Classement en relief

classement en relief

Sur le fil

RT @VuduBancPodcast: NOUVEAU 🔥🔥🔥 📻🎙️⚽️ #QualifsEuro #Sousa #Mbappe #OM Saison 5, Episode 36 : FAQ - Les qualifs de l'Euro, Paulo Sousa, Mb…

Passez des moments de qualité avec la Revue de stress de la semaine - https://t.co/OHpmFYJFvu https://t.co/OTKzGBIf0h

Guerre des prix en Ligue des champions - https://t.co/8dc4D5qdTT

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

De Nuremberg à Pôle Emploi

"Nuremberg vire son entraîneur." (lequipe.fr)

Faut pas des Koné

"Boxing Day en L1, Koné dit non." (maxifoot.fr)

Abstinence

"Fuchs absent trois mois." (lequipe.fr)

Doc Gynéco en public

"Les oreilles écartées par ses gants noirs, Mario Balotelli a ouvert ses écoutilles face aux tribunes de Gaston-Gérard." (lequipe.fr)

Flammengo

"Brésil : incendie meurtrier au centre de formation de football de Flamengo." (rfi.fr)

L'homme au ballon d'or

"Mpabbé, le grand bond." (lequipe.fr)
La Coupe du monde ne suffit pas.

Andreas Dirlo

"PSG : contacté pour être directeur du football, Wenger va rapidement se décider." (lefigaro.fr)

Eric Maxim goûte au shopping

“Le foot masculin ça paie, le foot féminin ça coûte.” (lequipe.fr)

Praud-actif

"PSG : Pascal Praud défonce Paris et Neymar pour le même prix !" (footradio.com)

La menace Chantôme

"Garcia lâche une menace énigmatique." (foot01.com)

On a retrouvé Paul Gascoigne

“Un corps repéré dans l’épave.” (lequipe.fr)

Tour de passe-passe

"L'avion a été retrouvé dans la Manche." (lequipe.fr)

Gerd Miller

"PSG : Bruno Satin demande au ‘bébé’ Adrien Rabiot de couper le cordon." (footradio.com)

Les posts remarquables

En Vert et contre tout

Etienne Mattler

13/10/2013 à 19h33

C´est drôle t´es plus drôle à r´garder T´es là, tu gagnes, tu fais la fête, Et moi j´ai envie d´larmoyer C´est l´alcool qui monte en ma tête Tout l´alcool que j´ai pris ce soir Afin d´y puiser le courage De t´avouer que j´en ai marre, De toi et de tes recrutements De gars qui jouent convenablement Et qui m´enlèvent tout espoir. J´en ai assez faut bien qu´j´te l´dise Tu m´exaspères, tu m´tyrannises Je ne reconnais plus les Verts Sans déconner même Romeyer Oui Romeyer, j'te jure maint´nant Parfois je voudrais t´étrangler Dieu que t´as changé en cinq ans Tu t´laisses aller, tu t´laisses aller. Ah! Tu es belle à regarder Hamouma score presque à coup sûr Des fois Perrin n'est pas blessé Quant à Bayal, il nous rassure. Je me demande chaque jour Comment Clement pourrait me plaire? Comment ai-je pu te faire la cour Et t´aliéner ma vie entière, Quand tu ressembles à François Clerc Qu´a rien pour inspirer l´amour. Mes bons amis, quelle catastrophe, Fini Gigli, voici Christophe Avec son venin et sa hargne La coupe de la Ligue il la gagne Comme j'ai maudit le Brandao, Le jour où il nous l'adonnée, Si tu coulais, ce s´rait trop beau Tu t´laisses aller, Tu t´laisses aller. Tu es une brute et un tyran Tu n´as pas de cœur et pas d´âme Pourtant je pense bien souvent Qu'un jour bientôt, retour de flamme, Si tu voulais faire un effort Tout pourrait reprendre sa place Sauget, Matsui, Marchal, Varrault Et l'immortel Sébastien Grax Accrochent un sourire à ma face Comme au temps d'Jean-Pascal Yao Au bon vieux temps d'Guirane N'Daw. Au lieu d´penser que j´te déteste Et de te fuir comme la peste Essaie de te montrer gentille Redeviens donc la bonne fille Qui m´a rendu souvent heureux Et parfois comme par le passé J´aim´rais que tout droit en Ligue deux Tu t´laisses aller, tu t´laisses aller.

