Boutique

boutique

Infos des cahiers


Classement en relief

classement en relief

Sur le fil

RT @Minoskovic: Leipzig-Salzbourg : un drôle de match en questions #RedBull #RBLRBS #EuropaLeague https://t.co/iRo5oJpoQA

"What a brilliant night for the Olympique lyonnais." Pas désagréables, les commentaires anglais.

RT @AFPSport: Le foot à la TV en 2018-19: qui diffuse quoi et à quel prix ? Par @AFPgraphics #AFP https://t.co/I3QWQOpHbq

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Onanapa

“L'Ajax refuse de laisser partir Onana à l'OM.” (foot01.com)

Monaco 2004

“Ils ont failli rejoindre l'OM.” (lequipe.fr)

Sans-Gênes

"Le PSG offrirait un pont d'or à Ivan Rakitic !" (madeinfoot.com)

José fourrait

"Mourinho, l'amour dure trois ans." (lequipe.fr)

Alcolo décanté

"Wenger en 'cure de désintoxication'." (lequipe.fr)

Drame du naming

"Le Spartak de Gigot a eu chaud à Krasnodar." (lequipe.fr)

Faire cercle autour de lui

"Tite (Brésil) : 'Neymar mérite des éloges pour son comportement'." (lequipe.fr)

Avoir le foot dans le sang

"Caillot : 'Que du bonheur !'" (lequipe.fr)

Dib throat

"Un jeune U17 du Burundi auteur d'un véritable tacle à la gorge." (ledauphine.com)

Antonin Marteau

"Antonin Panenka : 'Il fallait être soit un génie, soit un imbécile'." (lequipe.fr)

Le forum

Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 20h17 - cocobeloeil : Purée, On va donc tous mourir à plus ou moins long terme..Ça fait flipper grave..A part ça... >>


Bréviaire

aujourd'hui à 20h15 - MarcoVanPasteque : ravioConcours d'épluchage d'oignon "Cristiano Ronaldo prend un rouge et sort en larmes." (RMC... >>


In barry we trust

aujourd'hui à 20h10 - poiuyt : Jets@Browns 21-23Qui de Mahomes ou Fitzpatrick aura la meilleure évaluation? MahomesQuelle équipe... >>


En rouge et noir !

aujourd'hui à 20h04 - le Bleu : L'UEFA est deutéranopophobe. Heureusement qu'il y a les shorts blancs et les shorts noirs. C'est... >>


La L1, saison 2018/2019

aujourd'hui à 19h50 - Portnaouac : [Challenge ORRG L1 - 2018/2019]Toutes mes désolations pour le retard, mais voici enfin le détail... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 19h50 - Lucho Gonzealaise : Y a eu une sortie de balle merveilleuse en fin de mi-temps avec un redoublement de passes... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 19h37 - Flo Riant Sans Son : Un supporter Marseillais peut-être? >>


Grand écran, bière et mauvaise foi

aujourd'hui à 19h37 - La Metz Est Dite : Avec tous ces points, Bordeaux est donc déjà qualifié en seizièmes et la France est remonté au... >>


La Ligue des champions

aujourd'hui à 19h21 - Citron Merengue : Après la vérité d’une coupe (quand bien même la C1 a hérité du titre de Ligue) est souvent... >>


Toujours Bleus

aujourd'hui à 19h16 - Citron Merengue : Moi c’est l’inverse, syle. Mon dada c’est les Bleus avant tout. Donc à ce titre c’est vrai... >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

aujourd'hui à 18h46 - J'ai remis tout l'allant : Crisniano Rotaldo >>


Paris est magique

aujourd'hui à 18h16 - la menace Chantôme : Gold Digardaujourd'hui à 13h20"Je ne dis pas que c'est injustifié, mais j'essaie juste... >>


Qui veut gagner des quignons ?

aujourd'hui à 17h27 - Lionel Joserien : Désolé pour le lapin, une urgence professionnelle m'a obligé à vous abandonner, je vous... >>


CdF Omnisport

aujourd'hui à 16h01 - La Metz Est Dite : Fin du feuilleton interminable de la sélection pour Innsbruck, après 7 pré-pré-listes, 12... >>


