Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Qui veut gagner des quignons ?

aujourd'hui à 19h56 - O Gordinho : Le nombre de minutes cumulées par les types à une sélection. >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 19h54 - suppdebastille : Merci l'homme de la pampa, je vais aller voir cela.Je me demande si celui de France - Pays Bas... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 19h37 - suppdebastille : Je ne pense pas que la vie au Cameroun ressemble beaucoup à la vie en Corée du Nord. >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 19h33 - Raymundo Menech : Pas exactement des comédies pures mais toujours une bonne dose d’humour décalé, absurde ou... >>


FFF et LFP, un univers (im)pitoyable

aujourd'hui à 19h32 - Le Meilleur est le Pires : Ca serait pas simple, mais le moins difficile, pour le foot feançais, , les autres sports, et les... >>


Futebol lusitano

aujourd'hui à 19h29 - Le Meilleur est le Pires : Mince, moi qui croyais que ça signifiait "plonge"...(Merci encore pour le compte rendu!) >>


Aimons la Science

aujourd'hui à 18h52 - Gone with the Greens : Ce serait effectivement bien d'expliquer à tous que la recherche et le développement d'un... >>


Et PAF, dans la lucarne !

aujourd'hui à 18h24 - Maniche Nails : khweziaujourd'hui à 15h54En truc pas trop mal foutu, je viens de regarder "Narcos:... >>


Toujours Bleus

aujourd'hui à 18h05 - CHR$ : Mottet faisait bien partie des noms qui étaient périodiquement cités quand il était à Lille... >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

aujourd'hui à 17h48 - richard : Match 5 : SavitzkayaLes deux poèmes ont leurs qualités et leurs défauts évidents, j'ai bien... >>


En rouge et noir !

aujourd'hui à 17h09 - inamoto : Salut les vieux! Ah oui quel joueur ce Bernard Lam.. Daniel, ou vice versa... bref... bon hum...... >>


Y a pas que le foot à Auteuil !

aujourd'hui à 16h16 - Label Deschamps : J'avais vu le dialogue Wawrinka-Paire sur Twitter mais l'enthousiasme suscité m'a laissé plutôt... >>


Le fil éclectique

aujourd'hui à 15h05 - lotbur : Bonjour à tous. Je ne sais pas trop où émettre cette demande alors, pourquoi pas ici. Y a t'il... >>


Changer l'arbitrage

aujourd'hui à 14h12 - Yul rit cramé : Alors désolé, pas du tout parce que j'avais'10'ans, mon souvenir est assez flou, mais'je... >>


Manette football club

aujourd'hui à 13h28 - Gérard Scolaire : Team Nethack ! Et Ularn, Moria, Angband, Omega... Mais Nethack reste mon meilleur souvenir du lot. >>


Manger (autre chose que) la feuille

aujourd'hui à 03h11 - Raymundo Menech : Merci! Et merci aussi d’avoir déplacé ma question sur un fil plus approprié. >>


Paris est magique

aujourd'hui à 00h33 - Raïeaïeïe : Ce soir excellent podcast sur culture PSG où ils font un récapitulatif de la saison 2003-04. Ca... >>


Bréviaire

09/04/2020 à 23h37 - De Gaulle Volant : Late et râle"Pourquoi Sagnol en a longtemps voulu à Zidane" (football.fr)So tell me what you... >>


Habitus baballe

Pour causer socio, éco, sciences-po, anthropo, histoire-géo, philo, épistémo, Adorno, filporno, Bernard Pardo...

Balthazar

22/02/2020 à 20h36

Merci Classico, ça me fait vraiment plaisir.

Edji, si c'est le cas, ça ruine évidemment l'argument, mais l'affiche du débat n'annonce rien de tel (l'intitulé, c'est "la propriété?"), et il me semble que la présentation orale, dont je viens de réécouter l'essentiel, non plus.

Je précise que mon message est la transcription, forcément infidèle, d'un dialogue qui a vraiment eu lieu. Je l'ai retranscrit parce que la remarque finale m'a désarçonné et amusé, mais d'une part je ne suis pas allé vérifier que réellement Piketty ne mentionnait à aucun moment de la discussion les écrits de Lordon, et d'autre part, si c'était le cas, je n'en tirerais pas forcément une conclusion aussi radicale que mon ami. Je crois d'ailleurs lui avoir dit ensuite un truc du genre: "Peut-être bien que Piketty allait lui parler de son livre, peut-être même qu'il allait en faire l'éloge, et qu'il en a été dissuadé par les coups bas qu'il venait de prendre".