>> voir ce post dans son fil

World Cup, the road to Doha

Jeune Mavuba Vaincu

12/10/2013 à 21h45

Après les excellents explications de Moravcik, voici le point dans toutes les confédérations sur les équipes déjà qualifiées, encore en course ou éliminées : Europe Sont qualifiées : Allemagne (16e Coupe du Monde consécutive), Italie (14e CdM consécutive), Pays-Bas (dernier finaliste, 3e CdM consécutive), Suisse (2006) et Belgique (1ere qualification depuis 2002) Encore en course pour 8 places (par ordre de probabilité de qualification) : Russie (dernière participation en 2002), Espagne (dernière absence en 74), Angleterre (dernière absence en 94), Grèce (2010), Bosnie (pour une première), Portugal (2002, 2006, 2010), Croatie (98, 2002, 2006), France (dernière absence en 94), Suède (5 CdM consécutives entre 90 et 2006), Ukraine (2006), Roumanie (dernière participation en 98), Slovénie (2002, 2010), Turquie (3e en 2002), Islande (pour une première), (attention, ici on rentre dans le très improbable) Hongrie (dernière participation en 1986), Bulgarie (dernière participation en 98), Danemark (98, 2002, 2010), Montenegro (pour une première si on ne compte pas 2006 avec la Serbie), Arménie (pour une première). Déjà éliminés : Rep Tchèque (2006), Irlande (2002), Serbie (2006, 2010), Slovaquie (2010), Norvège, Ecosse et Autriche (dernière en 98), Pologne (2002, 2006), Pays de Galles (malgré Bale, dernière participation en 1958)… AmSud Qualifiés : Brésil (20e CdM consécutive sur 20), Argentine (11e CdM consécutive), Colombie (dernière en 98 avec Valderrama) Encore en course : Chili (98, 2010), Equateur (2002, 2006), Uruguay (2002, 2010) Eliminé : Paraguay (4 consécutives entre 1998 et 2010), AmNord Qualifiés : Etats-Unis (7e CdM consécutive), Costa Rica (2002, 2006) En course : Honduras (2010), Mexique (5 1/8e de finale consécutifs), Panama (pour une première), Eliminés : Jamaïque (98), Trinité et Tobago (2006) Afrique Encore en course pour 5 places : Cote d'Ivoire (2006, 2010), Sénégal (2002), Ghana (2006, 2010), Nigeria (1 seule absence en 2006 depuis 94), Egypte (dernière en 1990), Cameroun (1 seule absence en 2006 depuis 90), Algérie (2010), Tunisie (98, 2002, 2006), Ethiopie et Burkina Faso (pour une première). Eliminés : AfSud (2010, 2002, 98), Angola et Togo (2006), Maroc (98) Asie Qualifiés : Japon (5e CdM consécutive), Corée du Sud (8e CdM consécutive), Australie (3e CdM consécutive), Iran (1998, 2006), En course : Jordanie (pour une première, mais peu probable face à l'Uruguay, le Chili ou l'Equateur) Eliminés : Corée du Nord (2010), Arabie Saoudite (4 participations consécutives entre 94 et 2006), Chine (2002) Océanie En course : Nouvelle Zélande (pour une 2e CdM de suite après 2010, mais sans doute compliqué face au Mexique, ou peut-être Panama ou le Honduras) En résumé : Sur les 45 équipes qualifiées ou encore en position raisonnable de l'être, 39 ont participé à au moins une des 4 dernières Coupe du Monde (+5 qui n'ont jamais participé et l'Egypte qui n'a plus participé depuis 90), peu de renouvellement donc. On a même de bonnes chances d'avoir la première Coupe de Monde de l'histoire sans aucun nouveau venu, les mieux placés étant la Bosnie et le Burkina Faso (pour qui c'est quand même pas fait), même si on peut éventuellement espérer des surprises de l'Islande, la Jordanie ou l'Ethiopie. Quelques retours significatifs : la Belgique, la Colombie, probablement la Russie, mais aussi peut-être la Suède, l'Ukraine, la Roumanie, la Turquie voire l'Egypte. Pas encore d'absent de marque (attention quand même pour le Mexique, l'Angleterre, la France et le Portugal), mais une poignée d'habitués manqueront : Paraguay, Serbie, Arabie Saoudite, Danemark (sauf miracle)

