Boutique

boutique

Infos des cahiers


Classement en relief

classement en relief

Sur le fil

RT @ButterflAym: Article de U10 sur Valeri Lobanovski, entraîneur révolutionnaire soviétique. Il est notamment à l'origine de l'éclosion de…

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Il est des nô-ôtres !

"Guingamp : Eboa Eboa prolonge." (lequipe.fr)

Souici 2

"ASSE : Souici vers un nouveau prêt." (lequipe.fr)

Speed dating

"Kylian Mbappé : pas de temps pour les filles." (femmeactuelle.fr)
Mbappé, court toujours.

Gaolin Soccer

“Chine : le superbe retourné de Gao Lin." (lequipe.fr)

Franche Sibérie

"Un policier russe aux Pussy Riot : 'Parfois, je regrette 1937'." (lemonde.fr)

Des passes partout

"Paul Pogba, l'homme clé." (franceinfo.fr)

La BD Deschamps

“Umtiti : ‘On est dans notre bulle.” (lequipe.fr)

Faust de main

"Thierry Henry, le pacte avec les Diables." (lemonde.fr)

Route du rhum

"Balotelli se prépare en solitaire." (lephoceen.fr)

Cissé s'est trompé

"Aliou Cissé après l'élimination du Sénégal : 'Il faut passer un cap'." (lequipe.fr)

Le forum

LdC : La Ligue des Cahiers

aujourd'hui à 17h09 - Kireg : TVBreizhaujourd'hui à 13h51Choix pertinent même si les gens derrière le bar ont changé fin... >>


Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 17h01 - roujul : Syle > Si ils tentent le même sur Neymar, ça fera penalty >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 16h49 - dugamaniac : Je suis content de vous lire un truc bien , sur Palencia.Hier j'ai vu que le dernier quart d'heure... >>


Habitus baballe

aujourd'hui à 16h45 - Classico : forezjohnaujourd'hui à 15h51Je ne peux pas être d'accord.Tu n'es pas libre puisque les choix que... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 16h40 - Balls of steed : "Et si la solidité après avoir trop gâché est inhabituelle à la Duchère, la capacité à... >>


LA GAZETTE : Les gestes / Les antigestes

aujourd'hui à 16h39 - et alors : Geste : dix secondes après son entrée en jeu, le duel gagné en haute altitude par Cheikh Ndoye... >>


En rouge et noir !

aujourd'hui à 16h26 - Belmondo Bizarro : rougénoiraujourd'hui à 12h10Heureusement la rentrée arrive ! Puis va suivre l'automne... Et qui... >>


Choucroute et bierstub: l'indigeste menu du RCS

aujourd'hui à 16h24 - Knacklexander Vencel : Petit débrif de ce retour du foot à la Meinau pour la cuvée 2018/2019.En premier lieu, le... >>


Les CdF : cahiers de doléances

aujourd'hui à 16h05 - L'amour Durix : Et une pensée amicale à nos récentes victimes angevines obligées de partager leur fil avec des... >>


L'empire d'essence

aujourd'hui à 16h02 - Coach Potato : Le ridicule pourrait tuer. Cette série dispensable en est l'illustration. Ses promoteurs manquent... >>


"Descendre au chardon", le fil de l'ASNL

aujourd'hui à 15h48 - Scorbut et Correa : ça va chez nous?Bon, deux propositions : - on descend en National, on assainit tout ça, on renait... >>


Geste technique

aujourd'hui à 15h28 - Paul Paquebot : Pour ajouter mon grain de sel, non le pouce et l'index font pas la même chose, dans le cas de Dele... >>


O TéFéCé

aujourd'hui à 15h11 - pelecanos : Quelques impressions après un simple visionnage du résumé du derby :Match animé et agréable,... >>


Les jaunes, héros zen

aujourd'hui à 15h04 - Toni Turek : Chez les anciens Jaunes, il y a le duo Stepinski/Djordjevic qui évolue au Chievo.Le deuxième a... >>


LA GAZETTE : les observations

aujourd'hui à 14h36 - forezjohn : Kevin Monnet-Paquet a superbement laissé passer le ballon sur le but de l'égalisation stéphanois... >>


LA GAZETTE : Le coin fraîcheur

aujourd'hui à 14h29 - dugamaniac : (lui a t-il demandé s'il n'avait jamais envisagé d'entrainer le PSG?) >>


