Infos des cahiers


Classement en relief

classement en relief

Boutique

boutique

Sur le fil

RT @Lesjoursfr: Ultras: moderne solitude. C'est la chanson sur les supporters de l'OM entonnée par @michelhenry dans ce nouvel épisode de #…

RT @DamienDole: Troisième «Fanzines Zone», ma chronique pour @libe sur les sites de qualité spécialisés sur le sport qui essaiment sur le N…

RT @Challenges: Boucherie Ovalie: l'incroyable succès du site satirique sur le rugby pro (même @mouradrct en est friand!) 🏉 @Adschwyter @Bo…

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Encore un entraîneur émincé

"Nancy : c'est fini pour Hognon." (lequipe.fr)

Guy Roux manager

“ANG : ‘Vivement la VAR !’" (lequipe.fr)

Chaude Baysse

"Baysse à Bordeaux, ça brûle." (lequipe.fr)

Mikaelle Andro

"En Iran, la fille rebelle qui, déguisée en homme, est entrée dans un stade de foot." (lemonde.fr)
Feinte de corps réussie.

Huggies, le bon tuyau

"Le maillot 2018-2019 du PSG a fuité." (lequipe.fr)

Bifles

"Le président de la fédération de football russe se retire pour se défendre." (lemonde.fr)

Joël Queeniou

"Football : l’arbitrage en mode vidéo gaga." (lemonde.fr)

Lépine du pied

"Un inventeur brésilien porte plainte contre la FIFA." (lequipe.fr)

"Salut Rolando."

"Steve Mandanda : 'Je suis passé tout près du drame'." (lequipe.fr)

Ariane Robben

"Thomas Müller donne la victoire sur le fil au Bayern." (besoccer.com)

Le forum

Feuilles de match et feuilles de maîtres

aujourd'hui à 14h57 - Anglachel : Pascal Amateuraujourd'hui à 14h27—J’ai trouvé pour ma part que “Le poil ras” avait plus... >>


Et PAF, dans la lucarne !

aujourd'hui à 14h54 - khwezi : Rhhhha. Mais regarde donc "Counterpart" au lieu de perdre plus de temps. Cépapossibe. L'art du... >>


En rouge et noir !

aujourd'hui à 14h51 - Franco Bas résilles : Breizhilienaujourd'hui à 13h47Normalement, elle se rendra vite compte que ce n'est pas vraiment du... >>


Au tour du ballon ovale

aujourd'hui à 14h48 - El Mata Mord : USAAAAAAAAAPPPPPP !!!! >>


Parties de campagne, bières, et football...

aujourd'hui à 14h16 - balashov22 : Bon, Charles n'est pas sur Lyon ce week-end, donc on va dire que c'est mort. >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 14h16 - KL : Effectivement tant mieux pour lui mais c'est à se demander ce qui est le plus désolant entre le... >>


Y a pas que le foot à Auteuil !

aujourd'hui à 14h06 - liquido : Fognini a salement filouté son adversaire Bedene à Rio, en servant alors qu'un ramasseur... >>


Jeux d'Olympe

aujourd'hui à 14h05 - Rolfes Reus : Pour une fois je suis d'accord avec Coach Patate, essayez de suivre un match de hockey commenté... >>


Bréviaire

aujourd'hui à 13h15 - Pascal Amateur : Arbitre en curé "Portugal : un enfant, un arbitre, un câlin, un carton..." (lequipe.fr) >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

aujourd'hui à 13h13 - RabbiJacob : Suarez Isco. >>


L2, National, CFA... le championnat des petits

aujourd'hui à 12h09 - Redalert : Niveau... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 10h58 - lyes : Jason Terry il va bien claquer quelques 3pts en playoffs, immortel ! >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 10h07 - LYon Indomptable : Le Guide est toujours enfermé dans sa clinique pour soigner ses croisés ?Alors demain 17h, on va... >>


