Infos des cahiers


Classement en relief

classement en relief

Boutique

boutique

Sur le fil

RT @JP_Sacdefiel: Tout à fait d’accord avec Hervé. Trop de maillots dénaturés par le marketing, trop de marketing ! https://t.co/6bWTHyCy0c

Dans le compte-rendu de France-Pérou, notre candidature au concours d’éloges de Kanté - https://t.co/kJqBJ2iCXn https://t.co/Q43oliWQIe

France-Pérou : les Bleus, le pressing et le cynisme. Par @CKuchly - https://t.co/03prArCqU5

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Pepe honni

"Reina, gardien de Naples, dénoncé pour ses liens avec la mafia italienne." (20minutes.fr)

Mendycité

"Mendy : ‘J’ai la dalle’.” (lequipe.fr)

Pas Metz que un club

"Metz : Un groupe amoindri." (lequipe.fr)

DSKudetto

“Maurizio Sarri : ‘On a perdu le titre dans un hôtel’.” (lequipe.fr)

Mousse à mazout

"Sarr : ‘Il ne faut pas nous enflammer’." (sofoot.com)

Le Sakhi chaud !

"AJA : Option levée pour Sakhi." (lequipe.fr)

Fin du clapping

"L’Islande se prépare à interdire la circoncision." (lemonde.fr)

Dead to be alive

"Le fantôme d'Hernandez." (lequipe.fr)

Sex friends

“Amicaux : déjà plein les yeux.” (lequipe.fr)

Rabbit enculé !

"23 Bleus : La carotte et le bâton." (lequipe.fr)

Le forum

Coupe du monde 2018 : le groupe G

aujourd'hui à 15h59 - PCarnehan : Disais-je à José-Mickaël. >>


Changer l'arbitrage

aujourd'hui à 15h53 - Arthur33 : @Run: je suis d'accord avec toi, celle de sur Griezmann est pour moi indiscutable.Pour Miranda,... >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 15h51 - Joachim du Maurice-Bellay : Ah, c'est Daniel Bravo. Je me demandais si c'était pas Di Meco ayant avalé Patrick Bosso. >>


Noir, Jaune, Foot

aujourd'hui à 15h45 - Flo Riant Sans Son : Est ce qu'un connaisseur des diables rouges pourrait donner une lecture de la non utilisation de... >>


Toujours Bleus

aujourd'hui à 15h45 - M le Mendy : Tiens sinon Lequipe commence à militer pour la titularisation de Lemar à gauche du 4231. On va... >>


World Cup, the road to Doha

aujourd'hui à 15h40 - Run : Y'aura plus de polemique comme ca... >>


Au tour du ballon ovale

aujourd'hui à 15h35 - Tonton Danijel : Oui, comme CELTIC. Si on veut éviter de prendre des branlées devant le monde entier, il ne faut... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 12h55 - Classico : Véridique ... je ne sais pas comment ça s'est terminé sous la forme d'un chèque, mais ce fut le... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 11h13 - Gone n Rosette : Pour revenir su Goebbels, pas mécontent qu'il se casse.Surtout qu'un Villeurbannais qui se fait... >>


Coupe du monde 2018 : le groupe E

aujourd'hui à 11h06 - O Gordinho : Edji,Oui certes cela peut paraître contradictoire. Pourtant tu ne m'enleveras pas de l'esprit que... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 10h48 - Tricky : OK ça s'entend.Ah effectivement, je pense qu'ils n'ont pas du tout réfléchi en termes de... >>


Manger (autre chose que) la feuille

aujourd'hui à 10h31 - Dan Lédan : Bon appétit... >>


LdC : La Ligue des Cahiers

aujourd'hui à 10h16 - Attilio : Sinon si les MRD présents pouvaient ce signaler auprès de moi (las_aix chez yahoo en france),... >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 09h40 - Moravcik dans les prés : (Trouvé ça nul sinon, donc je ne m'étend pas dessus) >>


