Classement en relief

classement en relief

Sur le fil

RT @VuduBancPodcast: NOUVEAU 🔥🔥🔥 📻🎙️⚽️ #QualifsEuro #Sousa #Mbappe #OM Saison 5, Episode 36 : FAQ - Les qualifs de l'Euro, Paulo Sousa, Mb…

Passez des moments de qualité avec la Revue de stress de la semaine - https://t.co/OHpmFYJFvu https://t.co/OTKzGBIf0h

Guerre des prix en Ligue des champions - https://t.co/8dc4D5qdTT

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

De Nuremberg à Pôle Emploi

"Nuremberg vire son entraîneur." (lequipe.fr)

Faut pas des Koné

"Boxing Day en L1, Koné dit non." (maxifoot.fr)

Abstinence

"Fuchs absent trois mois." (lequipe.fr)

Doc Gynéco en public

"Les oreilles écartées par ses gants noirs, Mario Balotelli a ouvert ses écoutilles face aux tribunes de Gaston-Gérard." (lequipe.fr)

Flammengo

"Brésil : incendie meurtrier au centre de formation de football de Flamengo." (rfi.fr)

L'homme au ballon d'or

"Mpabbé, le grand bond." (lequipe.fr)
La Coupe du monde ne suffit pas.

Andreas Dirlo

"PSG : contacté pour être directeur du football, Wenger va rapidement se décider." (lefigaro.fr)

Eric Maxim goûte au shopping

“Le foot masculin ça paie, le foot féminin ça coûte.” (lequipe.fr)

Praud-actif

"PSG : Pascal Praud défonce Paris et Neymar pour le même prix !" (footradio.com)

La menace Chantôme

"Garcia lâche une menace énigmatique." (foot01.com)

On a retrouvé Paul Gascoigne

“Un corps repéré dans l’épave.” (lequipe.fr)

Tour de passe-passe

"L'avion a été retrouvé dans la Manche." (lequipe.fr)

Gerd Miller

"PSG : Bruno Satin demande au ‘bébé’ Adrien Rabiot de couper le cordon." (footradio.com)

Les posts remarquables

En Vert et contre tout

Moravcik dans les prés

18/02/2019 à 20h24

Bon non seulement c'est triste, mais en plus je me sens faux-cul au possible après toutes les horreurs que j'ai proférées sur lui...

Cher petit poney maqué,

D'accord, c'est vrai, au début j'étais, comme tout le monde, un peu perplexe. Faut me comprendre : tu arrives, tu étais censé être un ailier de débordement, et tu ne débordais jamais personne. Ça fait drôle, forcément.

Et puis, et puis, on s'attache quoi. Un jour où tu t'es retrouvé à essuyer des sifflets, quelques âmes justes ont fait remarquer fermement que toi, brave entre les braves, ne les méritais certainement pas sous le prétexte unique et fallacieux que tu étais mauvais.
Comme tout le monde, j'ai fait alors mon mea culpa personnel. C'est vrai qu'on n'a jamais rien eu à te reprocher, toi qui cours partout, tout le temps, toi toujours prêt à remplacer au pied levé tous les Romain Hamouma de la terre, à gauche, à droite, en latéral, n'importe où, toi qui faisais même parfois des matches pas si mauvais.

Récemment, alors que l'ensemble de nos milieux de terrain disponibles se résumait à Yann M'Vila et un Julien Sablé à la retraite depuis des années, tonton Jean-Louis s'est dit 'bah, Kevin va le faire, hein Kevin ? Mais oui, c'est un bon Kevin ça, tiens, susucre'.
Et tu l'as fait, comme à ton habitude, sans rechigner. Et tu n'as pas été ridicule, loin de là.

Mon petit poney, je rigole, mais c'est pour masquer une vraie tristesse. Tu vas revenir, c'est sûr, et tu courras partout, comme avant. Le jour de ton retour, je le promets, je me lèverai pour t'applaudir. Pas seulement parce que tu le mérites, mais parce que je serai drôlement content.
En espérant que d'ici-là tu m'auras pardonné.

Tu vas nous manquer, c'est bizarre mais vrai.


