Classement en relief

classement en relief

Boutique

boutique

Infos des cahiers


Sur le fil

Comme Nagelsmann, entraîneur de Hoffenheim, les joueurs ratés sont-ils les grands coachs de demain? Par… https://t.co/TmSKQuKLtb

[tuto présidents de clubs] [cc Waldemar] 4 erreurs à ne pas commettre dans la gestion de son entraîneur. Par… https://t.co/5ljK8bCQKv

RT @richardcoudrais: Qui se souvient du magazine Footy, qui entre 1978 et 1982 œuvra pour l'information du ballon rond à l'attention des pl…

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Le cachemire serre

"PSG, un maillot à 60 M€ ?" (sports.fr)

Anthony pire qu'Ince

"Anthony Lopes (Lyon) : ‘Je n'ai pas envie qu'on dise que j'étais taré complet’." (lequipe.fr)

Javier AppStore

“Neymar, coach sur... mobile.” (lequipe.fr)

Match à huis cloclos

"Le MHSC foudroie Nîmes dans un derby électrique. " (madeinfoot.com)

Cocktail de drogues

"Maradona conseille à Messi d'arrêter la sélection." (lequipe.fr)

Je crois que très bon

"Une piste alléchante pour Blanc." (football.fr)

Balance ton sport

"Gourvennec nie tout contact." (onzemondial.com)

Non, c'est André !

"L'OM a pris l'eau." (lequipe.fr)

Toucher moins

"Adam Johnson en 5e division à sa sortie de prison ?" (lequipe.fr)

Le Maradona des Quatre Pattes

"Un chien blesse un joueur en D4 roumaine." (lequipe.fr)

Le forum

Pendant le foot, les affaires continuent

aujourd'hui à 11h03 - SocRaïtes : Fraude fiscale : il y à quelques années, aux infos, une retraitée américaine, millionnaires... >>


Parties de campagne, bières, et football...

aujourd'hui à 10h53 - AKK, rends tes sets : [LYON] S+8, on reprend ?Plaine des Jeux de Gerland, dimanche 28 octobre, 10h00 :- balashov22-... >>


CdF Omnisport

aujourd'hui à 10h50 - magic_patator : bolkonskyaujourd'hui à 09h53Mais bon c'est surtout l'heure de parler cyclo-cross et d'admettre la... >>


Les CdF : cahiers de doléances

aujourd'hui à 10h50 - J'ai remis tout l'allant : Jeux, fêtes et matchs ? >>


Lost horizons

aujourd'hui à 10h40 - Dan Lédan : Et la Marquesa c est miam miam.. >>


Qui veut gagner des quignons ?

aujourd'hui à 10h38 - Lionel Joserien : Pas de chance Durix, je ne me lève jamais si tôt.Si j'en crois un vieil article de So Foot,... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 10h31 - Dan Lédan : Ah ben chouette alors je viens m installer à Paris... >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 10h28 - Mallardeaufraiche : Tiens, tiens... Ca me rappelle le chèque que devait apporter le potentiel repreneur (promoteur à... >>


Y a pas que le foot à Auteuil !

aujourd'hui à 10h22 - liquido : liquido18/10/2018 à 17h33Et plus les détails sordides s'empilent, plus le silence de Nadal et... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 10h22 - BIG : [4 matchs, 4 observations par match]Une semaine, 4 matchs triés sur le volet, regardés en replay... >>


CDF sound system

aujourd'hui à 10h04 - Dan Lédan : Koritni : Down at the crossroads .Steve Earle : I feel allrightRay Davies : Vietnam VeteransZZ Top... >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 09h37 - J'ai remis tout l'allant : [Capharnaüm]C'est la mer Noire...Le film n'est pas si dur et larmoyant que laissent l'entendre... >>


En Vert et contre tout

aujourd'hui à 00h29 - 12 mai 76 : Oh nous c’est plutôt la série B d’été de Max Pecas: Roro chez les nudistes, ou Gasset à... >>


Bréviaire

22/10/2018 à 23h25 - De Gaulle Volant : Je tâchais de filer la métaphore aquatique mais avec un succès discutable à ce que je vois.Bon,... >>


LA GAZETTE : Les gestes / Les antigestes

22/10/2018 à 23h04 - Mik Mortsllak : Gestes:-l'ouverture longue et précise de Baptiste Santamaria dans la course de Stéphane Bahoken,... >>


Gerland à la détente

22/10/2018 à 22h50 - Run : Le nul serait un exploit, ils doivent etre vraiment tres tres fort.Et que le temps de la F1 a... >>


Premier League et foot anglais

22/10/2018 à 22h44 - Xeneise : Et le premier !! Dans le genre touché de balle soyeux. Enfin un match plein d'Ozil, je pensais... >>


Sondages idiots

22/10/2018 à 22h31 - Milan de solitude : Hagi --> Roumanie --> Rom --> RomeC'est un peu con, hein. >>


Etoiles et toiles

Non, ce n’est pas un forum sur le PSG, même si le titre aurait sans doute convenu, mais bien sur le cinéma, pour parler de tout ce qui touche de près ou de loin au septième art.