La vie et l'avis des coaches

aujourd'hui à 08h01 - le Bleu : La longue ITV de Xavi c'est le numéro du mois de mars. >>


En rouge et noir !

aujourd'hui à 07h34 - Redalert : Siebatcheu, il est avant-centre ? Ça ferait lui et Sakho pour les 2 postes plus Hunou (on peut... >>


Parties de campagne, bières, et football...

aujourd'hui à 06h46 - Bourrinos : Y'a des motivés pour y jouer demain sur Lyon ? J'ouvre une liste ? >>


La Ligue des champions

aujourd'hui à 01h07 - revlog : Non seulement Andorre a son championnat, mais il est très actif sur le marché des transferts. Le... >>


Habitus baballe

Pour causer socio, éco, sciences-po, anthropo, histoire-géo, philo, épistémo, Adorno, filporno, Bernard Pardo...

O Gordinho

18/05/2017 à 22h18

Je ne trouve pas la conf de L. De Cock sur le site. Elle y est toujours ? Sinon je regarderai dans Le Crieur, merci pour l'information.

Pascal Amateur

18/05/2017 à 22h39

Quand je pense qu'on a attendu tout ce temps pour dégommer cette saloperie.

Pascal Amateur

18/05/2017 à 22h45

Ou synonyme feutré.

Westham

18/05/2017 à 23h21

Elle a piqué le goûter de ton enfant dans la classe pour que tu lui en veuilles autant?

Ballantrae

18/05/2017 à 23h48

J'ai pas trop suivi ce que faisait Alvarez, les critiques et la fixette de Pascal A., mais moi c'est sur Laurence de Cock que j'ai un léger a priori.

Pascal Amateur

19/05/2017 à 07h12

Ma fixette s'explique par l'adoubement médiatique immédiat autour de ce phénomène. J'ai été outré de cet aveuglement, surtout lorsqu'il s'agit d'enfants et d'éducation.

Belmondo Bizarro

19/05/2017 à 08h22

Quel a priori ? Elle est engagée à gauche donc c'est clairement pas quelqu'un d'objectif en général, mais je trouve toutes ses interventions sur l'enseignement de l'histoire pertinentes, et sur l'éducation en général ça mérite d'être écouté.

O Gordinho

19/05/2017 à 09h55

Sur De Cock, Je suis un lecteur de son blog, "aggiornamento" qui recèle d'excellents articles et que je conseille à toute personne qui s'intéresse à l'enseignement de l'histoire, quelque soit le niveau. On y trouve notamment des critiques très pertinentes sur les publications récentes et une véritable réflexion sur la didactique et les limites de ce que peut l'école. Cependant, De Cock a développé une forme de complexe de supériorité qui m'agace au plus haut point. Elle a tendance à s'exprimer sur tous les sujets relatifs à l'HG du haut de son piédestal en mode donneuse de leçons. A l'origine, sa démarche permettait un recul critique salutaire sur les pratiques enseignantes. Désormais, il ne lui ferait pas de mal de s'appliquer à elle-même la modestie que chaque enseignant devrait cultiver sur sa pratique.

