Classement en relief

classement en relief

Sur le fil

RT @RedStarFC: Ils abusent 😂 #LigueDesChampions https://t.co/roO3wD9l6S

RT @FansEurope: "Lancement saison UEFA 2018-19: FSE réitère son appel pour des prix raisonnables en secteur visiteur" ➡️ Modification du r…

Comment le PSG résistera-t-il au pressing agressif de Liverpool? La nalyse de @rcosmidis (abonnés) - https://t.co/ZY4cBlhuSa

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Onanapa

“L'Ajax refuse de laisser partir Onana à l'OM.” (foot01.com)

Monaco 2004

“Ils ont failli rejoindre l'OM.” (lequipe.fr)

Sans-Gênes

"Le PSG offrirait un pont d'or à Ivan Rakitic !" (madeinfoot.com)

José fourrait

"Mourinho, l'amour dure trois ans." (lequipe.fr)

Alcolo décanté

"Wenger en 'cure de désintoxication'." (lequipe.fr)

Drame du naming

"Le Spartak de Gigot a eu chaud à Krasnodar." (lequipe.fr)

Faire cercle autour de lui

"Tite (Brésil) : 'Neymar mérite des éloges pour son comportement'." (lequipe.fr)

Avoir le foot dans le sang

"Caillot : 'Que du bonheur !'" (lequipe.fr)

Dib throat

"Un jeune U17 du Burundi auteur d'un véritable tacle à la gorge." (ledauphine.com)

Antonin Marteau

"Antonin Panenka : 'Il fallait être soit un génie, soit un imbécile'." (lequipe.fr)

Al dente

“Malcuit rejoint Naples.” (lequipe.fr)

Il est des nô-ôtres !

"Guingamp : Eboa Eboa prolonge." (lequipe.fr)

Souici 2

"ASSE : Souici vers un nouveau prêt." (lequipe.fr)

Le forum

Grand écran, bière et mauvaise foi

aujourd'hui à 07h57 - OLpeth : plumitif18/09/2018 à 18h13Les négos commencent.L'Equipe: "RMC Sport disponible sur l'offre... >>


Gerland à la détente

aujourd'hui à 07h32 - Hok : Runaujourd'hui à 02h24Deux U15 (Cherki, Da Silva) et un U16 (Thomas) dans les U19 de la Youth... >>


Et PAF, dans la lucarne !

aujourd'hui à 07h25 - Pascal Amateur : On n'a causé que des séries qui ont marché sur la Une. >>


La Ligue des champions

aujourd'hui à 07h00 - TayeTaïwoYoh : Dites, pour ceux qui n'ont pas pu voir les matchs d'hier, il n'existerait pas un bon site de... >>


Observatoire du journalisme sportif

aujourd'hui à 06h59 - KL : SFR et Canal annoncent avoir trouvé un accord pour que RMC Sport soit distribué par Canal+ via le... >>


Les enfants de la bulle

aujourd'hui à 06h33 - liquido : C'est Emil Ferris d'abord, à Martel. (Emil Ferris dont je ne sais toujours pas quoi penser). >>


Paris est magique

aujourd'hui à 01h25 - Easy Sider : Tu as bien résumé Teroll je trouve.Maintenant, que les supporters attendent plus du PSG... >>


Tu sais ce qu'il te dit Casimir ?!

aujourd'hui à 01h24 - Kurby Bocanda Barcelona : Non mais ça va pas d'avoir réveillé ce fil ? On était très bien en fin de page 4 et tout... >>


Foot et politique

aujourd'hui à 01h18 - Easy Sider : sehwag"Donc je maintiens ignorance et arrogance. Parce que quand on a eu l'éducation qu'il eue, ne... >>


Toujours Bleus

18/09/2018 à 23h29 - tikko : Hal 9000aujourd'hui à 18h27Ben non ça tient pas à peu de chose, c'est le sens de mon message:... >>


Les posts remarquables

L'empire d'essence

Run

18/08/2018 à 23h53

Si tu as resiste aux annees 2002 a 2005, le spectacle actuel est bien meilleur.

Mais comme dans ces annees-la, les F1 allaient tres vite. Plus ca va vite, moins il y a de depassements.

Ou alors il faut les circuits qui vont avec. Ce que l'on a de moins en moins.

Le soucis de la F1, c'est qu'il y a des erreurs de faites mais qu'ils les repetent sans arret.

L'aero, la vitesse en courbe, les voitures trop sophistiques, etc. Des annees que ca coince amis que ca continu.

Apres, la F1 d'antan est magnifiee. Les annees Prost-Senna, c'etait loin d'etre la grosse excitation bi-hebdomadaire.