>> voir ce post dans son fil

Toujours Bleus

Rhônealpinho

11/10/2013 à 22h11

L'équipe de France qui met 6 buts en moins d'une heure, Benzema et Sakho relancé, l'Australie c'est plus efficace que Lourdes...faut peut être faire rentrer Jean-Pierre Adams, au cas où?

>> voir ce post dans son fil

Gerland à la détente

Gone n Rosette

10/10/2013 à 14h14

Pas mature, une Maserati ? Mazette ! Je sais pas ce qu'il vous faut. Pas mature, c'est le 4x4 gros comme mon ego que les nains du foot s'achètent pour compenser la petite taille de leurs... fémurs. Rentrez ici, Valbuenain, Messi, nabots amateurs de gros camions qui font pouet pouet. Pas mature, c'est la Lamborghini puissante comme mon égo que les frimeurs du foot s'achètent pour compenser la petite taille de leur... charisme. Rentrez ici, Cristiano Ronaldo, Benzema, play boys amateurs de grosses cylindrées qui font vroum vroum Pas mature, c'est la Merco, la BMW, l'Audi, allemande comme pas mon égo, qui est bien français Môssieur, que les loseurs du foot s'achètent pour compenser la petite taille de leurs... bites. Rentrez ici, Dimitri Payet, Kurt Zouma, Blaise Matuidi, footeux amateurs de voitures allemandes qui font... le même bruit que les voitures françaises d'ailleurs. Mais une Maserati ? Une Maserati... Ca monsieur, c'est la classe à l'italienne, c'est la maturité faite homme. Si James Bond était italien, il conduirait une Maserati. Et s'il était guatémaltèque, il conduirait aussi une Maseratti d'ailleurs. Moi, quand je serai grand, j'emmènerai Charlize faire le tour de Bora Bora en Maserati. Et on verra ce qu'est la vraie maturité.

