Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Aimons la Science

aujourd'hui à 23h10 - gurney : Oui, l'OM était sur le podium du coup ils ont tout gelé. Mais après des mois de pression de Jean... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 22h57 - forezjohn : 2Bal 2Nainggolanaujourd'hui à 22h20forezjohnaujourd'hui à 22h10Si je peux me permettre tu as quel... >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 22h52 - Monsieur Jo : J'ai vu le pistonné il y a très longtemps mais il me semble qu'il est pistonné en étant au... >>


Qui veut gagner des quignons ?

aujourd'hui à 22h50 - Milan de solitude : Puisque le détenteur ne relance pas, tu peux poser un quignon, Hierro. >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

aujourd'hui à 21h37 - Balthazar : Oui, dans les tilfs. >>


La L1, saison 2019/2020

aujourd'hui à 20h24 - JL13 : En fait, tu ne te reposes jamais...... >>


Festival de CAN

aujourd'hui à 20h22 - I want my Mionnet back : Moui, six joueurs nés en France dans le lot, pas sûr que ce soit si bon signe que ça pour le... >>


Fussball chez nos cousins germains

aujourd'hui à 20h14 - PCarnehan : Étonnant que le score reste bloqué à 5-0. Ce ne sont pourtant pas les occasions qui manquent. >>


Scapulaire conditionné

aujourd'hui à 17h12 - cocobeloeil : Ouais, c'est fait pour se foutre de la poire de nos dirigeants.Bien vu à priori..Sauf que ces... >>


Au tour du ballon ovale

aujourd'hui à 16h22 - Tonton Danijel : Séquence nostalgie: Sébastien Chabal sous le maillot berjallien... qui tente un... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 14h34 - suppdebastille : Merci les gones >>


Le Calcio, du foot qui te botte

aujourd'hui à 13h40 - 2Bal 2Nainggolan : Joyeux anniversaire Casteddu ! Un siècle aujourd'hui ! >>


Pendant le foot, les affaires continuent

aujourd'hui à 12h38 - JL13 : La suite ?Le Monde - Le coronavirus accélère la mutation du sport spectacleLes grandes... >>


CDF sound system

aujourd'hui à 11h31 - Lescure : Pour le coup depuis le début du PoS on avait Skinhead Moonstomp des Symarip et Moondance de Van... >>


Et PAF, dans la lucarne !

aujourd'hui à 09h44 - Danishos Dynamitos : Je viens de terminer la saison 4 de "This is Us" et j'ai bien aimé. Vraiment.La foirade de la... >>


Observatoire du journalisme sportif

29/05/2020 à 23h42 - balashov22 : Et encore, deux en LDC c'est s'ils se font sortir en quarts (ou en demis si ça se joue sur des... >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

29/05/2020 à 23h07 - Milan de solitude : Splendide ! >>


Les CdF : cahiers de doléances

29/05/2020 à 17h15 - Redalert : https://youtu.be/0YAAi-L4c4I >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

Qui a dit que football et littérature étaient incompatibles ? Voici le forum où vous pourrez parler de vos lectures récentes et anciennes, liées ou non avec le ballon rond.

Un conseil de lecture ? Une bonne librairie ? =>> "You'll never read alone", le Gogol Doc: http://bit.ly/11R7xEJ.

PlazaAthenee

30/03/2020 à 16h21

Le contre-jour.

La fenêtre, la théière, la porte, la fenêtre, la chaise, la théière, le contre-jour, la porte, la table, la théière, la chaise, la fenêtre, la chaise, la porte, le couloir, les murs, la table, le plafond, la fenêtre, les rideaux, le mur, le couloir, la théière, le contre-jour, la table, le meuble, la porte, le couloir, la fenêtre, le plafond, la théière, la chaise, la chaise, le mur, le mur, la fenêtre, la fenêtre, le contre-jour, la pièce, la table pleine, la fenêtre, la porte, la porte, la table, la table, la fenêtre, le contre-jour, la chaise, le plafond, la table, la théière, le couloir, le sol, la chaise, la théière, le mur, la fenêtre, le contre-jour, le meuble fait, le sol fait, le plafond, la table, le meuble, la fenêtre, le contre-jour, les murs, le couloir, la porte, la fenêtre, le contre-jour, le meuble, la table, la chaise, le sol, la pièce, les rideaux, la fenêtre, le contre-jour, le dessus du sol, la table, les choses de la table, le couloir, la fenêtre, la porte, les rideaux, la fenêtre, le contre-jour, la table, la chaise, le couloir, le contre-jour, la table, la théière, le contre-jour, le mur, le meuble, le contre-jour, le sol, le contre-jour, la fenêtre, le jour, le contre-jour

#TeamTARKOS

Aristofan

30/03/2020 à 23h07

Raspou
aujourd'hui à 15h30

______


Désolé, je n'ai rien suivi à ce qui se passe. Je vais remonter les dernières pages pour voir.

Mais je suis heureux de voir Tarkos cité ci-dessus !

Julow

31/03/2020 à 10h22

Oh, le pauvre, il s'est noyé... Il avait un regard si doux... Vite, une corde, pour le haler - la prochaine île est page 1243...

Cush

31/03/2020 à 10h24

Découverte pour moi, j'avais jamais entendu parler de Tarkos, ni du poète mystère de la SIX dont Google m'a soufflé le nom. Merci!


