Boutique

boutique

Classement en relief

classement en relief

Les brèves

Je crois que bon bon

"Laurent Blanc à Lyon, ça ne colle pas pour deux raisons" (foot01.com)

Aucun

"Euro U17 : qui sont les joueurs majeurs de l'équipe de France ?"

Autobiographie

"Ribéry : Des débuts fracassants." (lequipe.fr)

Ô Pep !

"Un pays africain rêve de Bruno Genesio !" (dailymercato.com)

Ruuuuuuuuuuuuuuuuuuud van Nistelrooy

"PSV Eindhoven : Ruud van Nistelrooy prolonge sur le banc des U19." (lequipe.fr)

Surprises sur prise

"Fin de saison électrique au PSG." (lemonde.fr)

Pablo prix cassé ?

"Bordeaux : l’avenir de Pablo en suspens." (footmercato.net)

Syntaxe à Rohr

"Dimitri Payet : 'Bien sûr qu'on a encore plus qu'avant pas le droit à l'erreur'." (lequipe.fr)

Kermit l'aigre nouille

"L'ancien Rennais Kermit Erasmus frappe violemment un adversaire en plein match." (lequipe.fr)

Benny Hill, le gif

"Rudi Garcia : 'On court encore plus derrière les autres'." (lequipe.fr)

Le forum

Café : "Au petit Marseillais"

aujourd'hui à 09h54 - rockitrOM : Flo Riant Sans Sonaujourd'hui à 09h15---Oui, ça semblerait être du coup la logique du... >>


CdF Omnisport

aujourd'hui à 09h23 - suppdebastille : Lustyk sur la chaîne L'Equipe expliquait qu'il y a peu de chances que Yoka accepte le défi.... >>


Le fil prono

aujourd'hui à 09h11 - Flo Riant Sans Son : @Charlie Inscription okPseudo: BenComA >>


Le fil dont vous êtes le héros

aujourd'hui à 09h07 - Cush : Une "expérience" à tenter dans lichess: cliquez sur votre pseudo puis sur 'Sound' et... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 09h06 - Mevatlav Ekraspeck : Lecture matinale, il semble que monsieur D'Antoni soit le favori pour diriger les Sixers l'an... >>


L'empire d'essence

aujourd'hui à 08h30 - Sidney le grand Govou : Je suis content que vous ayez tous pu vous libérer d'un poid suite à cette discussion ! >>


Bréviaire

aujourd'hui à 08h28 - De Gaulle Volant : Chanel Riviera"Coco : "On va essayer d'inverser la tendance à Nice"" (foot-national.com) >>


Aimons la Science

aujourd'hui à 08h09 - CHR$ : D'ailleurs l'UEFA te permet de jouer même si tu es positif quand tu as un dossier médical... >>


Le Palet des Glaces

aujourd'hui à 05h40 - Gouffran direct : Match 4 de folie, suspense haletant, va et vient et ça se finit en prolongations.Dallas 1-0 Tampa... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 04h28 - Le génie se meurt ? Ah mais l'mage rit : Pendant ce temps, au Portugal, un restaurateur qui avait laissé sa piste de danse ouverte, s'est... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 01h31 - Run : Ceci dit, 49 est sa valeur Transfermarkt. Je nous voyais faire quelques annees avec... >>


Y a pas que le foot à Auteuil !

25/09/2020 à 23h06 - theviking : Pauvre Fred Godard ! >>


Qui veut gagner des quignons ?

25/09/2020 à 19h05 - Espinas : Le samedi 10 janvier 1998 à 20h, Lyon reçoit Marseille pour le dernier match de Ludovic Giuly à... >>


Manette football club

25/09/2020 à 16h52 - Jah fête et aime dorer Anne : Pour ceux sur PC, Epic va encore plus loin dans les promos : après les bons d'achat valables pour... >>


Feuilles de match et feuilles de maîtres

25/09/2020 à 15h02 - cachaco : Popopopo quel braquage en règle, il fallait bien tout le talent de Drummond pour permettre la... >>


Premier League et foot anglais

25/09/2020 à 14h28 - Le Pobga du Coman : Tottenham qualifié sans jouer pour le prochain tour de la Carabao Cup: cas de COVID chez... >>


Scapulaire conditionné

25/09/2020 à 14h11 - Utaka Souley : Il a fait Nice et Rennes (avec à la clé le premier titre de l'histoire du club). >>


CDF sound system

25/09/2020 à 13h32 - Pascal Amateur : Alors je te conseille d'écouter leur concert sorti en CD cette année, il y avait un orchestre... >>


Marinette et ses copines

Foot féminin, surtout chez les Bleues.

