Le cable réseau du serveur étant presque saturé, merci de ne vous connecter qu'en cas d'absolue nécessité de vous amuser. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

Championnat à l'envers : titre en vue pour les Bordeaux Girondins

Le changement de nom était annonciateur pour les BG : si le titre reste accessible pour Metz et Saint-Étienne, il ne devrait pas échapper aux Marine et Blanc. 

Auteur : L'amour Durix le 18 Mai 2022

 

À une journée du terme, le suspense bat son plein tout en haut du classement, au contraire des mauvais élèves parisiens qui ont assuré de longue date leur place de lanterne rouge.

Du côté des équipes en forme, trois peuvent encore espérer le titre, assurées de pouvoir prétendre à la promotion en Ligue 2 - même si l'une d'entre elles devra passer par les terribles barrages d'accession.

 

 

Bordeaux a la faveur des pronostics en raison d'une confortable avance de trois points, mais surtout d'un niveau de jeu stratosphérique depuis... depuis trop longtemps pour qu'on se rappelle quand cela a commencé.

Stéphanois et Messins à l'affût

Quand les attaquants commettent l'irréparable en concédant l'ouverture du score, la défense ajuste son niveau de jeu et permet à l'équipe (adverse) de repartir avec les trois points. On peut seulement regretter le match sans face à Lorient, et ce point concédé qui empêche de célébrer le titre une journée avant la fin.

Il faudra être sérieux lors du dernier match à Brest, chez des Bretons dont on a craint qu'ils se fassent piéger sur le terrain de Monégasques dans une spirale incroyablement négative en ce printemps.

 

 

En cas de défaillance bordelaise, Stéphanois et Messins, à égalité de points, seront à l'affût. Si la différence de buts est nettement à l'avantage des Verts, les Grenats pourraient profiter d'un déplacement on ne peut plus abordable sur la pelouse du dernier.

À voir comment le PSG, dont le classement final est connu depuis bien longtemps, gérera le match. Le lâchera-t-il honteusement comme contre les Montpelliérains - il est vrai d'un excellent niveau en cette fin de championnat ?

Ou les Parisiens mettront-ils un point d'honneur à montrer qu'ils avaient finalement peut-être le niveau pour cette Ligue 1, comme lors de leurs trois derniers matches nuls courageusement arrachés, notamment face à l'ogre troyen. Et quid de Kylian Mbappé, dont cela sera peut-être le dernier match dans un championnat pour lequel il n'a définitivement pas le niveau ?

Funeste Antoine Kombouaré

Reste cette machine de guerre, l'ASSE ! Face à elle, le FC Nantes. Les Ligériens Atlantistes ont réussi une saison bien décevante, assez loin de la réussite de la saison dernière, au terme de laquelle seuls de bien faibles Toulousains leur avaient barré, en barrages donc, la route de l'échelon supérieur.

Quel dommage pour les Canaris de n'avoir pas su conserver un coach de la trempe de Raymond Domenech, dont le bilan fut pourtant quasiment parfait lors de son bref passage, tant sur le plan comptable que sur celui du jeu !

Heureusement, ce grand président qu'est Waldemar Kita devrait avoir la clairvoyance de se débarrasser du funeste Antoine Kombouaré qui, non content d'avoir sabordé la fin de saison dernière, a enchaîné cette année les prestations indignes en Coupe de France, jusqu'à l'issue fatale du 7 mai.

C'est en tout cas à la Beaujoire que s'écrira le destin des coéquipiers de Bernardoni. Si ce dernier montre la voie comme contre Nice, alors tous les espoirs sont permis.

En cas de match nul ou d'une lourde défaillance - les Verts n'en ont connu que sept cette saison (la dernière fois contre Brest il y a un mois) -, il faudra dire adieu aux espoirs de titre et peut-être affronter un barrage périlleux.

Une situation qui n'est pas sans rappeler celle des Marseillais à l'autre bout du classement, qui peuvent encore redouter un reversement en Ligue des champions.

Vivement samedi !

Réactions

  • Marius T le 18/05/2022 à 10h42
    Je vois bien l’OM s’appliquer pour éviter la Ligue des Champions.

  • Portnaouac le 18/05/2022 à 11h41
    Le championnat à l'envers, c'est bieng.

  • Espinas le 18/05/2022 à 14h57
    J'adore la promotion en ligue 2 et ses terribles barrages d'accession.
    Bravo aux dirigeants et actionnaires bordelais pour cette belle saison. Laurent Koscielny pourra-t-il terminer sa carrière en étant sacré formellement champion à l'envers, en ayant été résilié/viré? Ce serait une belle histoire pour celui qui a évité de peu le désastre de 2018 avec les Bleus.

  • Gazier le 18/05/2022 à 15h34
    Domenech, je l'avais oublié.
    Un champion celui-ci.

  • L'amour Durix le 18/05/2022 à 16h22
    Ma première publication. Ému je suis !
    Par contre je n'ai pas été contacté pour le volet financier. Ça ce passe comment ? Je suis rémunéré au nombre de signes, de visiteurs uniques, de commentaires ? Dans ce dernier cas, le fait d'avoir poussé Portnaouac à retrouver ses codes, ça compte comme un bonus ? (Tu nous "dois" au moins un résultat de coty ligue 1 petit coquin !).
    C'est ma mère qui va être fière (même si elle ne comprendra pas grand chose. En voyant Nantes célébrer sa victoire en coupe, elle a dit "Je comprend pas, tu m'as dit hier que c'est Paris qui était champion !?". Si j'ajoute Bordeaux dans l'équation...)

  • Sens de la dérision le 19/05/2022 à 09h04
    Merci, ça fait du bien ! Quelqu'un tient-il le compte des perfs en championnat à l'envers ? Meilleur nombre de points ? Meilleure série ? Meilleur palmarès ?

  • la rédaction le 19/05/2022 à 09h11
    Il faut toujours bien lire les CGU :
    “J’assume absolument le fait d’atteindre des sommets de drôlerie ou de puissance analytique et autorise le cas échéant les Cahiers du football à publier ma prose sur leur site ou autre support (page Facebook, fil Twitter, édition papier, lien.
    Merci à toi :)

  • 12 mai 76 le 19/05/2022 à 17h20
    Revoir enfin les Verts à la lutte pour un titre . Il y avait tellement longtemps.
    J’en suis tout ému !

  • Kéruzorro le 20/05/2022 à 20h02
    Et moi je regrette les années 70-80 et 90 où le Stade rennais auraient collectionné les titres ... Pfff... Bon faut pas vivre trop dans le passé !

  • Kéruzorro le 20/05/2022 à 20h05
    Félicitation Amour Durix... Un bien beau premier article !

Bonjour, le site souhaite utliser des cookies à des fins marketing.