Boutique

boutique

Infos des cahiers


Classement en relief

classement en relief

Sur le fil

Un jour, tu fais un logo parodique des @girondins. 15 ans plus tard, tu le retrouves sur une écharpe en Espagne… (v… https://t.co/L2tcXF6qZq

RT @OncleFredo: Une partie de l'histoire du syndicalisme chez les footballeurs. Dans les grandes lignes. D'autres épisodes à venir... #Clas…

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Il est des nô-ôtres !

"Guingamp : Eboa Eboa prolonge." (lequipe.fr)

Souici 2

"ASSE : Souici vers un nouveau prêt." (lequipe.fr)

Speed dating

"Kylian Mbappé : pas de temps pour les filles." (femmeactuelle.fr)
Mbappé, court toujours.

Gaolin Soccer

“Chine : le superbe retourné de Gao Lin." (lequipe.fr)

Franche Sibérie

"Un policier russe aux Pussy Riot : 'Parfois, je regrette 1937'." (lemonde.fr)

Des passes partout

"Paul Pogba, l'homme clé." (franceinfo.fr)

La BD Deschamps

“Umtiti : ‘On est dans notre bulle.” (lequipe.fr)

Faust de main

"Thierry Henry, le pacte avec les Diables." (lemonde.fr)

Route du rhum

"Balotelli se prépare en solitaire." (lephoceen.fr)

Cissé s'est trompé

"Aliou Cissé après l'élimination du Sénégal : 'Il faut passer un cap'." (lequipe.fr)

Le forum

Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 21h10 - Lucho Gonzealaise : Mais attendez peut-être le 1er septembre avant de gueuler non ? Ou alors vous avez des infos qu'on... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 20h51 - Run : Je suis curieux de coir ou tu n'es pas d'accord. Sinon, c'est ca, on supporte une entreprise qui a... >>


LdC : La Ligue des Cahiers

aujourd'hui à 20h40 - balashov22 : Moi au moins j'ai des cheveux, Capitaine. Qui c'est les plus fort ? >>


CDF sound system

aujourd'hui à 20h39 - Flo Riant Sans Son : Rhaalala Brian Jonestown Massacre que de chemin parcouru depuis le "Dig" docu assez génial par... >>


En Vert et contre tout

aujourd'hui à 20h31 - balashov22 : Ces jeunes, il faut tout leur apprendre.(Oui, je suis Stéphanois d'adoption pour deux semaines,... >>


Bréviaire

aujourd'hui à 20h04 - Tonton Danijel : RavioJean-Glaude Suaudeau"Nantes confirme pour Limbombé" (lequipe.fr) >>


LA GAZETTE : Les gestes / Les antigestes

aujourd'hui à 19h51 - Yoop2804 : forezjohnaujourd'hui à 14h20et c'est ma blague ça!---------------Eho, j'ai un témoin qui peut... >>


Les pseudos auxquels vous avez échappé ...

aujourd'hui à 19h37 - Arthur33 : Pour ceux qui ont un peu faim :Makaay Rooney Njie >>


Parties de campagne, bières, et football...

aujourd'hui à 19h19 - Lyon n'aime Messi : [LYON]Plaine des Jeux de Gerland, dimanche 26 Aout. *10h00* :- kebou- cesco- Zénon- Lyon n'aime... >>


Marinette et ses copines

aujourd'hui à 18h44 - CHR$ : Clara Matéo ! Là c'est sûr, on va gagner la Coupe du monde. Par contre, le fait d'avoir toujours... >>


Y a pas que le foot à Auteuil !

aujourd'hui à 18h07 - dugamaniac : Bon coup droit, bon service, bon revers et un enthousiasme sautillant qui a certainement manqué à... >>


L'empire d'essence

aujourd'hui à 17h55 - Run : Oui, enfin, je parlais pas d'etre guilleret...Apres, je suis pas specialiste non plus. >>


In barry we trust

aujourd'hui à 17h26 - Westham : Après avoir été coupé par Arizona, Adrian Peterson rebondit du côté de la capitale. Les... >>


Etoiles et toiles

aujourd'hui à 16h53 - syle : Non, mais je ne regardais pas des daubasses pareilles !Cela dit, ma fifille n'a pas... >>


Aimons la Science

aujourd'hui à 16h39 - Louis Saha Necib-K1000 à Billy : Allez, un petit coup de pouce !A vitesse nulle, on ne parle pas de glissement (ce que vous appelez... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 16h12 - Kindloco : Pascal, Ce n'est pas de s'assoir en public mais dans la rue. C'est une mesure d'hygiène, c'est le... >>


Aux Niçois qui manigancent

aujourd'hui à 15h46 - L'amour Durix : C'est méchant "gros portugais".En plus il est même pas portugais. >>


Et PAF, dans la lucarne !

aujourd'hui à 15h40 - Pascal Amateur : Ah oui, j'aime beaucoup le début du générique de la première saison. >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

Qui a dit que football et littérature étaient incompatibles ? Voici le forum où vous pourrez parler de vos lectures récentes et anciennes, liées ou non avec le ballon rond. Un conseil de lecture ? Une bonne librairie ? =>> "You'll never read alone", le Gogol Doc: http://bit.ly/11R7xEJ.