>> voir ce post dans son fil

Gerland à la détente

Gone n Rosette

09/10/2013 à 14h33

Mes chers cofilaires, Oui, ça faisait longtemps que je n’avais pas pris le temps de vous meschercofilariser, mais la situation est grave, et je fais fi de mes dernières résolutions « Tu ne perdras plus de temps à aller sur les cdfs pendant les heures de travail » pour crier ma haine et mon courroux sur un sujet particulièrement d’actualité. En effet, chers cofilaires, une fois de plus le Complot, celui qui vise à spolier l’OL des titres, récompenses, honneurs qui lui devrait lui échoir, dans la mesure où c’est nous qu’on est les plus forts, le Complot donc, a encore étendu ses tentacules visqueuses sur le club de notre kheure. Comme vous le savez, actuellement, c’est la période des Prix Nobel, du nom d’Alfred Nobel, le physicien partagé entre sa détresse d’avoir inventé la dynamite et celle de ne pas l’avoir utilisée sur l’amant de sa femme. Or, je vais vous démontrer que, n’eût été le Complot, c’est bien l’OL qui aurait du rafler la totalité des Prix Nobel cette année. Physique : Attribué à Rémi Garde, évidemment, quel bel homme. Toujours élégant dans son costume sombre, Rémi Garde utilise la théorie des cordes pour se confectionner une jolie écharpe pour passer l’hiver. S’il le passe. Médecine : Attribué à Gourcuff, pour son travail sur la cicatrisation lente chez le vertébré. Malgré des résultats contradictoires, notamment ceux publiés dans la revue médicale « Puerto dos las Medicales Magazinas » qui affirmaient qu’on pouvait guérir une déchirure musculaire en moins de temps qu’il ne faut à un cycliste pour grimper l’Alpe d’Huez deux fois, Gourcuff a prouvé que la cicatrisation pouvait prendre, chez le vertébré mâle normal, entre 3 et 5 ans. Minimum. Chimie : Attribué à Miguel Lopez, pour ses travaux sur la dissolution total du talent dans un milieu gras. Une recherche accelérée mais parfaitement méthodique a amené Miguel Lopez à prouver que le talent s’effaçait proportionnellement à la tonne de gel qu’un joueur peut se tartiner dans les cheveux. Une découverte majeure qui va peut-être enfin pousser Cristiano Ronaldo et Pierre Menes à stopper l’ajout de saindoux, qui sur ses cheveux, qui sur son gratin de tripes. Littérature : Attribué sans surprise à olweb.fr, écrivain prolifique des COOL. Il s’agit du premier Prix Nobel de Littérature décerné à un collectif d’auteurs, notamment Kevin, 13 ans, en 4ème au collège Pierre de Coubertin, Malik, 12 ans, en 5ème au collège Jean XXIII, et Brandon-Elvis, 13 ans, en 5ème au collège Catherine Deneuve. Paix/Diplomatie : Attribué à Bernard Lacombe, pour l’ensemble de son œuvre pour la paix et le rapprochement entre les peuples notamment dans la lutte contre la misogynie et le sexisme. L’auteur du très célèbre « Qu’est ce qu’elles y connaissent les filles en foot, elles ont qu’à retourner à la cuisine » démontre que la bêtise n’est pas l’apanage des femmes. Contrairement aux études récentes qui prouveraient que les femmes ont en moyenne 10 points de QI en moins qu’un homme, Bernard Lacombe n’hésite pas à se mettre à contre courant de l’opinion généralement admise en assumant pleinement sa virilité et sa stupidité. Une belle preuve de courage qu’il convient de saluer. Economie : Attribué « Cum Laude », le Prix Nobel d’économie ne pouvait pas échapper cette année à Jean Michel Aulas. Adepte de la Décroissance, ce mouvement hippie qui prône l’abandon du téléphone portable et le retour au napalm pour défricher les forêts vietnamiennes, TAFKAJMA décide, seul contre tous, d’appliquer le concept à son club de football. Passant de 100 millions d’euros de bénéfice à 100 millions d’euros de pertes en moins de 3 ans, et de la 1ère place à la 14ème en moins de 90 minutes, Jean Michmuche est le nouveau prophète d’un monde qui prend conscience de son impact sur la planète. Une déception cependant, concernant la médaille de Fields, l’équivalent du Prix Nobel de Mathématiques, certaines rumeurs font état de la probable nomination de l’AS Saint Etienne, et sa théorie du calcul infinitésimale pour déterminer le talent de Kurt Zouma. Voili voilou, c’est tout pour aujourd’hui.

>> voir ce post dans son fil

Toujours Bleus

Dino Dini

08/10/2013 à 20h22

J'aime mon club des girondins de tout mon coeur, mais ce que représentent les Bleus est incomparable et les compétitions entre nations excitent dix mille fois plus mon imagination que n'importe quelle demi-finale de Ligue des Champions, aussi prestigieuse soit-elle. Je reconnais regarder de moins en moins de foot de club alors qu'avant je matais le moindre match pourri de coupe de la Ligue entre équipe de L2. Presque plus de Ligue des Champions avant les matchs à éliminations directes, très peu de championnat de France depuis l'année du titre des girondins et aucune finale de Coupe nationale si mon club n'est pas concerné. Par contre, je ne crois pas avoir raté une seule minute des trois dernières Coupe du Monde malgré des horaires parfois compliqués comme en Corée 2002. Pareil pour l'Euro. Le moindre Lettonie-Bulgarie me fait mouiller mon slip, le premier Tunisie-Equateur venu me rend tout moite, la plus petite seconde d'un Côte d'Ivoire-Suède me fait perdre la tête. Le foot, celui qui fait vibrer et augmente le rythme cardiaque, c'est celui qui voit Alain Giresse combiner avec Dominique Rocheteau, Daniel Xuereb avec Christian Perez, Laurent Blanc avec Jocelyn Angloma, Christophe Dugarry avec Corentin Martins ou Karim Benzema avec son fantôme. Vivement le mois de Juin que je ma vie se mette en pause en croisant les orteils à chaque accélération de Ribéry.