Déclarama

aujourd'hui à 14h37 - De Gaulle Volant : "Je viens d’apprendre qu’il a dit que c’était à cause d’un coup sur ses cheveux. Nous ne... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 14h36 - Utaka Souley : Je me risque dans l'analyse sociologique, c'est pas ma spécialité, pas taper.Les lieux... >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 14h28 - MarcoVanPasteque : SocRaïtesaujourd'hui à 07h56PCarnehanaujourd'hui à 08h35------Titles you avoided :Anthony Low... >>


Les enfants de la bulle

aujourd'hui à 14h28 - Cush : Cool, j'irai sûrement y faire un tour si je suis de passage à Paris fin octobre. L'occasion d'une... >>


Dans le haut du panier

NBA, Pro A, EuroLigue : l'important, c'est les (paniers à) 3 points.

Tricky

26/04/2018 à 06h36

coach_mimi
aujourd'hui à 04h45
Pendant ce temps, Utah est à +15 et OKC arrose... comme OKC...
Qui avait parlé de Westbrook en mission ?
----------
J'avais dit possédé.
(bon c'est facile après coup)

Maintenant, il y a une manière de voir les choses, qui est la mienne, de dire que ça va bien sur un demi-match, mais que s'il faut Westbrook à 45-15 et PG à 35, ça n'arrivera pas tout le temps, et c'est quand même une indication supplémentaire de la faiblesse collective d'OKC.

Ceci étant, les Jazz peuvent s'en vouloir.

BIG

26/04/2018 à 09h10

[Euroleague]

La priorité footballistique dans la capitale espagnole a donné lieu hier soir à un carambolage d'horaires assez ridicule. Je n'ai donc pu observer que les 5 dernières minutes du derby moscovite, pour voir un Khimki sauver sa tête jusqu'à vendredi (79-73). 27 points pour Alexey Shved et 22 pour Anthony Gill, seuls joueurs à plus de 10 points chez les vainqueurs ; et malgré ça, trois dernières minutes en mode suicidaire que le CSKA n'aura pas su saisir. Un CSKA qui jouait sans Nando de Colo et Kyle Hines, faut-il le rappeler.

J'ai donc fait le choix de la victoire du Real face au Pana (81-74) pour mener 2-1 dans la série, dans une rencontre qui a rappelé à chaque instant pourquoi j'adore les grandes et belles soirées de joutes européennes. Deux équipes qui se rendent coup pour coup, de la dramaturgie comme s'il en pleuvait, un public joyeusement chaud, des actions de grande classe, pas mal de tension, et des souvenirs à garder tout près de soi. Pour l'histoire d'abord, on retiendra que Sergio Llull était donc de retour après plus de 8 mois d'absence pour un genou perdu en cours de préparation estivale à l'EuroBasket. Le roi incontesté de la maison blanche a donné au départ l'impression d'être un peu hors rythme, ce qui est bien légitime : drives compliqués et briquasses au shoot en première mi-temps, mais déjà, une grosse implication défensive sur le porteur de balle, et le sentiment retrouvé à Madrid sur cette série de pouvoir renverser la balle après pick and roll vers un joueur qui va utiliser un second écran sur l'autre quart de terrain et créer, créer, créer - voir la fin de Q2 avec Doncic - ; et puis surtout, déjà, les Red Bull enquillées cul-sec sur le banc, comme si rien n'avait changé. On pense que le Real fait le plus dur à cheval entre la fin de Q2 et le début de Q3, avec notamment un pétard mémorable de Luka Doncic (https://youtu.be/QkZg6K6Jkrc), mais dans un étrange moment de relâchement le Pana s'accroche et revient dans le match, grâce à un Nick Calathes possédé (26 pts). Résultat, un quatrième QT au couteau, et soudain, un match qui devient complètement dément : Sergio Llull retrouve d'un coup ses sensations en claquant deux triplés impossibles en pull-up sur la tête des grands, dont un en déséquilibre complet (https://youtu.be/XigPxXuBC5U), la salle pète totalement les plombs, Calathes et Mike James ramènent le Pana et chambrent le public, Jaycee Carroll sort de sa boite et du curl derrière un écran pour planter un 3+1 assassin, Reyes se retrouve comme par hasard à prendre deux rebonds absolument décisifs, Rudy Fernandez sort pour 5 fautes après s'être pris la tête avec la terre entière, Xavi Pascual tire la gueule comme quand il venait au même endroit prendre des branlées avec le Barça, le président du Pana hurle à la "EuroleagueMafia" en pointant les arbitres, bref, l'Europe comme on l'aime, avec ses folies et ses excès, et un match qui restera dans les mémoires comme, peut-être, l'apogée de cette saison. Dire qu'on remet ça vendredi !