CdF Omnisport

aujourd'hui à 13h51 - pelecanos : A moins de 6 semaines de l'évènement, à moins de 2 de l'annonce des équipes, Thorbjorn Olesen... >>


Y a pas que le foot à Auteuil !

aujourd'hui à 13h22 - KL : Oui oui je l'ai précisé "7-2 pour Djoko depuis les 33 ans du Suisse et inversement 7-2 pour... >>


Etoiles et toiles

Non, ce n’est pas un forum sur le PSG, même si le titre aurait sans doute convenu, mais bien sur le cinéma, pour parler de tout ce qui touche de près ou de loin au septième art.

theviking

13/11/2017 à 13h00

La BD était assez sympa, aussi, quoique ça s'essouffle un peu sur la fin.

nima

13/11/2017 à 14h30

Pascal Amateur
aujourd'hui à 11h59

--------------

Vu aussi en famille pendant les vacances et j'ai beaucoup aimé. L'histoire, le style des dessins et de l'animation, l'humour, la musique.
Très recommandable.

André Pierre Ci-Gît Gnac

14/11/2017 à 00h55

J'ai vu "Au revoir là haut aujourd"hui"

Alors évidemment, mon pedigree de groupie me fait japper de joie dès que sort un film de Dupontel, donc je vais pas spécialement rechercher une once d'objectivité en ces lignes.

Pour le synopsis rapide : Dans les derniers instants de la Grande Guerre, 2 hommes (Maillard et Péricourt) se rencontrent et se lient d'amitié. Péricourt se fait défigurer par un obus lors du dernier jour de la guerre, préfère se faire passer pour mort auprès de sa famille et fuit vivre dans la misère avec son ami. Fou de rage dans un climat économique délétère pour les anciens combattants, il décide de monter avec Maillard une entreprise bidon spécialisée dans la vente de monuments aux morts et d'arnaquer tout ce qui bouge.

Bon. J'ai vraiment beaucoup aimé.

Techniquement, c'est très loin du style Dupontel, avec des couleurs très vives, un cadrage très dynamique et des parti-pris esthétiques assez ébouriffants de vitesse et de rythme. Ça en rebute certain (Le Monde), mais moi ça m'a éclaté (notamment parce que filmer la guerre de 14 avec des couleurs aussi tapantes s'oppose au traitement esthétique classique qu'en avait fait Jeunet et tant d'autres).

J'ai surtout adoré l'angle utilisé par le film (et le livre à la base) pour parler de la première guerre mondiale. Commencer le récit au dernier jour de la guerre est audacieux et utile pour nous montrer les conséquences dramatiques de la (non) réinsertion des poilus (chômage, errance, alcoolisme) et la question de la gestion symboliques des corps après une catastrophe continentale. On pourrait même y ajouter un poil de critique concernant le traitement fait aux armées coloniales, un regard sur les processus de distinction à l'oeuvre dans la haute bourgeoisie française et sur le rôle de l'Etat dans la prise en charge des individus.

Le tout enrobé dans des dialogues fins et comiques à souhaits, si on aime Dupontel. C'est un film drôle, rythmé et musicalement impeccable qui parle du rapport à la Mémoire (celle des morts dont on veux se servir pour glorifier la France) et l'Oubli (de bien des soldats qui ont le malheur d'être encore vivants).

Et j'aurais jamais cru que j'aimerais un jour Laurent Laffite dans un rôle.

Franchement allez y, c'est cool.

cocobeloeil

14/11/2017 à 01h17

Pas d'accord du tout.
J'avais vu le film en avant première en juillet avec la présence de Dupontel après la projection.

Faut dire que j'avais adoré le bouquin à sa sortie comme tous les livres de Pierre Lemaitre d'ailleurs.

Dupontel a complètement gâché le bouquin. La fin est surprenante et changée.

Le coté jubilatoire de certains personnages a été totalement zappé.

Vraiment dommage, car c'était une histoire à la base faite pour lui, avec son impertinence, son humour noir et son cynisme.

Après le film certains spectateurs lui avaient posé la question: lui répondait qu'il désirait changer de registre. Et que son rôle n'était pas prévu pour lui à la base mais que l'acteur choisi était malade. Il s'est coltiné le rôle sans vraiment le vouloir. Et ça se ressent

Bah c'est raté.
A retenir en revanche la performance de l'acteur défiguré aux masques. Exceptionnel.

