Si vous saisissez votre mot de passe PUIS votre e-mail, vous aurez la confirmation que ça n'a aucun effet particulier. Attention à ne pas confondre vos minuscules et vos majuscules.
Vous avez oublié votre mot de passe ?
Inscription
Vous avez oublié votre mot de passe ? Il reste un espoir ! Saisissez votre adresse e-mail ; nous vous enverrons un nouveau mot de passe. Cette procédure est quasiment gratuite : elle ne vous coûtera qu'un clic humiliant.
Nous vous avons envoyé un email sur votre adresse, merci d'y jeter un oeil !

CONDITIONS D'INSCRIPTION :

1. Vous devez nous adresser, via le formulaire ci-dessous, un texte (format .txt inférieur à 100 ko) en rapport avec le football, dont la forme est libre : explication de votre passion, anecdote, aventure, souvenir, essai, commentaire composé, portrait, autobiographie, apologie, réquisitoire, etc. Vous serez ensuite informés de la validation de votre inscription par mail. Les meilleurs textes seront mis en ligne sur le Forum.

2. Nous ne disposons pas d'assez de temps pour justifier les retards d'inscription ou les non-inscriptions, et ne pouvons pas nous engager à suivre une éventuelle correspondance à ce sujet. Merci de votre compréhension.

Nous avons bien reçu votre candidature, on y jette un oeil dès que possible. Merci !

Partager :

FICHE TECHNOLOGIQUE: L'ANGLETERRE

L'équipe à la rose passée au scanner: points forts, points faibles, points ridicules, identification du footballeur anglais, analyses techniques et urinaires, jugements définitifs... Une fiche non censurée.
le 6 Juin 2000

 

Une renaissance trompeuse?
Lors des années noires consécutives à la suspension de ses clubs en coupes d'Europe, l'isolement culturel et sportif du foot anglais l'avaient amené à une sévère régression dont il prit conscience avec retard, complexe de supériorité oblige. Mais forts de ses millions de livres, il s'est depuis acheté le football européen, installant dans la League une immigration de luxe encore impensable il y a cinq ans. Les clubs pointent à nouveau au Conseil d'administration de l'élite européenne, au prix d'un affaiblissement du football local, les natifs trouvant de moins en moins leur place. Comme dans tous les championnats riches, le problème de l'affaiblissement de l'équipe nationale est posé, et sa jolie collection de stars (Beckham, Scholes, McManaman, Shearer, Owen) ne masque pas de dramatiques faiblesses, notamment défensives.

Comment reconnaître un footballeur anglais?
Le joueur anglais roule à gauche, ce qui le rend pratiquement inexportable, le Calcio ayant revendu ses derniers stocks il y a quelques années. Il est athlétique, mais pas du tout diététique. Il se sert de sa tête surtout pour marquer des buts.

Comment reconnaître le jeu anglais?
Le football anglais est l’un des plus spectaculaires en Europe, pour la bonne raison qu’il héberge les plus mauvaises défenses du continent, ce qui facilite la tâche d’attaquants lancés à grande vitesse sur des pelouses impeccables, face à des gardiens du plus grand comique. Bien qu’ayant en partie refait leur retard technique et tactique, les Anglais restent un peu embarrassés devant la rouerie des continentaux. Ceci dit, quel besoin a-t-on de culture tactique quand on a une telle confiance en soi? A force de se croire plus forts que les autres, les Anglais sont souvent parvenus à être plus forts que les autres, ce qui les rend très irritants.

Les points forts
Les points forts de la sélection anglaise sont ses petits génies, dont les coups d'éclats (et non les coups bas on espère) décideront de son destin.

Le gros point faible
En plus de la défense, c'est donc la diététique. Bière en abondance, abus de type rugbystique et barres chocolatées avant les matches, la légendaire santé des joueurs anglais ne passe plus l'heure de jeu, au rythme actuel du haut niveau. L'épouvantail Gascoigne ou les déboires de Tony Adams ont cependant sonné l'alarme, et une certaine discipline est de retour. Le sélectionneur est quand même obligé de faire le tour des boîtes de nuit, avant que les paparazzis ne s'en chargent eux-mêmes.

Phases de jeu typiques
L'attaquant passe à 35 miles/heure au milieu d'une défense statique et fusille le gardien (phase plus facile dans le championnat anglais).
Centre de Beckham et but de la tête du premier sur la trajectoire.
Grossière erreur de la défense centrale.

La botte secrète
Il ne s'agit pas du pied droit de David Beckham, qui n'a rien de secret, mais de la tête de Martin Keown. Pas pour reprendre des centres, pour faire peur à l'adversaire.

Les supporters
Depuis l’introduction du football anglais en bourse, le fameux hooligan est prié de faire partie de la classe moyenne et de rester assis dans les stades. Il n’y a donc plus de hooligans dans les stades, il en reste cependant dans les rues, les gares, les aéroports et les prisons.

Ses chances
L'Angleterre n'a jamais été championne d'Europe, et avant l'Euro 96 sur son sol, elle n'avait plus passé le premier tour depuis 1972; et là encore elle échoua en demi-finale. Elle s'est cette fois qualifiée à l'arrachée, battant son équipe B (l'Ecosse) en barrages. Son sélectionneur est toujours éjectable (la presse britannique ayant le doigt sur le bouton) et elle est dans un groupe A en compagnie de l'Allemagne, du Portugal et de la Roumanie, soit une série de graves problèmes potentiels… Mais comme "tout peut arriver dans le football", ce tableau pessimiste cache peut-être un spectaculaire retour au premier plan…

Gardiens:
David Seaman (Arsenal)
Nigel Martyn (Leeds)
Richard Wright (Ipswich)

Défenseurs:
Tony Adams (Arsenal)
Martin Keown (Arsenal)
Phil Neville (Manchester United)
Gary Neville (Manchester United)
Sol Campbell (Tottenham)
Gareth Southgate (Aston Villa)
Gareth Barry (Aston Villa)

Milieux de terrain:
David Beckham (Manchester United)
Steve McManaman (Real Madrid)
Paul Ince (Middlesbrough)
Dennis Wise (Chelsea)
Paul Scholes(Manchester United)
Nick Barmby (Everton)
Steven Gerrard (Liverpool)

Attaquants:
Michael Owen (Liverpool)
Kevin Phillips (Sunderland)
Alan Shearer (Newcastle)
Robbie Fowler (Liverpool)
Emile Heskey (Liverpool

Réactions

  • ibrahima bakayoko le 15/05/2001 à 18h14
    Rien à redire
    Juste applaudir, surtout "Comment reconnaitre le jeu anglais" j'adore les phases de jeu typiques... Que dire sur la botte secrète si ce n'est qu'un Keown peut cacher un Dennis Wise (et vice versa)