Sens de la dérision

19/05/2017 à 10h23

BoblaFlamb 18/05/2017 à 19h37 Puisque ça parle éducation à côté, je signale la mise en ligne d'une conférence de Laurence de Cock sur Céline Alvarez et la marchandisation de l'école sur le site questiondeclasses.org. Je préviens tout de go, ce n'est pas forcément transcendant. ---- Pas forcément transcendant, c'est le moins que l'on puisse dire. En résumé, Laurence de Cock veut enquêter sur le cas Céline Alvarez dont on fait beaucoup de foin sur lémédia. Là c'est clairement un bon point de ne pas répéter bêtement ce qu'on nous dit. Sauf qu'en fait elle ne voit pas Céline Alvarez, elle ne parvient pas à contacter les anciens collègues, ni même les anciens parents d'élèves. Elle parvient à contacter l'ancienne directrice qui lui dit qu'il y a eu des inspections négatives (l'Inspection Acédémique... on va dire que, selon les inspecteurs, il y a de tout). Par contre elle parvient à contacter des supérieurs du genre le président d'Agir pour l'école (maqué à l'institut Montaigne aka le mal) et le dircab de Vallaud-Belkacem. Du coup, sur la foi de ces deux témoignages, elle part sur la mise en concurrence des pédagogies, sur l'entrée du libéralisme à l'école dans un fouillis incompréhensible. Au final, on a beaucoup appris sur Mme de Cock, pas trop sur les limites éventuelles de Mme Alvarez à part sur un point : que toutes les nouvelles méthodo démarrent à fond et ont de bons résultats et qu'elles peine à s'installer dans la durée, une durée que n'a pas attendu Céline Alvarez.

Pascal Amateur

19/05/2017 à 10h40

Sens de la dérision aujourd'hui à 10h23 Au final, on a beaucoup appris sur Mme de Cock, pas trop sur les limites éventuelles de Mme Alvarez à part sur un point : que toutes les nouvelles méthodo démarrent à fond et ont de bons résultats et qu'elles peine à s'installer dans la durée, une durée que n'a pas attendu Céline Alvarez. > Sur ce point, je pose l'hypothèse que l'approche d'Alvarez se rapproche de la clinique des enfants surdoués. A savoir la tyrannie d'une demande d'amour (les références à ce dernier sont fréquentes chez Alvarez, posé comme une base de cet apprentissage) de la part de "l'enseignant", promu à un rôle maternel. Pas tant l'amour demandé entre enfants, donc (là aussi, démesuré, donc nocif à terme tant le conflit - et sa résolution - sont structurants pour la psyché humaine), mais de l'enseignant, vécu par l'élève comme un foyer brûlant de désir d'amour. Or - et cela rejoint la remarque de Sens de -, il s'agit en effet d'un effet flambant, abrasif ; l'enfant développe ses compétences par amour pour cet Autre, comme est construite la précocité des surdoués. De fait, tout ne tient qu'à cela. Apprendre et développer un savoir pour satisfaire l'Autre tyrannique. Les relations avec les autres enfants sont dès lors évacuées au profit d'une obéissance - aimer son voisin devient un impératif, dont l'impossible respect devra éclater plus tard. Et quand l'Autre amour/tyran disparaît, il n'y a donc plus le moteur qui guidait ces compétences. L'enfant risque un effondrement, d'autant que les parents, littéralement remplacés par l'enseignant dans leur amour (les vidéos d'Alvarez sont éloquentes sur ce point : il y a déplacement de responsabilité) risquent de dévaloriser l'enfant, soudain fragile, hésitant, hors transfert, renforçant ainsi ses inhibitions, cercle vicieux, etc. Pour le dire simplement, il me semble s'agir là d'une manipulation de la psyché enfantine, au service d'un apprentissage mécanique - mécanique car ne servant pas à la cause de l'enfant, à son développement, mais à ce qu'il apprend pour faire plaisir au maître. Le tout couvert par le Discours de la Science, justification neurobiologique qui fait de l'enfant un dispositif cognitif, et surtout de cet accumulation de savoir une finalité et non un moyen de prendre sa place en société.

 

Ballantrae

19/05/2017 à 22h46

Belmondo Bizarro aujourd'hui à 08h22 Quel a priori ? Elle est engagée à gauche donc c'est clairement pas quelqu'un d'objectif en général, mais je trouve toutes ses interventions sur l'enseignement de l'histoire pertinentes, et sur l'éducation en général ça mérite d'être écouté. --- O Gordinho a (une nouvelle fois ?) très bien résumé ma pensée. Intéressante à l'origine, je la trouve de plus en plus insupportable.