Pour le reste...

Je pense qu'il faut aller voir le film sans avoir lu le livre avant. Là ça peut passer. le plus mauvais fil de Dupontel à mon avis. Du mois quand on a beucoup aimé les précédents.

Jus de Nino

14/11/2017 à 06h26

Je ne l'ai pas vu mais peut être que juger le film à l'aune du livre dont il est inspiré n'est jamais une'bonne idée. Peut être devrais tu revoir le film comme une entité à part entière et non comme l amies à l'écran du livre.

Save Our Sport

14/11/2017 à 11h24

Jus de Nino
aujourd'hui à 06h26

Je ne l'ai pas vu mais peut être que juger le film à l'aune du livre dont il est inspiré n'est jamais une'bonne idée. Peut être devrais tu revoir le film comme une entité à part entière et non comme l amies à l'écran du livre.
#############

J'ai lu et vu, je souscris complètement.

Juger le travail de Dupontel à l'aune du livre, c'est s'assurer une déception, sauf à accepter les choix d'adaptation du réalisateur.

----------SPOLIATION----------

Il a expliqué avoir recentré le film vers Edouard alors que le livre s'attarde davantage sur Maillard.
Il survole l'enfance d'Edouard, sa souffrance post guerre; la situation de Pradelle... qui sont étalées dans le livre pour bien comprendre, mais il est obligé sinon le film fait quatre heures.
Je regrette néanmoins qu'il n'aie pas davantage montré la douleur d'Edouard.

Il transforme la petite fille qui est censée être quasi mutique et d'un charisme fou en une petite franchouillarde toute joviale et qui parle tout le temps pour traduire Edouard.
Mais encore une fois, il est obligé de passer par là pour rendre l'oeuvre cinématographique agréable.

La fin du film est bien côté Edouard, un peu moins côté Pradelle, je préfère celle du livre.



cocobeloeil

14/11/2017 à 13h27

Jus de Nino
aujourd'hui à 06h26

Je ne l'ai pas vu mais peut être que juger le film à l'aune du livre dont il est inspiré n'est jamais une'bonne idée. Peut être devrais tu revoir le film comme une entité à part entière et non comme l amies à l'écran du livre.

****
Oui, y a du vrai.
C'est ce que je me suis dit deux ou trois jours après avoir vu le film.
Tenter d'occulter le plus possible le déroulement du livre, son rythme et ses moments d'une drôlerie surprenante malgré la gravité du sujet.
Mais ça reste difficile, surtout quand un bouquin te reste dans la tête longtemps après la lecture.
Ca arrive parfois..
Je n'irai pas le voir une deuxième fois en salle, en revanche j'essaierai de le voir sous un autre angle quand il passera à la téloche.

M'enfin, il n'empêche qu'il aurait pu traiter les personnages différemment, notamment celui interprété par Laffite.
Bref, c'est le choix de Dupontel. Donc Ok.

José-Mickaël

15/11/2017 à 03h20

cocobeloeil
14/11/2017 à 01h17
> Dupontel a complètement gâché le bouquin. La fin est surprenante et changée.

Il paraît que l'auteur du livre a participé au scénario. Du coup ça change un peu ta conclusion, non ?

cocobeloeil

15/11/2017 à 22h50

Absolument.
Dupontel en avait parlé à la fin de la projection.
Lemaitre a effectivement participé au scénar du film.
Etonnant, du moins de mon point de vue, étant donné le résultat.
Mais Dupontel a aussi parlé de plein d'autres choses pour justifier sa vision du film. (Bla bla bla)
Et ça ne m'a pas convaincu ainsi que pas mal de spectateurs présents dans la salle.
Mais c'est une autre histoire.
Je suis juste déçu rapport à l'admiration que je voue au cinéaste.
Pas grave. C'est pas la mort d'un cheval (si vous voyez ce que je veux dire en voyant le film)

Pascal Amateur

04/12/2017 à 10h55

Dessin animé. 5 minutes. Humour noir. Bravo.

https://youtu.be/cSGZyRBpMBE

 

J'ai remis tout l'allant

04/12/2017 à 20h05

Wow : John Krasinski aka Jim dans 'The Office' US va jouer Jack Ryan au cinéma.

Et pourquoi pas mister Bean en James Bond.....



.... Caramba, encore raté