Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Qui veut gagner des quignons ?

aujourd'hui à 15h29 - FPZ : QUIGNONRapidement :Attaquant récemment retraité, je fête aujourd'hui mes 37 ans.OK c'est Van... >>


CdF Omnisport

aujourd'hui à 15h24 - fireflyonthewater : Ce serait aussi peut être le moment de réfléchir aux barrières en métal le long de la route.... >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

aujourd'hui à 15h23 - MarcoVanPasteque : Robbenho >>


Paris est magique

aujourd'hui à 15h08 - Vas-y Mako! : Tous les cartons de Verratti sont stupides... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 14h25 - Tonton Danijel : Et Carlos Ghosn fait partie des personnes ayant perdu leur maison (sacré karma).Bon, c'est pas si... >>


Aimons la Science

aujourd'hui à 13h44 - Edji : Merci de vos éclairages respectifs, et bien d’accord sur l’intérêt de lisser sur au moins... >>


Le Calcio, du foot qui te botte

aujourd'hui à 13h35 - Pascal Amateur : Surtout quand, comme moi, on découvre vers la 60e minute que ce n'est pas un match aller. >>


Le fil prono

aujourd'hui à 13h24 - Flo Riant Sans Son : J'ai pas maîtrisé tout ce que j'ai fais, mais je crois que j'en suis! >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 13h19 - Pascal Amateur : "Petites nymphos", excellent ! >>


Ligue Europe, la coupe de l'UEFA

aujourd'hui à 12h21 - Mik Mortsllak : Un an après une saison très compliquée et une relégation avec Guingamp, K.Johnsson jouera donc... >>


Le Ch'ti forum

aujourd'hui à 10h38 - Seven Giggs of Rhye : Dis donc je viens de voir les buts du match contre l'Union Saint-Gilloise. J'ai rarement vu... >>


Bréviaire

aujourd'hui à 10h37 - Pascal Amateur : ravio L'hattrick à portée de main "Portland qualifié pour la finale." (lequipe.fr) >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 09h33 - De Gaulle Volant : Merci Hyoga >>


Et PAF, dans la lucarne !

aujourd'hui à 09h29 - OLpeth : En série j'ai découvert Brassic dont je crois khwezi avait fait l'article. Et bien c'est très... >>


Festival de CAN

aujourd'hui à 09h12 - suppdebastille : Un petit mot en mémoire d'Hélène d'Almeida-Topor décédée ces derniers jours : historienne... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 08h13 - Mallardeaufraiche : Moins de 20 jours avant la reprise : Alain Roche et Gasset ne sont toujours pas là. Paulo Sousa et... >>


Aux Niçois qui manigancent

aujourd'hui à 03h54 - lyes : Cyprien ça va me faire bizarre de le voir partir mais bon, il n'a jamais retrouvé son niveau... >>


Lost horizons

aujourd'hui à 00h24 - Lucho Gonzealaise : En soi, la création de deux régions séparées avec Rennes en pôle breton et Nantes en pôle... >>


Le Calcio, du foot qui te botte

La Serie A, une série parfois policière où le suspens fait parfois défaut, mais où la passion manque rarement...

Milan de solitude

23/07/2020 à 21h43

La Juventus vient de perdre dans le temps additionnel contre l'ogre udinais, quinzième. Je savais que je regretterai ce nul de l'Atalanta contre elle, le 2-2 le plus immérité que j'aie jamais vu. Avec une victoire, et elle avait tout bien fait pour la remporter, Bergame ne serait qu'à trois points de cette fragile Juventus et le championnat pourrait se terminer en apothéose lors de la dernière journée, qui propose Juventus-Roma et Atalanta-Inter. Mais Turin a six points d'avance, il reste trois matchs, le championnat est presque plié.
L'Atalanta était l'équipe rêvée pour détrôner l'hégémonique Juventus, personne n'aurait été jaloux, les Milanais, les Romains, toute l'Italie aurait été contente.

Manx Martin

23/07/2020 à 23h51

Vu le nombre de supporters de la Juventus dans toute l'Italie, ta dernière phrase est très douteuse...

narcoleps

27/07/2020 à 01h39

La Juve est championne pour la 9e fois d'affilée. Plus que les cinq prochains championnats à conquérir pour égaler les 14 du Skonto Riga et du Lincoln FC.

suppdebastille

27/07/2020 à 19h25

Qu'est ce qui explique une telle différence entre la Juve et les autres?

