Classement en relief

classement en relief

Sur le fil

RT @ThieuMa_: Les @cahiersdufoot ont raison, on vit les 5 meilleurs jours de l'année depuis hier soir. https://t.co/IZOpQN570M

RT @JP_Sacdefiel: [insolite] Les Colombiens restent sur le terrain après le match pour ramasser leur déchet technique.

Un trophée controversé, des critères flous… Qui es-tu, "meilleur joueur de la Coupe du monde"? https://t.co/TmjN3dB4cE Par @AFoatelli

Les Cahiers sur Twitter

Les brèves

Pepe honni

"Reina, gardien de Naples, dénoncé pour ses liens avec la mafia italienne." (20minutes.fr)

Mendycité

"Mendy : ‘J’ai la dalle’.” (lequipe.fr)

Pas Metz que un club

"Metz : Un groupe amoindri." (lequipe.fr)

DSKudetto

“Maurizio Sarri : ‘On a perdu le titre dans un hôtel’.” (lequipe.fr)

Mousse à mazout

"Sarr : ‘Il ne faut pas nous enflammer’." (sofoot.com)

Le Sakhi chaud !

"AJA : Option levée pour Sakhi." (lequipe.fr)

Fin du clapping

"L’Islande se prépare à interdire la circoncision." (lemonde.fr)

Dead to be alive

"Le fantôme d'Hernandez." (lequipe.fr)

Sex friends

“Amicaux : déjà plein les yeux.” (lequipe.fr)

Rabbit enculé !

"23 Bleus : La carotte et le bâton." (lequipe.fr)

José Durinho

"Manchester United veut monter son équipe féminine." (lequipe.fr)

Dumas fisc

"Fraude fiscale : Dumas en appel." (bfmtv.com)

Bifle

"Au PSG, on considère tout simplement que 'l’avenir du club passe par la Chine'." (lemonde.fr)

Le forum

Toujours Bleus

aujourd'hui à 03h46 - Jean Luc Etourdi : La science tranchera peut-être un jour cette controverse, en tous cas plus certainement que les... >>


Choucroute et bierstub: l'indigeste menu du RCS

aujourd'hui à 00h32 - FPZ : L’info date d’il y a une quinzaine d’années, mais rien de tel qu’un des nombreux bars de... >>


World Cup, the road to Doha

aujourd'hui à 00h07 - Milan de solitude : leoaujourd'hui à 16h34forezjohnaujourd'hui à 16h19Ben vous étiez où en 1998 les gens?---A... >>


Dans le haut du panier

aujourd'hui à 00h04 - Tricky : (pardon, le lien : https://youtu.be/NkSluHFZbMI) >>


Observatoire du journalisme sportif

20/06/2018 à 23h44 - theviking : C'est vrai que la coupe du monde, c'est très étroitement surveillé. Moi qui suis chez... >>


L'empire d'essence

20/06/2018 à 23h07 - Run : Je l'ai fait en 1992 au volant d'une...Super 5. Rouge. Autant dire qu'apres 3 tours, les pneus... >>


Coupe du monde 2018 : le groupe B

20/06/2018 à 22h35 - theviking : Le problème de l'Iran c'est quand même de ne pas avoir réagi avant l'ouverture du score >>


Noir, Jaune, Foot

20/06/2018 à 21h12 - Julow : Classe, Lukaku. M' >>


Foot et politique

20/06/2018 à 21h01 - Milan de solitude : Moi, je m'en fiche un peu de cette interview. Mais j'imagine la pâture dont il se serait agi pour... >>


Manger (autre chose que) la feuille

20/06/2018 à 20h52 - Johnny Ringo : nimaaujourd'hui à 16h21--------------------Le bonheur est simple comme de la chapelure et de... >>


De l'avis général, le pouvoir de décision de Domenech a été considérablement réduit. De quoi décide-t-il encore?

Du nom des joueurs qui vont aux points presse
 
7%
Du moment où Vikash Dhorasoo va entrer en jeu
 
7%
De la composition de l'équipe de France sur FIFA 2006
 
14%
Du nombre de séances devant le but pour Florent Malouda
 
17%
Du ton sur lequel il répond à Christian Jeanpierre
 
15%
Du poste de William Gallas
 
19%
De l'endroit où il peut carrer son ancien règlement intérieur
 
21%

Rémi Belot
2018-06-21

aucune réaction

De l'art ou du ballon ?

Les Magasins généraux de Pantin (93) accueillent "Par amour du jeu", exposition des œuvres d’une trentaine d’artistes qui revisitent les liens entre football et art contemporain. Drôle et fascinant. 


Raspou de Lerme
2018-06-20

dernière réaction
20/06/2018 à 22h46

La deuxième gorgée de matches

Attention, nous entrons dans la meilleure partie de la Coupe du monde. Sachons en apprécier les moments particuliers avant que tout s'accélère. 


Christophe Zemmour
2018-06-20

dernière réaction
20/06/2018 à 19h41

González 1982, comme un papillon

Les belles histoires de la Coupe du monde – Durant le premier tour du Mundial 1982, Mágico González enchante le public par son génie, et s’ouvre les portes d’une carrière en Espagne.