Classement en relief

classement en relief

Sur le fil

H-12 https://t.co/AyeIa8MLZe

RT @banquetteNE: Dans le dernier épisode de Banquette, @Romain_Molina évoque au micro d’@AbdallahSoidri les oligarques russes qui se paient…

[rappel] Le précieux Journal du jeu de @CKuchly nous parle de l’excellence de Messi, de la prudence de Chelsea et d… https://t.co/OLAm3XGbOZ

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Happy Neuer

Neuer : 'Finir l'année sur une bonne note'." (lequipe.fr)
Et en avant la Munich !

Malcolm Leaks

"Quand Malcolm enfile le maillot de l'OM." (lequipe.fr)

Emile Louis-II

"Les ‘combines’ de Monaco pour attirer les joueurs mineurs." (lequipe.fr)

Je crois keupon

"Laurent Blanc n'a esquivé aucun sujet. Même ceux qui fâchent..." (lequipe.fr)

Michel derche accueillant

"C'est devenu Montpellier Eros." (France Football)

L'arbitre qui poursuit un QSG

"Pierre Ménès dénonce une ‘sodomie arbitrale’ contre Paris en Europe !" (butfootballclub.fr)

Pierre Ménès, France

"Une seule lettre les sépare mais l'excellence les rassemble." (lequipe.fr)

Scénario idéal

"Valbuena: 'L'histoire de la sextape m'a endurci'." (sudinfo.be)

Paris brûle-t-elle?

"Hilton fait de la résistance." (lequipe.fr)

Nabil Fakir

"Lucas Tousart : ‘Nous sommes toujours dans les clous’." (onzemondial.com)

Saw

"Vahid Halilhodzic a pris le temps de saluer les nombreuses personnes collées aux barrières en leur serrant la main." (lequipe.fr)

Bâille-la, Bamba !

"CIV : Jonathan Bamba ne ferme pas la porte." (lequipe.fr)

Ronald

"Zou conserve son titre aux barres parallèles." (lequipe.fr)

Les posts remarquables

Foot et politique

valdo

01/12/2018 à 23h03

Ma (longue) journée Gilets Jaunes

Pas de voitures, mais j’en emprunte une à un ami. Villeneuve lez Avignon – Montpellier aller retour c’est trop long pour mon vélo et mes jambes. Et puis où mettre le canapé, le micro ondes, la télé. Nous déménageons. Enfin pas nous, mais ce n’est pas le sujet.
Nous croisons les premiers au bout de 5 km. Ils profitent du soleil et semblent content d’être là. Ils me demandent de klaxonner, mais moi je n’aime pas. Certains ont un véritable campement, ça sent bon, ils chantent. On passe en 2 minutes au lieu de 30 secondes.
Le deuxième groupe filtre l’accès à l’A9. Ils sont plus nombreux, très tranquilles et souriants. Les automobilistes aussi.
Nous apercevons sur un panneau lumineux de chez Vinci « Autoroute vers Montpellier fermée ». Je suis un peu moins serein. On interroge un manifestant présent. Un jeune, souriant.
- Mais non vous inquiétez pas, ils mettent ça pour vous faire flipper. Ella est ouverte et faites attention ils vont essayer de vous faire sortir à un péage payant en vous faisant croire que les autres sorties sont inaccessibles. Et prenez un ticket même si vous payez pas.
Nous disons merci, comme si on le croyait, comme si on avait confiance.
Il a raison sur un point, l’accès est ouvert. Nous prenons un ticket.
3 km avant la première sortie, la 24, un nouveau panneau lumineux indique « sortie 24 obligatoire autoroute fermée ». On se remémore les propos du jeune et puis une voiture nous double et file tout droit sans se préoccuper de la sortie 24. Je le suis, comme si j’avais confiance.
Nous roulons tranquillement, il n’y a personne. Un pianiste alors inconnu joue du Dvorak à la Radio. C’est sublime et j’apprends que c’est Andras Schiff.
Même panneau à la sortie 26. Même réaction. Toujours pas d’autoroute fermée. On doute, mais plus du jeune gilet jaune. Le panneau nous conseille d’écouter autoroute FM. Nous ne pouvons pas, nous écoutons Andras Schiff.
Quelques km avant la sortie 27, un triangle lumineux clignote « voiture en contresens », idem à la sortie 27 et peu après. Chaque sortie est annoncée comme la dernière y compris la notre et nous devons payer le péage. Une envie de cassage de barrière pour foutage de gueule caractérisé m’est venue à l’esprit. Des contresens mais pas de voiture.
Les derniers gilets jaunes du voyage aller sont nombreux, souriants, tranquilles et heureux. Je klaxonne.
Le retour commence par un panneau sens interdit à l’entrée de l’autoroute. Autoroute fermée et l’espace suffisant entre deux plots pour passer. Nous passons.
L’autoroute est ouverte et très peu fréquentée. On se demande pourquoi.
Le ballet des panneaux annonçant la dernière sortie reprend. Un plus original indique « attention sortie 24 dernière sortie – bouchon 1km ». Nous décidons d’écouter Autoroute FM. Enfin Autoroute Vinci FM. Le mec nous informe que l’A9 est totalement bloqué qu’il n’est pas possible de la prendre et que pour ceux qui viennent de Agde, la sortie 24 est la dernière sortie et qu’il faut faire attention car il y a un embouteillage comme c’est la dernière sortie. Il le répète au moins 4 fois.
Nous passons devant la sortie et nous continuons. Un coup d’œil rapide me fait dire qu’il y a un peu moins de 3 voitures au km mais aucune à la sortie 24 que ce soit de notre côté ou en face. Nous éteignons la radio.
Nous quittons l’Autoroute et les gilets jaunes nous délestent de notre ticket de péage retour. Je klaxonne plus de fois que ces 25 dernières années. Au moins 5 fois.
Les premiers croisés sont toujours là en moins nombreux mais avec la même attitude.


