Infos des cahiers


Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Dans le haut du panier

aujourd'hui à 04h58 - Lucho Gonzealaise : C'est ce qu'on appelle une bonne grosse branlée. >>


Messages de service

aujourd'hui à 04h20 - Redalert : C'est l'heure de la révolution. >>


Paris est magique

aujourd'hui à 02h24 - Classico : ParisHilton06/12/2019 à 19h43*Basé_e. (Elle le vaut bien.)Sinon, en relisant les dernières pages... >>


Le fil prono

aujourd'hui à 01h35 - Josip R.O.G. : Ma foi... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 01h13 - balashov22 : Bien content que Caqueret m'ait donné tort semble-t-il, par contre dire qu'on s'en sort sans... >>


CDF sound system

aujourd'hui à 00h57 - Milan de solitude : [Le temps : phase de vote]Vous êtes quinze et demi à être passés par l'isoloir. Je laisse... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 00h33 - Toni fils brillant : "Le cas du logement est éclairant : si la collectivité sollicite des entreprises publiques pour... >>


Santiago Bernabeu

aujourd'hui à 00h15 - theviking : Et Marca faisait un article récemment (vendredi ?)sur l'extraordinaire "disponibilité" de... >>


Observatoire du journalisme sportif

06/12/2019 à 23h31 - leo : Mik Mortsllakaujourd'hui à 22h43Avec le duo Ménes-Paganelli au micro lors du match suivant, c'est... >>


CdF Omnisport

06/12/2019 à 23h23 - 2Bal 2Nainggolan : À la même époque, l'année dernière, Fourcade avait de très mauvais temps de ski, c'est le tir... >>


Scapulaire conditionné

06/12/2019 à 22h49 - Yul rit cramé : Tout à fait, ce n'est pas infaillible, et il faut un minimum de résultats pour accompagner un bon... >>


Le fil de butte avec ses potes en croco

06/12/2019 à 22h32 - Yul rit cramé : Dites donc les crocos, au lieu de mordre vos adversaires, vous pourriez me répondre ?J'ai comme un... >>


Qui veut gagner des quignons ?

06/12/2019 à 22h21 - Rolfes Reus : Désolé pour la pause... je doute que vous trouviez le dernier buteur donc voilà :Dortmund -... >>


Noir, Jaune, Foot

06/12/2019 à 21h44 - liquido : Pas du foot mais de la Belgique, et beaucoup de courageThe Champion Who Picked a Date to Die... >>


Choucroute et bierstub: l'indigeste menu du RCS

06/12/2019 à 19h41 - le petit prince : Yo les kneckes, je serai au derby de la saucisse demain. >>


Et PAF, dans la lucarne !

06/12/2019 à 19h40 - betomar : L'effondrement: beaucoup aimé, notamment les derniers, surtout "l'ile" et "le Hameau" - déjà... >>


O TéFéCé

06/12/2019 à 19h31 - betomar : C'est officiel: je suis inquiet. Les 2 volontaires susceptibles d'être plus mauvais que nous... >>


Sondages idiots

06/12/2019 à 18h17 - Lucho Gonzealaise : Ronaldinho Gaucho à Grenoble >>


Au tour du ballon ovale

Le retour en force des deux "Stade", le titre de Biarritz, l'EDF face à l'hémisphère Sud et la rivalité avec l'Angleterre.

arnaldo01

11/02/2019 à 15h31

L'une des différences entre le championnat francais et l'anglais est l'attribution du bonus offensif.
Pour le Top14, il faut marquer trois essais de plus que l'adversaire. En Angleterre (et en coupe d'Europe), il faut marquer quatre essais. Donc en Angleterre, une fois qu'une équipe a mis ses quatre essais, elle sait qu'elle aura 5 points et peut donc faire sortir ses meilleurs joueurs. En France, le bonus offensif n'est jamais définitif donc les meilleurs joueurs restent jusqu'à la fin du match et donc enchaînent les matchs de 80 minutes.
Je sais que cette regle en France a été instaurée pour éviter qu'une equipe qui perd 8 eesais à 4 prenne un point mais ca permettait d'économiser nos meilleurs joueurs.

fabraf

11/02/2019 à 15h50

La "solution" ne serait pas d'intégrer une franchise XV de France dans un Top 15 ? Cette équipe jouerait une seule fois toutes les autres et ne pourrait disputer ni Coupes d'Europe ni phases finales.

Ainsi, cette équipe disputerait 14 matchs de Top 15, 5 de Tournoi, 6 à 8 de tournées, soit 25 à 27 matchs par saison.

Dans un pays aussi culturellement attaché aux querelles de clochers, donc aux clubs, je ne vois pas d'autres solutions pour être prêts pour 2023 (c'est déjà dans 4 ans !).

CELTIC BHOY

11/02/2019 à 15h57

fabraf

aujourd'hui à 15h50

La "solution" ne serait pas d'intégrer une franchise XV de France dans un Top 15 ? Cette équipe jouerait une seule fois toutes les autres et ne pourrait disputer ni Coupes d'Europe ni phases finales.

---------

Dans ce projet, les internationaux ne disputeraient pas les compétitions de club de haut niveau (coupe d'Europe et phases finales). C'est un peu paradoxal de préparer le haut niveau international en esquivant le haut niveau en club.

fabraf

11/02/2019 à 16h04

Tout à fait, mais je ne vois pas d'autres solutions si on veut diminuer le nombre moyen de matchs disputés par les Internationaux.

Autre proposition : nommer Didier Deschamps à la tête d'un pôle performance XV de France / Championnat élite.