>> voir ce post dans son fil

Paris est magique

leo

17/02/2019 à 23h50

CHR$
aujourd'hui à 22h37

Là, la comparaison ce n'est plus Ronaldo, c'est Bergkamp.
---

Ou Fernando Torres : http://tinyurl.com/ElNinoBetis

>> voir ce post dans son fil

Observatoire du journalisme sportif

leo

16/02/2019 à 20h06

El Pais, à l'occasion des 90 ans de la Liga, a publié récemment un article sur les premiers comptes-rendus des matchs dans la presse de l'époque. Où l'on peut voir que les critiques sur l'arbitrage sont aussi vieilles que le football.

Quelques exemples : dès la première journée, Athletic Bilbao-Real Sociedad l'arbitre ("el referee") aurait oublié un hors-jeu évident et une main dans la surface de réparation, provoquant la colère du public. Conclusion : "l'arbitre a été mauvais, pénalisant notablement l'équipe de San Sebastian".

"L'arbitre n'a pas été bon et a mérité (!!!) les protestations des spectateurs. Il a laissé le jeu dur se développer et son erreur en sifflant un coup-franc a favorisé le Barça"

"Il y aurait tant de choses à dire de l'arbitrage que nous préférons nous taire".

On y lit aussi que, dès les premiers temps de la Liga, les journaux notaient les joueurs individuellement, de 1 à 5.

Cette première édition du championnat d'Espagne verra le FC Barcelone l'emporter, juste devant le Real Madrid. Les deux "grands" en haut du classement, un autre truc qui n'a pas trop changé...

>> voir ce post dans son fil

Etoiles et toiles

ParisHilton

15/02/2019 à 23h37

En tant que "fan" d'Andreï Tarkovski je comprends qu'un public non averti quitte la salle pour "Nostalghia" ou "Le Sacrifice" qui sont les moins bons de sa filmographie. Ce sont ses derniers films tournés à une période où AT doute. Il doute de lui, du monde etc. Il
faut savoir qu'à cette époque il est expatrié de sa Russie natale, il déprime et surtout A.T. s'ouffre d'un cancer. Il se sait condamné.

Si vous voulez entrer dans le monde de Tarkovski commencez par "Andreï Roublev". ( Fresque sublime sur le destin d'un moine peintre dans la violente Russie du XV eme siècle). Puis dans l'ordre attaquez, "Solaris" (Film de SF pensé comme une réponse à 2001 de Kubrick) , "Le miroir" et enfin (le graal selon moi) "Stalker" (film qui interroge la foi).
Soit un enchaînement de quatre chefs-d'oeuvres du cinéma dans quatre genres différents.

Bon, je m'emballe. Désolé. Bisous

>> voir ce post dans son fil

En rouge et noir !

PCarnehan

14/02/2019 à 20h59

Mev, avec les gars de PEM, juste avant de rencontrer Man Utd, on avait pourtant lesté le sac avec du plomb avant de le précipiter dans la Seine. Comment tu as fait pour t'en sortir et remonter deux jours plus tard en plein match de Rennes ?

>> voir ce post dans son fil

La Ligue des champions

leo

13/02/2019 à 22h07

Orlin
aujourd'hui à 22h04

Ils sont en train de nous construire un football de géomètre ou le moindre orteil hors jeu prévaudra sur la plus extraordinaire action collective.
---

En Espagne, dans le journal As et sur chépukelchaine espagnole, il y a un architecte qui mesure, au centimètre près, si les joueurs "sont" hors-jeu ou non sur les décisions polémiques...

Et tu te retrouves avec des titre du genre "Luis Suarez était HJ de 3cm sur son but contre Valence"...

>> voir ce post dans son fil

Paris est magique

PCarnehan

12/02/2019 à 23h13

Bale de jour
10/02/2019 à 11h31

Trop hâte que PCarnehan fasse la rencontre de Rashford.
----------

Voilà. Merci.

>> voir ce post dans son fil

Au tour du ballon ovale

Mevatlav Ekraspeck

11/02/2019 à 23h49

Faudrait voir à ne pas tout mélanger non plus. Le XV de France est moribond, certes. C'est affligeant parce que c'est la vitrine de ce sport, parce que ce sont des décennies bien plus glorieuses qui sont foulées au pied, et qu'on arrive à prendre des roustes impensables il y a dix ans encore contre à peu près n'importe quel pays du top 15.

