Boutique

boutique

Infos des cahiers


Classement en relief

classement en relief

Sur le fil

RT @RedStarFC: Ils abusent 😂 #LigueDesChampions https://t.co/roO3wD9l6S

RT @FansEurope: "Lancement saison UEFA 2018-19: FSE réitère son appel pour des prix raisonnables en secteur visiteur" ➡️ Modification du r…

Comment le PSG résistera-t-il au pressing agressif de Liverpool? La nalyse de @rcosmidis (abonnés) - https://t.co/ZY4cBlhuSa

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Onanapa

“L'Ajax refuse de laisser partir Onana à l'OM.” (foot01.com)

Monaco 2004

“Ils ont failli rejoindre l'OM.” (lequipe.fr)

Sans-Gênes

"Le PSG offrirait un pont d'or à Ivan Rakitic !" (madeinfoot.com)

José fourrait

"Mourinho, l'amour dure trois ans." (lequipe.fr)

Alcolo décanté

"Wenger en 'cure de désintoxication'." (lequipe.fr)

Drame du naming

"Le Spartak de Gigot a eu chaud à Krasnodar." (lequipe.fr)

Faire cercle autour de lui

"Tite (Brésil) : 'Neymar mérite des éloges pour son comportement'." (lequipe.fr)

Avoir le foot dans le sang

"Caillot : 'Que du bonheur !'" (lequipe.fr)

Dib throat

"Un jeune U17 du Burundi auteur d'un véritable tacle à la gorge." (ledauphine.com)

Antonin Marteau

"Antonin Panenka : 'Il fallait être soit un génie, soit un imbécile'." (lequipe.fr)

Le forum

Gerland à la détente

aujourd'hui à 02h24 - Run : Deux U15 (Cherki, Da Silva) et un U16 (Thomas) dans les U19 de la Youth League. Les signer semble... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 01h25 - Easy Sider : Tu as bien résumé Teroll je trouve.Maintenant, que les supporters attendent plus du PSG... >>


Tu sais ce qu'il te dit Casimir ?!

aujourd'hui à 01h24 - Kurby Bocanda Barcelona : Non mais ça va pas d'avoir réveillé ce fil ? On était très bien en fin de page 4 et tout... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 01h18 - Easy Sider : sehwag"Donc je maintiens ignorance et arrogance. Parce que quand on a eu l'éducation qu'il eue, ne... >>


Et PAF, dans la lucarne !

aujourd'hui à 00h35 - L'amour Durix : Tiens Valdo, tu vas me permettre un gain de temps non négligeable, toi qui a remonté le fil :... >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 00h18 - FPZ : Bon y’a quelques gros mots et des gars un peu énervés, mais c'est vrai que dns l’ensemble... >>


La Ligue des champions

aujourd'hui à 00h05 - Tonton Danijel : Dans la série "bug des logos de club", il y a des Espagnols qui ont fait fort en envoyant le Red... >>


Toujours Bleus

18/09/2018 à 23h29 - tikko : Hal 9000aujourd'hui à 18h27Ben non ça tient pas à peu de chose, c'est le sens de mon message:... >>


Les enfants de la bulle

18/09/2018 à 22h39 - l'angle Oma : J'ai hâte de lire son dernier à Brecht, surtout après la panthère. Me le réserve après la fin... >>


Parties de campagne, bières, et football...

18/09/2018 à 21h44 - contact : Après ton triplé >>


Y a pas que le foot à Auteuil !

18/09/2018 à 21h44 - pipige : suppdebastille17/09/2018 à 16h45Supp t'es Picard ? Quel dpt ? >>


CdF Omnisport

18/09/2018 à 21h32 - Gouffran direct : Victoire 3-1.La formule alambiquée fait qu'on sait pas trop contre qui on jouera.Et puis pour... >>


Grand écran, bière et mauvaise foi

18/09/2018 à 21h05 - Tonton Danijel : plumitifaujourd'hui à 18h13Ah ben forcément, le site client plante en ce moment...(Sinon, Gold... >>


Bréviaire

18/09/2018 à 20h48 - De Gaulle Volant : Ravio Ses R'cettes"Marcelino (entraîneur de Valence) : 'Limiter l'apport de Cristiano Ronaldo'."... >>


Qui veut gagner des quignons ?