>> voir ce post dans son fil

Observatoire du journalisme sportif

Loul

07/10/2013 à 02h02

Le classique(co(n)) de ce soir est en tout cas un vibrant plaidoyer pour l'arbitrage vidéo. Je ne reviens pas sur l'expulsion de Motta, unanimement commentée comme très sévère. Il y a eu les polémiques déclenchées par les décisions de siffler (ou de ne pas en siffler un autre) les penalties du match. Et ces cartons mis ou pas, mérités ou non... Et au moment où l'arbitre avertit Cavani qui ne sortait pas assez vite à son goût, l'évidence se fait. Un arbitre vidéo, tout de même, ça pourrait être pas mal. Vous imaginez ? Pile au moment où Dugarry en remet une couche un peu trop appuyée sur l'arbitre, la sanction tombe. Deuxième avertissement du match délivré à son encontre par l'arbitre-vidéo situé dans le car-régie. Le champion du monde est expulsé de son position de consultant. Automatiquement suspendu de micro pour le prochain match, il encourt même un possible passage devant la commission de discipline susceptible de le condamner à aller arbitrer pendant 15 jours des matches de D.H..

>> voir ce post dans son fil

Ligue Europe, la coupe de l'UEFA

Le Meilleur est le Pires

06/10/2013 à 17h01

Bilan: Année Vainqueur CdL - Stats - Parcours - Stats FR - Top FR 1995: PSG - (participe à la C2) - - Bordeaux finaliste 1996: Metz - 2V,2N,2D - 1/8e - 10V-5N-7D - 1/2 (Monaco) 97: Strasbourg - 4V, 2D - 1/8e - 15V-5N-8D - 1/4 (AJA) 1998: PSG - (participe à la C2) - - Marseille finaliste 1999: Lens - 5V, 4N, 3D - 1/2 !!! - 20V, 9N, 8D 2000: Gueugnon - 1N, 1D - 1e tour - 10V, 4N, 4D - 1/8e (x2) 2001: Lyon (joue la C1) - Sedan: 1V, 1D, 1e tour - 1/8e (Lille) 2002: Bordeaux - 4V, 1N, 1D - 1/16e !! - 10V, 2N, 2D - 1/16e (PSG) 2003: Monaco (anime la C1) - Finale (OM) - cf. + bas 2004: Sochaux - 5V, 3D - 16e - 14V, 4N, 8D - Auxerre (1/4) 05: Strasbourg - 5V, 4N, 1D - 1/8e !! - 14V, 7N, 11D - OM (1/8e) 2006: Nancy - 3V, 2N, 3D - 1/16e - 16V, 11N, 8D - PSG+Lens (1/8e) 2007: Bordeaux - 5V, 2N, 1D - 1/16e !!! - 9V, 8N, 9D 2008: PSG - 6V, 5N, 2D - 1/4e (comme l'OM) !! - 14V, 7N, 6D 2009: Bordeaux (champion, C1) - 12V, 3N, 9D, Lille 5e en 1/8e 2010: OM (champion, C1) - qualifié Montpellier (Györ, 1e tour) 2011: OM (C1) - qualifié Rennes (4V, 3N, 3D, groupes) 2012: OM - 3V, 4N, 5D - Phase groupes - Bordeaux, 1/8e. 2013: St-É - 2D - barrages. 95-96, Metz (qui aurait certes été qualifié via le championnat) fait la 2e meilleure perf', Monaco ayant été l'arbre cachant le désert (tous sortis au 1e tour) de ceux qualifiés en championnat. 96-97, Strasbourg sort Rangers et Liverpool avant de tomber face à l'Inter. Sans la Coupe, ils n'avaient que l'Intertoto… Auxerre, "spolié" mais passé par l'Intertoto, est allé jusqu'en 1/4 (meilleures perfs', mais jouer Heraklion et Twente ça aide, et sortis par la Lazio en 1/4). 98-99, Lens européen et Rennes en Intertoto. Lens va en 1/2, Rennes tombe sur la Juve avant de se qualifier. Je doute tout de même que Rennes eusse pu égaler le parcours de Lens, ou que Lens eusse écarté la Juve (bon on sait jamais certes) 99-2000: no comment Gueugnon, surtout que sinon c'est Lens qui y allait. La roue tourne.. Ceci dit, Lens n'a pas su s'extraire d'Intertoto. Nantes et Bordeaux tombent ensemble en 1/8e après s'être baladés. 2000-2001: Merci Lyon d'avoir gagné la Coupe de la Ligue: Sedan est européen. Mais une raclée plus tard à Pribram, bye-bye… Par contre, Strasbourg, vainqueur de Coupe et relégué en D2, tombe au Standard - avoir un club en D2 ne paye pas pour la 2e année de suite (la série des D2 éliminées se poursuit encore à l'heure actuelle). Le Lille de Vahid ira jusqu'en 1/8e (comme Lyon, reversé en UEFA pour se faire sortir par Liberec). 2001-2002: Bordeaux évince Lille d'une 2e participation, les Nordistes échouent en Intertoto. Meilleure perf' avec le PSG, mais les vainqueurs de la Coupe apportent plus de points au coeff UEFA, merci les gigis. Lorient, D2, éliminé au 1e tour. Honteux? Lorient ne sort qu'au but à l'extérieur et rapporte plus de points que Lyon qui tombera face aux mêmes Turcs de Denizlispor: les Merlus n'étaient donc pas ridicules et méritaient leur place. 