Dans les années 80, la Juve de Platini avec Boniek et les champions du monde était loin de gagner le titre tous les ans.

Tonton Danijel

27/07/2020 à 19h28

Qu'à part côté Agnelli, la plupart des investisseurs italiens sont dans le rouge?

Espinas

27/07/2020 à 19h44

Les retraits des actionnaires historiques à Milan (Berlusconi au Milan AC et Moretti à l'Inter) et les magouilles autour du stade à Rome (la Roma devait construire son stade mais des cas de corruption ont mis le projet en stand by) ont à ce propos bien pesé sur le manque de concurrence à la Juve.

Milan de solitude

01/08/2020 à 00h50

Les deux questions statistiques de la dernière journée de Serie A :
- l'Atalanta marquera-t-elle deux buts contre l'Inter pour atteindre la barre des cent ?
- Immobile marquera-t-il un but contre Naples pour égaler le record absolu d'Higuain (36), deux pour le dépasser ?

Milan de solitude

02/08/2020 à 01h50

Réponses :
- l'Atalanta a perdu 2-0 contre l'Inter dans le match pour la deuxième place. Avec une meilleure différence de buts, l'Inter Milan finit à un point de la Juventus (83 points), qui a perdu contre la Roma ; c'est une deuxième défaite consécutive du champion.
- La Lazio a perdu contre Naples, mais Immobile a marqué une fois, un beau but d'attaquant, culminant à trente-six buts en une saison. Higuain ni personne n'imaginait que son record serait égalé aussi vite.

Le Milan AC est la meilleure équipe d'Italie depuis la reprise. Neuf victoires et trois nuls, et ce en ayant affronté tous les meilleurs, sauf l'Inter :
- la Juventus : victoire au terme d'un match bizarre.
- l'Atalanta Bergame : match nul au terme d'une partie équilibrée.
- la Lazio : victoire 3-0. Je n'ai pas vu le match.
- la Roma : victoire nette.
- Naples : match nul heureux.
Une équipe se dégage assez nettement, dont Ibrahimovic est le patron en attaque. Ce grand type est un incroyable professionnel.

et alors

02/08/2020 à 16h22

Puisque Milan le propose, c'est l'occasion de faire un point sur la Serie A, ou de distribuer les bons et mauvais points, au gré du classement et des sympathies (je suis loin d'avoir suivi de près toutes les équipes cette saison). Attention, post-fleuve.

- La Juve et l'Inter finissent premier et deuxième, et pourtant leurs saisons apparaissent en demi-teinte. Côté Juve, cet énième scudetto était un minimum, mais ils semblent l'avoir gagné par défaut (avec 7 défaites en championnat, loin des standards précédents), alors que leurs rivaux potentiels se sont tirés des balles dans le pied à tour de rôle. Sarri a été recruté pour faire le spectacle ou au moins donner une identité de jeu, et on n'en a pas vu grand'chose. On a plutôt retrouvé le foot-pourcentage d'Allegri, un gagne-petit porté par sa solidité et ses individualités offensives. Pjanic n'a jamais été aussi médiocre en Italie, mais son remplacement par Arthur plus les progrès de Rabiot et Bentancur peuvent faire espérer mieux.

L'Inter de Conte était très ambitieux, il échoue finalement à 1 point du titre, mais sans jamais avoir donné une impression de champion sûr de lui (les magouilles internes balancées par Conte y sont sans doute pour quelque chose). Il y a pourtant eu de jolies choses les jours où le 3-5-2 fonctionnait bien, avec une paire Lukaku-Lautaro (la LuLa) dévastatrice. Pour le reste, c'est tout de même beaucoup de joueurs "fonctionnels", qui tiennent solidement leur poste mais un peu limités pour tirer l'équipe vers le haut.

Evidemment le bilan changera pour les deux équipes en fonction de la C1, mais je ne parierais pas très cher sur elles (surtout l'Inter, vu d'où ils partent).

- Juste derrière, on a des outsiders qui ont eux surperformé. Je ne m'étends pas sur l'Atalanta dont on a tout dit (une vraie opposition de styles à venir contre le PSG, très ouverte à mon avis). Il faut aussi, et quoique ça me coûte, reconnaître la belle saison de la Lazio avec son effectif hétérogène, même si elle s'est vu trop belle ou/et s'est effondrée physiquement en fin de saison.