Loscoff-Plage

23/07/2018 à 14h38

Alberto Garlini – Les Noirs et les Rouges

Italie, fin des années 60. Stefano participe à la contestation étudiante à Rome. Sauf que Stefano n’est pas maoïste, même pas communiste. Stefano est un fasciste. Le genre passionné, qui collectionne les enregistrements des discours du Duce et qui lit Julius Evola pour faire passer ses insomnies. Pour lui, les maos sont des dégénérés, les cocos sont des agents de Moscou, la Démocratie chrétienne est l’avant-poste de la décadence, et même le parti fasciste « traditionnel », le MSI, est un ramassis de vieux vétérans gâteux. Il faut agir, de toute urgence. Tout faire péter, ouvrir la boîte à gifles, faire dérailler les trains…

Alors il fonde son groupuscule à Udine, ils sont 4, et leur rage bouillonnante fait bien les affaires de la vieille garde fasciste locale. Evidemment, la catastrophe sanglante n’est jamais loin, et il faut toute la bienveillance des carabinieri pour que les aventures de nos chemises noires s’étendent sur plus de 800 pages. Difficile de savoir qui manipule qui dans ce foutoir politique où les fachos marqués à la culotte par les barbouzes s’allient aux maos pour infiltrer les anarchistes et faire tomber le gouvernement. Tout capote, bien entendu.

Au-delà de l’action du groupuscule, c’est le portrait du héros principal qui retient l’attention. Le roman est écrit comme si le personnage écrivait ses souvenirs à la 3e personne, sans aucune distance critique vis-à-vis des délires totalitaires développés çà et là. La fin du bouquin donne la clef de ce choix stylistique. On vit donc une plongée dans l’univers mental d’un néo-fasciste, avec ses valeurs, sa mythologie, sa littérature, et de nombreuses références à la culture italienne des années 60. Le tout saupoudré d’un peu d’amour et de galipettes, ce qui prouve qu’on peut avoir une vie sexuelle délurée au pas de l’oie.

Je me moque, mais si on est pas trop heurtés par les invraisemblances scénaristiques, Les Noirs et les Rouges est un roman fascinant. Il m’a fait penser à 2066 de Roberto Bolaño pour la façon dont il décortique de manière clinique la violence. Et comme dans les Détectives Sauvages, une mystérieuse poétesse sud-américaine est au coeur de l’intrigue. Le style est simple, percutant, et ceux qui aiment l’histoire de l’Italie contemporaine seront servis.

André Pierre Ci-Gît Gnac

23/07/2018 à 18h09

Salut les érudits,

Quelqu'un aurait il un bon livre sur Robespierre à conseiller ? La littérature a son sujet étant fleuve, j'ai du mal à me faire mon avis.

Merci

PS : je suis en train de dévorer Fouché de Zweig, quel délice ! Attendez vous à un compte rendu de ma part dans les prochains jours.

Pascal Amateur

07/08/2018 à 16h25

Je suis en train de terminer "Les vagues" de Virginia Woolf, et ce texte est renversant de poésie. Que de beautés ! J'y retourne.

Françoise Jallet-Maurice

07/08/2018 à 18h20

André Pierre, as-tu trouvé ton bonheur finalement ?
Quel genre de livre cherches-tu ? Si c'est une biographie sérieuse, le livre récent de Cécile Obligi chez Belin devrait faire l'affaire.

André Pierre Ci-Gît Gnac

07/08/2018 à 18h31

Merci !

Françoise Jallet-Maurice

10/08/2018 à 16h23

C'est les vacances, on a le temps de lire des choses parfaitement inutiles. Je pose donc ça là : l'orthographe de 2017 imaginée en 1904 : http://c.bnf.fr/vlx (ça commence en bas à droite).

George Worst

10/08/2018 à 16h29

C tro bi1 vu...

Troglodyt

14/08/2018 à 18h46

Le drame à Gênes m'a fait repenser à la série d'articles de Raphaël MELTZ (parue dans "Le Tigre") sur ses déambulations dans le port de Gênes, vraiment chouette à lire, si vous avez deux heures à tuer.

Dans le même style il avait fait une série sur le fort d'Aubervilliers (très chouette !) et sur le tramway de Mexico (j'avais moins aimé, sans doute parce que je me représentais moins les lieux).

Milan de solitude

aujourd'hui à 00h00

"Combien de gens reste-t-il qui ne soient ni enfermés ni chargés de surveiller la porte ?"

Ma lecture récente de "Michael K, sa vie, son temps" advient dans une période critique pour moi, où je m'interroge sur ce qu'il serait bon que je fasse de mon séjour terrestre. La trentaine. Et, pour la première fois depuis "Les Faux-Monnayeurs" peut-être, j'ai trouvé dans le bref roman de Coetzee un concentré de mes interrogations éthiques et un germe à leur réponse.
Loin des profils du diplômé supérieur, du caïd et du gandin, Michael K. traverse une Afrique du Sud meurtrie en essayant de mener une vie rudimentaire sans vouloir prendre partie dans la guerre qui la ravage. Cet incipit donne au livre un air tout aussi pénible et ennuyeux que son titre et ses quelques premières pages, mais je me suis pris d'intérêt néanmoins vite pour les bringuebalements pathétiques du personnage principal, rendus sèchement, chirurgicalement par un écrivain qui connaît bien son art et exploite à fond son histoire.

Quelqu'un l'a-t-il lu ?

 

Pascal Amateur

aujourd'hui à 09h38

Lu, en effet, mais il y a une quinzaine d'années - et j'avoue n'en avoir pas retenu grand-chose. Le livre était en effet court pour un sujet aussi intense.