Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Foot et politique

aujourd'hui à 08h50 - suppdebastille : A propos du vaccin et plus généralement de l'emballement autour des campagnes de vaccination, je... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 08h38 - shev2 : Je suis sûrement plus résigné que vous mais j'aime autant finir 3ème (voire 2ème) et donc... >>


En rouge et noir !

aujourd'hui à 08h33 - shev2 : Cela étant à part à Seville vous n'avez pas à rougir de vos performances et avez même tenu... >>


Paris est magique

aujourd'hui à 07h56 - El Mata Mord : Je passe rapidement sur le contenu dégueulasse du match d'hier, remercie Neymar pour sa seule... >>


Manger (autre chose que) la feuille

aujourd'hui à 06h34 - Dan Lédan : LemonVoila c est exactement ça , tu es donc ma grand-mére !! >>


MLS, c'est l'Amérique

aujourd'hui à 02h51 - Gouffran direct : Fait pas bon finir dans le haut de tableau cette saison.Après Portland, Toronto et peut-être... >>


La Ligue des champions

aujourd'hui à 02h48 - Gouffran direct : Ce mec est un battant. Il lâche rien. >>


Le fil dont vous êtes le héros

aujourd'hui à 01h18 - Jah fête et aime dorer Anne : Cush24/11/2020 à 21h25---------------Je ne vois pas trop comment remplacer un Azéri par un Turc... >>


Au tour du ballon ovale

aujourd'hui à 00h40 - impoli gone : Voir aussi la conf de presse d'Ibanez et Galthié.Et je pense que le staff de l'EdF étant ce qu'il... >>


En Vert et contre tout

24/11/2020 à 23h14 - LLBB1975 : Oui >>


Etoiles et toiles

24/11/2020 à 23h06 - theviking : En Italie U due >>


Observatoire du journalisme sportif

24/11/2020 à 22h52 - Milan de solitude : Si c'est le cas, nous le saluons chaleureusement. >>


Le fil éclectique

24/11/2020 à 21h41 - kelly : mange Hemdani ça ira mieuxaujourd'hui à 21h14Que veux-tu dire par double amplification ?Ou... >>


L'Atelier du Diaporama

24/11/2020 à 21h38 - Tonton Danijel : Ah mais c'était aussi mon petit faible aussi... >>


Bréviaire

24/11/2020 à 21h27 - De Gaulle Volant : RavioHymne à la gueule de boasOM : Villas-Boas évoque un "cauchemar européen" (maxifoot.fr) >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

24/11/2020 à 21h02 - Pascal Amateur : Thoimas Tuchble ! >>


Alpins perdus

24/11/2020 à 20h59 - Tonton Danijel : Et je confirme, pire match de cette saison au Stade des Alpes pur l'instant - malgré un joli but... >>


CDF sound system

24/11/2020 à 20h22 - rockitrOM : Pino d'Angio! Connaissez vous son pendant français : Micky Milan (aucun lien?) et son tube... >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

Qui a dit que football et littérature étaient incompatibles ? Voici le forum où vous pourrez parler de vos lectures récentes et anciennes, liées ou non avec le ballon rond.

Un conseil de lecture ? Une bonne librairie ? =>> "You'll never read alone", le Gogol Doc: http://bit.ly/11R7xEJ.

Etienne Mattler

04/04/2020 à 15h20

Cependant, je me permets de conseiller à Pascal les poèmes de vieillard amoureux de Valéry, Corona et Coronilla, plutôt que colin froid, où la turgescence ludique supplante les ballons amidonnés qu'on fait tourner sur son nez.

Aristofan

04/04/2020 à 15h26

Le message de Pascal Amateur (auquel je souscris) me donne l’occasion d’indiquer que j’ai renoncé à inscrire Guyotat dans le tournoi, pour la simple raison qu’il me semblait que vous trouveriez un peu long le poème que j’envisageais pour le premier tour : les 500 pages du « tombeau pour cinq cent mille soldats »

narcoleps

04/04/2020 à 15h31

le petit prince
aujourd'hui à 14h38
-----
M1 : Pesquès et M2: Bouchet
Ainsi les comptes seront complets.

Milan de solitude

04/04/2020 à 15h37

Balthazar
aujourd'hui à 14h41
Milan de solitude
aujourd'hui à 14h27

(...) je pense qu'il force sa sévérité pour les besoins de l'article.
---
Oui, là-dessus je te suis tout à fait, c'est pourquoi je qualifiais son attitude de malheureuse. De mon point de vue, la question de la rime est une vraie question, mais c'est dommage de l'avoir amenée, au début de l'article, de cette façon racoleuse. Surtout que, comme l'a souligné Aristofan, ce n'est pas seulement fabriquer une opposition caricaturale, c'est aussi prendre le parti du plus fort. Bref, si j'étais aussi directement concerné que lui, la plaisanterie ne me ferait pas rire non plus.

---

Le parti du plus fort, mais qui n'existe plus. On a le droit de regretter une façon de faire en poésie, comme on peut déplorer les styles architecturaux ou musicaux depuis cinquante ans, avec, bien entendu, le lot de raccourcis qu'une telle condamnation entraîne.