L'empire d'essence

aujourd'hui à 09h12 - Coach Potato : Cent balles et un mars.Bien, bien, bien... La fashion week touche à sa fin; je résume pour ceux... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 03h07 - Gouffran direct : CSC niçois ça compte? >>


CDF sound system

aujourd'hui à 00h40 - Harold Ayew : [Retour des cloches]Herman's Hermits : No Milk Today... >>


Alpins perdus

23/02/2018 à 22h25 - Tonton Danijel : Match vraiment bizarre, disputé sur un faux rythme à 10 contre 10. Dommage d'avoir été... >>


Go Mouest !

23/02/2018 à 22h02 - McManaman : Bon, encore un match nul, on n'avance pas, ni dans un sens ni dans l'autre. >>


Habitus baballe

Pour causer socio, éco, sciences-po, anthropo, histoire-géo, philo, épistémo, Adorno, filporno, Bernard Pardo...

O Gordinho

18/05/2017 à 22h18

Je ne trouve pas la conf de L. De Cock sur le site. Elle y est toujours ? Sinon je regarderai dans Le Crieur, merci pour l'information.

Pascal Amateur

18/05/2017 à 22h39

Quand je pense qu'on a attendu tout ce temps pour dégommer cette saloperie.

Pascal Amateur

18/05/2017 à 22h45

Ou synonyme feutré.

Westham

18/05/2017 à 23h21

Elle a piqué le goûter de ton enfant dans la classe pour que tu lui en veuilles autant?

Ballantrae

18/05/2017 à 23h48

J'ai pas trop suivi ce que faisait Alvarez, les critiques et la fixette de Pascal A., mais moi c'est sur Laurence de Cock que j'ai un léger a priori.

Pascal Amateur

19/05/2017 à 07h12

Ma fixette s'explique par l'adoubement médiatique immédiat autour de ce phénomène. J'ai été outré de cet aveuglement, surtout lorsqu'il s'agit d'enfants et d'éducation.

Belmondo Bizarro

19/05/2017 à 08h22

Quel a priori ? Elle est engagée à gauche donc c'est clairement pas quelqu'un d'objectif en général, mais je trouve toutes ses interventions sur l'enseignement de l'histoire pertinentes, et sur l'éducation en général ça mérite d'être écouté.

O Gordinho

19/05/2017 à 09h55

Sur De Cock, Je suis un lecteur de son blog, "aggiornamento" qui recèle d'excellents articles et que je conseille à toute personne qui s'intéresse à l'enseignement de l'histoire, quelque soit le niveau. On y trouve notamment des critiques très pertinentes sur les publications récentes et une véritable réflexion sur la didactique et les limites de ce que peut l'école. Cependant, De Cock a développé une forme de complexe de supériorité qui m'agace au plus haut point. Elle a tendance à s'exprimer sur tous les sujets relatifs à l'HG du haut de son piédestal en mode donneuse de leçons. A l'origine, sa démarche permettait un recul critique salutaire sur les pratiques enseignantes. Désormais, il ne lui ferait pas de mal de s'appliquer à elle-même la modestie que chaque enseignant devrait cultiver sur sa pratique.