Je rends la voiture et rentre en vélo. Je passe autour des remparts d’Avignon. Ca sent le brulé et puis il y a des flammes, hautes, gigantesques. Des passants, des travailleurs en vélos me déconseillent de passer. J’insiste et je me fraye un chemin. Des pierres sont lancées et des gaz lacrymo. Les feuilles tombent. Un Chifumi des temps modernes.
L’ambiance est irrespirable. Les casseurs sont de sortis et certains semblent capables de caillasser leur propre voiture. Je bifurque. A 50 mètres de là, tout est calme. La peur et une fin d’odeur de lacrymo restent dans l’air. Je rentre sans encombre. Les dégâts matériels semblent considérables sur Avignon.


Je rentre et je lis les cahiers du foot, le filpo. Vos propos me semblent hors sol. On pourrait presque croire que certains sont idiots tellement ils font bien semblant de rien voir. Comme si vous aviez la chance d'être dans l'analyse, que dans l'analyse. En-dessous c'est trop bas. Une analyse teintée de mépris. Vos mots sont sentencieux. Ca manque de sourire, quelques uns essayent, je les remercie. Mais vous n’êtes pas rassurants. Pas moins clivants.


>> voir ce post dans son fil

Paris est magique

Run

30/11/2018 à 18h18

Ouais ! Y'avait penalty sur Neymar !!!

13 ans qu'on le repete !!!

>> voir ce post dans son fil

Libertadores / foot sud-américain

Gouffran direct

29/11/2018 à 23h22

La finale sera renomée Conquistadores pour l'occasion.

>> voir ce post dans son fil

Foot et politique

PCarnehan

28/11/2018 à 20h38

funkoverload
aujourd'hui à 17h51

Je suis curieux d'avoir tes propositions sur le sujet.
----------

Ma position est celle de l'observateur, du curieux de circonstance, et assurément pas celle de l'anti ou pro-gilet jaune. Des propositions, des solutions, ou même des revendications, je n'en ai aucune. Allez, j'avoue juste que le gars en jaune qui voulait voir le foot en clair* a flatté ma nature anti-privatisation du spectacle sportif. Pour le reste, les exigences des gilets jaunes ne changeront pas mon quotidien puisqu'elles ne me concernent pas.