Milan de solitude

16/03/2020 à 14h13

Faire les courses dans un supermarché, aujourd'hui, c'est une expérience.
Avec les attentats islamistes, l'incendie de Notre-Dame, et maintenant ce virus, nous vivons tout de même de drôles de moments collectifs depuis quelques années...

fireflyonthewater

16/03/2020 à 15h25

On a aussi gagné la coupe du monde . C était un moment collectif et bien plus heureux !

Flo Riant Sans Son

16/03/2020 à 16h18

Bizarrement aller faire des courses ce matin m'a un peu rassuré sur les réactions qu'on pourrait craindre en pareil cas. Il n'y a plus grand chose, mais je n'ai pas vu de "batailles" pour un paquet de riz non plus...

Red Tsar

17/03/2020 à 12h08

Je suis curieux par avance de lire des recherches qui sortiront sur cette immense expérience sociale que nous vivons. Les rapports de la société civile aux experts, les rapports à l'autorité, aux formes de délégations... Les relectures du passé aussi (cf https://laviedesidees.fr/Freddy-Vinet-grande-grippe-1918-pire-epidemie-siecle.html)
Dimanche, dans les parcs et les promenades, j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup d'ajustements dans les micro-comportements des gens, dans les façons de se tenir les uns par rapport aux autres, etc. Mais c'est peut-être moi qui ait vu ce que j'avais envie de voir. En tout cas, ça m'a fait penser aux travaux d'Edward T. Hall sur la proxémie. Cette expérience pourrait bien participer à invalider ses conclusions quant à notre rapport aux autres dans l'espace.

Red Tsar

18/03/2020 à 12h26

En bon citoyen, je me suis décidé à écouter notre Président qui nous recommandait de lire. Hier soir, dans mon lit, avant de m'endormir, je me décide donc à prendre Trésors, de l'archéologue Jean-Paul Demoule (une sommité dans sa partie), acheté l'an dernier et toujours pas ouvert.

J'y lis, au sujet des effondrements de sociétés proto-historiques et antiques :
"À chaque fois, des périodes marquées par des vestiges spectaculaires font place à ce que les archéologues, désappointés, nomment des "âges sombres". Mais, en réalité, il s'agit plutôt d'un retour à des communautés agricoles plus égalitaires et mieux à même d'exploiter leur environnement. Ces "âges" n'ont pas été forcément "sombres" pour tout le monde !"
et
"Les sociétés complexes et interconnectées sont fragiles, et leur effondrement, un jour ou l'autre, est plus fréquent que leur permanence [...]. La fin de ces régimes despotiques a certes vu la disparition des palais, de leurs élites et de leurs productions de luxe. Mais finalement, pour les villageois paysans et artisans redevenus plus ou moins autonomes, ces nouveaux "âges" ont-ils vraiment été si "sombres" que cela ?"

Je ne pense pas qu'on puisse transposer tout ça de manière univoque à nos sociétés contemporaines, mais il y a tout de même à réfléchir.

forezjohn

18/03/2020 à 16h09

Intéressant, je te conseille d'écouter les émissions des épaules de Darwin sur les premières société agricoles et l'age de fer.
Ca parle justement développement urbain, inégalité et ça permet d'apprendre des trucs bluffant comme cette grand ville(50-100k) près de l'emplacement actuel de Saint Louis aux USA pendant le moyen age européen.

John Six-Voeux-Berk

18/03/2020 à 16h14

Ce que tu dis Red Tsar, me rappelle une idée que j'ai croisée souvent (de Tocqueville (!) au paléontologue (?) Cauvin) : tout monument important est le signe d'une société inégalitaire. Les sociétés réellement égalitaires ne produisent que des monuments médiocres, ou pas de monuments du tout.

Même si le monument en question ne fait qu'imposer la grandeur d'un Etat démocratique, le transfert de ressources nécessaire à l'édification signale une société inégalitaire.