JohnMurdok

11/02/2019 à 16h06

Hier aussi, il m'a paru improbable les remplacements où l'on fait rentrer N'Tamack arrière (alors qu'il n'a jamais joué ce poste à Toulouse) et où on fait jouer Ramos à l'aile pour sa première sélection (alors qu'il joue ... arrière à Toulouse voire ouvreur).

Je me demande si réellement le sélectionneur regarde le Top 14 pour proposer des solutions aussi énigmatiques (jouer avec 4 centres et un arrière en guise de 3/4).

Mais il ne faut pas se leurrer les problèmes datent d'avant la finale de la CDM 2011 où les joueurs avaient court-circuité Lièvremont et le groupe était totalement en auto-gestion.

La responsabilité se joue à mon avis à deux niveaux :
- La formation dans les écoles de rugby : Ne plus faire des catégories d'âge mais des catégories de taille/poids. Lorsque mes jeunes frères faisaient du rugby en minimes (-14), ils se retrouvaient facilement en face de gamins qui faisaient déjà 1m75 voire 1m80 et déjà pratiquement 90kg ! Certains clubs n'hésitaient pas à envoyer des cadets pour venir prêter main forte à l'équipe minime ... Cette mesure permettrait de plus jouer à la main et moins sur le poids (qui pousser les jeunes à prendre des protéines et de se muscler dès le plus jeune âge).

- L'arbitrage en TOP 14 : Malheureusement tant qu'on autorisera encore à plaquer très haut, le jeu ressemblera toujours à des golgoths s'entrechoquant pour "détruire". Où sont les cuillères ? Ces gestes spectaculaires qui coupent l'élan d'une attaque avec grâce. Aujourd'hui on plaque, on coffre, on assiste à des gamins morts sur le terrain et des commotions de plus en plus fréquentes poussant des joueurs à arrêter leurs carrières. Tant que l'arbitrage n'abaissera pas la limite de placages au bassin avec des sanctions systématiques sur les placages hauts, on continuera dans la surenchère athlétique.

fabraf

11/02/2019 à 16h10

J'ai dû mal avec tes 2 explications Josémi :
- La formation dans les écoles de rugby ? La France est championne du monde U20.
- L'arbitrage en TOP 14 ? Ce sont les mêmes arbitres qui officient lors des matchs européens et internationaux. Pourtant on ne voit pas les mêmes matchs.

CELTIC BHOY

11/02/2019 à 16h18

fabraf

aujourd'hui à 16h04

Tout à fait, mais je ne vois pas d'autres solutions si on veut diminuer le nombre moyen de matchs disputés par les Internationaux.

-----------

Les autres y arrivent. Le calendrier et le temps de jeu des internationaux est imposé par la fédé et les clubs s'adaptent.

C'est plus facile quand il y a un lien de subordination comme en Écosse et en Irlande. Mais au final les clubs sont quand même gagnants.

Roy compte tout et Alain paie rien

11/02/2019 à 16h29

Il faut dire qu'en Ecosse, au Pays de Galles et en Irlande le rugby de club était au fond du caniveau en même temps que les équipes nationales, soit à la fin des années 90. Cela a aligné les intérêts des clubs et de la fédé pour tout réformer de A à Z. Aujourd'hui en France le rugby de club a encore des bons résultats européens et marche bien financièrement. Du coup, les clubs n'ont pas intérêt à faire le moindre sacrifice au profit de la FFR, en témoigne les récurrents conflits avec la ligue du sémillant Paul Goze.

M.Meuble

11/02/2019 à 16h44

Difficile d'interpreter le 0/6 en Coupe d'Europe cette annee des clubs anglais via le prisme du niveau de jeu mis en oeuvre en selection national.
Je ne pense pas que la Fede ait reuni les clubs en leur disant: "si on veut etre champion du Monde, il faut sortir des coupes d'Europe en hiver".

CELTIC BHOY

11/02/2019 à 16h52

Roy compte tout et Alain paie rien

aujourd'hui à 16h29

----------

Dans ces trois nations, ils avaient aussi leur lot de querelles de clochers et d'intérêts divergents. Surtout en Écosse où ils ont fait n'importe quoi jusque la fin des années 2000.

Mais bon, aujourd'hui le Leinster est un club structuré et influent. Et ils doivent quand même accepter les décisions de l'IRFU, comme le transfert de Carbury, la doublure de Sexton, chez le grand rival du Munster, pour qu'il soit titulaire en Coupe d'Europe et dans les principaux matchs du Pro14. Et le mois dernier, la fédé leur a interdit d'aligner Sexton dans les deux matchs cruciaux de Coupe d'Europe. Ils en sortent quand même gagnants parce que ça les a fait lancer Ross Byrne dans le grand bain avec succès. Même chose l'an dernier quand la fédé a imposé une longue convalescence à Rob Kearney et donne sa chance à Larmour. Kearney arrive ensuite en forme pour le tournoi et les phases finales.

Je sais bien que c'est difficile d'imaginer ça en France, mais si ça permet de garder les internationaux frais pour les fins de saison et de faire monter les jeunes, tout le monde peut y trouver son compte, en sortant de la gestion à court terme.

 

CELTIC BHOY

11/02/2019 à 16h55

M.Meuble

aujourd'hui à 16h44

Difficile d'interpreter le 0/6 en Coupe d'Europe cette annee des clubs anglais via le prisme du niveau de jeu mis en oeuvre en selection national.
Je ne pense pas que la Fede ait reuni les clubs en leur disant: "si on veut etre champion du Monde, il faut sortir des coupes d'Europe en hiver".

---------

C'est ballot, les Saracens ont manqué cette fameuse réunion. ;-)