Non, pour continuer à être franc, ce qui m'émoustille dans ce mouvement, pourtant loin d'être révolutionnaire si on se réfère aux canons en la matière de 1830, 1848, 1789, voire de la Commune ou même de mai 68, c'est la constance du rapport entre le mécontent et l'imbécile heureux contenté qui ne voit généralement rien venir, du haut de son mépris, de sa fatuité, et de sa pleine assurance.

Mais on n'en est pas là, hein, j'insiste. J'en suis au stade du curieux qui observe.


* Ou du moins pas sur SFR.

>> voir ce post dans son fil

Foot et politique

Tonton Danijel

27/11/2018 à 22h48

CHR$
aujourd'hui à 22h41
Mélenchon ne la présentait pas comme un test national, au contraire, il était totalement opposé à la stratégie de rassemblement de la gauche de Farida Amrani.
- - - - - - - - - - - - - - - - -
... et ce alors qu'il a fait des pieds et des mains pour que le mouvement de Maurel et ce qu'il reste du MRC rejoignent la France Insoumise. Et qu'il n'a toujours pas réclamé la démission des élus FI qui gèrent la municipalité de Grenoble sur une liste écologiste. Et que deux des plus farouches partisans du non-rassemblement (Coqc et Kuzmanovic) se sont fait dégager de la liste pour les Européennes.

Farida Amrani semble surtout payer les incohérences de son mouvement.

>> voir ce post dans son fil

Foot et politique

PCarnehan

26/11/2018 à 20h48

Non, mais, il a raison Edji avec son idée de manifestations qui s’inscrivent dans un cadre juridique précis. Ça me fait penser à mon arrière-arrière-arrière-grand-papa qui a vu toute sa cargaison de thé jetée dans le port de Boston par des yellow vests du Massachusetts. Une authentique atteinte à sa liberté fondamentale, qui était celle de commercer avec les colonies.

Et vive le Roi George, merde.

>> voir ce post dans son fil

Paris est magique

Classico

25/11/2018 à 19h45

Bah t'as quand même des gens qui sont venus pendant des années sur ce fil, avec la régularité, l'égalité d'humeur et l'amour du travail bien fait que met un psychotique à planter ses 350 coups de couteau dans un corps mort depuis longtemps, pour nous dégoûter de parler foot. Ca a finit par porter ses fruits.

>> voir ce post dans son fil

Foot et politique

Nos meilleures Sané

24/11/2018 à 17h08

beltramaxi
aujourd'hui à 12h55

Quelle plus belle image que ces gilets jaunes retournant et détruisant les arbres plantés dans des bacs le long des rues, pour illustrer les propos d'un de leurs porte-paroles face Hulot jeudi soir, à savoir que c'est l'écologie qui leur prend leur argent ?
------------
Je n'ai pas vu le ou les gilets jaunes face à Hulot l'autre jour, mais le discours que j'ai entendu de la part de nombreux gilets jaunes un peu partout, c'est que c'est pas l'écologie et la "volonté écologique" qui est en cause mais bien la façon de la faire (en mettant des taxes là ou ça touche beaucoup ceux qui se sentent au bout du rouleau financièrement, et là ou ça n'a aucun impact pour ceux pour qui ça va bien merci)

Il y a 2 points noirs pour moi dans la méthode:
premièrement, l'impression (et on est au delà de l'impression en fait, on est dans le constat) que c'est toujours les mêmes qui payent et qui souffrent, et qu'à chaque fois qu'on annonce qu'il va falloir faire un effort (pour l'écologie, mais aussi pour sauver les retraites, pour sauver la sécu, pour améliorer la compétitivité des entreprises...), pas de bol, ça tombe à chaque fois sur eux...
La l'augmentation du carburant pour tout le monde, souvent un poste de dépense peu ou pas compressible, c'est pour eux... les avions continuerons eux à emmener les gens (certains gens) aux Maldives ou à Miami avec du carburant version duty free.

