Infos des cahiers


Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Toujours Bleus

aujourd'hui à 01h06 - PiMP my Vahid : Mmm pour le goal average ils ne retirent pas aussi les matches contre le sixième ? (soit pour nous... >>


Espoirs, des bleus et des verts

aujourd'hui à 00h58 - Giresse au bout de mes rêves : Donc pour résumer.. Brésil non qualifié pour ce Championnat du Monde qui devait se dérouler au... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 00h33 - Milan de solitude : Luis Carollaujourd'hui à 00h19D'après moi ça marche notamment parce qu'au lieu de distribuer des... >>


Dans le haut du panier

17/11/2019 à 23h56 - lyes : A l'instant le dernier ballon au buzzer de Marcus Smart, un petit floater qui rebondit puis reste... >>


L'empire d'essence

17/11/2019 à 23h26 - Mevatlav Ekraspeck : Signalons les derniers tours de roue en NASCAR, en ce moment même.Les 4 finalistes sont dans le... >>


Marinette et ses copines

17/11/2019 à 22h47 - CHR$ : La 9e journée de D1 était l'occasion du match au sommet entre l'OL et le PSG, remporté par les... >>


Stades ultimes

17/11/2019 à 22h22 - liquido : L'incroyable feuilleton du stade de Bruxelles a été pas mal commenté sur le fil belge. >>


Sport et santé

17/11/2019 à 22h00 - Moravcik dans les prés : Merci ! J'irai voir. >>


Y a pas que le foot à Auteuil !

17/11/2019 à 21h12 - la menace Chantôme : Monstrueux, ce Tsitsipas. J'aime particulièrement voir avec quel brio il arrive à faire des coups... >>


Le fil prono

17/11/2019 à 18h28 - Easy Sider : Coty Week 11Jets@Redskins 17-13Jaguars@Colts 17-21Bills@Dolphins 21-17Cowboys@Lions... >>


Sondages idiots

17/11/2019 à 18h06 - El Mata Mord : Bernard Lama au Club Alianza LimaLaurent Blanc et Carlos Bianchi au Real Madrid >>


Etoiles et toiles

17/11/2019 à 16h42 - Tonton Danijel : Ca me fait penser à une réplique dans "Grosse fatigue:"Non mais vous croyez que c'est facile tous... >>


CDF sound system

17/11/2019 à 15h51 - Julow : Merci Cush !Marrant, après avoir posté hier, je suis tombé par hasard sur Gardiner (avec le... >>


Merlus, Tango et Friture

17/11/2019 à 15h34 - Joswiak bat le SCO : (attention, celle qui arrive est minable) :Et Fiorese n'a jamais joué à Saint-Étienne. >>


Observatoire du journalisme sportif

17/11/2019 à 15h27 - Label Deschamps : Je ne sais pas quel est le bozo qui consulte pour l'Equipe 21 en plus de Regis Brouard et du... >>


Gerland à la détente

17/11/2019 à 14h04 - CHR$ : Et Endler revenait d'Australie où elle avait joué avec le Chili et Formiga de Chine (pour elle,... >>


Messages de service

17/11/2019 à 11h09 - dugamaniac : C'est décevant mais il ne faudra pas négliger le nombre de ceux qui ont soutenu.Après la Rédac... >>


Geste technique

17/11/2019 à 09h44 - Yul rit cramé : Neymar est aussi doué, plus efficace, et pourtant, là où l'un paraît purement élégant,... >>


Etoiles et toiles

Non, ce n’est pas un forum sur le PSG, même si le titre aurait sans doute convenu, mais bien sur le cinéma, pour parler de tout ce qui touche de près ou de loin au septième art.

Jus de Nino

23/08/2019 à 12h57

Mes deux cents de non cinéphile averti. J'ai aimé, tout, du début à la fin. C'est un chouette spectacle et c'est tout ce que je demande au cinéma.

Jeune Mavuba Vaincu

23/08/2019 à 13h22

#####SPOILERS ONCE UPON A TIME######

Bale de jour
aujourd'hui à 12h28
Je pense que Roman Polanski détesterait la conclusion du film et probablement lui ferait beaucoup de peine (du moins, je pense qu'à sa place, j'aurais ce sentiment), mais à vrai dire on s'en fiche un peu de ce que pense Polanski. Et Tarantino n'a jamais été particulièrement connu pour son bon goût.