CHR$

15/09/2020 à 22h10

Je ne sais pas. Mais de toute façon depuis le début je ne comprends pas du tout où elle veut en venir.

Effectivement dès le début elle remet en cause Renard ("pas le niveau international") et en concurrence Bouhaddi. Mais elle n'a jamais fait de critique sur Henry et semblait faire une grande confiance à Le Sommer avant que ça ne clashe au moment de la Coupe du monde. Et elle comptait beaucoup aussi sur Laura Georges.
Donc je ne suis même pas sûr que ça soit aussi calculé que ça de casser la génération en place. Non vraiment, je ne comprends rien à ce qu'elle fait.

CHR$

18/09/2020 à 19h56

Si l'on en croit l'UEFA, Corinne Diacre a donc tranché, la défense centrale sera composée d'Elisa De Almeida et d'Estelle Cascarino.

Ce sera la première fois que les deux sœurs Cascarino seront titulaires ensemble chez les Bleues. Et si je compte bien, ça sera seulement la deuxième fois que deux sœurs débutent ensemble un match de l'équipe de France après Marie-Ange et Marie-Joëlle Kramo le 25 février 2003 lors de la victoire 2-1 contre les Pays-Bas. La première avait joué une heure et la seconde une mi-temps. La capitaine était alors Corinne Diacre.

Pour le reste, c'est presque ce qui était annoncé dans la presse avec à peu près toutes les joueuses les plus expérimentées disponibles sur le terrain. Et donc un 4-3-3 avec Pauline Peyraud-Magnin pour suppléer Sarah Bouhaddi, Marion Torrent à droite et Sakina Karchaoui à gauche pour entourer Estelle Cascarino et Elisa De Almeida.
Le milieu est totalement folklorique puisqu'il est composé de Charlotte Bilbault, Eugénie Le Sommer et Marie-Antoinette Katoto. Je pense que je ne comprendrai jamais ce besoin de mettre les meilleures buteuses le plus loin possible du but adverse...
Et devant la bonne surprise, Delphine Cascarino et Amel Majri entourent Kadidiatou Diani.

On va dire que c'est une composition offensive pour jouer contre un adversaire théoriquement inoffensif (battu 6-0 à l'aller).

impoli gone

18/09/2020 à 23h24

Et donc une bonne purge comme résultat, et des Serbes loins d'être ridicules.
Des Bleues toujours capables d'actions tranchantes par moments mais souvent entre de longues périodes faibles voire très faibles.
Et si les événements ne tournent pas en leur faveur, ça peut vite devenir de la bouillie. Pourtant, à 2-0 à la 15e, ça aurait dû débloquer un peu les joueuses.

En tant que supp lyonnais, j'ai été gâté ce soir en terme de match de m..e.

CHR$

19/09/2020 à 08h01

Oui c'était à peine moins médiocre que l'autre match du soir.
Heureusement qu'il y a eu la première mi-temps de Delphine Cascarino pour voir quelques trucs. En deuxième mi-temps, les Serbe ont compris et fait une prise à deux, elle a été moins servie et sans doute moins en jambe, elle a complètement disparu. Le côté gauche a été pas mal. Et Diani a été complètement hors du coup alors qu'elle est normalement avec Cascarino la joueuse en forme actuellement.