2002-2003: Saison particulière, inutile de faire des stats. Monaco est trop fort pour la C3 et va donc faire le show en C1. Sochaux, 5e (et finaliste CdL) prend sa place et va jusqu'en 16e, sortis au but à l'extérieur par l'Inter. Le bénéficiaire de la place est en fait Lens grâce à son titre au challenge du fair-play + un tirage au sort de l'UEFA. Ca tombe bien, Lens a le potentiel pour briller... mais se fait renvoyer à ses études par Gazantiepspor dès le 2e tour (32e). Bref, gardons plutôt en tête que le finaliste de CdL a brillé, Lens étant un cas à part car non qualifié par le biais du championnat (même s'il aurait pu - seul Guingamp l'avait devancé comme non-européen, et on sait ce que donnent les campagnes européennes de l'EAG, surtout quand ils descendent la même année). 2003-2004: Sochaux gagne la CdL. Sans CdL, la place revenait au 5e, qui était… Sochaux. No harm done donc. Où l'on se remémore la participation de Châteauroux en C3 après sa finale de Coupe de France contre le PSG. 2 raclées face à Bruges et on s'en va, là par contre c'est un plaidoyer contre la place européenne à un club de D2 (et contre la Coupe de France accessoirement). Depuis Nice '97, 4 clubs de D2 abattus au 1e tour, série en cours. J'ai retiré des stats le match franco-français entre Lille et l'AJA, qui ne sortira qu'au but à l'extérieur contre le futur vainqueur, le CSKA Moscou. 2004-2005: Strasbourg boute l'OM en Intertoto. Cela a pu porter préjudice car l'OM a du y batailler et a peut-être laissé des forces qui lui auraient permis d'aller en 1/4? Et la sardine elle bouche le Vieux-Port aussi dans ce cas (l'excuse vaut par contre plus pour le 1e tour que l'OM passe 0-0, 0-0 t.à.b face au redoutable et prestigieux Beerschot…). La Coupe de la Ligue aura fourni le meilleur représentant en terme d'apport au coefficient UEFA (1 victoire de plus pour Strasbourg). Merci Moustache. (bon par contre Strasbourg est descendu au terme d'une saison chat noir). 2005-2006: Encore une fois la CdL envoie Marseille en Intertoto, ce qui est une nouvelle bonne raison de l'avoir (les Marseillais retourneront leur veste une fois que Brandao aura remplacé le fantôme de Jardel) (ceci est un troll pas bien méchant, pas taper). Les Marseillais s'en sortiront pour la plus grande joie d'Avy Assouly, qui se fit connaître un tour face au Mlada Boleslav après. Bref, mieux vaut un petit par la CdL qu'un gros par le Championnat (et qu'on ne me dise pas que l'Intertoto les a fatigués alors qu'au contraire cela les a mis dans une dynamique de victoire que feu RLD saura goûter à sa juste valeur!) Nancy sortira un tour avant PSG et Lens, mais après avoir rapporté plus de points au coeff - et au passage tapé Schalke et énervé les ultras de Feyenoord. Merci Moustache. 2006-2007: la victoire des Gigis oblige Lens à passer par l'Intertoto, qui la "fatiguera" assez (sarcasme ici encore une fois) pour les empêcher de passer le FC Copenhague (qui n'était me semble t-il pas encore le trublion de la C1 qu'il est devenu). Bordeaux fera mieux que Rennes et Toulouse à la ramasse de leur groupe, mais tombera en 16e face à Anderlecht. Peu glorieux, mais ça sauve l'honneur. Merci Moustache. 2007-2008: La Coupe de la Ligue est détestable quand elle qualifie le PSG même lorsqu'il aurait plutôt du descendre (au moins ils auraient sans doute cassé la série des "clubs de D2 qui se font sortir au 1e tour"). Mais heureusement qu'on a Paris: sinon, c'est Rennes qui s'y collait (Rennes est passé par l'Intertoto je crois, mais a sombré avant la phase de groupes - derrière, Lille aurait pu prendre la place de Rennes aussi). Si Paris passe à chaque fois à l'économie, fournissant peu de points UEFA, c'est bien le PSG qui ira le plus loin, même si Nancy (malchanceux sur son calendrier) et St-Etienne ont fait le job. Merci Moustache quand même. 2008-2009: Bordeaux champion, cela libère la place à Lille, qui en profite: merci la qualif' par le championnat, Lille ira jusqu'aux 1/8e et fera le meilleure perf', Toulouse échouant en groupes et Guingamp… non rien (5e éliminé de suite étant en D2). La Coupe de la Ligue est inutile… "et elle le restera". 