> Mouais, alors les arguments du type "on sait comment il est", ça me fait un peu penser à ceux qui répondent aux critiques sur Trump en disant "bah de toute façon on sait qu'il est comme ça", je ne vois pas bien en quoi ça répond. Mais par ailleurs, même s'il n'est "pas connu pour son bon goût", ça ne m'avait jamais dérangé avant. Là, un peu. Et si je convoque Polanski, c'est juste pour montrer qu'il y a une transgression fondamentale à jouer librement avec une histoire dramatique aussi personnelle. Une transgression que je ne trouve pas justifiée, dans la mesure où elle ne sert, selon moi, aucun propos.

lemeu
aujourd'hui à 12h38
Si l'idée du film, c'est de dire : 'Hollywood est une usine qui transforme la réalité en divertissement / conte de fée', alors le film applique sa théorie à lui-même. Il prend un fait divers réel et marquant, et le retourne à 180°. La conclusion du film, c'est froidement 'CQFD'.

> En l’occurrence, je n'ai pas du tout interprété l'idée du film comme "Hollywood transforme la réalité en conte de fée", du coup, je n'ai pas pu ressentir cet aspect.
Si je devais identifier un "message" ou un thème dans ce film, ce serait plutôt quelque chose autour de la fragilité des acteurs, sur leurs choix de carrière, leur confiance en eux, et en parallèle, leur déconnexion vis à vis du quotidien des gens ordinaires (cf. le contraste entre la "maison" de Cliff Booth et celle de Rick Dalton). Du coup, aucun lien avec la scène finale.

#####SPOILERS ONCE UPON A TIME######

Josip R.O.G.

23/08/2019 à 13h56


#####SPOILERS ONCE UPON A TIME######

Les mecs, c'est un F.....G conte de fées, pas besoin de le passer au tamis de l'éducation nationale. J'ai trouvé que c'était un bel hommage à Sharon Tate, personnage vraiment attachant du film et présenté de fait comme un "tournant" d'une époque à une autre.
Encore une fois, Couennetine choisit le tout droit et ouvre la porte à toutes les interprétations uchroniques.


#####SPOILERS ONCE UPON A TIME######

theviking

23/08/2019 à 14h04

Vous vous demandez ce qu'en pense Polanski. A priori, pas du bien, quand on voit la réaction d'Emmanuelle Seigner quand elle a vu le film.

Jeune Mavuba Vaincu

23/08/2019 à 15h16

Josip R.O.G.
aujourd'hui à 13h56

Désolé mec, effectivement, ne réfléchissons pas trop, j'ai sans doute eu la prétention de me croire à "l'éducation nationale" et restons à des trucs simples :
C'est trop cool pendant 2h puis bof pendant 30 minutes.

Quoique c'est encore un peu trop compliqué. Faisons basique :
C'est bien.

Je me réjouis d'avance de la discussion passionnante qui va se lancer sur ces bases! D'accord/pas d'accord avec ce "c'est bien"? Hâte de te lire Josip.

Josip R.O.G.

23/08/2019 à 15h50

Jeune Mavuba Vaincu
aujourd'hui à 15h16
Josip R.O.G.
aujourd'hui à 13h56

Désolé mec, effectivement, ne réfléchissons pas trop, j'ai sans doute eu la prétention de me croire à "l'éducation nationale" et restons à des trucs simples :
C'est trop cool pendant 2h puis bof pendant 30 minutes.

Quoique c'est encore un peu trop compliqué. Faisons basique :
C'est bien.

Je me réjouis d'avance de la discussion passionnante qui va se lancer sur ces bases! D'accord/pas d'accord avec ce "c'est bien"? Hâte de te lire Josip.

####SPOILERS ONCE UPON A TIME######
Je trouvais juste ton analyse un peu forcée.
On peu évidemment tout décortiquer, mais c'est tes filtres que je trouve un peu artificiels (ed.nat.?)
Si tu veux je peux te faire une analyse féministe (Bonjour la place des personnages féminins..) ou ethnique (aucun personnage afro-américain, le seul asiatique est un gros naze) mais bon on s' en tape un peu non.
Et quand tu décris par exemple les contrastes entre les piaules de Rick et celle de Cliff , le plus intéressant n'est pas tellement la différence de statut ou de déconnexion du réel, mais c'est de voir qu'il y en a un des deux qui vit carrément à l'envers du rêve hollywoodien, ou en plein aux portes du cauchemar sur un terrain vague, dans un mobile home au cul d'un drive in pouilleux.

Tarantino kiffait, mais sans illusions, le Hollywood pré Cielo Drive, et rêve de ce qu'il aurait pu devenir sans nous dire précisément quoi.

Chacun est libre de continuer le film à sa sauce.