En revanche, les clubs professionnels se portent bien, sportivement comme financièrement (remarque à nuancer pour la ProD2), la formation française remet enfin un pied devant l'autre, le rugby féminin se révèle et fait partie des valeurs dominantes (l'Angleterre ce week-end est à mon sens un accident). On arrive de nouveau à sortir des joueurs qui seront de classe mondiale, on a avancé en terme de prise de conscience des problématiques de sécurité des joueurs et de leur santé, il y a la volonté de faire enfin bouger ces histoires de calendrier et on a compris qu'il était nécessaire de replacer des joueurs dit JIF dans les matches et les effectifs.

C'est la seule vertu que je prête à la période 2011-2015, c'est que ça nous a montré très exactement ce qu'il ne faut plus faire, surtout que c'était tout à fait contre nature que de nous transformer en auto-tamponneuses dénuées de cerveau.

Le mal tricolore est profond. Novès a échoué à redresser la barre faute d'avoir une vision adaptée de la situation d'une sélection en crise (il n'avait jamais eu à gérer un bouzin pareil) et Brunel est bien gentil, mais totalement perdu si on lit ses revirements en terme de composition.

La qualité des joueurs est là, même si on n'a pas de pointures de top niveau aux postes clefs, mais l'addition de nos cadors actuels aboutit systématiquement sur un flop total. La faute, là encore, à un Novès qui n'a su le retisser que par par moments et par un Brunel qui agit dans l'urgence, de façon totalement désordonnée. Le plan de jeu, proprement assassiné depuis 2011, c'est pas Jésus Christ, il ne va pas revenir d'entre les morts.

C'est là où j'en veux à Brunel. Lui n'a rien à perdre, il est là pour deux ans, point barre. Pourquoi se renie t'il à la moindre contrariété? Quitte à prendre des valoches, autant le faire avec un fond d'idée(s), de variété, de continuité.

Faut-il mettre l'accent sur les phases défensives?

Faut-il revenir aux bases en (re)devenant efficace sur les phases statiques?

Faut-il développer le jeu au pied?

Faut-il maintenir une charnière, même défaillante, histoire de le filer deux ou trois repères?

On est passés de quinze mecs brimés à quinze mecs perdus. Vous pouvez aligner les Lions, si vous leur dire vert en novembre, rouge en janvier et marron en février, au bout d'un moment, les balles giclent en tribune.

Vous me direz, avant, on leur disait fonce tout droit, et si ça marche pas continue, ça va marcher. Il y a une différence entre crever avec ses idées,et crever avec ses idées stupides.

On part avec Parra Lopez? Ok, allons-y. Laissons Huget derrière malgré tout, gardons un pack puissant. Plein le cul des expériences du professeur Moustache, maintenant on se pose, on insiste un peu, et surtout, surtout, on pose un CADRE pour les nouveaux, les jeunes, l'avenir.

Des cadres, des repères, des réflexes, ces petites babioles qui, au rugby, font gagner en vitesse. Les blacks maîtrisent ça à merveille depuis un siècle, et fut un temps où nous avons aussi su faire, même avec des mecs moins bons que ceux de maintenant.

Pour conclure, la base pose moins de souci qu'avant, mais le sommet de la pyramide reste à reconstruire, sauf qu'on a buté l'architecte.



>> voir ce post dans son fil

Au tour du ballon ovale

Tonton Danijel

10/02/2019 à 23h35

Mevatlav Ekraspeck
aujourd'hui à 23h26


Mais pas tout de suite, malheureux ! Pas avant janvier 2019 !
- - - - - - - - - - - - - - -

Ça tombe bien, on est en février.

>> voir ce post dans son fil

Paris est magique

Tonton Danijel

09/02/2019 à 17h49

Sales brutes bordelaises qui offrent un pénalty pour que Cavani se blesse...

>> voir ce post dans son fil


2019-03-22
aucune réaction

Revue de stress #168

Le meilleur de la semaine • Argentina • Netzer • Clough • Henry • Euro • Tricolores • Charter • PSG • Clubisme • Big chances • Arabie • BD • Ghana • Derby • Sakho • Valencia…


Rémi Belot
2019-03-21

aucune réaction

Sunderland, la lose en série

À l'été 2017, Netflix décidait de suivre au jour le jour le Sunderland AC, tout juste descendu en deuxième division. Au-delà du quotidien, la série documente les effets destructeurs du foot-business. 


CHR$
2019-03-20

De vieilles connaissances

PSG-Chelsea en quarts de la Ligue des champions, ce n’est pas dans un monde parallèle mais chez les féminines. Présentation avec l’autre affiche OL-Wolfsburg.