Tricky
30/03/2020 à 01h14
(Interlude j’ai une question de traduction. Mais pour ça il me faudrait quelqu’un qui lise le mandarin et l’anglais)
---
Pose toujours, ta question m'intrigue. Et si c'est ni trop long ni trop compliqué il n'est pas complètement impossible que mes toutes petites base en chinois se révèlent utiles.

Balthazar

31/03/2020 à 10h49

Pour Tarkos, je pense que l'explication de votre enthousiasme serait bienvenue, et pas que pour moi. Le peu que je sais de ce poète me le rend sympathique*, mais je ne comprends pas comment il faut lire (ou entendre) ça.

*Il m'arrive d'écouter "l'homme de merde", je suis chaque fois éberlué, mais honnêtement j'y vois plus une excellente performance comique que de la poésie. (Désolé d'être aussi obtus, mais faut bien que quelqu'un joue ce rôle ici (et vu ma sensibilité de droite il fallait que ce soit moi).)

Balthazar

31/03/2020 à 10h52

Enfin, pas "l'explication", mais juste savoir ce qui vous plaît / touche / fascine ou que sais-je...

Balthazar

31/03/2020 à 11h01

(Aristofan, tu édites de la poésie, ou je n'ai rien compris ?)

Cush

31/03/2020 à 11h02

Balthazar
aujourd'hui à 10h52
Enfin, pas "l'explication", mais juste savoir ce qui vous plaît / touche / fascine ou que sais-je...
---

Dans l'extrait posté par Paris, je trouve assez efficace la juxtaposition de ces termes répétés à l'infini pour rendre le côté obsessionnel du confinement: l'attention qui se concentre toujours sur les quelques éléments de l'environnement immédiat dont on est prisonnier, avec d'infimes (et dérisoires) variations qui apparaissent ("le sol", "le dessus du sol"), le tout pouvant se lire un peu dans le sens qu'on veut grâce à l'absence complète de syntaxe et qui renforce l'impression de tourner en rond. Ça a beau être d'une simplicité extrême, ça rend bien le délire je trouve.

Di Meco

31/03/2020 à 11h11

Je trouve ça efficace aussi, mais quelqu'un a t-il une explication pour "le meuble fait, le sol fait" ?
J'ai pensé à "le meuble fait contre-jour", mais pour le sol ça n'a pas de sens.

À part ça, je me suis aussi essayé à l'adaptation d'une chanson anglaise, saurez-vous deviner laquelle ?


Anosmie et agueusie
Sont des signes de maladie
Trop tousser, mal respirer
Prends de mon sérum, mon seul but c'est d'aider

En ces temps là, il n'y a plus rien qui presse
C'est déjà dimanche, mais il n'y a même plus la messe
Table du salon pour un match de ping-pong
À côté du poêle, que les journées sont longues

Anosmie et agueusie
Sont des signes de maladie
Trop tousser, mal respirer
Prends de mon sérum, mon seul but c'est d'aider

Dans un rêve éveillé, nous partons à la mer
Je t'embrasse tendrement, ça n'a vraiment rien d'une guerre
Dans un lit douillet à côté de l'âtre
Sans savoir pour quoi, on persiste à se battre

Anosmie et agueusie
Sont des signes de maladie
Trop tousser, mal respirer
Prends de mon sérum, mon seul but c'est d'aider

Aristofan

31/03/2020 à 11h24

J'ai bien apprécié ces poèmes viraux, qui montre comme souvent d'ailleurs la grande volatilité du poème.

Balathazar, oui j'édite de la poésie.
D'ailleurs, c'est une chose étrange pour moi (et pour à peu près tout le monde dans notre petit milieu) de constater que la poésie ne fait plus vraiment partie de l'imaginaire collectif depuis les années 50 en gros.

Il y a de très nombreuses explications à ce phénomène : essor de la chanson à texte, dilution dans l'art contemporain, multiplication des publications, désintérêt progressif de la presse et de l'éducation nationale (paradoxe : les profs au lycée par exemple ne connaissent rien ou presque à la poésie contemporaine alors qu'une partie importante des poètes contemporains sont enseignants eux-mêmes !), abandon du genre par les grandes maisons historiques, avant-garde peu lisible, frontière close entre les romanciers et les poètes, et j'en passe...
Mais curieusement, la poésie continue d'exister, en chuchotant, et à fédérer des lecteurs, qui lui sont d'ailleurs quasi exclusifs (ce que je regrette).

Si vous le souhaitez, je pourrais présenter ici une sorte de Roland Garros de la poésie française depuis 1970 (puisque Roland Garros n'aura pas lieu), et choisir 32 poètes contemporains de tous les horizons poétiques, en confrontant leurs poèmes en "matches", des 16emes de finale jusqu'à la finale. Tous les styles seront représentés, depuis les cogneurs de fond de cour aux experts du service-volée en passant par les amateurs du revers lifté... et toutes les générations, des têtes de série historiques aux jeunes loups au dents longues.

Le prétexte sportif est juste là bien sûr pour enrober le plaisir de la découverte de de la discussion. Et cela permettrait à ceux qui le souhaitent de découvrir un pan non négligeable mais méconnu de la création littéraire de notre pays.

Si vous êtes partants, je m'y mets.

 

Balthazar

31/03/2020 à 11h27

Merci de vos réponses. Je reste hermético-sceptique (que de mots, mon Dieu, le mec croit que ça pousse sur les arbres ?) mais je comprends mieux ce qui vous "parle".