Chez Cauvin, cela va encore plus loin (Naissance des divinités, naissance de l'agriculture, éd. du CNRS), puisque selon lui, l'idée même d'inégalité sociale a eu besoin d'une pensée de l'inégalité métaphysique entre hommes et divinités. Il propose notamment une analyse des représentations rupestres et de leur évolution ; en gros, pendant longtemps, tous les animaux ont la même taille ou à peu près ; puis tout juste avant le néolithique, on voit apparaître des êtres (animaux ou humains) qui dominent ceux qui les entourent (taille ou disposition sur la paroi). Pour Cauvin, c'est la preuve d'un début de pensée hiérarchique (différente du classement) ; et pour lui, c'est aussi l'étincelle qui a rendu nécessaire, aux yeux des hommes, le développement de l'agriculture et de l'idée même de surproduction.

Une sorte d'anti-marxisme en somme : c'est la naissance de l'idée de supériorité, qui aurait rendu possible l'investissement psychologique massif nécessaire à la maîtrise de l'agriculture (Cauvin prend évidemment bien soin de montrer que ce n'est pas une pénurie alimentaire physiologique qui a rendu l'agriculture nécessaire).

J'avais découvert le nom de Cauvin dans un des livres de vulgarisation de Daniel Cohen, Prospérité du vice ou Homo Economicus, je ne sais plus.

Red Tsar

18/03/2020 à 18h09

Je prends avec plaisir vos références, surtout en cette période... Sur le rôle de l'agriculture, c'est aujourd'hui très débattu sur la question de savoir si cela a représenté ou non un progrès. Beaucoup mettent en avant qu'agriculture = moins bonne santé (à court terme), hausse des inégalités et perte de liberté avec la naissance des États. Mais je vais aller voir Cauvin de près dès que je peux.

et alors

18/03/2020 à 20h38

Naissance des divinités, naissance de l'agriculture, je l'ai lu tout récemment et c'est en effet passionnant. Comme toujours dans ce domaine, d'autant qu'il y a une ambition de synthèse, il faut passer par les longues descriptions de pointes de flèches et compagnie, mais Cauvin formule aussi des hypothèses originales qui remettent en cause pas mal de préjugés sur la période.

Sur la proto-Histoire, peut-être la période la plus décisive pour l'Humanité, outre Cauvin et Demoule cités plus haut, Jean Guilaine est aussi une référence. Et sur les mêmes questions que Naissance des divinités, j'ai noté Naissance de l'inégalité de Brian Hayden parmi mes trucs à lire. Certains l'ont lu?

 

Red Tsar

19/03/2020 à 14h08

Dans la suite de la lecture du Demoule, je tombe sur l'évocation de la civilisation Jomon, qui peut amener à amender quelque peu certains schémas. Je vous copie-colle ici quelques extraits d'un article de Nespoulous sur "Le contre-exemple Jômon au Japon".

> "Jômon constitue [...] un contre-exemple : poterie, sédentarité, habitat relativement complexe [l'auteur mentionne par la suite de "grands sites d'habitats groupés"], mais pas d’agriculture.",

> Le cheminement, au vu des traces archéologiques, est celui d'un essai de l'agriculture avec l'introduction d'espèces domestiquées depuis le continent, puis d'un retour (a priori volontaire) au nomadisme :
"Les deux conséquences à tirer nous semblent donc être les suivantes : ou bien il y eut de véritables tentatives (plus ou moins conscientes) visant à s’orienter progressivement vers une économie fondée sur une production de la subsistance, donc vers l’agriculture, lesquelles échouèrent toutes pour des raisons qui nous échappent ; ou bien, plus vraisemblablement, si nous considérons la relative richesse et la prospérité des sociétés Jômon des phases ancienne et récente, un tel processus ne fut jamais réellement mis en œuvre, malgré la connaissance de techniques qui en auraient permis l’application par les sociétés concernées."

> Pourquoi ce choix ?
"S’il fallait donc résumer à grands traits l’économie du Jômon, on pourrait dire qu’elle reposait sur le milieu donné [très liée à la forêt], alors qu’une économie de production plus « néolithique » aurait sans doute impliqué une anthropisation beaucoup plus poussée, consistant en de grands abattages. Choix sans doute difficile à faire lorsque, durant des millénaires, une identité s’est construite autour d’un mode de vie en coévolution avec le milieu."

> Conclusion :
"Jômon n’était-il pas, finalement, une société contre le Néolithique ? Contre la néolithisation ?"

> On retrouve là les travaux de Graeber, James C. Scott, voire Clastres sur le fait que l'absence d'Etat n'est pas le fait de ne pas avoir atteint un certain niveau de développement, mais un choix, avec des sociétés qui, parfois, ont expérimenté l'Etat et ont choisi d'en sortir.