- Au troisième niveau, celui des qualifiés en C3, on a des grands noms qui auraient pu faire mieux, sans que tout soit à jeter. Je reviendrai sur la Roma, qui comme d'habitude a connu des bas et des hauts (dont le brillant mois de juillet après que Fonseca a changé son système - Milan, le résultat d'ACM-ASR n'aurait sûrement pas été le même trois semaines plus tard).

Le Milan a effectivement fini fort, mais il a surtout été transformé par Stefano Pioli et son adjoint Ibrahimovic, qui ont fait d'une bande de touristes un vrai commando symbolisé par la grinta de Théo Hernandez. A voir si ça durera, mais Pioli a été confirmé pour la suite, au détriment de Rangnick dont l'arrivée était prévue de longue date.

A propos de grinta, Gattuso a aussi fait du bien à Naples, qui a mieux fini (et remporté la Coupe au passage), mais partait de trop loin après son début de saison raté.

Ca fait tout de même un bon groupe d'équipes potentiellement proches, qui pourrait se tirer une belle bourre l'an prochain si elles ne font pas n'importe quoi à l'intersaison (ce dont on n'a aucune garantie vu les précédents, surtout à Milan et à Rome).

- Ensuite on a deux équipes surprises, le Sassuolo "tout pour l'attaque" dont Radek parlerait sans doute mieux, où la triplette Berardi-Caputo-Boga s'est mise en évidence (on aurait parfois cru une équipe de Zeman).
Et l'Hellas Vérone nettement plus défensif construit et mené par le charismatique Ivan Juric.

- Dans le ventre mou, on retrouve des "historiques". La Fiorentina a été un gros chantier que Iachini a stabilisé en commençant par la défense. Mais le potentiel offensif donne des regrets puisque les jeunes Chiesa (un peu en retrait par rapport à l'an dernier), Castrovilli ou Vlahovic n'ont brillé que par intermittences, peut-être éclipsé par un Ribéry qui a très dignement tenu son rang mais n'est toujours pas un leader.

Parme a de nouveau été porté par ses vétérans (Bruno Alves, Kucka, Gervinho), mais a aussi assisté à l'éclosion de Kulusevski, qui ira malheureusement perdre son temps à la Juve l'an prochain.

Cagliari est parti fort avec des leaders de la trempe de Nainggolan et Joao Pedro mais n'a pas tenu la distance.

L'Udinese et le Torino font des saisons médiocres malgré des effectifs rompus à la Serie A, de même que les deux clubs de Gênes. Le Genoa n'est même pas encore sauvé, c'est le suspense des derniers matchs puisque Lecce, qui finit bien, n'est qu'un point derrière (Genoa-Hellas et Lecce-Parme ce soir).

- Pour Brescia et la SPAL, il n'y a plus de suspense depuis longtemps. Brescia avait misé sur Balotelli, pari très aléatoire violemment raté. Mais ça aura toujours permis à Sandro Tonali ("le nouveau Pirlo", déjà international) de découvrir la première division (il était temps pour lui).
Enfin, la SPAL n'était clairement pas taillée pour la Serie A (le cote de Petagna va en prendre un coup).

Radek Bejbl

02/08/2020 à 16h58

En parlant de Petagna, tu as souvenir d'une équipe qui a pour titulaire indiscutable un joueur aussi gros ? Il a toujours été épais sans que ça ne nuise à son jeu mais, en sortie de confinement, c'était vraiment... surprenant.

 

et alors

02/08/2020 à 17h20

Adriano période Roma, ça compte? (Bon, il était loin d'être indiscutable, mais j'ai jamais vu si gros sur un terrain de pros.) Le Ronaldo de fin de carrière était assez rond aussi, mais on parle de joueurs d'une autre classe que Petagna.

Sur l'épaisseur qui ne nuit pas, les clubs italiens se sont souvent appuyés sur un 9 costaud, d'abord là pour se colleter avec les défenseurs centraux, et en milieu-bas de tableau ça a parfois donné des physiques surprenants. Encore aujourd'hui, Okaka ou Pavoletti ne sont pas des joueurs très fins, à tous les sens du terme. Disons que Petagna est l'héritier de cette tradition.