Après difficile d'être étonné d'avoir du mal à faire du jeu quand on aligne un milieu Bilbault-Le Sommer-Katoto. Évidemment, je pense qu'individuellement, chacune des trois est plus forte à n'importe quel poste que presque toutes les joueuses adverses, donc le risque n'est pas énorme.
Mais si Bilbault fait bien le job pour couper et récupérer, elle ne se projette pas comme peut le faire Amandine Henry et sa contribution offensive se limite à quelques tentatives de loin.
Donc il faut qu'elle ait des relais. Eugénie Le Sommer pourrait théoriquement le faire mais à son niveau actuel, il vaudrait sans doute mieux la cantonner à un rôle moins exigeant physiquement, même si on l'a vue partout et nulle part.
Et Katoto c'est totalement le mystère : c'est bien sûr une bonne joueuse mais ses principales qualités sont son sens du but, ses déplacements comme avant-centre et sa faculté à conserver le ballon dos au but. Donc des qualités absolument inutiles si on la fait jouer en 8. Sans parler du fait d'éloigner le plus possible du but adverse les deux joueuses qui ont le plus le sens du but.
En fait j'en arrive à imaginer des théorie absurde. Du genre, après ce genre de match médiocre, ça permet à la sélectionneuse de dire "vous voyez, vos Katoto et Le Sommer, elles n'apportent quand même pas grand chose". Je ne comprends tellement rien à ses choix que j'en arrive à des choses comme ça...

CHR$

20/09/2020 à 20h56

On l'avait déjà un peu compris mais maintenant ça commence à sortir : la "pause" d'équipe de France de Sarah Bouhaddi ressemble en fait à "j'arrête jusqu'à ce que Corinne Diacre se fasse virer".
Je ne sais pas comment ça va finir...

CHR$

21/09/2020 à 12h44

Dans sa double page consacrée à l'affaire Diacre-Bouhaddi (et qui ne sent pas très bon pour la suite à a vrai dire), L'Équipe du jour fait un petit cadre pour indiquer que Corinne Diacre a un taux de victoire de 78% (28/4/4) depuis son arrivée.
Alors biens sûr je me suis demandé : et c'est bien ou pas ? Bien sûr ce taux dépend de tout un tas d'éléments comme le niveau des adversaires rencontrés (on se souvient que Bruno Bini avait choisi pendant ses quatre premières années de mandat de ne rencontrer que des adversaires très faibles, hors top 20 en gros, et comme ce n'est pas non plus dans les éliminatoires qu'il risquait d'en rencontrer, ça ne laissait guère que les phases finales, donc deux ou trois matchs tous les deux ans) ou du niveau des joueuses à disposition.

Mais quand même j'ai voulu voir ce que ça donnait sélectionneur par sélectionneuse.
Donc Corinne Diacre est à 78% (28 V/4 N/4 D) et c'est effectivement le meilleur ratio. Elle devance de peu Philippe Bergerôo (76%, 42/5/8) que j'ai tendance à considéré comme celui qui a le mieux tiré partie des Bleues, même s'il a perdu son groupe avant les JO 2016 (encore que le fossé était sans doute moins grand qu'actuellement).
Ensuite on trouve Bruno Bini (69% 68/16/14) avec les limites citées plus haut mais qui ne concernent que les premières années, à partir de 2012 on s'est brusquement avisé que de jouer des équipes de haut niveau, ça avait un intérêt aussi.
Puis vient Olivier Echouafni (53% 8/6/1), ce qui relativise assez largement son bilan "il suffit d'une seule défaite et on se fait virer" même si le fait de n'avoir tenu qu'un an avec une phase finale (où il n'a cependant affronté que des équipes de second rang hormis l'Angleterre) et surtout de n'avoir disputé qu'un seul match d'éliminatoires (la qualification pour l'Euro était quasiment terminée sous Bergerôo) et d'avoir choisi beaucoup d'adversaires de haut niveau en amical. Son taux de victoire est à deux dixièmes près le même que celui d'Élisabeth Loisel (53% 60/23/30) qui est à mon avis celle qui a réellement fait passer un premier cap à l'équipe de France.
Enfin on trouve dans Aimé Mignot (44% 36/17/28), Francis-Pierre Coché (29% 12/13/16) et Pierre Geoffroy (17% 2/1/9).

On notera que l'ordre est à peu près anti-chronologique (à part Olivier Echouafni qui est devancé nettement par ses deux prédecesseurs). Bref, la progression générale du niveau (individuel) des Bleues est sans doute un facteur explicatif aussi important que l'identité de la personne qui est à leur tête.
Cela dit, je suis étonné du bilan de Pierre Geoffroy, je n'avais jamais réalisé qu'il n'avait remporté que deux matchs en six ans (oui à l'époque, il fallait 6 ans pour jouer 12 matchs). Du coup il est derrière Francis-Pierre Coché, ce qui est légèrement immoral.