>> voir ce post dans son fil

Aimons la Science

Basile mais pas boli

17/08/2018 à 02h26

Je pose ça là parce que cette histoire de viaduc me rend malade en tant qu'ingénieur mécanicien et j'en ai marre de lire des énormités dans les médias.

Je précise ne pas être un spécialiste des ouvrages d'art et du béton précontraint mais avoir une bonne expérience en réparation de béton et sinistre en bâtiment vu que ce dernier point est aujourd'hui mon métier.

L'ouvrage dont nous parlons est un viaduc dont la chaussée repose sur des piles de pont classiques avant d'atteindre la partie "suspendue" constituée de 3 arches soutenant le tablier (la route) sur 600 m environ.

Je parlerai d'arche 1, 2 et 3 d'Ouest en Est visible sur cette vue :
https://tinyurl.com/ycm3whe7
Vous y verrez aussi, en travers de la route au premier plan, une ligne qui correspond au joint de dilatation marquant la limite du tablier soutenue par l'arche 1 qui s'est effondrée.

Avant d'aller plus, il me faut expliquer le fonctionnement d'un pont suspendu et du béton précontraint.

Un pont suspendu permet d'obtenir une portée très importante en soutenant le tablier par des haubans, le plus souvent des câbles d'acier, tendu entre la pile centrale (le plus souvent au centre pour équilibrer les efforts). L'ensemble du poids de la chaussée est donc transmis par les haubans qui soutiennent le tablier à la pile centrale qui les transmet au sol. Le tablier à tendance à "tirer" sur les câbles, ces haubans sont donc en traction (à l'opposé de la compression).

Le béton est un matériau hétérogène formé principalement de ciment et de granulats (cailloux). Ses capacités mécaniques de base sont médiocres. Sa résistance à la compression est élevée mais, celle à la traction ridicule (250 kg/cm en compression contre 25 kg/cm² en traction).
Néanmoins, son coût très bas et les améliorations techniques du XX° siècle en ont fait le matériau de construction de prédilection.
En effet, outre les progrès de formulation, sa résistance à la traction a été fortement amélioré par l'ajout de barre en métal avant coulage, le fameux "béton armé" au tout début du 20° siècle.
Cette invention permet la construction 90% des ouvrages actuels mais on a cherché comment faire travailler le béton armé en traction sur des plages encore plus importantes pour créer des structures plus élancées.
On a donc inventé le "béton précontraint". Le principe est simple : imaginez que vous preniez un élastique et que vous le fixiez entre 2 pinces à linge, puis que vous façonniez un cylindre en argile autour de cet élastique et que vous relâchiez l'élastique après séchage de l'argile. L'élastique va se rétracter et, par adhérence, va comprimer votre cylindre d'argile. Remplacez l'élastique par un câble d'acier et l'argile par du béton et vous obtenez une poutre précontrainte. Vous pouvez tirer dessus, elle fonctionnera toujours en compression tant que la valeur de traction ne dépasse pas celle de la précontrainte. Dans les ouvrages de génie civil, la précontrainte est souvent obtenue autrement. On coule le béton autour de gaines placées dans l'ouvrage et on vient tirer sur des câbles passés dans ces gaines après séchage. La précontrainte est donc donnée par des vérins hydraulique après séchage et les câbles restent tendus. (cette technique a 2 avantages : on peut mesurer la tension des câbles à tout moment et les remplacer facilement). Dans les 2 cas, une dégradations du béton, un séchage non maitrisé ou une corrosion des aciers sont très préjudiciables aux performances théoriques du matériau.
Je ne sais pas quelle technique a été utilisée à l’origine pour le viaduc Morandi de Gênes mais ça n'a pas grande importance.

Car l'idée de Morandi a été de remplacer les multiples haubans en câbles d'acier traditionnels qui travaillent exclusivement en traction par des haubans uniques en béton précontraint. Cette solution, élégante sur le papier, présente, à mes yeux, 2 inconvénients majeurs :
- on utilise un matériau qui, à la base, ne permet absolument pas de travailler en traction et est donc sensible à toute défaillance de sa structure lié à son vieillissement
- un seul lien soutient le tablier de chaque côté, rendant critique toute défaillance de cet élément.

Il parait plus que probable que l’effondrement de mardi soit justement dû à la rupture d'un de ces haubans, entrainant, du fait du déséquilibre des efforts, l'effondrement de tout le pilier.

Cette hypothèse est corroborée par le fait qu'on constate que la pile 3 a vu ses haubans renforcés par des câbles de précontraintes comme on le voit sur la capture streetview suivante : https://tinyurl.com/y9tym3vc .

Cette observation permet 2 constats :
- on avait connaissance d'une faiblesse des haubans
- on avait jugé cette faiblesse suffisamment préoccupante sur la pile 3 pour les renforcer.