Christ en Gourcuff

26/04/2018 à 09h35

Malmené par Nick Calathes...ce Doncic n'a aucun avenir en NBA.

Lucho Gonzealaise

26/04/2018 à 10h59

Ou alors qu'il se mette au stéroïdes comme ce bon vieux Nick. De toute façon il est trop frêle, c'est évident...

Yul rit cramé

26/04/2018 à 13h26

Westbrook qui a fait le match que l'on attendait de lui, même si d'après le message de coach mimi il a mis du temps à démarrer, mais aussi Gobert qui a fait sa 5eme faute dans le 3eme QT, des éléments de discussion de l'avant match ici même.
D'ailleurs, il se pourrait qu'il y ait un petit lien entre les 2, mais ca, je ne peux pas l'affirmer, n'ayant pas vu ce match.

Pendant ce temps là, LeBron continue d'écrire l'histoire, son histoire, cette capacité à porter son équipe à lui seul quand elle en a besoin, presque tous les soirs, c'est invraisemblable.
Ça me rappelle ses premières finales avec Cleveland contre les Warriors, quand Irving et Love étaient blessés, il avait été monstrueux déjà.
Jusqu'où peut aller cette équipe dans ces conditions, c'est une autre question, il est quand même tout proche de manquer ses premières finales depuis mille ans...

Lucho Gonzealaise

26/04/2018 à 14h02

Tu peux même remonter en 2007, quand il va en Finales avec un effectif bien plus dégueulasse que celui qu'il a à disposition aujourd'hui.

Yul rit cramé

26/04/2018 à 15h01

Oui mais comme ça a fini en sweep, j'ai hésité...
Il était peut être plus fringant physiquement à l'époque, mais moins omnipotent, dans sa capacité à maîtriser tous les facteurs pour mener son équipe.
À l'époque, il m'était impossible de voir autant de matchs, donc je peux avoir une vision biaisée.

Son impact était déjà énorme de toute façon, il n'y à qu'à voir les résultats de la franchise après son départ.

Lucho Gonzealaise

26/04/2018 à 15h06

J'en ai pas de gros souvenirs non plus, mais quand tu compares la qualité des deux effectifs, je pense que ce qui fait le plus mal, c'est la qualité du coaching. Et pourtant, le coach des Cavs à l'époque n'était pas non plus un génie, Mike Brown il me semble.

Ce qui impressionne vraiment hier, c'est qu'il laisse globalement ses coéquipiers jouer dans la première mi-temps, mais dès qu'Indiana prend une dizaine de points d'avance, il sort deux runs où il fait revenir tranquillement les Cavs sur ses drives inarrêtables.

CELTIC BHOY

26/04/2018 à 15h12

Le mauvais match d'Oladipo aide bien les Cavs. Et malgré cela, les Pacers reviennent à égalité dans la dernière minute malgré l'avance creusée par la furia LeBron. Le King doit s'employer en premier tour de playoffs contre une équipe inconstante comme s'il était en finale NBA contre des joueurs tops ne faisant pas d'erreurs.

Lucho Gonzealaise

26/04/2018 à 15h16

Cela dit, il faut avouer que McMillan fait du bon boulot jusque là. Les Pacers jouent parfaitement le coup sur les switchs défensifs des Cavs, avec des mismatchs permanents au poste pour Young, Turner ou Sabonis et vérouillent plutôt bien en défense. Sans être exceptionnels, ils provoquent beaucoup de passes ratées et leur ratio de points marqués sur turnover doit être excellent. J'en suis à me demander si Washington ou Toronto ne seront pas un meilleur matchup pour les Cavs que ces Pacers.

 

CELTIC BHOY

26/04/2018 à 16h39

Les Pacers sont au-delà du niveau que les médias basket les voyaient, c'est certain. Mais malgré leurs qualités avérées en playoff, ça reste perfectible, notamment dans la gestion de leurs temps faibles.