18/09/2018 à 17h25 - Citron Merengue : roujulaujourd'hui à 17h24Valdano=> Bravo! Le quignon est à toi! >>


Habitus baballe

18/09/2018 à 17h14 - shabaniaussi : Merci beaucoup pour ces réactions !Effectivement, la notion de vérité ouvre sur un puits sans... >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

18/09/2018 à 12h32 - L'amour Durix : J'aurais mis Xavier Dupont Uli Hoeness.Voire Xavi Edu Poundjé Lee Hoeness. >>


EAG, les paysans sont de retour

18/09/2018 à 09h41 - Nos meilleures Sané : faisez pas les cons quand même, vous allez quand même pas battre Jimmy Briand quand il revient... >>


Etoiles et toiles

Non, ce n’est pas un forum sur le PSG, même si le titre aurait sans doute convenu, mais bien sur le cinéma, pour parler de tout ce qui touche de près ou de loin au septième art.

carolizba

05/03/2010 à 19h02

(Chacun ses tocs. Tu veux vraiment que je révèle les tiens? Alors.)

coach_mimi

05/03/2010 à 19h06

(c'est bas ça... après j'en serai réduit à donner le nom de tes comédies préférées, ce qui te nuirait considérablement en ces pages)

Nicaulas

07/03/2010 à 00h36

Y en a qu'ont vu le Polanski? J'en ressort sans être chamboulé mais sans le sentiment d'avoir perdu mon temps non plus. On m'avait présenté ça comme le film d'une déchéance politique faisant écho aux récents déboires de Tony Blair, rapport à la guerre en Irak. En fait il s'agit d'un thriller géopolitique efficace et bien filmé, qui fait énormément penser aux Trois Jours du Condor. Avec effectivement une dimension humaine plus poussée, une sorte d'intrusion de l'autre côté du miroir de la politique. Le scénario est très bien huilé, peut-être un peu trop d'ailleurs, les retournements de situations manquent de surprise, y compris le gros coup de théâtre de la fin. J'en dis pas plus pour ne pas gâcher la découverte, on se laisse quand même facilement emporter. Polanski utilise au mieux des décors magnifiques, les mets au service d'une ambiance assez particulière, assez malsaine et pessimiste en fait, mais sans trop en faire, à tel point que certaines scènes a priori alambiquées passent très bien (la course-poursuite, par exemple). Ce qui ne veut pas dire qu'il ne s'autorise pas un peu de virtuosité "gratuite", comme le premier plan avec le bateau et le dernier plan avec les pages qui s'envolent, ou la scène du papier (il faut voir pour comprendre). Au niveau des acteurs Ewan McGregor est au top dans son personnage de ghost writer (tellement ghost qu'on ne connaît pas son nom!) un peu paumé qui doit se débrouiller au milieu d'une situation qui le dépasse. Belle surprise pour Pierce Brosnan, que je n'avais pas vu depuis ses James Bond. De même, belle surprise pour les rôles féminins, Olivia Williams que je voyais pour la première fois, et Kim Cattral assez loin de son rôle de pimbêche nymphomane de Sex and the City (car oui, j'ai vu ce film, comme quoi tout arrive). Le principal reproche est que c'est un peu lent et assez froid (bien que très engagé) finalement, on peut avoir du mal à s'investir dans le film. Mais ça reste intéressant, et de très bonne facture.

Nicaulas

07/03/2010 à 20h20

Parce qu'il n'y a pas de mal à se faire du bien deux fois de suite, je sors juste de Shutter Island. Je n'ai pas lu le livre donc je ne sais pas si c'est le scenario original ou juste son traitement par Scorsese qui est comme ça, mais je l'ai trouvé plutôt en carton. Il réussit l'exploit d'être à la fois tarabiscoté ET prévisible, malgré l'ambiguïté de certaines choses, la réplique finale par exemple. Bon après c'est peut-être que j'ai toujours moyennement apprécié les romans ou films qui se construisent autour d'une révélation finale qui donne un autre sens à ce qui s'est passé avant, justement parce qu'ils se basent (en général) uniquement sur cette révélation. J'ai quand même l'impression que Scorsese s'est bien approprié le truc, on retrouve son thème fétiche de la violence. Et puis avec les rats, impossible de ne pas penser à The Departed. Mais par contre niveau mise en scène, c'est une belle claque. Il y a quelques problèmes de montage (avec les champs contre-champs, paye ton allumette qui dure trois minutes, et les "je regarde par là, ah bah non par là finalement, non là bas c'était mieux" ), mais rien de bien méchant. Mais quelle ambiance! Ca m'a pris aux tripes, et c'est bien la première fois que je sursaute juste parce qu'on craque une allumette. Il faut dire que la grandiloquence made in Scorses (cf ses films depuis Gangs of New York) aide bien. Du coup c'est pas forcément ultra-innovant, mais c'est assez efficace et assez maîtrisé. Ça tire en longueur, mais on reste dedans, notamment grâce à certaines images choc, genre le bateau qui sort de la brume au début, ou les corps congelés déversés du train. Niveau jeu d'acteur, certains parlent du meilleur film de DiCaprio, c'est vrai qu'il est très bon. Les autres manquent un peu d'ambiguïté dans leurs jeux, mais rien qui sonne faux non plus. Du coup, même si ça n'est assurément pas le film du siècle, on en ressort un peu pantelant à cause de l'ambiance malsaine et angoissante. Et des films de cette facture on en voit pas si souvent, même si pour le coup c'était mon deuxième en deux jours.