La question est aujourd'hui de savoir pourquoi les mêmes réparations n'ont pas été effectuées sur la pile 1 (et 2).

Mon sentiment personnel est que cet accident est dû à une mauvaise surveillance (ou d'une prise de risque inconsidérée) d'un ouvrage mal conçu au départ qui devait sans doute demander un soin constant du fait de l'altération normale du béton et des aciers avec le temps et de la criticité de toute défaillance (il arrive, sur les ponts à haubans, qu'un câble casse, sans que le pont ne s'effondre pour autant, les câbles étant surnuméraires).

Merci à tout ceux qui ont lu ce pavé qui n'engage que mon avis en espérant avoir apporter des éclaircissements à certains.

Et non, la foudre ne pas faire effondrer un viaduc (par contre l'onde de choc du tonnerre a pu être la sollicitation mécanique finale ayant fait casser un hauban prêt à céder).

>> voir ce post dans son fil

Café : "Au petit Marseillais"

Troglodyt

16/08/2018 à 19h03

À hauteur de PSG.

>> voir ce post dans son fil

La Ligue des champions

PCarnehan

15/08/2018 à 20h02

D'autant que, sournoisement, la publicité met uniquement en scène un type qui invite ses potes à venir regarder la C1 chez lui, sur sa télé. Un des rares abonnés à la box SFR avec abonnement triplay et option bouquet RMC Sport, en somme.

Dans la réalité, vu la rareté du profil, il faudra surtout imaginer sept bonhommes autour d'un téléphone.

>> voir ce post dans son fil

Scapulaire conditionné

Mallardeaufraiche

14/08/2018 à 16h21

Cattermole, même pas une demie-mole...

>> voir ce post dans son fil

LdC : La Ligue des Cahiers

Matu-Verratti-Vieira-Touré-Clément-Cearà

13/08/2018 à 15h15

Les cdfs deviennent de plus en plus injuriers.

>> voir ce post dans son fil

LdC : La Ligue des Cahiers

benab

12/08/2018 à 15h51

Apres avoir bien lu le board qui nous autorisait à gueuler parce qu'il ne voulait pas nous donner de détails, je m'autorise, très cordialement.

La deuxième phase, PRINCIPALEMENT en poule, c'est parce que vous avez pas fini de décider ou pour nous préparer au mécontentement que vous faites durer le suspense ?
Y'aura au moins une demi et une finale quand même, pour ceux qui aiment bien jouer des matchs avec un minimum d'enjeu ?

Et sur le point de jouer plus de monde, c'est vraiment une volonté de la majorité d'augmenter le nombre de match ?
J'ai quand même l'impression qu'à partir de 15h il est difficile de trouver 7 joueurs valides qui veulent jouer plus ou moins sérieusement. Et quand on voit la tête des derniers matchs 5/6 ou 7/8, finir par des matchs de poule, ça me ferait peur.

Si le but à la fin c'est de croiser tout le monde sur le terrain, on peut organiser un grand suisse avec les 30 joueurs qui veulent se toucher un peu (Non Major, tu ne peux pas jouer tout seul avec Kebou)

Allez, cher Board, merci pour l'orga, les compromis toussa, mais dis nous qu'il y a au moins demi et finale, on va pas décider du vainqueur devant le tableau excel.



>> voir ce post dans son fil

Changer l'arbitrage

Luis Caroll

11/08/2018 à 19h03

En tout cas c'est bien on se pose beaucoup moins de questions désormais.

>> voir ce post dans son fil

Café : "Au petit Marseillais"

Gouffran direct

10/08/2018 à 03h24

Faux. Sertic n'est plus joueur de foot depuis 2 ans.

>> voir ce post dans son fil

Rumeurs de transferts...

Lionel Joserien

09/08/2018 à 11h15

Je ne pourrais jamais pousser ma femme à me suivre dans une autre région. Changer de classe à un an du brevet, c'est pas évident et source de tension.

>> voir ce post dans son fil


Alex Lagazette
2018-09-19

aucune réaction

La Gazette de la L1 : 5e journée

Le classement en relief • Les gestes • Les antigestes • Les minutes • Les observations • Le championnat à l'enversVu de Twitter 


Compétitions partout, football nulle part

Une Balle dans le pied – Ligue des nations, troisième coupe d'Europe: le football multiplie les compétitions, sur un modèle inégalitaire. Au service des profits, pas de l'intérêt général. 


Tom Hancock
2018-09-17

aucune réaction

Le FC Brickstand, monté de toutes pièces

When Saturday Comes – Après s'être lancé dans l'édification en Lego d'une centaine de stades anglais, Chris Smith a littéralement construit une équipe et un championnat.