Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Infos des cahiers


Sur le fil

RT @JeuneGuillou: L’enquête sur le trucage supposé du match PSG-Etoile rouge de Belgrade est au point mort. Le club serbe a déposé une plai…

Pour Raheem Sterling, les "différences de traitement" par les médias, selon que l’on soit blanc ou noir, conduisent… https://t.co/9VQNQ85LNb

RT @ma2thieud: Analyse intéressante des @cahiersdufoot de la redistribution des "indemnisations" aux clubs par la @fifa après la #CoupeDuMo…

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Happy Neuer

Neuer : 'Finir l'année sur une bonne note'." (lequipe.fr)
Et en avant la Munich !

Malcolm Leaks

"Quand Malcolm enfile le maillot de l'OM." (lequipe.fr)

Emile Louis-II

"Les ‘combines’ de Monaco pour attirer les joueurs mineurs." (lequipe.fr)

Je crois keupon

"Laurent Blanc n'a esquivé aucun sujet. Même ceux qui fâchent..." (lequipe.fr)

Michel derche accueillant

"C'est devenu Montpellier Eros." (France Football)

L'arbitre qui poursuit un QSG

"Pierre Ménès dénonce une ‘sodomie arbitrale’ contre Paris en Europe !" (butfootballclub.fr)

Pierre Ménès, France

"Une seule lettre les sépare mais l'excellence les rassemble." (lequipe.fr)

Scénario idéal

"Valbuena: 'L'histoire de la sextape m'a endurci'." (sudinfo.be)

Paris brûle-t-elle?

"Hilton fait de la résistance." (lequipe.fr)

Nabil Fakir

"Lucas Tousart : ‘Nous sommes toujours dans les clous’." (onzemondial.com)

Le forum

Foot et politique

aujourd'hui à 01h21 - La Metz Est Dite : Ben, suppde évoquait les "gros" salaires des cadres au forfait et pas rémunéré au taux... >>


CDF sound system

aujourd'hui à 01h05 - PiMP my Vahid : [Gilets Jaunes]Fela Kuti - Yellow Feverhttp://bit.ly/2EoPYVI >>


Coupe de France

aujourd'hui à 00h21 - revlog : La timballe pour la GSI Pontivy qui jouera le PSG. À noter qu'il reste deux clubs Morbihannais en... >>


Bréviaire

10/12/2018 à 23h43 - Milan de solitude : De Gong"De Jong sort du silence" (football365.fr) >>


In barry we trust

10/12/2018 à 23h38 - Run : Gronk en def en attendant un Hail Mary de 75 yds...Bien Bill, bien. (Bon, pour une fois qu'il en... >>


Dans le haut du panier

10/12/2018 à 23h21 - lyes : TP fait encore du chiffre sinon au vu de son temps de jeu. Au rapport minutes/points et/ou passes... >>


Premier League et foot anglais

10/12/2018 à 22h58 - le Bleu : C'est au tour d'Everton d'égaliser à la 96e minute... >>


Café : "Au petit Marseillais"

10/12/2018 à 22h08 - Flo Riant Sans Son : En fait je trouve que le tout commence à filer du mauvais coton alors qu'on a vraiment de quoi... >>


Les jaunes, héros zen

10/12/2018 à 20h59 - Pavarrois : De toute façon, la Beaujoire, c'est juste le paquet cadeau avec l'étiquette "à détruire" pour... >>


CdF Omnisport

10/12/2018 à 17h22 - L'amour Durix : Fichu HdP. Je suis cocobeloeil. >>


Festival de CAN

10/12/2018 à 17h10 - LYon Indomptable : suppdebastille05/12/2018 à 12h47Au final que le rejet de biya soit fort je j'entends bien mais... >>


Manger (autre chose que) la feuille

10/12/2018 à 16h48 - Nos meilleures Sané : La convergence des luttes doit bien commencer par quelque part... lève ta fourchette avec moi... >>


Paris est magique

10/12/2018 à 16h48 - Como Se Llacer : Sinon demain Belgrade, on le sent comment? Je sens bien le nul et un passage en 8eme a l'arrache... >>