####SPOILERS ONCE UPON A TIME######

Jeune Mavuba Vaincu

23/08/2019 à 16h44

Si tu te demandes si je fais partie de l'éducation nationale ou si j'ai suivi un cursus académique dans le domaine, la réponse est non.
Je te garantis aussi que je n'avais pas écrit mes posts avant de voir le film, ni lu de critique autre que les quelques mots postés, notamment ici par toi-même, mais libre à toi de trouver mon analyse forcée ou artificielle, par contre, j'aimerais bien comprendre quels sont les filtres que tu as identifié quand tu fais un parallèle avec des analyses féministe ou ethnique (dont je ne vois pas spécialement pourquoi on se "taperait", par ailleurs).

Ou alors c'est simplement le fait d'analyser en soi qui ne t'intéresse pas, ce qui est ta liberté la plus totale, mais bon, personne ne te force à lire des analyses hein. Le fait que ce soit un "conte de fée" ne changeant rien, bien au contraire.

####SPOILERS ONCE UPON A TIME######

Le but initial de mon analyse était juste de comprendre mon malaise pendant la scène de baston (là où la moitié du public applaudissait quand la meuf se faisait éclater sur la cheminée, moi j'avais de la peine pour elle), pendant la scène finale avec l'interphone et en sortant de la salle. Et je te garantis qu'il n'a rien de forcé. De même que mon enthousiasme tout le reste du film n'était pas forcé non plus.

"Et quand tu décris par exemple les contrastes entre les piaules de Rick et celle de Cliff , le plus intéressant n'est pas tellement la différence de statut ou de déconnexion du réel, mais c'est de voir qu'il y en a un des deux qui vit carrément à l'envers du rêve hollywoodien, ou en plein aux portes du cauchemar sur un terrain vague, dans un mobile home au cul d'un drive in pouilleux"

Ça fait tout à fait partie de ce que je trouve intéressant dans le film même si je n'ai pas développé, je cherchais juste à dire que ça n'avait à peu près aucun lien avec l'histoire de Manson et de Tate.

####SPOILERS ONCE UPON A TIME######

blafafoire

23/08/2019 à 17h02

Josip, si on regarde sous le capot, c'est que la bagnole ne démarre pas, à mon sens.
Ce que tu dis sur le statut de Cliff, par exemple est souligné tout au long du film alors même qu'on l'avait compris dès le premier quart d'heure. J'ai l'impression que ce que tout le monde décrit comme "le sujet" du film, est contenu dans ses prémisses, le reste n'étant que de la broderie.
Or il y a broderie et broderie et QT, qui n'était pas mauvais à ce jeu là, m'a semblé manquer singulièrement d'inspiration, comme atteint (volontairement ?) par la moyennitude de ses personnages.

Moravcik dans les prés

23/08/2019 à 22h02

Eh ben moi j'ai beaucoup aimé. Le début est poussif, mais la dernière heure est formidable.

M'est revenu pendant le film le commentaire perplexe de Scorsese à propos de Pulp Fiction : (non verbatim, la flemme de chercher) "Je ne comprends pas : qui sont ces gens ? Qui parle comme ça ?". Ici, pour la deuxième fois (avec Jackie Brown), Tarantino crée deux personnages auxquels on peut croire, et qui sont attachants. C'est peut-être peu, mais pour moi ça change tout.

Et puis le film est lent, assez étrange, un peu ennuyeux, comme s'il se cherchait en cours de route. Ça aussi c'est nouveau chez lui, de prendre ce risque de dérouter, et de renoncer à tout maîtriser. Chose extraordinaire pour moi : un film de Tarantino m'a touché. Le reste importe peu.

Madar Kvador

23/08/2019 à 22h47

Je viens de regarder par curiosité le box-office français 2019. Et je suis dépité.

Parmi les 10 plus gros cartons de l'année, on a :
- 3 "marvelades" (Avengers, Captain Marvel, Spiderman),
- 3 remakes disneyens (Roi Lion, Aladdin, Dumbo),
- 2 suites de films d'animation (Toy Story, Dragons),
- et 2 suites de succès français (Qu'est-ce qu'on a fait..., Nous finirons ensemble).

Sans compter les récentes sorties (Fast et furious 43, Comme des bêtes 2) qui devraient intégrer le top-10. Et en attendant évidemment le retour de Star Wars et de La reine des neiges.

Dur dur d'imposer un peu de créativité et d'originalité là-dedans...

 

Espinas

23/08/2019 à 23h00

C'est peut-être surtout la conséquence du fait que le cinéma a été supplanté par les séries télés et qu'il ne reste que les enfants et le public de TF1 qui y va encore comme avant.