Etienne Mattler
aujourd'hui à 15h02
Science et précision pour une paraphrase pauvrette de Paul phraseur Valéry, c'est bien payé.

---

J'ignorais.
Ne comparons pas un article d'un supplément de l'Obs avec le journal de Valéry. Dans l'article, les quatre points soulevés me paraissent pertinents, bien illustrés et dits avec passion, voilà tout.
Pourtant, je n'abonde pas tout à fait dans le sens de l'auteur. J'aime de la poésie en prose, en vers libres et sans rimes. Mais je m'interroge sur l'abandon total et assez brutal de la rime... Le message de Pascal contient des éléments de réponse, qui n'épuisent pas tout le sujet à mon avis.



Mes votes

Match 9 : Sacré. Que j'aime ces poèmes modestes, délicats, ancrés dans le quotidien. Pourtant, son concurrent a fait une belle partie.

Match 10 : Roche, même s'il va un peu loin pour moi dans la torture syntaxique, j'aime là encore la description poétique d'une scène du quotidien, qui me parle. Ah, l'émoi de s'asseoir à côté d'une belle inconnue (est-elle belle, ici ? peut-être pas).

Match 11 : Royet-Journoud. Il m'intrigue. Savitzkaya me fatigue.

Utaka Souley

04/04/2020 à 15h41

Aristofan
aujourd'hui à 14h38

J'ai déjà précisé que j'étais non initié à la poésie contemporaine. Oui, j'ai été éduqué aux classiques, j'aime la rime, l'octosyllabe et l'alexandrin, Prévert et Apollinaire. Je lis ce que tu proposes, parfois je ne comprends rien, mais alors rien de rien, parfois j'hésite entre vanité, grandiloquence et boursouflure, mais certains des textes chatouillent mes neurones, et pour quelques rares d'entr'eux, je me surprend à avoir envie d'en découvrir un peu plus.

Mais j'aime beaucoup le Cyrano de Rostand. Et je me suis déjà fait traiter de vieux con :-)

Aristofan

04/04/2020 à 15h44

Utaka, bah tu vois, c’est le Cyrano de Rostand qui a éveillé en moi le désir de poésie :)

Balthazar

04/04/2020 à 16h07

Milan de solitude
aujourd'hui à 15h37

Le parti du plus fort, mais qui n'existe plus. On a le droit de regretter une façon de faire en poésie, comme on peut déplorer les styles architecturaux ou musicaux depuis cinquante ans, avec, bien entendu, le lot de raccourcis qu'une telle condamnation entraîne.
---
D'accord sur tout, sauf sur "parti du plus fort", par quoi je ne visais pas les rimeurs d'autrefois, dont l'article parle à peine, mais les chanteurs (à certains d'entre lesquels – oui c'est un peu acrobatique comme tournure, je sais –, je voue un culte, mais ce n'est pas la question).

Content qu'il y ait unanimité sur Cyrano.

Et j'aime beaucoup ton lotissement, Julow. Vraiment beaucoup.

Pascal Amateur

04/04/2020 à 16h15

D'ailleurs, Aristofan - et les autres, avec plaisir -, je voudrais soumettre ici une citation sur la mélancolie, et savoir si des poètes, surtout récents, répondraient selon toi/vous à cette approche, poètes ou poèmes.
« La réalité du sujet mélancolique apparaît [...] comme une réalité complètement neutre au sein de laquelle tous les objets se valent, sans perspective aucune et sans point de vue. [Pour lui] cette surface plane, qui se déroule indéfiniment sans jamais arrêter le regard [...] pourrait recouvrir une autre sorte de réalité, comme le ferait un écran, et en interdire alors l’accès ».
Certaines œuvres, poèmes précis, certains auteurs s'évoquent-ils à cette lecture ? Merci beaucoup.

John Six-Voeux-Berk

04/04/2020 à 16h19

@Pascal A.

Cette citation ressemble furieusement à du Bonnefoy (introduction à l'exposition sur la Mélancolie en peinture) ; bref, cela correspond à une description de la poésie de Baudelaire, par exemple (la double postulation : le spleen comme preuve que nous sommes faits pour un idéal qui se cache derrière les apparences d'ici bas).

John Six-Voeux-Berk

04/04/2020 à 16h21

Sinon, pour les matchs du jours :

9 : Sacré
10 : Viarre
11 : Roget-Journod

9 : Sacré, parce qu’il reste un monde dans ces lignes ; et que l’espèce d’abolition à laquelle Emaz s’adonne ne m’offre rien.
10 : Viarre parce qu’il y a des images qui m'obligent à imaginer, alors que chez Roche, je ne lis que collage de clichés fragmentés.
11 : Roget-Journod, même si son laconisme me paraît surjoué : un mot… et le silence qui le suit se chargera de l'auréoler de significations. Face à lui, le poème de Savitzkaya me fait penser à ce que j’écrivais à 15 ans, avec tout ce que cela a de touchant et dramatique.

 

Utaka Souley

04/04/2020 à 16h21

Pascal Amateur
aujourd'hui à 16h15

J'ai immédiatement pensé à l'Isolement, de Lamartine, mais c'est pas exactement récent.