2009-2010: Marseille gagne et est champion, c'est comme si la CdL n'existait pas. Montpellier en profite pour être récompensé d'une saison brillante (c'eût été dommage que la CdL prive le MHSC d'Europe). Mais vu leur perf' contre Györ, en fait, mieux vaut que la CdL soit remporté par un ventremolliste. Lille ira en 1/16e, Paris en 1/8e, maigre moisson. 2010-2011: Marseille regagne, n'est pas champion mais sa 2e place lui offre la C1. C'est Rennes qui bénéficie de l'offrande. Les Bretons ne se relèveront pas d'un groupe très relevé, mais auront apporté quelques points en tours préliminaires. Remarque, le PSG ne fera pas bien (sortie en groupes), Sochaux tombant d'emblée face au Metalist Kharkiv. Que penser, sinon que se qualifier via le championnat ne stimule pas plus que cela - mais qu'il semble présomptueux de déclarer qu'un "ventremolliste" aurait fait mieux. 2011-2012: Encore une fois c'est Rennes qui est à la place du con. L'an passé Marseille leur avait refourgué leur place, mais cette fois comme d'autres auparavant, ils l'ont dans l'os. Marseille en profite pour rester en Europe mais après un parcours médiocre (qualif' à l'économie face à des clubs modestes, une habitude phocéenne), l'OM chute devant M'Gladbach et Fenerbahçe, en se permettant même de prendre 3-0 à Limassol. Rennes n'aurait sans doute pas fait pire. La Coupe de la Ligue, néfaste? Ici oui. Bordeaux ira jusqu'en 1/8e, ne tombant que face au futur finaliste. 2012-2013: Saint-Etienne se serait qualifié quand même, no harm done. Mais bon, no comment vu le résultat. Nice 5e, no comment idem. Le championnat n'est pas la panacée. Bilan: On note que s'il n'y a pas de vérité inéluctable, les représentants issus de la Coupe de la Ligue, depuis sa création, n'ont jamais été ridicules. Alors que l'UEFA n'était déjà plus aussi prestigieuse, à l'époque des groupes de 5, c'est bien la CdL qui a permis à l'indice français de se maintenir à l'UEFA, les performances 3/4 fois de suite "meilleure perf'" (parfois ex aequo) du représentant CdL entre 2005 et 2008 (et je pense qu'on peut y inclure Nancy pour son parcours) ayant contribué à prouver que le club issu de la CdL ne plombe pas l'indice (au contraire parfois de celui issu de CdF, surtout si finaliste). Au contraire, c'en est un moteur. bon, si c'est un club de D2, Coupe de France ou de la Ligue, ça se vaut (sauf qu'en Coupe de France y a déjà eu des exploits: Nîmes, Nice). Par contre, inversion de tendance depuis… que la Ligue Europa est arrivée (désintérêt des clubs?), et que Thiriez a rendu sa Coupe encore plus élitiste, ne permettant qu'à des "gros" de la gagner. Lequel de ces deux faits est le plus influents? Les 2 conjointement? J'ose tout de même penser que la Coupe de la Ligue, donnant sa chance à tous et permettant à des Nancy, Strasbourg, Sochaux de la gagner - ou éventuellement à un Bordeaux ou PSG en temps faible - est beaucoup plus rentable que de laisser la part belle aux gros, donnant soit le ticket au 5e/6e du championnat, soit à une équipe se démobilisant en fin de saison après son titre (OM 2012). Rennes étant une petite exception il y a 2-3 ans. Dernière observation: la dernière fois que des clubs français ont atteint la finale de la C3, c'est quand le vainqueur de la CdL était en C1. Mais ça ne marchait qu'avec l'ancienne formule, et ce n'était jamais le "repêché" qui allait en finale. En substance, si l'on veut remonter le coefficient UEFA, il faut conserver la Coupe de la Ligue mais supprimer le système de têtes de série, afin de permettre à Valenciennes (oops, trop tard), Lorient (trop tard?), Thonon-Gaillard ou Ajaccio d'aller s'y faire plaisir et de se qualifier, le couteau entre les dents. (ou pas).