Deuxièmement, et je pense que c'est ce qui est le plus grave pour le futur, pour l'éducation des gens... c'est que l'écologie, la démarche écologique, les mesures écologiques... sont toujours des mesures punitives.
En proposant une vraie incitation "positive" pour améliorer les comportements (ca va du transport au commun à l'isolation des maison, du covoiturage à à la gestion des déchets, du bio à la refonte de la société de consommation...)
- on pèse ta poubelle et si tu as trop de déchets, tu payes une amende/majoration de ta taxe
- on te fait payer plus cher ton essence, mais on en met pas en face les transports en commun qui te permettraient de lâcher ta caisse
- on te fais bien comprendre que l'avenir c'est le solaire, l'éolien... mais on rabote ou supprime purement et simplement toutes les aides, crédit d'impots pour l'installation de panneaux solaires... et on baisse le prix de rachat par exemple
- Les agriculteurs qui font du bio aujourd'hui le disent tous... ils faut qu'ils soient sacrément motivés, engagés et animés par leur passion, leur métier pour choisir le bio... parce qu'il est bien plus rentable et plus facile de faire de l'agriculture "non raisonnée" à base de round-up, de nourriture en granulés, et de surpopulation des animaux dans des bâtiments clos
- on peut trouver plein d'autres exemples (taxe soda, 1 euro non remboursé quand tu vas chez le médecin ou consultation pas remboursée pour un certificat médical pour faire ta licence...)

Cette vision de la société basée sur toujours plus de sanctions, jamais d'incitations forme forcément des esprit toujours plus réfractaires, avec toujours plus de défiance quand on annonce quelques mesure ou quelque volonté que ce soit de changement... la seule question qui les préoccupe maintenant quand on leur parle d'écologie, d'économie, d'immobilier, de travail, de retraite... c'est "combien ça va encore me couter!"


Au lieu de faire payer les gens qui ont "trop de déchets ménagers", on pourrait pas "féliciter" (même de façon anecdotique) ceux qui en ont moins que le pévu... et sanctionner plutot les industriels qui mettent un emballage plastique entouré d'un emballage carton, le tout enroulé dans un emballage cellophane?

Ou est la logique à continuer les dérogations à la RT2012, diviser par 2 le crédit d’impôt pour la transition énergétique en n'aidant plus à la pose de double vitrage... et de l'autre d'augmenter les taxe sur le fioul, le gaz ou l'électricité?

>> voir ce post dans son fil

Gerland à la détente

gurney

23/11/2018 à 21h31

On doit être mort.
Ca explique qu'on se fasse bouffer par les verts

>> voir ce post dans son fil

Foot et politique

Tonton Danijel

22/11/2018 à 23h09

"Bon, Edouard, on est mal pour les Européennes, à ce rythme.
- Y a qui comme têtes de liste connues, Manu?
- Nadine Morano pour les Républicains et Ségolène Royal pour le PS.
- ...
- Non mais, Edouard, on est tout de même mal, là, avec les gilets jaunes qui paralysent la France... Non, il nous faut du solide, du charismatique, du dynamique, du gars qui susciterait une vraie adhésion pour motiver nos électeurs.
- J'aurais bien une idée, Manu, mais ça risque de ne pas te plaire.
- Dis toujours."

https://tinyurl.com/y96qhzon

>> voir ce post dans son fil


Christophe Kuchly
2018-12-10

dernière réaction
12/12/2018 à 10h40

Le journal du jeu #6 : un Messi virevoltant et une Vieille Dame solide

Tiens, Villarreal a enfin licencié Javi Calleja. • Messi: l'excellence permanente • Juventus: cohérence et inflexibilité • Chelsea: éloge de la prudence


La Gazette de la L1 : 16e journée

Le classement en relief • Les gestes • Les antigestes • Les observations • Le championnat à l'enversVu de Twitter 


Les bénéfices de la Coupe du monde ruissellent (sur les gros clubs)

Une Balle dans le pied – La FIFA va distribuer 209 millions de dollars aux clubs ayant mis leurs joueurs à disposition des sélections, suivant l'éternel principe de l'enrichissement des plus riches.