Toto le Zéro

21/07/2018 à 06h21

@Steve and Gérard et Dan Lédan

"Tu brilles aussi fort qu'un miroir de bordel."

Très beau film, un peu trop de bruitage de comédie par moments (le bruit des baffes surtout, un peu trop... film de Terence Hill/Bud spencer justement), mais belle réflexion sur la fin d'une époque et d'un genre
L'histoire de l'oiseau qui tombe du nids et ses 3 morales, rien de tel pour briller en société.

@LLBB1975
C'est pas celui ou les deux deviennent flics, par hasard? Ben oui, parce qu'ils deviennent vraiment flics par hasard!
Et avec Laura Gemser, actrice de films olés olés...

"Cul et Chemise" a aussi certaines prétentions écologiques et humanistes, c'est pas rien.
Et surtout, une scène de repas d'anthologie! C'est pas du Chabrol, mais c'est culte.

blafafoire

23/07/2018 à 10h29

Les indestructibles 2 :
Bien fade par rapport au premier, mais ça va, on s'ennuie pas trop. Visuellement, on garde exactement les même parti pris, le rétro-futurisme James Bondien, un peu moins affirmé mais présent. Côté scénar, c'est la bouillie. J'ai questionné mes filles (10 et 6 ans) sur l'intrigue et les motivations des différents personnages (du genre : pourquoi le méchant est-il méchant ?) : elles n'ont rien compris.
Par ailleurs ce n'est pas très drôle. Mais ça bouge, alors là, pfiou.

Woman at war :
Le titre dit tout. Un femme en guerre contre le monde entier, en Islande, pour des motifs écologiques.
Alors c'est moins profond qu'on pourrait l'imaginer, c'est presque plus un film d'action qu'une fable écologique, mais ça joue tout de même sur les deux tableaux pour porter l'émotion. La comédienne est redoutable, les paysages sont forcément sublimes, les dialogues sont fins et souvent drôles et la mise en scène, joueuse, dédramatise continuellement le propos en y ajoutant beaucoup de poésie.
A voir, donc.

Hydresec

23/07/2018 à 10h43

blafafoire
aujourd'hui à 10h29

Les indestructibles 2 :
Bien fade par rapport au premier, mais ça va, on s'ennuie pas trop. Visuellement, on garde exactement les même parti pris, le rétro-futurisme James Bondien, un peu moins affirmé mais présent. Côté scénar, c'est la bouillie. J'ai questionné mes filles (10 et 6 ans) sur l'intrigue et les motivations des différents personnages (du genre : pourquoi le méchant est-il méchant ?) : elles n'ont rien compris.
Par ailleurs ce n'est pas très drôle. Mais ça bouge, alors là, pfiou.

Je serais moins sévère que toi. Pas sévère du tout, en fait, malgré un début un peu poussif et des dialogues parfois trop "sérieux" (à l'initiative du personnage businessman qui m'a fait penser à un mix entre Macron et Stéphane Bern) qui peuvent effectivement sembler abscons pour les moins de douze ans. L'équilibre "vie de famille"/ scènes d'action est rapidement trouvé, avec une esthétique qui m'a parfois rappelé les vieux Blake et Mortimer (la Marque Jaune, notamment). L'animation est carrément bluffante et le doublage irréprochable (je n'ai pas remarqué le changement de voix de M. Indestructible, assuré par Gégé Lanvin suite au décès du doubleur d'origine). Ce qui est remarquable dans cette série c'est qu'elle s'adresse autant aux enfants - l'identification avec les personnages de leur âge joue à plein - qu'aux adultes (Elastigirl est aussi féministe que... féminisée, on va dire). Je suppose que les fans de comics devraient être comblés avec toutes ces références aux supers-héros. L'univers graphique est un mélange subtil de couleurs vives et de zones sombres tandis que le propos en creux nuance sérieusement l'aspect "famille unie qui triomphe de l'adversité" - encore plus que dans le volet n°1, je trouve. Niveau suspense, en revanche, ce n'est pas très fou fou (mais c'était déjà le cas dans le un). Cependant les personnages sont vraiment attachants, y compris les secondaires et comme on pouvait s'y attendre après l'épilogue du premier long métrage, bébé Jack-Jack développe des dons... surprenants (et sources de gags). Bref, on est loin du côté comédie musicale arc en ciel de Trolls (si ça peut rassurer les parents échaudés par certaines séances subies dans le multiplexe du coin en compagnie de leur progéniture) et les quasi deux heures sont vite passées en ce qui me concerne. Un excellent moment.