Sens de la dérision

19/05/2017 à 10h23

BoblaFlamb 18/05/2017 à 19h37 Puisque ça parle éducation à côté, je signale la mise en ligne d'une conférence de Laurence de Cock sur Céline Alvarez et la marchandisation de l'école sur le site questiondeclasses.org. Je préviens tout de go, ce n'est pas forcément transcendant. ---- Pas forcément transcendant, c'est le moins que l'on puisse dire. En résumé, Laurence de Cock veut enquêter sur le cas Céline Alvarez dont on fait beaucoup de foin sur lémédia. Là c'est clairement un bon point de ne pas répéter bêtement ce qu'on nous dit. Sauf qu'en fait elle ne voit pas Céline Alvarez, elle ne parvient pas à contacter les anciens collègues, ni même les anciens parents d'élèves. Elle parvient à contacter l'ancienne directrice qui lui dit qu'il y a eu des inspections négatives (l'Inspection Acédémique... on va dire que, selon les inspecteurs, il y a de tout). Par contre elle parvient à contacter des supérieurs du genre le président d'Agir pour l'école (maqué à l'institut Montaigne aka le mal) et le dircab de Vallaud-Belkacem. Du coup, sur la foi de ces deux témoignages, elle part sur la mise en concurrence des pédagogies, sur l'entrée du libéralisme à l'école dans un fouillis incompréhensible. Au final, on a beaucoup appris sur Mme de Cock, pas trop sur les limites éventuelles de Mme Alvarez à part sur un point : que toutes les nouvelles méthodo démarrent à fond et ont de bons résultats et qu'elles peine à s'installer dans la durée, une durée que n'a pas attendu Céline Alvarez.

Pascal Amateur

19/05/2017 à 10h40

Sens de la dérision aujourd'hui à 10h23 Au final, on a beaucoup appris sur Mme de Cock, pas trop sur les limites éventuelles de Mme Alvarez à part sur un point : que toutes les nouvelles méthodo démarrent à fond et ont de bons résultats et qu'elles peine à s'installer dans la durée, une durée que n'a pas attendu Céline Alvarez. > Sur ce point, je pose l'hypothèse que l'approche d'Alvarez se rapproche de la clinique des enfants surdoués. A savoir la tyrannie d'une demande d'amour (les références à ce dernier sont fréquentes chez Alvarez, posé comme une base de cet apprentissage) de la part de "l'enseignant", promu à un rôle maternel. Pas tant l'amour demandé entre enfants, donc (là aussi, démesuré, donc nocif à terme tant le conflit - et sa résolution - sont structurants pour la psyché humaine), mais de l'enseignant, vécu par l'élève comme un foyer brûlant de désir d'amour. Or - et cela rejoint la remarque de Sens de -, il s'agit en effet d'un effet flambant, abrasif ; l'enfant développe ses compétences par amour pour cet Autre, comme est construite la précocité des surdoués. De fait, tout ne tient qu'à cela. Apprendre et développer un savoir pour satisfaire l'Autre tyrannique. Les relations avec les autres enfants sont dès lors évacuées au profit d'une obéissance - aimer son voisin devient un impératif, dont l'impossible respect devra éclater plus tard. Et quand l'Autre amour/tyran disparaît, il n'y a donc plus le moteur qui guidait ces compétences. L'enfant risque un effondrement, d'autant que les parents, littéralement remplacés par l'enseignant dans leur amour (les vidéos d'Alvarez sont éloquentes sur ce point : il y a déplacement de responsabilité) risquent de dévaloriser l'enfant, soudain fragile, hésitant, hors transfert, renforçant ainsi ses inhibitions, cercle vicieux, etc. Pour le dire simplement, il me semble s'agir là d'une manipulation de la psyché enfantine, au service d'un apprentissage mécanique - mécanique car ne servant pas à la cause de l'enfant, à son développement, mais à ce qu'il apprend pour faire plaisir au maître. Le tout couvert par le Discours de la Science, justification neurobiologique qui fait de l'enfant un dispositif cognitif, et surtout de cet accumulation de savoir une finalité et non un moyen de prendre sa place en société.

 

Ballantrae

19/05/2017 à 22h46

Belmondo Bizarro aujourd'hui à 08h22 Quel a priori ? Elle est engagée à gauche donc c'est clairement pas quelqu'un d'objectif en général, mais je trouve toutes ses interventions sur l'enseignement de l'histoire pertinentes, et sur l'éducation en général ça mérite d'être écouté. --- O Gordinho a (une nouvelle fois ?) très bien résumé ma pensée. Intéressante à l'origine, je la trouve de plus en plus insupportable.