Cleaz

07/03/2010 à 20h35

Ben du coup pas mieux sur les deux films... A ceci près que pour moi il n'y a pas d'ambiguïté dans la fin du film de Martin.

Nicaulas

07/03/2010 à 21h05

SPOILER C'est vrai qu'à la réflexion il semble qu'il soit guéri mais choisisse délibérément de se faire lobotomiser pour éviter de rechuter, mais sur le coup ça me semblait un peu capillotracté. J'avais plus pris la réplique finale comme s'il avait rechuté et qu'il disait "regarde, ils viennent me tuer, mais je préfère mourir en étant sûr de ce que je suis plutôt que de rentrer dans leur jeu". Mais en fait c'est encore plus capillotracté vu comme ça. SPOILER

Omnale

08/03/2010 à 11h35

Comme prouvé sur le fil PAF, il ne traine ici que des geeks. Donc, si ce n'est pas déjà connu, je pense que ceci pour en intéresser quelques uns : http://tinyurl.com/62hlus Perso, j'adore. Par contre, c'est comme les CR de coach, faut éviter de lire ça au bureau.

Eviv Bulgroz

08/03/2010 à 12h24

Dans une ambiance un poil plus geek, est-ce que certains d'entre vous jouent à ce jeu ? http://whatthemovie.com/ C'est franchement le premier jeu internet qui m'amuse autant...

JihaiR

08/03/2010 à 12h44

Les raccords chelou, les effets en toc (Di Caprio et Ruffalo qui jouent à Cheaptanic), les flashbacks appuyés un peu lourdingues, et le jeu de Michelle Williams (que j'arrive pas à ne pas aimer, mais là, elle joue quand même vraiment comme une patate), la toute toute fin gentiment ambiguë... Et bien tout ça n'aura pas réussi à me gâcher le plaisir de ce Shutter Island, en fait. Je résume en intro les faiblesses du film, mais pour m'en débarrasser, les dépasser, et revenir au plaisir d'une très chouette ambiance glaçante, oppressante, sur un thème un peu éculé au cinéma, même si je ne connais pas sa place en littérature. J'ignorais tout de l'histoire de SI, à l'exception du fait qu'il tourne autour d'un twist, comme on dit. On m'a offert la BD, dont j'ai différé la lecture pour finalement laisser le privilège de la surprise au cinéma, mais j'aurais pu m'en passer tellement je trouve que le film évite assez bien l'écueil de ne reposer que sur ce twist. Du coup, et il faudrait que je le revois, je pense qu'il tient plutôt bien la route en connaissant la trame, pour apprécier le délitement progressif du point de vue. Et certaines images sont superbes, et la musique, non originale, enfonce le clou avec une étonnante cohérence. Pour les amateurs de subtilité, faudra peut-être repasser, mais après tout, la subtilité n'est pas nécessairement le meilleur des choix. Je n'aime pas forcément (en règle générale), les images psychomentales délirantes qui sont effectivement à foison dans ce film, mais il y en a une que je retiendrai, dans l'appartement, avec les cendres qui pleuvent et tourbillonnent, et le corps qui vire à l'incandescence. [C'est peut-être parce que je commence de développer un truc, avec le feu...] Bon, avec ses défauts (et vu dans une belle salle), ça reste une belle expérience de cinéma.

Nicaulas

08/03/2010 à 13h24

Voilà, ça a ses défauts mais on ne va pas bouder notre plaisir. Personnellement je ne pense pas le revoir de suite (en repensant à un certain nombre de scènes j'y ai vu la double-lecture). Peut-être lire le bouquin, ou la BD qui paraît-il traite l'ambiance de manière différente, en étant plus proche du bouquin.

 

jiru

08/03/2010 à 14h42

Un grand merci à Omnale et Eviv Bulgroz. Je savais pas comment perdre mon temps au boulot aujourd'hui.