>> voir ce post dans son fil

Le fil de butte avec ses potes en croco

Mama, Rama & Papa Yade

05/10/2013 à 22h07

Bon bé je vais rentrer à ma maison, alors.

>> voir ce post dans son fil

Ligue Europe, la coupe de l'UEFA

Christ en Gourcuff

04/10/2013 à 10h27

Tiens hier soir j'ai pour ma part regardé Swansea-St Gall, ben un gars comme Chivu, titulaire indiscutable, était encore un fois titulaire et le 11 de Swansea était très proche du 11 type en PL... On passe bien pour des cons quand même. Ca a surement été dit plus haut, mais que c'est beau de se battre pour l'Europe toute la saison, faire huit tours de terrain quand on arrache la qualif et aligner la CFA contre Guimares ou Tel-Aviv...et venir entrendre dirigeants et coachs se plaindre que ouin le calendrier est trop chargé, ouin notre coef UEFA baisse, ouin on peut pas jouer le podium et la CL parceque Paris et Monaco ont plus de sous que nous, ouin le football français est dévalué en Europe, ouin nous on peut pas faire venir de star parcequ'on joue que la L1... Bande d'abrutis... La prochaine fois épargnez vous les efforts et terminez 16ème de championnat, la vous serez pas fatigués.

>> voir ce post dans son fil


2019-03-22
aucune réaction

Revue de stress #168

Le meilleur de la semaine • Argentina • Netzer • Clough • Henry • Euro • Tricolores • Charter • PSG • Clubisme • Big chances • Arabie • BD • Ghana • Derby • Sakho • Valencia…


Rémi Belot
2019-03-21

aucune réaction

Sunderland, la lose en série

À l'été 2017, Netflix décidait de suivre au jour le jour le Sunderland AC, tout juste descendu en deuxième division. Au-delà du quotidien, la série documente les effets destructeurs du foot-business. 


CHR$
2019-03-20

De vieilles connaissances

PSG-Chelsea en quarts de la Ligue des champions, ce n’est pas dans un monde parallèle mais chez les féminines. Présentation avec l’autre affiche OL-Wolfsburg.