur la durée (et l'exode de titulaires à prévoir en fin de saison risque de prolonger la transition...). Le Rakow a de réelles envies offensives, mais paye un effectif limité.

Dans les divisions inférieures, le Warta Poznan est un surprenant leader de I. Liga, après être passé à deux doigts du dépôt de bilan la saison passée. On y retrouve Robert Janicki, passé par le centre de formation du Lech Poznan, et Lukasz Tralka, ex-capitaine des Bialo-Niebescy. À l'échelon du dessous, l'armada du Widzew Lodz (Mozdzen, Rudol, Robak...) a bien démarré la saison, mais n'écrase pas complètement la concurrence. La promotion est tout de même très envisageable, à moins que le club ne s'écroule durant les dernières journées, comme la saison dernière...

Redalert

23/10/2019 à 22h04

Qu'est ce qui est arrivé au Widzew Lodz pour se retrouver si bas ?

 

Kolejorz

24/10/2019 à 11h51

Banqueroute... Ils sont repartis en IV. Liga (5e division) en 2015. Le rival local, le LKS, était lui aussi tombé bien bas (3e ou 4e division), mais est remonté plus rapidement. Au passage, le Widzew joue devant 17.000 personnes lors de ses matches à domicile, dans son stade rebâti à neuf il y a peu.