EAG, les paysans sont de retour

10/12/2018 à 16h31 - De Gaulle Volant : Il y a tout de même des motifs de satisfaction. Tenez, il y a combien de temps que l'on n'a pas... >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

10/12/2018 à 15h53 - El Mata Mord : L'eau rance de Rabiot (peut être déjà fait d'ailleurs) >>


Gerland à la détente

10/12/2018 à 15h00 - Run : Nakatomi. >>


Fussball chez nos cousins germains

10/12/2018 à 14h32 - L'amour Durix : C'est peut-être ce que s'est dit Ancelotti un soir de mai 2005. >>


Et PAF, dans la lucarne !

10/12/2018 à 13h55 - khwezi : Je te rejoins complètement Coach. J'ai dégusté hier le redémarrage de la série comme un bon... >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

Qui a dit que football et littérature étaient incompatibles ? Voici le forum où vous pourrez parler de vos lectures récentes et anciennes, liées ou non avec le ballon rond. Un conseil de lecture ? Une bonne librairie ? =>> "You'll never read alone", le Gogol Doc: http://bit.ly/11R7xEJ.

Pascal Amateur

06/02/2018 à 22h40

Johnny, je te réponds dès demain matin !

Mitch

06/02/2018 à 23h45

@Johnny,
Sans avoir l'expertise de Pascal sur la question, pour avoir des neveux et nièces dans ces âges-là et environ 10 ans de vieux numéros en stock, je confirme que c'est très bien pour l'histoire du soir.

Pascal Amateur

07/02/2018 à 09h30

@Johnny/Les Belles Histoires
Johnny, à mon avis, "Les Belles Histoires" sont simplement le meilleur magazine pour cet âge-là, disons entre 4 et 7 ans. Et sans même comparer avec les autres offres de presse (Milan, qui fait plus dans l'éducatif, et Fleurus, qui fait dans le ronron), c'est tout simplement un contenu merveilleux. La grande histoire est souvent magnifiquement illustrée, autour de thèmes variés mais toujours au plus proche de l'enfant - elles ne sont pas toutes géniales, mais elles le sont régulièrement, et je t'assure que c'est un exploit. Il y a une petite histoire, qui peut jouer d'humour, ou sur les sons, pour compléter la première, différemment. Une aventure de Polo, sans paroles, ce qui laisse l'imagination gambader, la parole se créer - et cela promet de beaux moments (mes filles ont toujours voulu inventer les dialogues, ça titille ces cases sans bulles !), ainsi qu'une page brico, tuto, recette. Une BD de Zouk, héroïne hyper sympa, s'ajoute au tout. Bien évidemment, tout est création maison, et non reprise de contenu, ce qui permet une offre différente tous les mois. Alors oui, c'est un peu cher, mais jusqu'au 31 mars, je pourrais, si tu le souhaites, te faire bénéficier de -30% (les autres aussi, hein !). Et je pense toujours que cela vaut le coup, et le coût disais-je.
Personnellement, j'ai eu la chance d'avoir quatre grandes histoires publiées dans les BH (ainsi que quelques petites), et je t'assure que ce furent les publications parmi celles dont je suis le plus fier.
N'hésite pas à me demander si tu as d'autres questions ou précisions !

Roger Cénisse

07/02/2018 à 11h55

Pour ma petite de 6 ans, on l'a abonnée à "J'aime lire". Enfin d'abord "Mes premiers j'aime lire", et après ça basculera sur "j'aime lire".

Pascal Amateur

07/02/2018 à 12h12

"Mes premiers J'aime lire", c'est pensé pour les 6 ans en effet, centré sur la classe de CP. Le ton est un peu moins foufou qu'avant, mais du coup cela devient plus accessible.

Johnny Ringo

07/02/2018 à 12h54

Merci beaucoup
En fait j'ai déjà pris l'abonnement... c'était notamment pour vérifier si je ne passais pas à côté d'une autre publication géniale.