syle

23/07/2018 à 12h19

Toto le Zéro
20/07/2018 à 10h39
Mon spaghetti préféré, outre les Penne, est quand même Et pour quelques Dollars de plus : moins long que le Bon, la Brute et le Truand, moins lent (ou moins une impression de lenteur) que Pour une Poignée de Dollars...
Et puis Gian Maria Volonte, excellentissime dans ce rôle de l'Indien

-----------

Et cette musique et cette tension dès que les montres sortent des goussets...
Fabuleux, ce western.
Sombre à souhait, baroque, plus intéressant et bien moins poussif que son prédécesseur.

Le bon la brute et le truand est très différent du fait de personnages, purement vénaux, tous assez méprisables et ne courant après aucune justice, aucune vengeance.
Ça permet de donner l'image du pays ravagé par la guerre civile, à travers le regards de trois gars qui n'en ont rien à cirer et pour qui la grande boucherie ne représente rien d'autre que quelques opportunités (le flouze) et quelques obstacles sur la route. C'est vraiment brillant, mais les protagonistes déchaînent forcément moins la passion.

Il était une fois dans l'ouest reste mon préféré. Symboliquement, c'est la fin d'une époque, la fin de l'Ouest sauvage, repoussé toujours plus à l'ouest tandis que les rails progressent.
A la fin, deux sont restés sur le carreau, et le dernier s'en va errer toujours plus loin tandis que le premier train arrive dans la nouvelle gare.
Sur la forme, tout est magnifique. Absolument tout. Un pur bonheur. Le chef d'oeuvre.

Mon nom est personne me laisse un sentiment plus mitigé.
Le thème est encore la fin des légendes de l'ouest, mais amené avec la fougue d'un blanc bec qui refuse de voir la page se tourner. C'est moins fin, moins mélancolique et plus drôle que dans il était une fois dans l'Ouest, mais l'idée était bonne.
Hélas, la scène de la fête foraine et de la distribution de claques est là, regrettable, et discrédite le film, effaçant tout ce qui a été fait de bon avant et après. Le film se fait Hara-Kiri.

Toto le Zéro

23/07/2018 à 13h42

@syle

Tous ces films me font dire aussi que Lee Van Cleef n'aura été marquant que dans des westerns. C'est déjà très bien mais un peu restrictif.
Il est dans New York 1997, sinon...

Sa mort en 1989 et celle de Yul Brunner en 1985 auront été les premiers décès d'acteurs célèbres dont le tout jeune Toto le Zéro avait été marqué.

syle

23/07/2018 à 20h06

En même temps, Lee Van Cleef n'avait pas tout à fait une gueule passe partout.
Ça le disqualifiait déjà pour pas mal de rôles.
Son grand film reste justement, pour moi, "Et pour quelques dollars de plus".

Cleaz

23/07/2018 à 20h25

Autant le premier Sicario était particulièrement plaisant avec cette tension permanente, la musique jouant grandement, autant le deuxième volet (que Villeneuve a délégué) tombe un peu à plat. L'absence d'Emily Blunt fait que l'immersion est beaucoup moins présente, et le scénario est parfois très lourdingue.

Par contre toujours fan de Quentin Dupieux avec son Au Poste. Petite comédie absurde avec des dialogues très drôles et un Poolvard comme on l'aime. 1h15. Il n'essaye pas d'etirer et c'est pas plus mal.

Milan de solitude

24/07/2018 à 00h09

À part des seconds films prévus dès l'origine d'un projet (Le Parrain II, Kill Bill vol. 2) et dans une certaine mesure Shrek 2, une suite a-t-elle déjà donné satisfaction ? Ce sont souvent de simples machines à fric où la dimension artistique passe au troisième ou quatrième plan. (Désolé si c'est un marronnier.)

Tricky

24/07/2018 à 06h03

Comme ça, là, sans réfléchir : The Wrath of Khan ?

Toni Turek

24/07/2018 à 06h26

Terminator 2 ?
Alien 2 ?

 

Tricky

24/07/2018 à 06h54

Ambition Without Honor 2, et j'hésite un peu pour Dead or Alive 2 : Birds