Un autre calcul qui est intéressant même s'il ne concerne qu'un effectif limité (et pas les deux premiers sélectionneurs), c'est le même pourcentage pour les matchs de phase finale, Coupe du monde, Euro et Jeux Olympiques.
Là Corinne Diacre est à 80% (4V, 0N, 1D) et devance Philippe Bergerôo (56% 5/1/3) et Bruno Bini (45% 9/4/7) ce qui relativise un peu l'échec de la sélectionneuse actuelle. Et derrière eux, Aimé Mignot (33%, 1/1/1) et Élisabeth Loisel (33% 3/2/4) devancent Olivier Echouafni (25% 1/2/1), ce qui aurait tendance à confirmer mon idée que ce dernier est le moins bon sélectionneur de l'ère moderne (c'est à dire depuis qu'on met à ce poste des entraîneurs de football). D'autant que malgré une qualification en quart de finale, son Euro était nettement moins relevé que ceux d'Aimé Mignot où Élisabeth Loisel qui se jouaient à huit et qui revenaient donc à jouer trois quarts de finale au premier tour (non je n'adhère pas à la doctrine de Bruno Bini qui pensait que c'était une grosse progression d'arriver en quart de finale d'un Euro à 12 par rapport à accéder à un Euro à 8).

Et concernant la sélectionneuse en poste, je trouve dommage qu'une communication désastreuse masque des résultats assez probant et semble en train de la couper de son équipe, ce qui est probablement rédhibitoire à court terme : sauf à imaginer une brusque réconciliation qui ne semble dans la personnalité ni des unes, ni des autres, ça va se terminer soit sur une implosion à l'Euro avec le groupe actuelle, soit sur une implosion à l'Euro avec un effectif expurgé des rebelles, soit sur une éjection de la sélectionneuse.

Aulas tique

21/09/2020 à 12h55

Merci pour cette analyse.
En lisant la position forte de notre gardienne, je me demandais dans quelle mesure elle attendait que d’autres la suivent et si tu penses que ça peut être le cas?

CHR$

21/09/2020 à 13h14

Je ne pense vraiment pas qu'elle fait ça pour que d'autres fassent la même chose.
Mais que d'autres décident aussi d'arrêter, ça pourrait. Visiblement il y en a qui se posent la question.
Par exemple Eugénie Le Sommer qui réfléchit à continuer tout court pourrait ne pas prolonger longtemps.
Mais sinon, je ne pense pas à une défection massive, je crains plutôt le lent pourrissement de la situation jusqu'à l'Euro.

CHR$

21/09/2020 à 13h19

Mais pas d'inquiétude pour le match de demain : si la Serbie jouerait sans doute la montée en D2, la Macédoine du Nord n'aurait sans doute pas le niveau en championnat régional. Et là elles seront privées de leur meilleures joueuses (dont Natasa Andonova qui a passé six mois au PSG) et de sept autres positives au coronavirus.
Donc là, on peut y aller franchement, Valérie Gauvin dans les buts et Solène Durand avant-centre.

CHR$

22/09/2020 à 19h44

Deux changements dans le onze de départ, Melvine Malard et Viviane Asseyi remplacent Kadidiatou Diani et Amel Majri. Pour l'instant, l'UEFA ne se hasarde pas à proposer le schéma dans lequel ça va jouer.
Je dirais bien qu'avec deux avant-centre expérimentées comme Katoto et Le Sommer titulaires, c'est Melvine Malard qui devrait remplacer Kadidiatou Diani poste pour poste.

Mais comme dit Corinne Diacre à propos d'Eugénie Le Sommer : "Elle voulait être dans l'axe, elle est dans l'axe. Et elle n'est même pas en défense."

 

CHR$

22/09/2020 à 20h16

L'UEFA n'imagine pas que ça soit à se point et positionne Katoto en pointe. Ce qui serait bien. Mais du coup, titularisation de Malard, attaquante qui n'a pas prouvé grand chose ni à Lyon ni pendant son prêt à Fleury à un poste qu'elle n'a sans doute jamais occupé. On va voir si l'UEFA est bien informé.