Donc me voilà rassuré et bien content.

D'ailleurs on a reçu le premier avant hier.

Manx Martin

07/02/2018 à 14h52

Tiens, je remets ici un petit passage à propos de Florian Albert, dont il est question dans le vidéodrome. Un très bon livre sur le football.

« Les moments les plus rayonnants de mon existence de supporter sont liés au Fradi [diminutif de Ferencvaros] et à Albert. Florian Albert, le Flori, est le 9 incarné, descendu du ciel ; en 1968 il a été le footballeur de l’année en Europe, on le saluait bien bas, même au Brésil. Conformément aux clichés, j’allais aux matchs avec mon père, le goût du hot-dog, celui de la mauvaise et pourtant bonne moutarde, la puanteur de la bière amère sont des souvenirs présents aujourd’hui encore, comme c’est écrit dans Proust. Mais je garde surtout ce mouvement, qui m’avait fait lever, comme les dix-mille supporters du stade, sans savoir où cela allait conduire, si nous allions nous mettre debout, nous mettre sur la pointe des pieds, en allongeant le cou, la bouche entrouverte, et tout le gradin soupire ou simplement inspire l’air au même instant (mon Dieu, ça fait une éternité que nous n’avons pas entendu ce bruit magique, ce murmure doux et fort, ce déchaînement délicat, ce bruissement enthousiaste, objectif et intime des supporters). Et tout ça pour quelle raison ? Parce que le Flori a reçu un ballon à mi-terrain et, après avoir légèrement basculé le buste en avant, a levé ses mains, ses bras, surtout son bras gauche, telle une aile, nous pouvions supposer à juste titre qu’il allait se lancer, qu’il se mettrait à /slalomer/, n’ayant devant lui /que/ cinq défenseurs. Dans le cas de quatre, le but était certain, dans le cas de cinq, on ne savait pas, il fallait l’espérer. C’est l’espoir qui nous avait fait nous lever. Ça n’existe plus. Ce geste et cette /élévation/ ont disparu de l’univers. Montrez-moi quelqu’un qui ne continuerait pas à grignoter ses graines de tournesol quand les joueurs lambinent à mi-terrain ? »

Peter Esterhazy, /Voyage au bout des seize mètres/

Redalert

08/02/2018 à 12h47

Merci Manx mais que vient faire l'agent double de l'affaire Dreyfus dans une histoire de football hongrois des années 60 ???

Manx Martin

08/02/2018 à 17h34

Héhé. Ils sont apparentés, étant tous deux de la famille des princes Esterhazy.

Détail amusant par ailleurs, Peter (l'écrivain) était le frère de Marton, footballeur professionnel qui a joué au Ferencvaros (comme le "Flori") au Honved, puis en Grèce (AEK, Pana) et a été international.

Charterhouse11

10/02/2018 à 17h46

Pascal Amateur
07/12/2017 à 11h30

Dites, certains ici ont lu "Watership Down" ? Le roman me fait de l'œil, mais je reste sur des déceptions combo éd. Monsieur Toussaint Louverture/Livre encensé par de la presse ("J'ai quelquefois comme une grande idée", "Tous les hommes du roi").
Merci.
******

Alors contrairement à Paris Hilton et Josip, j'ai beaucoup aimé. On me l'a offert à Noël, je n'en avais jamais entendu parler alors qu'il a semble t-il eu un succès énorme.
Pour moi le vrai seul défaut (mais est ce que ca vient de la traduction ou de l'auteur, je ne sais pas), c'est qu'il a parfois/souvent du mal à aller au bout des descriptions des lieux et on s'y perd un peu.
Mais à part ça entre l'amour que l'auteur a pour ses personnages, fussent-ils lapins, les "contes" de Shraavilshâ, les thèmes abordés (notamment la critique du fascisme mais aussi son éloge du partage et de la bienveillance) et plus généralement l'histoire en elle-même, j'ai trouvé que c'était un sacré roman d'aventure.

 

Pascal Amateur

10/02/2018 à 18h05

Ah ben merci de l'avis !